Popcorn Time, le "Netflix pirate", se propage sur la Toile

04 avril 2014 à 13h27
0
Les sites internet proposant au téléchargement l'application Popcorn Time se multiplient sur la Toile.

Fin février, un nouveau service de vidéo illégal faisait son apparition sur la Toile : Popcorn Time. D'apparence très soignée, l'application fait d'emblée penser à un service de VOD classique avec l'affichage de plusieurs catégories de films, lesquels sont affichés sous la forme de vignettes avec un descriptif extrait de la base de IMDB. Après une fermeture du site principal, plusieurs clones font leur apparition.

01F4000007281124-photo-popcorn-time.jpg


Pour les développeurs du projet, il s'agissait de simplifier au maximum la lecture de films pirates circulant sur la Toile. L'utilisateur n'a qu'à sélectionner la qualité (720p ou 1080p) et cliquer sur un bouton. Les sous-titres, lorsqu'ils sont disponibles, sont également de la partie. Popcorn Time s'appuie sur le protocole BitTorrent pour lire les films en streaming. Le fichier est stocké dans un dossier caché de l'ordinateur et s'efface après un redémarrage.

Puisque le contenu est tout bonnement piraté et qu'aucun paiement n'est reversé aux ayants-droits, Popcorn Time s'est immédiatement attiré les foudres de la MPAA, l'association américaine défendant les intérêts des plus grands studios d'Hollywood. Sous la pression, les développeurs ont cédé et fermé boutique au 15 mars dernier.

01F4000007281126-photo-popcorn-time.jpg


Toutefois, les développeurs ont pris soin de publier le code source du logiciel, mais également du site Internet de présentation. A l'heure actuelle, plusieurs forks sont encore disponibles, lesquels ont été propagés sur le réseau BitTorrent lui-même. Différents noms de domaines ont été déposés et plusieurs versions parallèles du même site fleurissent également.

Notons au passage que malgré la pression exercée par la MPAA, les moteurs de recherche Google, Bing ou Yahoo n'ont pas bloqué les sites hébergeant l'application. Google avait notamment été accusé de contribuer au financement des sites proposant du contenu illégal via son dispositif AdSense. La firme de Mountain View avait alors bloqué a publicité sur ces derniers. Dans le cas de Popcorn Time, le site ne dispose d'aucune source de revenus. Reste à savoir si la MPAA saura enrayer ce mouvement et si les moteurs de recherche renforceront leurs filtres.

A lire également :
Popcorn Time : un "Netflix pirate" qui agite les ayants-droit
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top