Google Car : un endormissement au volant à l’origine de l’accident

Par
Le 04 octobre 2018
 0
waymo voiture autonome

En juin dernier, l'un des véhicules de la flotte de voitures autonomes de Google Car (Waymo) s'est écrasé sur l'autoroute non loin du siège de la firme de Mountain View, en Californie. La cause de l'accident vient d'être dévoilée : le « conducteur » s'est endormi au volant.

Selon nos confrères d'outre-Atlantique du site theinformation.com, le « conducteur de sécurité » du Chrysler Pacifica qui s'est écrasé sur l'autoroute en juin dernier s'est assoupi au volant du véhicule autonome et aurait involontairement désactivé le logiciel de conduite automatique. Une petite sieste qui aurait pu lui coûter cher !

Les conducteurs de Waymo travaillent-ils trop ?

Le conducteur somnolant n'aurait entendu aucun des avertissements du véhicule, les signaux sonores et lumineux n'ont apparemment pas été suffisants pour le réveiller. Heureusement, il s'en est sorti indemne et a repris ses esprits après le crash de la voiture. Mais là où il a peut-être encore eu plus de chance, c'est que l'accident n'a impliqué aucun autre véhicule et n'a fait que très peu de dégâts. Toutefois, à l'heure actuelle, le conducteur ne travaille plus pour la filiale d'Alphabet.

Waymo, qui tente de développer des véhicules le plus autonomes possible, a réduit le nombre de conducteurs de sécurité dans ces prototypes, passant de deux agents à un seul. La marque, qui prévoit de lancer un service commercial de taxis autonomes dès 2019, cherche en effet à s'émanciper le plus possible de ses conducteurs de sécurité, qui ne sont autres que des ingénieurs. Cependant, travailler seul et rester concentré sur la route pendant près de 10 heures n'est pas forcément une mince affaire, surtout pour ceux qui travaillent de nuit.

La voiture autonome, rempart contre les accidents de la route

Dans le secteur des véhicules autonomes, tout le monde à l'air d'accord sur un point : les humains sont de très mauvais conducteurs. Ainsi, l'argument premier de chacun des projets de voitures autonomes est de sauver des vies humaines en évitant des milliers d'accidents annuels.

Selon eux, les systèmes informatisés sont bien plus fiables que les humains et bénéficient d'un meilleur temps de réaction. Il est vrai que, selon les statistiques, 90% des accidents de la route mortels sont liés à une erreur humaine et pourraient donc être évités.

Modifié le 04/10/2018 à 14h51

Les dernières actualités Voiture autonome

scroll top