Test Wegobard Barooder 3 : une trottinette robuste, très agréable à rouler et pourtant perfectible

David Nogueira
Spécialiste automobile
14 avril 2022 à 08h38
0
Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

Parmi le catalogue très large de trottinettes électriques commercialisées par Wegoboard, la Barooder 3 est une solution dédiée aux utilisateurs en quête d'un produit polyvalent. Conception robuste, grandes roues, guidon réglable en hauteur ou encore moteur 500 Watts, cet EDPM vendu 710€ Fs'annonce prometteur.

Si vous cherchez une trottinette électrique capable de répondre à une utilisation dite « multimodale », alors la Barooder 3 n’est sans doute pas le modèle qu’il vous faut. Trop lourde, trop encombrante, comme son nom l’indique il s'agit plutôt d'un engin conçu pour sillonner les routes en tous genres en tout confort et sécurité. Vérifions cela dans notre test.

Wegoboard Barooder 3
  • Une conception robuste
  • Excellente tenue de route
  • Bonne autonomie
  • La visserie bas de gamme
  • L'électronique de puissance perfectible

Fiche technique Wegoboard Barooder 3

Résumé

Puissance du moteur
500W
Vitesse maximale
25km/h
Capacité de la batterie
13 Ah
Temps de charge
6h
Autonomie annoncée
40km
Poids
18kg

Performances

Puissance du moteur
500W
Vitesse maximale
25km/h
Angle d'ascension maximum annoncé
28 degrés
Nombre de modes de vitesse
3

Équipements

Écran LCD
Oui
Type de freins
Mécanique
Suspensions
Avant
Phares
Avant et arrière

Batterie

Type de batterie
Lithium ion (Li-ion)
Capacité de la batterie
13 Ah
Temps de charge
6h
Autonomie annoncée
40km

Caracteristiques techniques

Charge maximale supportée
120kg

Caracteristiques physiques

Hauteur
125cm
Largeur
116cm
Epaisseur
24cm
Hauteur (Pliée)
39cm
Largeur (Pliée)
116cm
Epaisseur (Pliée)
24cm
Pneus
10in
Poids
18kg
Indice de protection
IP54

Une trottinette électrique conçue… pour les baroudeurs

Il ne fait aucun doute, la Barooder 3 porte très bien son nom. Dès le déballage, le modèle s’impose par une structure robuste, de grandes roues au profil large, un deck spacieux et de grandes suspensions.

Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

Le guidon de la Barooder 3 présente de multiples avantages. Avec ses 54 cm d'une extrémité à l'autre des poignées, il se révèle suffisamment large pour offrir une très bonne maniabilité et de la stabilité, sans pour autant se montrer rédhibitoire lorsqu'il faudra se faufiler entre les voitures, par exemple. Les poignées, justement, offrent à la fois grip et confort, avec en prime des petits « reposes paumes » qui savent se faire apprécier à l'usage.

Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira
D.Nogueira pour Clubic

En tout cas, celles-ci nous ont été très agréables, y compris pendant nos trajets de plus de 30 km, sur des routes dégradées et même pavées.
A noter que la commande d'accélérateur prend la forme d'une gâchette, qui se pilote à l'index. Cela ne fait pas toujours l'unanimité auprès des utilisateurs, il ne faut donc pas négliger son positionnement lors du montage de la trottinette.

Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

Car oui, même si celle-ci vous est livrée assemblée, il vous revient de serrer la console et les leviers de freins à la place qui vous convient le mieux. N'hésitez pas à faire quelques essais avant de prendre la route pour une longue virée afin que vos doigts ne soient pas gênés dans les allers/retours entre la gâchette d'accélérateur et le levier de frein.

Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

De l'autre côté du cintre on trouve, de haut en bas, le bouton de mise en marche des phares et rubans LED, la commande pour les clignotants et le klaxon électronique. Nous reviendrons plus en détails sur tout cela plus après dans notre test, mais la présence de ces équipements est déjà une très bonne chose.

On trouve aussi sur le cintre deux bagues à retour automatique servant à verrouiller les poignées. Une fois celles-ci écartées, il est très simple de rabattre les poignées pour limiter l'encombrement du cintre à quelques 17 cm de large au maximum.

Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

A noter d'ailleurs que les dimensions de la Barooder 3 passent de 116 x 24 x 102 à 125 cm dépliée à 114 x 24 x 39 cm une fois repliée. Attention, celle-ci pèse toute de même 18 kg. Un poids plutôt classique compte tenu de l'équipement de l'engin, mais selon l'usage visé ce critère pourrait être déterminant.

