Des chercheurs suspectent une série Netflix d'avoir lancé une contagion de suicides

06 mai 2019 à 09h02
33
Netflix

Une inquiétante corrélation entre le lancement de la série 13 Reasons Why et le taux de suicide chez les adolescents laisse entendre que le show pourrait avoir lancé une vague de suicides.

Une étude parue dans le Journal of the American Academy of Child & Adolescent Pychiatry (JAACAP) lance un pavé dans la mare qui ne manque pas d'embarrasser Netflix. Selon les chercheurs, une hausse significative du taux de suicide chez les mineurs américains concorderait avec le lancement de la série 13 Reasons Why, diffusée depuis le 31 mars 2017 sur la plateforme de streaming. Si l'étude inquiète, les données qui en ressortent intriguent sans forcément incriminer la série elle-même.

Une hausse de 28 % des suicides

Alors qu'Hannah Baker relatait, à travers treize cassettes, le bien cruel traitement que les hommes lui ont fait subir, médias, parents et chercheurs s'inquiétaient de la force psychologique de la série et de son influence sur les jeunes. Victor Schwartz, chercheur-psychiatre à la Jed Foundation, expliquait que pour des personnes fragiles enclines à la dépression et aux pensées suicidaires, la série pouvait avoir un « rôle déclencheur » pour leur propre passage à l'acte.

Les chiffres intriguent : le mois d'avril 2017 représente le plus fort taux de suicide chez les jeunes de 10 à 17 ans avec une augmentation de près de 29 %, soit 195 suicides supplémentaires entre le 1er avril et le 31 décembre 2017.

De la série aux suicides : un lien controversé, mais qui reste à étudier

S'agissant d'un personnage féminin mettant fin à ses jours, l'équipe de recherche s'attendait à ce que les filles soient le plus touchées par cette vague de suicides plutôt que les garçons. C'est tout l'inverse. Partant de ce constant, le lien entre la série et la contagion de suicide « n'a aucun sens » pour Daniel Romer de l'Université de Pennsylvanie. Mais pour John Draper, à la tête de la National Suicide Prevention Lifeline de New-York, les données montrent que les filles sont davantage sujettes aux tentatives de suicide qu'aux suicides eux-mêmes. S'intéresser uniquement aux suicides ne suffit donc pas. Toujours est-il que, comme l'a montré l'effet Werther, la médiatisation du suicide a tout de même un réel impact sur le taux de tentatives et de suicides actés.

