Baidu dévoile une solution sans radar Apollo Lite pour voitures autonomes

24 juin 2019 à 06h33
0
Le géant chinois Baidu a présenté une solution technique sans radar ni Lidar, basée sur 10 caméras, à destinations de voitures autonomes de niveau 4.

Les voitures autonomes sont encore un mythe, que les constructeurs automobiles ou géants de l'électronique nous annoncent depuis des années. Une technologie qui a du retard, car plus complexe que prévu et surtout chère à cause d'un élément lourd : le Lidar.

Une solution à bas coût ?

Le Lidar est un outil servant de radar mais à technologie lumineuse laser, très pratique pour détecter les objets lointains. Elle est donc idéale pour anticiper les accidents, piétons ou objets, notamment en circulant à haute vitesse. Toutefois, Baidu a trouvé de quoi se débarrasser d'un tel système.

Sa nouvelle plateforme « low-cost » Apollo Lite, présentée cette semaine au salon CVPR à Long Beach (États-Unis), s'affranchit en effet de Lidar, mais aussi des traditionnels radars. Avec seulement 10 caméras réparties autour d'un véhicule, l'autonomie de niveau 4 (sur 5) peut être atteinte. Fonctionnant à une fréquence de 200 images/s, ces caméras peuvent détecter des objets jusqu'à 240 mètres.

L'Apollo Lite pourra ainsi équiper - en théorie - de nombreux grands constructeurs dans les prochaines années. Baidu est déjà partenaire de Volvo, Ford et BMW (photo).

Baidu BMW autonome

À noter, Tesla a déjà communiqué sur une technologie similaire sans Lidar, mais avec radar. En avril, Elon Musk a présenté une conférence intronisant ses futures Model 3 100% autonomes "robotaxis" pour 2020. Ses berlines électriques produites à partir de cette date disposent du matériel nécessaire et de la nouvelle puce « FSD » développée en interne. Seulement, l'application concrète via solution logicielle n'arrivera pas avant l'an prochain.

C'est quoi une voiture autonome de niveau 4 ?

Selon le SAE, Society of Automotive Engineers, les niveaux d'autonomie se classent en 5 catégories. Un niveau 1 accueille par exemple les aides à la conduite type régulateur de vitesse, le niveau 2 une conduite semi-autonome avec vitesse et maintien de voie actif sur voie rapide.

Le niveau 4 correspond à une voiture pouvant se piloter seule à 100%, mais dans des conditions spécifiques, que ce soit une zone géographique précise ou des situations météo limitées. Le véhicule peut aussi ne posséder ni volant ou pédale ; en résumé, il est question ici de robotaxis. Le niveau maximal 5 est identique, à la différence que la voiture peut opérer dans toutes les situations.

Source : [Cnet]
6
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
AMD : fleuron de la future cuvée Zen 3, le Ryzen 9 4950X pourrait monter à 4,8 GHz
Donald Trump sanctionné par Twitter et Facebook, pour une vidéo qualifiée de
La capitalisation boursière d'Apple dépasse celle de toutes les entreprises du CAC40 réunies
Projet ATTOL : Airbus fait rouler, décoller et atterrir un avion commercial de façon autonome
La version chinoise de la Tesla Model 3 remporte le prix de la qualité de fabrication
La Chine menace les Etats-Unis en cas de vente forcée de TikTok
Elon Musk envisage la construction d'un Cybertruck plus petit pour l'Europe
TikTok et maintenant WeChat : les USA veulent
Clean Network, le projet des États-Unis pour préparer leur avenir technologique sans les Chinois
scroll top