Les Etats-Unis créent un Institut pour la Mobilité Automatisée

Par
Le 13 octobre 2018
 0
tesla conduite autonome niveau 5

Un Institut de la Mobilité Automatisée va voir le jour aux États-Unis, dans l'État de l'Arizona. Il s'agit d'un partenariat public-privé pour développer un centre de recherche et un site d'essais, qui vont aider à perfectionner encore la sécurité des véhicules autonomes.

Le gouverneur de l'État, Doug Ducey, a signé hier un décret qui établit les bases d'un futur centre de recherche et d'un centre d'essais dédiés au sujet, baptisé « Institute for Automated Mobility ».

Le premier Institut pour la Mobilité Automatisée

On ne connaît pas encore la localisation précise de ce futur site, mais on sait que la piste d'essai sera d'une longueur de 2,1 à 2,5 miles (1,5 km) et permettra de créer des scénarios comparables à ceux qui peuvent survenir dans nos rues.

En parallèle, les représentants de l'État ont annoncé qu'ils créeraient un centre de gestion des incidents de la circulation - le premier du genre - dans lequel policiers et secours seront impliqués. L'idée est de les faire monter en compétence et de les habituer aux procédures d'enquête avec les accidents qui impliquent des véhicules autonomes. Un centre similaire existe déjà dans le Michigan avec le Mcity.

Le sujet des accidents est déjà connu, l'Arizona étant le premier état dans lequel un accident mortel impliquant un véhicule autonome a eu lieu (en mars 2018 à Tempe).

L'Arizona, champion de la mobilité autonome ?

Il existe déjà une douzaine de sites qui permettent de tester des véhicules autonomes aux États-Unis, mais avec l'annonce de ces nouveaux projets, l'Arizona compte accélérer encore les progrès dans le secteur, et s'affirmer comme la destination incontournable. Intel y est déjà implanté avec son propre centre de tests. Le géant fait partie des partenaires privés aux côtés d'institutions publiques ete de trois grandes universités : University of Arizona, Northern Arizona University et Arizona State.

L'Europe aurait elle aussi probablement tout intérêt à développer ce genre de projets communs sur son territoire. Mais pour l'heure, les constructeurs multiplient les expérimentations de manière individuelle.
Modifié le 12/10/2018 à 15h51

Les dernières actualités Voiture autonome

scroll top