Mais pour prouver que 13 Reasons Why est bel et bien à l'origine du boom de suicides d'avril 2017, il serait pertinent de connaître la proportion de spectateurs du show parmi les victimes. Bien que Netflix ait indiqué avoir pris en compte cette étude, une telle enquête sur ses spectateurs ne pourraient qu'embarrasser la plateforme dans une affaire juridique et éthique bien dangereuse pour elle.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
33
0
megadub
Excellente série du reste Après bah… j’crois pas que les suicidaires attendent une série pour passer à l’acte
tmtisfree
S’intéresser uniquement aux suicides ne suffit donc pas.<br /> Un classique travers de la plupart des études de psychologie, nutrition, épidémiologie, etc. Ne s’intéresser qu’à un seul lien supposé sans traiter les facteurs confondants potentiels permet d’obtenir facilement des résultats statistiques significatifs de lien qui n’existe pas.<br /> Ici le fait que ce soit les hommes qui se suicident le plus alors que l’étude attendait, correctement, les femmes et que le lien entre les suicidés et la série n’a même pas été établi soulignent l’étendue du désastre.
BetaGamma
Mais puisqu’on vous dit que les médias pourris venus d’Hollywood n’ont pas d’influences sur les gens !
LeToi
Et que la série Sex Éducation a relancé une épidémie de syphilis ?
sandalfo
certaines scènes de la première saison (je n’ai pas vu la 2) sont choquantes, comme le suicide de Hannah qui est difficile à regarder.
thurim
C’est du même niveau que de dire que les jeux vidéos violents rendent violent :-/<br /> Le problème, c’est avant tout que certaines personnes ont de gros problèmes, et personne pour les aider à y faire face et avancer.<br /> Mais c’est beaucoup plus compliqué à accepter, puis à faire, que d’accuser une série, un jeu, ou une chanson (cf Suicide Solution d’Ozzy Osbourne).
megadub
Ce qui devrait justement réfreiner les ardeurs il me semble
MrCroa
La jolie jeune fille qui a tout pour réussir, qui se suicide et se venge d’outre-tombe, tout en se faisant justice elle-même vis à vis de ceux qui l’ont poussé à l’acte.<br /> Je pense que cette série idéalise et romance beaucoup trop le suicide et le transforme en fantasme chez certaines personnes concernées.
PierreKaiL
Si il n’y avait que cette série qui donne envie de se flinguer… que ça plaise ou non, un jeu, une série, un film, peuvent être un élément déclencheur pour un suicide au même titre que pas mal d’autres choses, tout est une question d’affectif.
juju251
MrCroa:<br /> Je pense que cette série idéalise et romance beaucoup trop le suicide et le transforme en fantasme chez certaines personnes concernées.<br /> (info : Je ne connais pas la série concernée)<br /> Que ce soit romancé et idéalisé, peut-être, mais en attendant, il y a de vraies raisons pour qu’une personne se suicide (ou fasse une tentative de).<br /> Mais il est évidemment beaucoup plus simple de crier “à l’incitation au suicide” quand une série traite du sujet (d’une bonne ou mauvaise façon, là n’est pas la question) plutôt que de mettre en place de vraies politiques de sensibilisation envers le suicide (et de lutter contre les causes) …
megadub
Chercher le déclencheur c’est simplement une bonne excuse pour oublier l’essentiel. C’est un peu comme se demander pourquoi il a choisi une arme à feu plutôt qu’une corde… c’est juste un détail pour cacher les raisons de la dépression.
megadub
J’ajoute que cette série n’est pas tant au sujet du suicide que du harcélement, elle s’adresse plus à l’entourage qu’aux dépressifs.
juju251
Merci pour la précision.
PierreKaiL
Entièrement d’accord, le thème n’est pas nouveau et a déjà fait des ravages, en faire l’apologie dans une série est clairement pas la meilleur des idées
megadub
Euh… c’est pas une apologie au suicide… au contraire, ça montre très bien à quel point ça laisse ceux qu’on aime dans la douleur
PierreKaiL
Se suicider pour atteindre un autre monde/état est une apologie en soi.
megadub
Ce n’est pas le propos de la série.
PierreKaiL
Ce n’'est peut être pas le thème principal mais cela y fait référence, tout est une question de sensibilité, ce qui est valable pour une personne ne l’est pas forcément pour une autre. Le jeu vidéo peut rendre qq’un violent et une autre pas du tout par exemple aussi et j’ai pas mal d’exemples sous la main. Certains diront que c’est pcq ces gens là avaient des problèmes avant, et ? incroyable révélation, oui pas mal de gens ont des problèmes, cela n’est pas une découverte, sauf pour certains dans le déni. Enfin bref personnellement je ne serai pas étonné plus que ça que cette série ai pu avoir une influence, surtout sur les plus jeunes.
juju251
Que la série puisse avoir une influence, peut-être, mais en attendant, plutôt que de pointer du doigt un potentiel déclencheur, il vaudrait mieux s’attaquer aux vraies causes du problème (allez, au hasard : harcèlement - scolaire - professionnel - sexuel - etc …) …<br /> Mais c’est tellement plus facile de dire “c’est à cause de cette série” plutôt que de faire une vraie remise en question de tout un système …<br /> (attention : même si c’est à toi que je réponds, mon message est plus général et ne dois pas être pris personnellement).
