Uber teste des véhicules autonomes à Washington... sous contrôle de conducteurs humains

24 janvier 2020 à 14h04
0
Uber
© Ink Drop / Shutterstock.com

La firme américaine teste ce vendredi dans la capitale américaine des véhicules autonomes qui permettront de collecter de précieuses données pour soutenir le développement du service.

Des véhicules autonomes, mais pas vraiment autonomes. On pourrait résumer en ces quelques mots l'expérience menée ce vendredi 24 janvier par Uber dans les rues de Washington D.C. La société de voiture de tourisme avec chauffeur a annoncé faire circuler des véhicules autonomes dans les rues de la capitale américaine, avec à leur bord des pilotes humains. Une façon de collecter des données dans la sérénité.

Des données et scénarios collectés destinés dans un premier temps à la simulation

Dans le cadre du lancement futur de son service de véhicules autonomes, Uber souhaite rassembler un maximum de données pour accompagner et faciliter le développement de sa flotte. La société mène des expériences similaires à San Francisco, à Dallas ou à Toronto, toujours avec des chauffeurs humains à bord.


Durant leur parcours, les véhicules vont collecter des données cartographiques en mémorisant des scénarios de conduite que les ingénieurs d'Uber pourront, ensuite, reproduire en simulation. La société californienne espère que « cette première série de collecte de données à commande manuelle jettera les bases pour tester nos véhicules en mode autonome à Washington ».

Ne pas revivre le drame de Tempe

À Washington, Uber fait circuler une flotte de trois véhicules qui embarquent des capteurs, caméras et capteurs LiDAR. Outre le chauffeur, un second collaborateur de la société prendra place sur le siège passager.


Pour l'instant, des voitures autonomes circulent déjà à Pittsburgh, en Pennsylvanie, avec des chauffeurs humains qui ne prennent le contrôle du véhicule qu'en cas de danger imminent, et ce, uniquement en-dehors des heures de pointe.

Uber fait extrêmement attention en menant ses tests, car l'entreprise n'oublie pas le décès d'un piéton survenu en mars 2018 à Tempe, en Arizona, causé par un véhicule autonome. La firme fut d'ailleurs épinglée par la Sécurité routière américaine, qui l'avait accusée de ne pas avoir accordé une attention suffisante à la sécurité et aux décisions de la voiture autonome ce jour-là.

Source : The Verge
Modifié le 24/01/2020 à 14h32
4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Renault accuse une perte nette de 141 millions d'euros en 2019
Une taxe sur chaque connexion aux réseaux sociaux, pour remplacer la redevance TV ?
La justice allemande demande à Tesla de mettre en pause la construction de sa Gigafactory
L'Europe s'est équipée de parcs éoliens offshore d'une capacité record de 3,6 GW en 2019
Des températures supérieures à 20 °C enregistrées pour la première fois en Antarctique
Volkswagen et E.ON dévoilent un projet de stations de charge rapide pour véhicules électriques
Citroën devrait dévoiler une voiture électrique particulièrement abordable le 27 février
L'iPhone 11 Pro émet deux fois plus de radiations que la limite recommandée
Le Batman interprété par Robert Pattinson se dévoile en vidéo

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top