Baidu dévoile une solution sans radar Apollo Lite pour voitures autonomes

24 juin 2019 à 06h33
Le géant chinois Baidu a présenté une solution technique sans radar ni Lidar, basée sur 10 caméras, à destinations de voitures autonomes de niveau 4.

Les voitures autonomes sont encore un mythe, que les constructeurs automobiles ou géants de l'électronique nous annoncent depuis des années. Une technologie qui a du retard, car plus complexe que prévu et surtout chère à cause d'un élément lourd : le Lidar.

Une solution à bas coût ?


Le Lidar est un outil servant de radar mais à technologie lumineuse laser, très pratique pour détecter les objets lointains. Elle est donc idéale pour anticiper les accidents, piétons ou objets, notamment en circulant à haute vitesse. Toutefois, Baidu a trouvé de quoi se débarrasser d'un tel système.

Sa nouvelle plateforme « low-cost » Apollo Lite, présentée cette semaine au salon CVPR à Long Beach (États-Unis), s'affranchit en effet de Lidar, mais aussi des traditionnels radars. Avec seulement 10 caméras réparties autour d'un véhicule, l'autonomie de niveau 4 (sur 5) peut être atteinte. Fonctionnant à une fréquence de 200 images/s, ces caméras peuvent détecter des objets jusqu'à 240 mètres.

L'Apollo Lite pourra ainsi équiper - en théorie - de nombreux grands constructeurs dans les prochaines années. Baidu est déjà partenaire de Volvo, Ford et BMW (photo).

Baidu BMW autonome

À noter, Tesla a déjà communiqué sur une technologie similaire sans Lidar, mais avec radar. En avril, Elon Musk a présenté une conférence intronisant ses futures Model 3 100% autonomes "robotaxis" pour 2020. Ses berlines électriques produites à partir de cette date disposent du matériel nécessaire et de la nouvelle puce « FSD » développée en interne. Seulement, l'application concrète via solution logicielle n'arrivera pas avant l'an prochain.

C'est quoi une voiture autonome de niveau 4 ?


Selon le SAE, Society of Automotive Engineers, les niveaux d'autonomie se classent en 5 catégories. Un niveau 1 accueille par exemple les aides à la conduite type régulateur de vitesse, le niveau 2 une conduite semi-autonome avec vitesse et maintien de voie actif sur voie rapide.

Le niveau 4 correspond à une voiture pouvant se piloter seule à 100%, mais dans des conditions spécifiques, que ce soit une zone géographique précise ou des situations météo limitées. Le véhicule peut aussi ne posséder ni volant ou pédale ; en résumé, il est question ici de robotaxis. Le niveau maximal 5 est identique, à la différence que la voiture peut opérer dans toutes les situations.

Source : [Cnet]
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion
Sélection Clubic VPN 2019

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
Renault Clio 5 hybride : tout ce que l’on sait de la future citadine au losange
DeepNude : les copies de l'app aussi se font bannir de Github
Voiture autonome : PSA franchit une étape supplémentaire dans la conduite
La NASA détecte un trou noir très inhabituel qui vient contredire nos théories sur l’univers
Windows 10 bientôt libéré de tout mot de passe ? C'est l'objectif de Microsoft
La gamme Intel
Contre-nature ou nécessité absolue ? Un ventirad pour Raspberry Pi fait son apparition
La taxe GAFA tout juste adoptée ne plait pas du tout à Trump
La Russie veut armer ses mini-drones de terrain... et ça ne fait pas vraiment rêver
scroll top