Test TurboAnt X7 Pro : une trottinette électrique compacte dotée d'une belle autonomie

David Nogueira
Spécialiste automobile
30 mars 2022 à 12h20
0
TurboAnt X7 Pro © David Nogueira
TurboANT X7 Pro - D. Nogueira pour Clubic

Sur un marché qui regorge de références, TurboAnt propose la trottinette électrique X7 Pro, un modèle pensé pour la ville qui parie sur un style épuré, un châssis compact et surtout sur une batterie amovible à la fois pratique et sécurisante.

La TurboAnt X7 Pro est un peu la concurrente naturelle de la Xiaomi Mi Electric Scooter 3. Elle capitalise sur une meilleure compacité et une batterie amovible qui devrait faire une grosse différence au quotidien. Découvrons cela dans ce test complet de la TurboAnt X7 Pro, proposée à 450 €… hors remise spéciale pour les lecteurs de Clubic !

Offre spéciale du 30 mars au 30 avril 2022 : TurboAnt propose une réduction de 60€ sur la X7 Pro pour les lecteurs de Clubic pendant un mois. Jusqu'au 30 avril 2022, utilisez le code CLUBIC60 pour acheter la trottinette au tarif spécial de 390€, ou le code CLUBIC160 pour bénéficier du pack de deux à 740€.

TurboAnt X7 Pro
  • Le rapport qualité/prix
  • La batterie amovible
  • L'autonomie
  • La qualité des plaquettes de frein
  • Un Frein moteur peu perceptible
  • L'afficheur minimaliste

Conception de la TurboANT X7 Pro

A ce niveau de prix, il va sans dire que vous ne pourrez pas vous attendre à trouver des équipements haut de gamme sur la X7 Pro. Il faut donc accepter de faire quelques concessions, mais elles peuvent s'entendre en raison de la philosophie du produit et de ses points positifs qui font pencher la balance en sa faveur.

TurboAnt X7 Pro © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

C'est d'abord du côté du guidon que les premiers traits de caractère se manifestent, notamment sur la largeur du cintre : celui-ci ne mesure que 41 cm de large, et cela interpelle immédiatement. Ce choix est évidemment en lien avec la compacité que revendique la marque pour son produit… reste à voir l'impact sur la conduite ! Nous en parlons plus bas.

TurboAnt X7 Pro © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

Les poignées ne sont pas d'un confort à toute épreuve, mais elles ne sont pas désagréables non plus. A défaut d'offrir un accueil souple et un petit repose paume, elles livrent un bon grip, et à ce niveau de prix il ne fallait guère s'attendre à mieux. Mention spéciale : les poignées profitent d'un bon centimètre de caoutchouc semi-rigide à chacune de leurs extrémités extérieures. De fait, les affres du temps et les manipulations du quotidien ont peu de chance d'entamer le matériau et créer un déchirement de la poignée. Un détail particulièrement appréciable. Rien à signaler pour la sonnette et le levier de frein.

TurboAnt X7 Pro © David Nogueira
TurboAnt X7 Pro - D. Nogueira pour Clubic

La sonnette est bien placée pour un accès rapide et son bruit est puissant, tandis que le second offre une bonne prise en main et une vis de réglage qui, combinée à celle présente sur l'étrier de frein, permet de rattraper un jeu important qui pourrait se créer au niveau des plaquettes.

A noter que le mécanisme de frein à disque est complété par un système de frein à pied, puisque le garde-boue de la roue arrière est mobile. Un dispositif qui peut s'avérer salvateur en cas de danger, mais dont nous ne sommes pas fans pour l'usure de la gomme qu'il peut provoquer.

TurboAnt X7 Pro © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

Le moteur de 350 watts est situé dans la roue avant. D'ailleurs, à l'avant comme l'arrière, le constructeur a opté pour des roues gonflables de 10 pouces (10 x 2,125") qui ont non seulement le bon goût d'offrir une belle bande de roulement, mais aussi de compenser l'absence d'une quelconque suspension sur la X7 Pro.

TurboAnt X7 Pro © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

Le guidon n'est malheureusement pas réglable en hauteur. Il faut donc compter sur une hauteur de 102 cm par rapport au deck, et environ 115 cm par rapport au sol. Une position qui convient très bien à notre mètre soixante-quinze, mais aussi à notre adolescent d'un mètre cinquante-cinq.

