Uber teste des véhicules autonomes à Washington... sous contrôle de conducteurs humains

24 janvier 2020 à 14h04
4
Uber
© Ink Drop / Shutterstock.com

La firme américaine teste ce vendredi dans la capitale américaine des véhicules autonomes qui permettront de collecter de précieuses données pour soutenir le développement du service.

Des véhicules autonomes, mais pas vraiment autonomes. On pourrait résumer en ces quelques mots l'expérience menée ce vendredi 24 janvier par Uber dans les rues de Washington D.C. La société de voiture de tourisme avec chauffeur a annoncé faire circuler des véhicules autonomes dans les rues de la capitale américaine, avec à leur bord des pilotes humains. Une façon de collecter des données dans la sérénité.

Des données et scénarios collectés destinés dans un premier temps à la simulation

Dans le cadre du lancement futur de son service de véhicules autonomes, Uber souhaite rassembler un maximum de données pour accompagner et faciliter le développement de sa flotte. La société mène des expériences similaires à San Francisco, à Dallas ou à Toronto, toujours avec des chauffeurs humains à bord.


Durant leur parcours, les véhicules vont collecter des données cartographiques en mémorisant des scénarios de conduite que les ingénieurs d'Uber pourront, ensuite, reproduire en simulation. La société californienne espère que « cette première série de collecte de données à commande manuelle jettera les bases pour tester nos véhicules en mode autonome à Washington ».

Ne pas revivre le drame de Tempe

À Washington, Uber fait circuler une flotte de trois véhicules qui embarquent des capteurs, caméras et capteurs LiDAR. Outre le chauffeur, un second collaborateur de la société prendra place sur le siège passager.


Pour l'instant, des voitures autonomes circulent déjà à Pittsburgh, en Pennsylvanie, avec des chauffeurs humains qui ne prennent le contrôle du véhicule qu'en cas de danger imminent, et ce, uniquement en-dehors des heures de pointe.

Uber fait extrêmement attention en menant ses tests, car l'entreprise n'oublie pas le décès d'un piéton survenu en mars 2018 à Tempe, en Arizona, causé par un véhicule autonome. La firme fut d'ailleurs épinglée par la Sécurité routière américaine, qui l'avait accusée de ne pas avoir accordé une attention suffisante à la sécurité et aux décisions de la voiture autonome ce jour-là.

Source : The Verge
Modifié le 24/01/2020 à 14h32
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
toug19
tic tac tic tac, le temps des conducteurs Uber est compté. Bon il risque d’y avoir encore de la casse avant.
Saulofein
« Uber fait extrêmement attention en menant ses tests, car l’entreprise n’oublie pas le décès d’un piéton survenu en mars 2018 à Tempe, en Arizona, causé par un véhicule autonome. »<br /> Il est bon de se rappeler aussi que ce jour là, un humain était derrière le volant et n’a absolument pas réagit. A ce titre, il n’est pas juste d’accuser le véhicule.
Goodbye
Et surtout si on regarde la vidéo, il y’a de forte chance que 80% de conducteur aurait pas éviter la dame en vélo qui se jette sur la route de nuit sans lumière.
odyssseus
Le véhicule n’était pas 100% opérationnel, des fonctions était désactivées, sinon le radar (ou lidar ou autre) aurait « vu » la cycliste se précipiter vers le véhicule.<br /> La voiture étant tranquille sur sa voie, l’action de cette cycliste (traverser devant un véhicule arrivant tout feux allumés, au lieu d’attendre 3 secondes), a créé sa perte.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Réductions Steam pour le Nouvel An Lunaire : celles qu'il ne faut absolument pas rater
Chrome pour Android s'aligne en adoptant les favicons dans la barre d'adresse
Samsung veut concurrencer l’AirDrop d’Apple avec la technologie Quick Share
Corsair dévoile ses nouveaux PC de bureau, tous sous AMD
Soldes Cdiscount : prix choc pour l'Apple iPhone XR 64 Go qui tombe à moins de 600€
Un prototype de OnePlus Concept One tout de noir vêtu a été dévoilé
Pack Soldes Fnac Xbox One S + 5 jeux Xbox à moins de 250€
Médiamétrie, à la rescousse de la télévision, va booster ses stats comme jamais
La livraison par drone reprend en Suisse après les accidents
Haut de page