Google Car : un endormissement au volant à l’origine de l’accident

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
04 octobre 2018 à 16h31
12
waymo voiture autonome

En juin dernier, l'un des véhicules de la flotte de voitures autonomes de Google Car (Waymo) s'est écrasé sur l'autoroute non loin du siège de la firme de Mountain View, en Californie. La cause de l'accident vient d'être dévoilée : le « conducteur » s'est endormi au volant.

Selon nos confrères d'outre-Atlantique du site theinformation.com, le « conducteur de sécurité » du Chrysler Pacifica qui s'est écrasé sur l'autoroute en juin dernier s'est assoupi au volant du véhicule autonome et aurait involontairement désactivé le logiciel de conduite automatique. Une petite sieste qui aurait pu lui coûter cher !

Les conducteurs de Waymo travaillent-ils trop ?

Le conducteur somnolant n'aurait entendu aucun des avertissements du véhicule, les signaux sonores et lumineux n'ont apparemment pas été suffisants pour le réveiller. Heureusement, il s'en est sorti indemne et a repris ses esprits après le crash de la voiture. Mais là où il a peut-être encore eu plus de chance, c'est que l'accident n'a impliqué aucun autre véhicule et n'a fait que très peu de dégâts. Toutefois, à l'heure actuelle, le conducteur ne travaille plus pour la filiale d'Alphabet.

Waymo, qui tente de développer des véhicules le plus autonomes possible, a réduit le nombre de conducteurs de sécurité dans ces prototypes, passant de deux agents à un seul. La marque, qui prévoit de lancer un service commercial de taxis autonomes dès 2019, cherche en effet à s'émanciper le plus possible de ses conducteurs de sécurité, qui ne sont autres que des ingénieurs. Cependant, travailler seul et rester concentré sur la route pendant près de 10 heures n'est pas forcément une mince affaire, surtout pour ceux qui travaillent de nuit.

La voiture autonome, rempart contre les accidents de la route

Dans le secteur des véhicules autonomes, tout le monde à l'air d'accord sur un point : les humains sont de très mauvais conducteurs. Ainsi, l'argument premier de chacun des projets de voitures autonomes est de sauver des vies humaines en évitant des milliers d'accidents annuels.

Selon eux, les systèmes informatisés sont bien plus fiables que les humains et bénéficient d'un meilleur temps de réaction. Il est vrai que, selon les statistiques, 90% des accidents de la route mortels sont liés à une erreur humaine et pourraient donc être évités.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
0
HoYoHoYo31
Je ne comprends pas … voiture autonome !!<br /> Je gars peut dormir, ce gratter l’orteil ou autre c’est pas ça faute que la voiture a u un accident !<br /> Voiture autonome, faut pas donner la faute à l’humain mais au constructeur qui a mal fait ça voiture, si elle n’est pas au points pour être autonome ben elle ne doit pas rouler et encore moins sortie d’usine
l0wl
Sinon t’as le droit d’apprendre a lire. C’est ecrit en gras en plus, deuxieme paragraphe :<br /> le « conducteur de sécurité »[…] aurait involontairement désactivé le logiciel de conduite automatique.
iodir
C’est marrant, c’est jamais la faute de la voiture autonome, toujours celle du conducteur. Et de qui vient cette version des faits ? De Google bien sûr, qui est juge et parti.
BetaGamma
Mais oui bien sur, et on va croire Google… donc dans un véhicule autonome, le passager conducteur s’est endormi et dans un acte de somnambulisme aurait désactivé l’automate pour fracasser la voiture contre un rail …<br /> Prenez nous pour des jambons !!!
Rambo_z_a_Clown
Elles sont autonomes ou semi-autonomes les Google Cars finalement ?
Al_Jardine
Anecdotique… mais en auto… quand je ne conduis pas… il me faut moins de dix minutes pour m’endormir…
sharky172
Peut être que c’est tout simplement parce que les conducteurs sont à la base des accidents…
sharky172
A vue de nez, oui, vous êtes un jambon… Les systèmes autonomes sont programmés en général pour se désactiver si le conducteur touche une pédale ou le volant, ce qui est plus que possible dans le cas d’un endormissement au volant!
karochky
“Écrasé”… C’est un avion ou une voiture ?
Nmut
C’est typique d’un cas d’utilisation manqué par les ingénieurs. Même si on peut douter de l’impartialité de Google, ça ne m’étonne pas plus que ça. Dans mon boulot, on a eu le même problème en pire avec des contrôleurs aériens. Et c’est pour ça que les tests existent, il faut absolument que les protos détectent l’attention de l’utilisateur et considèrent, en conduite autonome ou pas, que les procédure d’arrêt d’urgence s’appliquent dans ce cas.
dozy5341
Si les tests ne révélaient jamais aucun problème il n’y aurait aucune raison de faire des tests. La procédure d’arrêt du pilote automatique sera corrigée et ce problème n’arrivera plus jamais.
pimous34
@karochky
pimous34
La réponse est dans le dictionnaire… à la définition du verbe “écraser”<br /> Pour revenir au sujet, en effet 2 solutions possibles :<br /> Soit ils nous prennent pour des jambons et ils portent la responsabilité sur le conducteur pour continuer le dev<br /> Soit effectivement, en s’endormant il désactive l’ autopilot…<br /> Entre lobbyisme, complotisme ou simple accident…je vote pour la connerie humaine !!<br /> rdv au prochain accident !
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Plex dévoile Web Show pour encore plus de vidéo
⚡ Bon Plan : la fibre Bbox + téléphone illimité + TV à 17,99€
Audi e-tron : déjà 10 000 précommandes pour la première Audi électrique
Microsoft : une surface de poche à venir ?
Le LG V40 ThinQ officiellement dévoilé avec pas moins de cinq capteurs photo !
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
USB Type-C : tout savoir sur la nouvelle norme USB
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Haut de page