TurboAnt X7 Pro © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

La X7 Pro mesure 108,3 x 42 x 118 cm dépliée et 108,3 x 42 x 46 cm repliée. Des dimensions intéressantes au quotidien pour les utilisateurs qui privilégient la compacité et un poids réduit. En l'occurrence, ce modèle pèse 15 kg, notamment grâce à son cadre en alliage d'aluminium.

Le fait que la batterie soit intégrée dans la colonne de direction permet à TurboAnt de proposer un deck d'à peine 4 cm d'épaisseur. C'est assez esthétique, mais sans sacrifier la solidité puisque le constructeur indique qu'il peut supporter jusqu'à 125 kg. C'est en tout cas la donnée communiquée par le constructeur, mais qu'il convient de prendre avec des pincettes.

TurboAnt X7 Pro © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic
TurboAnt X7 Pro © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

Le mécanisme de pliage et le blocage du guidon sur le garde-boue sont classiques et imposent de se baisser, pour replier la trottinette comme pour la déplier. A noter que les reproches que nous faisions à la Pure Electric Air Pro lors de notre test, à savoir qu'il faut parfois tâtonner pour enclencher la griffe présente sur la colonne de direction dans le garde-boue, ne s'appliquent pas du tout ici.

TurboAnt X7 Pro © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

Le constructeur a aussi eu le bon goût d'assurer la sécurité du mécanisme de bridage de la colonne de direction en prévoyant une multitude de vis de réglage, et surtout une bride en métal qui ne semble pas craindre les secousses, mêmes importantes. A aucun moment lors de nos tests nous n'avons ressenti de vibrations douteuses qui auraient pu nuire au confort de conduite.

TurboAnt X7 Pro © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic
TurboAnt X7 Pro © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic
TurboAnt X7 Pro © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

Terminons ce tour du produit par la conception de la gâchette d'accélérateur, dont on regrette le côté un peu « low-cost » de cette robe en silicone rouge.
Dans l'ensemble donc la X7 Pro est une trottinette électrique à première vue correctement conçue/ Les matériaux employés ne traduisent pas de grosse faiblesse ni de risque d'oxydation rapide. Néanmoins vous comprendrez qu'il nous est impossible de nous prononcer fermement sur la capacité du produit à bien vieillir, tant dans sa structure physique que dans la stabilité de ses composants électroniques (contrôleur BMS, batterie, etc.).

Au guidon de la TurboAnt X7 Pro

Comme nous l'avons mentionné plus haut, le format étriqué du guidon de la X7 Pro ne passe vraiment pas inaperçu. Pour autant, si celui-ci se montre quelque peu déroutant sur les premiers kilomètres, il n'en faut guère plus pour en saisir les atouts. La X7 Pro est une trottinette taillée pour la ville qui sait se montrer agile, voire très agile. Son cintre pas très large présente justement un intérêt indiscutable pour quiconque aura besoin de se faufiler dans un flot de circulation.

TurboAnt X7 Pro © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic
TurboAnt X7 Pro © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

La surface utile du deck, que nous avons mesuré à environ 47 x 15 cm, impose forcément de rouler avec nos pieds pointure 43 en quinconce, ce qui n'est pas un problème en soi puisque c'est la posture qui convient le mieux pour assurer confort, maniabilité et sécurité. Mais garez à l'esprit que vous ne pourrez très probablement pas rouler avec les deux pieds parallèles. Mention spéciale pour le revêtement du deck qui semble robuste et offre un très bon grip.

TurboAnt X7 Pro © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

A cette bonne agilité qu'offre la X7 Pro s'ajoute rapidement un sentiment de confiance procuré par les gommes relativement larges. La tenue de route est bonne, et même si l'engin ne dispose pas de suspension, les pneus 10 pouces filtrent convenablement l'essentiel des défauts de la route. A ce stade, on se dit même que la structure assez fine et en aluminium de cette trottinette n'y sont sans doute pas pour rien.

Le deck doit lui aussi contribuer à absorber les secousses en offrant une meilleure déformation que les decks pleins intégrant la batterie. Ainsi, si le confort n'est pas légendaire, les balades sur les chaussées pas trop dégradées sont agréables et rassurantes.