twist_oliver
“Une inquiétante corrélation”<br /> Pour qu’il y ait corrélation il faudrait que les personnes décédées aient à minima regardé la série, ce qui n’est pas démontré.
PierreKaiL
@juju251<br /> C’est un peu l’histoire de la poule et de l’oeuf, si les problème que tu évoques étaient traités alors l’élément déclencheur de la série en serait altéré, mais je dirai aussi que le thème de la série n’aurait même pas été abordé car pas du tout en vogue. Jouer à faire de l’audimat sur ce genre de thème ça craint. GOF ça craint aussi. Mais bon ce n’est que mon avis et quoiqu’il en soit je suis d’accord avec toi, les principaux déclencheurs sont ailleurs.
philumax
Donc maintenant, une fois qu’on aura “prouvé” que la série n’y était pour rien, on pourra faire n’importe quoi en matière de vidéo ! ( Jeux, films etc… )
glittermen
Une simple fiction ne consiste en aucun cas un à un suicide je pense qu’il faut surtout se pencher plus sur notre système actuel qui et obsolète et corrompu voila des raisons pour se suicider.
BetaGamma
Mais nier certaines réalités est tout aussi dangereux que tes poncifs libertaires à deux balles
fg03
C’est comme le roman Les souffrances du jeune Werther en son temps qui a provoqué des vagues de suicides.<br /> Il y a
thurim
Déjà, on a pas élevé les cochons ensemble, du coup un minimum de respect est de mise.<br /> Ensuite, ce n’est pas une question de libertaire ou autre (d’ailleurs, je ne vois pas d’où est venu cette idée…). C’est juste que dans la vie, il y a des problèmes qui sont beaucoup plus complexes que certains le pensent (car c’est toujours embêtant de mettre le nez dans son caca, et d’accepter sa part de responsabilité), et le suicide en fait parti.<br /> On ne se suicide pas suite à une chanson, une série ou un livre. On se suicide car on a de gros problèmes, et personne pour nous aider à y faire face.
megadub
PierreKaiL:<br /> Ce n’'est peut être pas le thème principal mais cela y fait référence<br /> Bah non… jamais l’héroïne ne fait mention de partir pour une monde meilleure en se suicidant…
nirgal76
Cette étude vaut quedalle. Ces chercheurs ont justes voulu faire parler d’eux en prenant comme support une série qui marche.<br /> "Des chercheurs qui cherchent, on en trouve. Mais des chercheurs qui trouvent, on en cherche… " disaient le général !
l0wl
Clu², premier media francais sur les news de m*rde.
PierreKaiL
D’une certaine façon elle règle ses problèmes après s’être donné la mort, de façon volontaire ou pas, en l’associant à d’autres stimulus d’autres séries ou de la vie, cela donne un équivalent. Se contenter du mot à mot n’est pas suffisant, un peu de projection est nécessaire pour analyser.
megadub
Je pense que tu prêtes aux plus jeunes un niveau d’abstraction bien plus important que ce dont ils sont capables
megadub
Ha ben voila <br /> Franceinfo – 7 May 19<br /> Désintox. Non, la série "13 Reasons Why" n'est pas responsable de suicides<br /> «Attention, cette série diffusée sur Netflix serait à l’origine d’une terrible hausse de suicides chez les mineurs» Le titre de Nice-Matin a de quoi inquiéter, et pour cause. La série en question, c’est 13 reasons why.<br />
claudemc
On ne peut pas comparer ça à l’influence des jeux vidéos parce qu’une dissociation évidente existe avec le jeu, ni même aux comportements idiots qui suivent une vidéo virale et qui ne sont finalement le résultat que d’une publicité qui a fonctionné…<br /> Les séries sont addictives, immersives et l’identification est sans commune mesure avec un jeu ou simple vidéo, ajoutez à cela des sujets à gamberger en boucle et un phénomène bien connu dans les passages à l’acte criminels ou suicidaires qui est le mimétisme (qui va jusqu’au copycat), la vague de suicide chez Renault est aussi un phénomène lié à sa médiatisation (moi aussi j’ai mal, moi aussi j’ai le droit de me suicider, moi aussi on va en parler, moi aussi je vais pouvoir faire entendre ma cause…moi aussi…),<br /> Nier une évidence pareille, c’est nier la suggestibilité, les phénomènes sectaires, les croyances et le succès monstrueux des séries, donner une fenêtre de tir ou une bonne raison de se suicider à un dépressif c’est évidemment déclencheur.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Amazon mise sur des entrepôts entièrement automatisés d'ici 10 ans
Call of Duty : 300 millions de ventes... et un nouvel épisode bientôt dévoilé !
Google va donner un coup de boost à Android TV
La France et l'Allemagne s'attaquent ensemble à la filière des batteries, des emplois en ligne de mire
Firefox : un bug a causé l'arrêt de toutes les extensions, la faute à un certificat
🔥 Bon plan : hub USB-C Dodocool 7 en 1 à 29,99€ au lieu de 36,99€
Sidewalk Labs (Google) dévoile ses préconisations pour concevoir la mobilité du futur
 Le Star Wars Battlefront de 2004 débarque enfin sur Steam et GOG
Microsoft lance les précommandes pour le kit de développement HoloLens 2 à 3500$
Le Solitaire de Windows accède au Hall of Fame mondial du jeu vidéo
Haut de page