Tous les soirs, les plateformes de streaming sont la 4e ou 5e chaîne de télé en France

04 février 2019 à 13h57
0
video streaming banner

Une étude sur les habitudes de consommation des 18-34 ans prouvent une nouvelle fois la domination des plateformes de streaming sur les chaines de télévision traditionnelles.

Harris Interactive a mené une étude sur la consommation des différentes plateformes de streaming par les 18-34 ans. Sans surprise, les services de SVoD rencontrent un succès sans précédent, au détriment de la télévision de flux qui voit ce public déserter les chaines TNT traditionnelles.

La SVOD plébiscitée les publics jeunes

Netflix est le premier service en France, avec plus de 4 millions d'abonnés. L'étude note également une poussée de son concurrent direct, Amazon Prime Video, qui profite de son inclusion dans l'offre de services d'Amazon, pour accueillir de plus en plus de spectateurs. OCS ferme la marche grâce à la diffusion exclusive des séries Game of Thrones et The Walking Dead.

Elle montre également que les abonnés à ces services utilisent régulièrement les plateformes, et sur de longues durées de visionnage. Plus étonnant, le public jeune consomme majoritairement ces programmes sur un téléviseur, contrairement aux idées reçues qui veulent que les « millennials » regardent des contenus uniquement sur mobile ou tablette. L'incursion de Netflix sur tous les téléviseurs et box internet encourage les spectateurs à profiter du plus grand écran disponible pour découvrir les dernières séries du moment.

La SVoD représente une audience considérable chaque soir

Les chaines de télévision « classiques » se voient fortement concurrencées par les offres de streaming. Chaque soir, les différents services de SVoD sont la 4e ou 5e chaine de France, loin devant la majeure partie des chaines TNT.

Le public de SVOD est très jeune (63 % de 18-34 ans), alors que les plus âgés restent encore fidèles à la télévision de flux (64 % de plus de 50 ans). L'étude montre que les plus jeunes ont désormais déserté la télévision pour Netflix ou ses concurrents, qui proposent un contenu plus en phase avec leurs attentes, explorant des genres boudés par la télévision traditionnelle (science-fiction, fantastique).

Les exclusivités concentrent une grande part de la consommation

L'étude s'est aussi penchée sur les programmes les plus consultés par les 18-34 ans. Le quart de la consommation SVoD se concentre sur une cinquantaine de séries, majoritairement sur des programmes exclusifs (La Casa de Papel ou 13 Reasons Why sur Netflix, ou encore The Walking Dead sur OCS qui sont les séries les plus vues en 2018 en France).

Le reste du catalogue, plus ancien ou de moins bonne qualité, est ensuite consommé de manière parcellaire et sert à enrichir l'offre de contenus et faire du volume pour donner une impression de choix illimité à l'abonné.

Source : Le Monde

les télévisions sont aujourd'hui d'élégants bijoux de technologie à écran plat LED, QLED ou OLED, dont la taille et la résolution ne font qu'augmenter. Cette progression constante n'est pas sans dérouter, d'autant plus que leur connexion à Internet vient étoffer leur panel de fonctionnalités.
Découvrez les meilleures TV 4K de 2019

Modifié le 04/02/2019 à 14h28
9
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top