TurboAnt X7 Pro © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

On apprécie même le régulateur de vitesse, qui s'active sitôt qu'on maintient une allure pendant environ 5 secondes. Et cela fonctionne aussi bien à fond que si vous maintenez la gâchette à une vitesse précise !

La photo ci-dessus vous permet d'apprécier la lisibilité du compteur. Les informations sont minimes (niveau de la batterie, vitesse et choix du mode), mais là encore, à ce niveau de prix…

TurboAnt X7 Pro © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

Et si on peut regretter que le phare à l'avant ne soit pas ajustable en hauteur ou dans son inclinaison, il faut bien reconnaître qu'il est plutôt puissant et avec un large faisceau.

Quant au feu stop, il est naturellement intégré dans le garde-boue. Il est conçu avec trois LED rouges assez puissantes, qui clignotent sitôt qu'on active le levier de frein (pas le frein à pied !). Et bonne nouvelle, cela fonctionne aussi si vous n'allumez pas les phares, autrement dit en pleine journée. Voilà un point qui devrait inspirer notamment Pure Electric, à qui nous reprochions l'absence de feu de stop pour les trajets de jour sur la Pure Electric Air Pro.

TurboAnt X7 Prod © David Nogueira

Il va sans dire que le moteur 350 watts n'est pas un foudre de guerre, d'autant que la bride électrique imposée par TurboANT limite la vitesse maximale à 22-23 km/h et non 25 km/h. Cependant, grâce à sa batterie Lithium-ion de 36 Volts, les accélérations ne sont pas trop ennuyeuses et la vitesse de pointe reste stable sous notre poids de 85 kg malgré les dénivelés positifs. Nous avons toutefois remarqué une perte de puissance importante dès qu'il ne reste plus qu'un quart d'énergie dans la batterie, puisqu'on atteint alors péniblement le 15 km/h… sur du plat.
Nous avons également constaté que le moteur présent dans la roue avant accusait une température assez importante (au toucher) au terme de notre parcours de test de près de 25 km.
De petites pauses pour abaisser la température nous permettaient de récupérer un peu de vivacité, mais le problème revenait assez vite - signe d'une électronique limitée ?

TurboAnt X7 Pro © David Nogueira
Pas pratique du tout l'orientation de cette valve vers l'intérieur de la jante lorsqu'il faut refaire la pression - D. Nogueira pour Clubic

Retour au stand donc, avec néanmoins encore un cran sur la batterie et une autonomie que nous estimons à environ 30 km, peut-être un peu plus si votre balance n'accuse pas plus de 85 kg.
Voilà qui n'est pas si mal pour un produit vendu moins de 500 €. Rappelons que nous avions mesuré l'autonomie de la Xiaomi Mi Electric Scooter 3 à moins de 20 km. La X7 Pro n'a donc pas à rougir de sa performance.
Terminons ce chapitre par un point mentionné en légende la photo ci-dessus, à savoir que TurboAnt a fait le choix d'intégrer une chambre à air dont la valve est orientée vers le centre de l'intérieur de la jante. Non seulement cela ne facilite pas le gonflage, mais on peut craindre que la valve se déchire à force de manipulations. Soyez vigilant donc.

Le freinage : rodage ou défaut ?

Côté freinage, il est vrai que nous l'aurions aimé plus précis et plus mordant. Il s'est révélé suffisant pour ne pas nous laisser surprendre ni nous sentir en danger durant nos déplacements, mais l'absence de frein moteur, en tout cas de manière perceptible sur notre modèle de test, s'est fait ressentir pour son manque de soutien à la décélération. En revanche, bonne nouvelle : en cas de panne sèche, la X7 Pro n'opposera que très peu de résistance à la poussée. Vos cuisses vous remercieront.

TurboAnt X7 Pro © David Nogueira

Pour en revenir au frein mécanique, compte tenu des traces noires déposées sur les disques, la chauffe constatée durant notre stress test
(elles ont même dégagé de la fumée lors de notre descente à 13%…) ainsi que le bruit rauque des plaquettes sur les disques, nous redoutons que ces dernières ne soient pas d'une grande qualité.

En tout cas, si d'aventure vous deviez craquer pour ce produit, nous vous recommandons de bien roder les garnitures. C'est la première fois que ce phénomène se produit pour nous. Heureusement, la chose semble s'être atténuée au fil des kilomètres passés à opérer des freinages plus doux.

