282 km/h : record de vitesse mondial pour un véhicule autonome

Benoît Théry Contributeur
10 septembre 2019 à 08h58
0
Robocar Roborace
© Roborace

C'est la vitesse la plus rapide jamais atteinte par un véhicule autonome. L'un des véhicules de la gamme Robocar a été enregistré à plus de 282 km/h.

Il faut tout de même rappeler que c'est le premier record établit : la vitesse à battre a donc été arbitrairement désignée par les éditeurs du Guiness World Record.

Objectif : battre les 257 km/h

En effet, le véhicule de Robocar est le premier à concourir pour la plus grande vitesse d'un véhicule autonome. Parce qu'il n'y avait pas de record précédent à battre, les représentants du Guiness World Record ont fixé une vitesse à dépasser : 257 km/h. Le véhicule est parvenu à battre cette vitesse, s'établissant, pour être précis, à 282,42 km/h (175,49 miles/h).

Si le chiffre peut impressionner, il reste bien en deçà des records fixés par des véhicules conduits par des personnes en chair et en os. Pilotée par le pilote de test de la marque Andy Wallace, la Bugatti Chiron a justement réalisé un nouveau record il y a quelques jours, en atteignant les 490,47 km/h, soit 304,77 miles/h. Elle a d'ailleurs été la première à franchir le cap des 300 miles/h.


Le futur de la course automobile ?

Roborace, la marque à l'origine de la Robocar, a twitté au sujet de son exploit : « Réaliser un nouveau record n'est pas facile... Mais ça vaut le coup ! ». Le véhicule propulsé par quatre moteurs électriques délivrant 700 chevaux n'en est pas à son coup d'essai, et il multiplie les illustres participations. Lancé en mars 2017, il a été en 2018 le premier véhicule totalement autonome à terminer le festival de la vitesse de Goodwood, en Angleterre.

Roborace est ainsi en train d'investir, à sa façon, l'univers de la course automobile. La voiture autonome nous promet déjà de nous emmener, dans un avenir proche, d'un point A à un point B sans contrainte. Peut-être réalisera-t-on des pronostics et pariera-t-on également sur des voitures électriques entièrement autonomes dans des courses dédiées.


Le P.-D.G. de Roborace, Lucas Di Grassi, dit mettre à la disposition des écuries indépendantes un algorithme de base utilisant son programme DevBot 2.0. Pour lui, le développement de la voiture autonome pourrait aider à la concrétisation d'un e-sport automobile comme à remettre la course automobile sur le devant de la scène.

Interrogé par Autosport, il affirme : « Tandis que les tendances en termes de visionnage ciblent les plus jeunes, qui ont 14 ans en moyenne aujourd'hui, il est possible d'attirer une nouvelle audience de fans susceptibles de soutenir un avatar. Cette nouvelle génération pourrait être guidée par l'algorithme d'une IA, portant un nom que le public pourrait suivre, de la même façon qu'ils suivent des pilotes aujourd'hui ».


Lucas Di Grassi interviendra au World Motorsport Symposium de Londres, le 3 décembre.

Source : CNet
Modifié le 10/09/2019 à 09h21
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Porn : Macron veut
Émissions de CO2 : Bruno Le Maire milite pour le déplafonnement du malus automobile
Le minage de cryptomonnaies participe au réchauffement climatique
La loi d'orientation des mobilités (LOM) a été adoptée par le Parlement
Bill Gates est de nouveau l'homme le plus riche au monde devant Jeff Bezos
Xavier Niel se dit prêt à investir 1,4 milliard de sa fortune personnelle dans Iliad-Free
Mustang Mach-E : Ford lâche la cavalerie électrique… et ça va faire mal
Votre maison côtière sera-t-elle sous l’eau chaque année en 2050/2100 ?
Pourquoi Stadia ne sera pas intéressant avant un an
Berline électrique BMW i4 : puissance, autonomie et performances révélées

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top