Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !

Nathan Le Gohlisse
Spécialiste Hardware
28 mai 2020 à 15h20
0

Ce 27 mai, Microsoft a enfin entamé le déploiement de la mise à jour de mai pour Windows 10. Une mise à jour qui apporte son lot de nouveautés… mais aussi une quantité bien sentie de bugs confirmés par le géant de Redmond lui-même.

Les 15 mois de bêta-tests pour la mise à jour de mai 2020 (v. 2004) de Windows 10 n'auront pas suffit à éradiquer les bugs de la dernière mouture de l'OS. Microsoft a ainsi pris soin de confirmer la présence, au 27 mai, d'une dizaine de soucis persistants concernant le Bluetooth, le VVR mais aussi certains périphériques, et allant jusuq'à générer des Blue Screen of Death. En voici le récapitulatif.

Problèmes de connectivité Bluetooth, de drivers audio et de VRR

Premier bug admis par Microsoft : la mise à jour de mai peut, dans certains cas, empêcher la connexion de plus de deux périphériques Bluetooth à la fois, comme un clavier et une souris, par exemple. Certains contrôleurs Realtek seraient touchés en particulier. Micosoft indique que la mise à jour de mai est déjà rejetée par certains drivers Bluetooth et déconseille aux utilisateurs d'en forcer l'installation tant qu'une solution n'a pas été trouvée.

Parallèlement, les drivers audio Conexant ISST posent aussi des problèmes de compatibilité avec la dernière mise à jour de Windows 10. Une incompatibilité qui irait dans certains cas jusqu'à l'apparition d'un écran bleu de la mort (BSoD). Enfin, les utilisateurs propriétaires d'écrans à VRR (Variable Refresh Rate) peuvent eux aussi faire face à quelques déconvenues s'ils utilisent l'iGPU de leur processeur. Windows 10 sera alors dans l'incapacité de lancer des jeux avec le VRR actif.

Les docks Thunderbolt, de vieux drivers NVIDIA et votre souris également concernés par les bugs…

Au-delà des mises hors tension et redémarrages inopinés constatés chez certains utilisateurs d'appareils « Always Connected », mais aussi de Surface Pro 7 et de Surface Laptop 3, Microsoft indique que les jeux et applications utilisant le fichier « GameInput Redistributable » peuvent perdre le support de la souris avec la mise à jour de mai. En d'autres termes, note Windows Latest, ce bug peut tout simplement vous empêcher d'utiliser votre souris sur certains programmes. Les docks Thunderbolt sont aussi concernés par d'importants ratés au démarrage. Il faudra les débrancher en attendant mieux…

À la liste de ces effets indésirables longs comme le bras, Microsoft déplore aussi que certaines applications et drivers soient rendus inutilisables depuis le lancement de la mise à jour. Un problème en lien avec les fichiers « aksfridge.sys » et « aksdf.sys », que Windows 10 ne serait plus capable d'interpréter après l'update.

Last but not least, les détenteurs de cartes graphiques NVIDIA feraient bien de veiller à avoir des drivers à jour avant de passer sur la dernière version de Windows 10. Cette dernière suscite en effet des Blue Screen of Death sur les machines équipées de vieux pilotes NVIDIA (v. 358.00 ou supposément plus anciens). De nombreux problèmes de jeunesse qui pourraient en l'état dissuader plus d'un utilisateur d'installer la mise à jour de mai. En tout cas, dans l'immédiat.

Source : Windows Latest

44
26
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Découvrez la 2CV R-Fit 100% électrique, conçue en rétrofit
La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Une usine de production de cellule de batteries pour véhicules électriques bientôt en France ?
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Des experts en sécurité inquiets à l'approche de la présentation du premier prototype Neuralink d'Elon Musk
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
Xiaomi Mi 10 Ultra : une édition anniversaire qui veut
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
scroll top