Windows 11 : désormais, un clic suffit pour mettre Chrome, Brave ou Firefox par défaut

30 mars 2022 à 10h35
2
Windows 11 Logo © Microsoft
© Microsoft

Avec Windows, il arrive parfois que certaines manipulations logiquement simples deviennent inexplicablement compliquées. C’est notamment le cas des navigateurs web par défaut au sein de Windows 11, qui nécessitent quelques fastidieuses démarches pour être modifiés. Mais rassurez-vous, cela serait enfin sur le point de changer.

Plusieurs mois après le déploiement de Windows 11, modifier son navigateur par défaut ne devrait bientôt plus être aussi compliqué !

Une ergonomie fastidieuse

Si Windows 11 a su apporter quelques améliorations appréciables par rapport aux précédentes versions du système d’exploitation de Microsoft, force est de constater que l’ergonomie n’est regrettablement pas toujours au rendez-vous. Et parmi les complications qu’il est possible de rencontrer avec la dernière version de Windows, nous retrouvons en tête de liste les paramètres des navigateurs par défaut.

Modifier le navigateur par défaut peut se révéler particulièrement ennuyeux dans Windows 11. Alors qu’il suffirait d’un simple clic afin d’effectuer la modification, comme cela était autrefois le cas, Microsoft en a décidé autrement. Mais, utilisateurs et utilisatrices de Google Chrome, Firefox ou encore de Brave, il semblerait qu’une mise à jour prochaine de Windows 11 vienne enfin vous simplifier la vie quant à cette manipulation.

Windows 11 : changez de navigateur par défaut en un seul clic

Au cours d’une récente mise à jour publiée par Microsoft, les utilisateurs et utilisatrices du Dev Channel de Windows 11 ont pu constater l’arrivée d’un changement appréciable depuis les paramètres consacrés aux navigateurs web.

Si, jusqu’à présent, vous deviez sélectionner individuellement le navigateur par défaut pour chaque type de formats, Microsoft propose désormais un bouton « Définir par défaut » afin de vous simplifier la tâche. En d’autres termes, il suffit d’un seul clic pour faire d’un navigateur celui par défaut. Voici les démarches à suivre :

  • Installez le navigateur que vous préférez ;
  • Ouvrez l'application Paramètres et accédez à Applications > Applications par défaut ;
  • Trouvez votre navigateur dans la liste des applications et ouvrez-le ;
  • Cliquez sur le bouton « Définir par défaut ».
Windows 11 : Navigateur par défaut © © Neowin
© Neowin

Vous l'aurez compris, il n'y désormais rien de plus simple pour procéder à la modification de votre navigateur par défaut au sein de Windows 11. À noter tout de même que pour les formats PDF, SHTML, SVG, FTP ainsi que les différents fichiers web, Microsoft Edge restera l'application sélectionnée par défaut.

Après de nombreuses plaintes de la part de ses clients, Microsoft s’est enfin décidé à accélérer le pas afin de corriger le tir, même s'il faudra encore un peu patienter avant de voir cette option être accessible à tous. Ces dernières semaines, le géant américain semble bien déterminé à apporter bon nombre de changements et correctifs à destination de son système d’exploitation afin d’en améliorer l’ergonomie et l'expérience générale.

Windows 11
  • Refonte graphique de l'interface réussie
  • Snap amélioré
  • Groupes d'ancrage efficaces

Pour être tout à fait honnête, Windows 11 nous apparaît comme une bonne évolution de Windows 10. Au-delà de l’aspect très marketing lié à l’effet de surprise (Windows 10 était présenté comme le der des ders, souvenez-vous) et à la refonte essentiellement graphique de l’interface, la mise à jour apporte un peu de clarté et de modernité bienvenues après six années passées auprès d’un OS conçu pour réconcilier Microsoft et son public. On aime également les discrets détails qui le rendent plus fonctionnel comme le snap amélioré et les groupes d’ancrage, ou encore la gestion affinée des bureaux virtuels. Enfin, nous sommes vraiment convaincus par la refonte du Microsoft Store. En acceptant de revenir sur l’exclusivité réservée aux UWP, Microsoft frappe efficacement là où on ne l’attend pas et s’astreint enfin à rattraper son retard sur Apple et Google.

Pour être tout à fait honnête, Windows 11 nous apparaît comme une bonne évolution de Windows 10. Au-delà de l’aspect très marketing lié à l’effet de surprise (Windows 10 était présenté comme le der des ders, souvenez-vous) et à la refonte essentiellement graphique de l’interface, la mise à jour apporte un peu de clarté et de modernité bienvenues après six années passées auprès d’un OS conçu pour réconcilier Microsoft et son public. On aime également les discrets détails qui le rendent plus fonctionnel comme le snap amélioré et les groupes d’ancrage, ou encore la gestion affinée des bureaux virtuels. Enfin, nous sommes vraiment convaincus par la refonte du Microsoft Store. En acceptant de revenir sur l’exclusivité réservée aux UWP, Microsoft frappe efficacement là où on ne l’attend pas et s’astreint enfin à rattraper son retard sur Apple et Google.

Source : Neowin

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
romain280
Enfin une bonne idée ça change.
sources
Il serait temps qu’ils arrêtent de croire que des régressions peuvent être des améliorations. Il pourrait au moins demander aux utilisateurs ce qu’ils apprécient dans un système pour le conserver dans le suivant ou s’en inspirer.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Cette nouvelle fonctionnalité de Google Docs va vous faire gagner un temps fou
Google Chrome 102 est disponible, découvrez les nouveautés
Attention à ce malware qui se propage et menace votre navigateur
Windows 11 va enfin vous permettre de restaurer vos apps lorsque vous changez de PC
Opera VPN Pro est désormais disponible sur Windows et macOS
DuckDuckGo... un moteur pas si privé avec les trackers de Microsoft
Face au malware XorDdos, Microsoft recommande son navigateur Edge aux utilisateurs de Linux
Pour ses 15 ans, Google Street View reçoit une
Pour ses copies physiques de Windows 11, Microsoft recycle les clés USB de Windows 10
Télétravail : les réunions Zoom pourraient avoir des conséquences néfastes pour votre cerveau
Haut de page