En 2019, la consommation électrique de Netflix aurait pu alimenter 40 000 foyers américains

17 février 2020 à 17h29
12
Netflix

Le géant du streaming lève enfin le voile sur sa consommation électrique. En 2019, elle a bondi de 84 % ! Une croissance conséquente, qui dépasse largement celle des abonnés.

En 2019, le streaming vidéo représentait l'équivalent annuel des émissions de CO2 d'un pays polluant comme l'Espagne. La consommation électrique est une question adjacente qui revient régulièrement sur la table pour un service aussi planétaire que celui de la SVoD. Netflix fait ici le choix d'exposer en détail son impact sur l'environnement à travers un rapport complet.

451 000 MWh en 2019

Si le streaming permet de se passer des contraintes physiques et du plastique employé pour les DVD, notamment, la consommation électrique, elle, explose. Netflix dévoile ainsi, dans son rapport, ses propres chiffres. En 2019, le service a ainsi consommé 451 000 MWh pour alimenter sa plateforme, soit autant que 40 000 foyers américains « moyens » en un an.

Pour évoquer ce sujet épineux, Netflix divise sa consommation en deux catégories : l'électricité qu'elle exploite elle-même pour la plateforme, ses studios de production et ses bureaux (94 000 MWh par an), et l'énergie nécessaire pour diffuser son service de streaming mondial via des plateformes tierces : Google Cloud ou encore Amazon Web Services (357 000 MWh).

Polariser les chiffres de cette manière permet en quelque sorte à Netflix de se dédouaner. La plateforme indique en effet ne pas avoir de contrôle sur l'empreinte énergétique de sa consommation indirecte. Pour autant, le mastodonte américain s'engage, en affirmant que l'ensemble de l'énergie utilisée a été assortie de « certificats d'énergie renouvelable et de compensations carbone en 2019 ».


Une statistique qui prend de l'ampleur

Le rapport de Netflix permet de constater la progression fulgurante du service durant ces deux années passées. En 2018, la plateforme n'employait que 245 000 MWh. Il s'agit donc d'une croissance de 84 % en 12 mois. Pour rappel, la base d'abonnés au service, elle, a augmenté de seulement 20 % au cours de la dernière année (plus de 165 millions d'abonnés recensés en décembre 2019).

Ainsi, la hausse de la consommation électrique de la plateforme ne dépend pas uniquement de la hausse du nombre d'utilisateurs.

Selon une estimation de la US Energy Information Administration, la consommation totale d'énergie de Netflix en 2019 aurait permis d'alimenter l'équivalent de 40 000 ménages américains. D'ailleurs, comme le rapport l'indique explicitement, l'empreinte énergétique annoncée ne tient pas compte de l'électricité utilisée par les clients pour regarder des vidéos sur leur téléviseur ou tout autre appareil.

Pour compenser son impact, Netflix précise soutenir des projets d'énergies renouvelables dans plus de 20 pays et 15 États américains. Des mesures pour optimiser l'efficacité de l'électricité utilisée par la plateforme de streaming ont également été mises en place au cours de l'année précédente.

Source : Variety
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
12
12
offset891
Vu le nombre d’utilisateur, c’est franchement rien du tout 40 000 foyers
Popoulo
Pour la m… qu’ils diffusent quand même oui.
twist_54
Et donc ? désolé d’être cynique mais il faudrait faire le bilan carbone(et autres composés) de chaque produit consommé pour ensuite… réfléchir à une autre société ou pas.
zoup01
Une autre société, c’est simple…<br /> Il faut supprimer 3 ou 4 milliards de personnes sur la planète, celle ci n’a pas les ressources nécessaires ( fossiles,renouvelables ou autres ) pour alimenter tout le monde…<br /> Nous vivons à crédit sans planète B, un jour cela ne peut que casser.
Fodger
Si c’est beaucoup.
Fodger
Contentez-vous du 720p, ça fait déjà une énorme économie de bande passante : 1,5 Mbps contre 6 Mbps pour du FULL HD.
DARTH_KAM
Nonon, il nous faut filmer en 8k sur smartphone Fodger. Et avoir l’écran qui va avec dans le salon.
Feladan
Tout à fait. Les SVOD c’est quand même vachement pas mal aussi faut dire !
Niark_Ozzy
Ce n’est pas beaucoup, le bitcoin à consommé en 2019 61TWh soit 135 fois plus.
tvb
oui c’est clair arrêtez tous la SVOD bande de naze… (mais que le week-end c’est elminter44 qui l’a dit) le reste de la semaine gavez vous comme des porcs… ou regardé les supers émissions à la tv (c’est différent, pas d’électricité consommé)<br /> et que c’est 167 millions d’abonné reprennent leurs voitures pour aller au vidéo club, ce ne sera que plus bénéfique pour tout le monde économiquement (création d’emploi), socialement rencontre avec des vrai gents (avec un peu de chance quelques engueulades pour X raisons avec quelqu’un d’autre) houhou… et j’en passe.<br /> ok je suis un peu moquer <br /> mais je rigole de voir que certain ce réveille, et s’aperçoivent que le simple fait de vivre pollue, et surpopulation oblige ça ne va pas s’arranger.
televore
Et allez encore du netflix bashing… Mais quand netflix n’existait pas, que faisait-on? On allait se déplacer (en voiture) dans des magasins acheter des DVD (non recyclables)… Etait-ce vraiment mieux? La fabrication des DVD, leur transport et leur distribution (éclairage et chauffage des magasins) sont aussi très polluants…
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Un forfait mobile B&You 60 Go illimité et sans engagement
La Suisse modère le déploiement de la 5G suite à une opposition politique
L'application de quiz en direct HQ Trivia met la clé sous la porte
Le Galaxy Fold 2 pourrait être annoncé en juillet avec une caméra frontale sous l'écran
Chute de prix sur la carte microSDXC SanDisk Ultra 512 Go
Nouvelle baisse de prix pour l'excellent SSD Samsung interne QVO
Google ferme Station, son réseau de points d'accès Wi-Fi gratuits installés dans les gares
Salon Auto Genève 2020 : Hyundai s'apprête à dévoiler son concept électrique
La bêta de Chrome 81 va vers toujours plus de sécurité et ajoute le support de la réalité augmentée
Blizzard prépare des séries animées Diablo et Overwatch
Haut de page