Baidu dévoile une solution sans radar Apollo Lite pour voitures autonomes

24 juin 2019 à 06h33
0
Le géant chinois Baidu a présenté une solution technique sans radar ni Lidar, basée sur 10 caméras, à destinations de voitures autonomes de niveau 4.

Les voitures autonomes sont encore un mythe, que les constructeurs automobiles ou géants de l'électronique nous annoncent depuis des années. Une technologie qui a du retard, car plus complexe que prévu et surtout chère à cause d'un élément lourd : le Lidar.

Une solution à bas coût ?

Le Lidar est un outil servant de radar mais à technologie lumineuse laser, très pratique pour détecter les objets lointains. Elle est donc idéale pour anticiper les accidents, piétons ou objets, notamment en circulant à haute vitesse. Toutefois, Baidu a trouvé de quoi se débarrasser d'un tel système.

Sa nouvelle plateforme « low-cost » Apollo Lite, présentée cette semaine au salon CVPR à Long Beach (États-Unis), s'affranchit en effet de Lidar, mais aussi des traditionnels radars. Avec seulement 10 caméras réparties autour d'un véhicule, l'autonomie de niveau 4 (sur 5) peut être atteinte. Fonctionnant à une fréquence de 200 images/s, ces caméras peuvent détecter des objets jusqu'à 240 mètres.

L'Apollo Lite pourra ainsi équiper - en théorie - de nombreux grands constructeurs dans les prochaines années. Baidu est déjà partenaire de Volvo, Ford et BMW (photo).

Baidu BMW autonome

À noter, Tesla a déjà communiqué sur une technologie similaire sans Lidar, mais avec radar. En avril, Elon Musk a présenté une conférence intronisant ses futures Model 3 100% autonomes "robotaxis" pour 2020. Ses berlines électriques produites à partir de cette date disposent du matériel nécessaire et de la nouvelle puce « FSD » développée en interne. Seulement, l'application concrète via solution logicielle n'arrivera pas avant l'an prochain.

C'est quoi une voiture autonome de niveau 4 ?

Selon le SAE, Society of Automotive Engineers, les niveaux d'autonomie se classent en 5 catégories. Un niveau 1 accueille par exemple les aides à la conduite type régulateur de vitesse, le niveau 2 une conduite semi-autonome avec vitesse et maintien de voie actif sur voie rapide.

Le niveau 4 correspond à une voiture pouvant se piloter seule à 100%, mais dans des conditions spécifiques, que ce soit une zone géographique précise ou des situations météo limitées. Le véhicule peut aussi ne posséder ni volant ou pédale ; en résumé, il est question ici de robotaxis. Le niveau maximal 5 est identique, à la différence que la voiture peut opérer dans toutes les situations.

Source : [Cnet]
6 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Analogue présente un DAC audio/vidéo pour brancher vos vieilles consoles sur une TV moderne

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top