Tous les avantages d'une batterie amovible

Quand vient le moment de refaire le plein, comme souvent, il faut s'armer de patience. Et même si la batterie de 10 Ah n'est pas parmi celles qui offrent une capacité record, la faible puissance du chargeur impose une très longue recharge.

TurboAnt X7 Pro © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

Selon nos constats, il faut un peu plus de 6h pour passer de 0% à 100% avec ce chargeur 42 V - 2A. De fait, recharger 6h pour rouler 30 km environ, c'est long, mais c'est encore un point sur lequel les trottinettes doivent progresser. Et il n'en reste pas moins que le coût au km est finalement très intéressant et motivant.

TurboAnt X7 Pro © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic
TurboAnt X7 Pro © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

Les différents avantages qui découlent du fait que la batterie soit amovible sont évidents. Recharger à la maison ou au bureau, mais aussi sécuriser votre destrier en cas de besoin en ôtant la batterie. Attention : la batterie pèse environ 3 kg et mesure environ 46 x 9 x 5 cm, elle ne trouvera donc pas sa place dans n'importe quel sac à dos.
Pour une recharge à la maison, sachez que le bloc secteur offre une longueur de câble de 2,5 m, ce qui présente là aussi un autre atout pour le confort.
Enfin, même s'il est là encore difficile d'en attendre plus à ce niveau de prix, il nous faut signaler que la batterie ne profite pas d'un quelconque système de verrouillage. Dès lors, si vous quittez trop longtemps votre engin des yeux alors qu'il est (attaché) sur la chaussée, il sera plus prudent d'emporter la batterie avec vous. Un détail à avoir en tête.

Fiche technique TurboAnt X7 Pro

Résumé

Puissance du moteur
350W
Vitesse maximale
25km/h
Capacité de la batterie
10 Ah
Temps de charge
6h
Autonomie annoncée
48km
Poids
15kg

Performances

Puissance du moteur
350W
Vitesse maximale
25km/h
Angle d'ascension maximum annoncé
15 degrés
Nombre de modes de vitesse
3

Équipements

Écran LCD
Oui
Type de freins
Mécanique
Suspensions
Aucune
Phares
Avant et arrière

Batterie

Type de batterie
Lithium ion (Li-ion)
Capacité de la batterie
10 Ah
Temps de charge
6h
Autonomie annoncée
48km
Poids de la batterie
2,9kg

Caracteristiques techniques

Charge maximale supportée
125kg
Taille de l'utilisateur pour utilisation optimale
1,75m

Caracteristiques physiques

Hauteur
118,6cm
Largeur
42cm
Epaisseur
108,3cm
Hauteur (Pliée)
46cm
Largeur (Pliée)
42cm
Epaisseur (Pliée)
108,3m
Pneus
10m
Poids
15kg
Indice de protection
IPX4
9

La TurboAnt X7 Pro s'impose comme un modèle de référence sur le marché des trottinettes électriques compactes, légères et vendues à moins de 500 €. Un produit agréable à vivre, rassurant et finalement plutôt confortable et endurant pour un produit à ce niveau de prix.

Les plus

  • Le rapport qualité/prix
  • La batterie amovible
  • L'autonomie

Les moins

  • La qualité des plaquettes de frein
  • Un Frein moteur peu perceptible
  • L'afficheur minimaliste

Qualité de fabrication 8

Puissance 8

Autonomie 8

Confort de conduite 8

Portabilité 9

TurboAnt X7 Pro au meilleur prix
TurboAnt 450€ Voir l'offre
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Un chercheur en cybersécurité montre comment pirater une Tesla via une faille Bluetooth
Renault Scénic Vision : le Scénic renaît
Pénurie de composants : jusqu'à deux ans d'attente pour recevoir sa Tesla Model X
La Poste accélère sur l'électrique, même chez ses prestataires privés
On connaît la date de la seconde édition de l'événement Tesla AI Day !
Renault va mettre un navigateur dans sa Mégane E-Tech, mais pas celui que vous pensez
Tesla règne toujours en maître sur l’électrique aux États-Unis
Aux États-Unis, les Superchargeurs Tesla se font régulièrement vandaliser (et personne ne comprend pourquoi)
Renault veut monter un pôle consacré à l'électrique en France
La Cadillac Lyriq dévoile ses premières spécifications... et son prix
Haut de page