Netflix acquiert une salle de cinéma dédiée à ses programmes originaux à New York

26 novembre 2019 à 11h55
0
Netflix
© Ink Drop / Shutterstock.com

Après s'être fait connaître sur les petits écrans des télévisions et des ordinateurs, Netflix s'intéresse aujourd'hui au grand écran. La société a annoncé, ce lundi 25 novembre, la signature du contrat d'exploitation d'un cinéma new-yorkais : le Paris Theater.

Celui-ci servira notamment à la projection des films originaux de l'enseigne.

Petit écran deviendra grand

Si les termes précis du contrat n'ont pas été communiqués par Netflix, il s'agirait, selon le site Deadline, d'un bail de dix ans et non d'une acquisition. Le Paris Theatre est le seul cinéma new-yorkais à disposer d'une seule salle. Il avait été fermé au mois d'août, comme beaucoup d'autres établissements indépendants, ne pouvant plus faire face aux loyers de la grosse pomme.

Netflix a choisi ce petit établissement pour la diffusion de ses films après des désaccords avec AMC Theatres et le groupe Regal, les deux plus grands exploitants de salles de cinéma dans le pays. La société aurait notamment prévu d'y diffuser le nouveau film du réalisateur américain Noah Baumbach, Marriage Story. D'après un communiqué de presse, « la compagnie prévoit d'utiliser ce cinéma pour des événements spécifiques, des projections et pour les grandes sorties de ses films ». Selon The Verge, il est également possible que le Paris Theatre accueille la projection de séries liées aux films.


Netflix fait pression en coulisses

Le géant du streaming s'intéresse de plus en plus à l'univers du grand écran. Il a ainsi confirmé plus tôt en novembre sa volonté de sortir plusieurs films sur ce support.

Avant le Paris Theatre, la société avait déjà investi dans l'Egyptian Theatre de Los Angeles, indiquant au site Variety, que ce cinéma serait un « espace pour les événements (comme les premières, les projections d'Awards et les réceptions) » et que « l'American Cinematheque [ une association américaine spécialisée dans le cinéma, ndlr. ] serait toujours invitée à programmer des films dans ce cinéma ».

En réalité, l'enseigne veut concurrencer les grands studios, comme Fox Searchlight, la filiale de Walt Disney Studios notamment à l'origine de Black Swan de Darren Aronofsky et de Slumdog Millionnaire de Danny Boyle. Elle a souhaité offrir une sortie nationale au film The Irish Man du réalisateur Martin Scorcese, une initiative empêchée par les désaccords avec AMC Theatres et Regal.

En réaction, Netflix veut désormais peser sur le double secteur du cinéma et du streaming vidéo. Actuellement, aux Etats-Unis, un délai de 90 jours doit être observé entre la sortie d'un film en salle et sa diffusion sur Internet. D'après le journal Les Echos, l'acquisition de cinémas par Netflix lui offre un nouveau moyen de pression pour demander de raccourcir ce délai.

Source : The Verge
Modifié le 26/11/2019 à 12h00
4
4
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

En Allemagne, Tesla condamnée pour
En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
Microsoft Flight Simulator sortira le 18 août sur PC
Flight Simulator sortira en version physique en Europe... en 10 DVD
Nokia annonce pouvoir passer 3 millions d’émetteurs 4G à la 5G via une mise à jour logicielle
Nissan Ariya : le crossover électrique se dévoile et promet jusqu'à 500 km d'autonomie
Apple : la justice européenne donne raison à la firme et à l'Irlande, l'amende de 13 milliards annulée
Taxe GAFA : 1,3 milliard de dollars de frais de douane pour la France... et 6 mois pour changer la donne
Apple anticiperait une forte hausse des achats de MacBook Pro
Voiture électrique : quelles sont les habitudes de roulage et de recharge des Français ?
scroll top