Reste que la manipulation du mécanisme de bridage de la colonne n'est pas des plus aisées. Pas simple à actionner du bout du pied comme à la main, nous aurions aimé que Wegoboard opte pour un système plus traditionnel ou plus gros.

Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic
Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

Bonne nouvelle en revanche du côté du guidon. Celui-ci est monté sur une colonne coulissante, ce qui devrait permettre à la Barooder 3 de s'adapter à une très large cible d'utilisateurs. La hauteur du cintre peut être ajustée de 65 à 100 cm de hauteur à partir du deck.

Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

Nous trouvons cette partie basse de la structure plutôt très esthétique, d'autant que ces parties ajourées permettront de glisser une chaîne ou tout autre cadenas qui permettra d'attacher sa trottinette à un point fixe.

Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

Enfin, la console centrale est lumineuse et plutôt bien détaillée. L'autonomie, que nous détaillerons plus bas, est matérialisée sur cinq niveaux, ce qui limite les risques de se faire surprendre. Une pression sur la touche mode permet de brider la Barooder 3 à 15, 20 ou 25 km/h.
Un appui bref sur le bouton de mise en marche permet de connaitre la durée du trajet en cours, son kilométrage, le kilométrage total de la trottinette, le voltage de la batterie ou encore l'heure. Autant d'informations utiles au quotidien.

Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

Au guidon de la Wegobard Barooder 3

L’imposante structure de la Barooder 3 se ressent très vite une fois au guidon de l’engin. Les conséquences sont doubles : positives d’abord, puisque nous sommes particulièrement fan de ces modèles costauds qui assurent une très bonne tenue de route et une qualité d’amortissement comme nous aimerions les avoir plus souvent.

Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

Malgré l’absence d’amortisseur à l’arrière, le double système à l'avant se charge de filtrer de nombreuses imperfections et sans doute même les plus désagréables et dangereuses. Désagréables, car ce sont celles qui se ressentent le plus au niveau des mains par le biais du guidon. Dangereuses, car ce sont aussi les défauts de la route qui peuvent vous faire perdre de l’adhérence dans les courbes et les virages. Compte tenu du fait que la roue avant est directrice, mieux vaut que ce soit celle-ci qui profite d'un amortissement.

Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira

Une bonne tenue de route grandement optimisée aussi par les grandes roues de 10 pouces chaussées de pneu 10 x 2,5 dont la largeur du profil offre une bande de roulement confortable et quasi infaillible !
On peut emmener cette trottinette avec une grande aisance et une assurance vraiment très agréable. Celle-ci se pilote tant par son guidon, positionné en hauteur, que par son large deck.

Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

Avec près de 20 cm de large et un peu plus de 45 cm de long, chacun devrait y trouver une position idéale pour les longs trajets. Notre méthode, les pieds en quinconce, permet en prime de presser de part et d'autre du plateau pour accompagner les mouvements et, de notre point de vue, renforcer encore le confort et la sécurité.

Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic
Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

Et parmi les organes de sécurité, les freins à disque de 140 mm à l'avant et à l'arrière sont à considérer comme deux points forts, à quelques détails près toutefois. Il nous a là aussi fallu intervenir sur le réglage de ceux-ci avant de nous lancer dans les tests. En effet, en sortie de carton le freinage était totalement inefficace, en tout cas sur notre modèle de test, pour lequel on en vient à se demander s'il a été contrôlé d'une quelconque manière que ce soit. Heureusement, on trouve du côté du levier de frein au guidon et au niveau de la mâchoire des disques, des vis de réglage pour rattraper le jeu.

Les limites d'un « simple » produit d'importation ?

Même si cette Barooder 3 n'est pas un foudre de guerre, elle a su se montrer plutôt volontaire, maintenant sa vitesse de pointe de 25 km/h sans grande difficulté. Le moteur 500W nominal (850 W en crête) alimenté par sa batterie 48 Volts constitue une solution désormais bien connu, mais néanmoins efficace.

Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira
Mesure altitude Wegoboard Barooder 3

Reste que selon nous, avec un contrôleur de meilleure qualité, cette trottinette serait encore meilleure. Nous sommes assez convaincus qu'un tel modèle devrait offrir des accélérations un rien plus dynamiques et surtout, ne pas perdre autant de puissance sur les « longs » dénivelés positifs. Ci-dessus, nous avons entouré une portion de notre trajet où l'inclinaison n'est pas dingue, mais elle est régulière et sur plusieurs centaines de mètres.

Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira
Mesure vitesse Wegoboard Barooder 3 - D. Nogueira pour Clubic

Au guidon de cette Barooder 3 nous avons ressenti une perte de puissance, et donc de vitesse légère, constante. Conséquence : une fois arrivé au « sommet », la vitesse plafonnait à quelque 17 km/h là où les produits concurrents n'ont pas réellement de mal à tenir la cadence à 25 km/h. Surtout qu'après 4,5 km seulement, la batterie 48V 13 Ah est encore suffisamment chargée pour ne faire qu'une bouchée de l'exercice. C'est selon nous un signe manifeste d'une gestion électronique perfectible.

Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

Pour limiter la vitesse maximale à 25 km/h de ce produit capable de rouler à 35 km/h environ sur route privée (selon Wegoboard), sa puissance est bridée à environ 80%, comme nous avons pu le vérifier dans les menus - mais la bride semble impacter l'intégralité de la courbe de puissance. Un phénomène contre lequel certains constructeurs font le nécessaire pour conserver des accélérations vives et une puissance en crête importante, pour éviter ce genre de désagrément sans pour autant dépasser la limitation de 25 km/h.

20 km sous la pluie : verdict et conséquences

A l’occasion de notre test nous avons pu soumettre cette trottinette à un trajet d'environ 20 kilomètres intégralement sous la pluie. Aucun doute sur le sujet donc, la Barooder 3 est bel et bien étanche et n'accuse aucun problème électrique après ce trajet. Mais sur l'aspect mécanique, le constat est assez différent. Ce trajet nous permet de rappeler que si les freins à disques constituent un atout indiscutable sur les trottinettes, il ne faut pas oublier que, situés très près de la route, ils sont soumis à tous les problèmes qui en découlent.

Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

La pluie d’abord, qui impacte l'efficacité du freinage pour de multiples raisons - mais aussi, plus contraignant, le soulèvement du gras sur la route : celui émis par les hydrocarbures, qui se dépose sur la chaussée et qui nuit sérieusement à l’efficacité du freinage. La règle est simple : il faut redoubler de vigilance face aux éventuels dangers qui nécessitent d’opérer des freinages appuyés. Bref, rien de nouveau.

Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

A cela s'ajoutent les résidus de sable qui apportent une petite touche de stress, tant par l’impact sur la qualité du freinage que par les bruits pas très agréables que font les disques sous la pression des plaquettes qui grincent.

Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

De par la conception même d'une trottinette les saletés s'amassent plus à l'arrière, dans l'extension du deck, qu'à l'avant, mais les désagréments sont sensiblement les mêmes.

La bonne nouvelle en revanche, si on peut dire, c'est que cette Wegoboard 3 profite d'imposant gardes-boue qui bloquent vraiment très bien les projections d'eau. Un détail qui n'a réellement d'intérêt que si vous roulez sur une chaussée mouillée mais qu'il ne pleut plus. A noter aussi que l'imposant garde-boue arrière est fixé sur le deck, ce qui limite en toute situation les bruits de claquements désagréables que font certaines de ces protections lorsqu'on traverse une portion de route pavée, par exemple.

Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

Quoi qu'il en soit, à ce stade, le constat que nous avions pu faire lors des tests de la Smolt And Co X600 se vérifie ici à nouveau : un bon système de double frein à tambour peut être finalement plus efficace dans ces conditions puisque les organes de freinage ne sont pas exposés aux intempéries. Arrivé à notre domicile, nous avons lavé généreusement à l'eau claire les étriers (tout en faisant tourner les roues) et, volontairement, nous n'avons pris aucune précaution particulière.

Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira
Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira

Attention, l’opération était ici volontaire pour tester le produit, mais nous ne recommandons pas d’en faire autant. Restez vigilant quant à cette étanchéité. Wegoboard mentionne sur la fiche une certification IP54 qui conviendra à utilisation sous pluie, comme nous avons pu le vérifier, mais il ne sera pas question pour autant de laver la trottinette au nettoyeur haute pression.

Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira
Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira

Toujours dans le cadre de notre test, nous avons décidé de ne pas du tout essuyer ou sécher le produit (comme si vous arriviez sur votre lieu de travail, par exemple) pour constater si de la rouille pouvait apparaître, notamment sur les disques. Comme l'illustrent les photos ci-dessus, les points de rouilles sont nombreux sur toutes les vis qui ne sont pas peintes.

Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira

Le choix d'une visserie anodisée aurait permis d'éviter ces contrariétés. La qualité perfectible de cette visserie s'est aussi révélée lorsque nous avons ajusté la tension des câbles de frein : mieux vaut y aller prudemment.

Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira
D. Nogueira pour Clubic

C'est d'autant plus dommage que pour tout le reste, la Barooder 3 est un produit très agréable à rouler et plutôt fiable. Y compris sous la pluie où, exception faite des désagréments sur le freinage, nous avons pu constater que malgré le fait que le deck n’est habillé que de deux petites bandes fines de grip, les pieds tiennent bien en place.

Tout ce qu'il faut pour rester visible

La Barooder 3 est dotée de commande pour activer des clignotants. Ceux-ci prennent la forme de blocs LED situés de part et d'autre du deck. Leur visibilité de la part des automobilistes qui vous talonneront de trop près est discutable, mais pour les autres utilisateurs de la route (cyclistes, wheeler, etc.) ils s'auront se montrer pertinent. Et puis de toute façon, ils sont là : pourquoi s'en priver ?

Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira

On regrette tout de même le bruit très désagréable qui accompagne ces clignotants : sitôt qu'on en active un, cela active également un bip similaire à celui des engins de manutention de type « chariot élévateur ». C'est assez gênant pour l'utilisateur et pas franchement compréhensible des autres utilisateurs de la route, si tant est qu'ils l'entendent (ce ne sera pas le cas des automobilistes). Idem pour le bruit désagréable du klaxon électronique, moins efficace qu'une banale sonnette de vélo.

Comme on peut le voir sur la photo ci-dessus, le feu de stop est assez large, plutôt surélevé (par rapport à d'autres modèles) et il clignote sitôt qu'on actionne les freins. A noter qu'il est possible de l'allumer sans mettre en marche les phares…. et les LED.

Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira
Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira

Impossible, en effet, de dissocier ces dernières de la mise en marche du phare. En tout cas, nous n'avons pas trouvé comment faire. Impossible aussi d'en bloquer le changement de couleur : les deux bandes passent plutôt rapidement du vert au bleu puis au rouge sans discontinuer. Là encore, le fait de choisir une couleur fixe aurait permis, peut-être, d'adoucir un peu plus la chose. C'est sans doute une histoire de goût.

Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira

En revanche, la puissance du phare LED en position est impressionnante - d'autant que celui-ci est orientable, donc en fonction de vos besoins vous pourrez décider d'éclairer plutôt la chaussée ou plutôt l'horizon. En tout cas, le résultat est assez dingue, et comme celui-ci est installé sur la colonne de direction, le faisceau lumineux suit la trajectoire appliquée. Entre l'étanchéité garantie, l'amortissement, le confort du large deck, la bonne tenue de route et ces éclairages, la Barooder 3 sera une compagne de route polyvalente et rassurante durant les quatre saisons.

Barooder 3 : autonomie et recharge

A l’heure de refaire le plein, il faudra naturellement lui accorder du temps compte tenu de la très grande capacité de cette batterie Lithium-Ion de 13 Ah. Malgré un chargeur 54,6 Volts / 2A, ce qui n'est pas si mal sur le marché de la trottinette, il faudra compter près de 6 heures pour refaire le plein. Lors de notre test, notre prise connectée affiche même une puissance assez rare supérieure à 115 watts. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que le chargeur lui même est dotée d’une ventilation.

Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira

Sur les quelque 35 km parcourus, la Barooder 3 aura tenu le rythme (tout du moins sur les faux plats) avant de n'afficher plus que le voyant rouge de la jauge d'énergie.

Wegoboard Barooder 3 © David Nogueira

Une performance fidèle à ce que nous avions déjà constaté sur d'autres modèles dotés de batterie 48 Volts et 13 Ah. La promesse du constructeur est tenue, et la Barooder 3 ne devrait pas avoir de mal à faire mieux, surtout que celle-ci a dû s'accomoder de nos 85 kg.

8

Avec la Barooder 3, Wegoboard remplit bien des critères qui caractérisent une bonne trottinette électrique. On apprécie la puissance de son moteur, son autonomie d’environ 35 km, mais aussi sa conception robuste et le confort d’utilisation qu’elle procure. A son guidon, les organes de sécurité, qu’ils soient actifs (à l’image des deux freins à disque et des pneus larges) ou passifs, tels que les puissants éclairages, présentent un intérêt indiscutable. Ceux-ci, comme son étanchéité éprouvée lors des tests, assurent que la Barooder 3 peut être utilisée tout au long l’année avec les précautions qui s’imposent toutefois.

Cependant, lorsqu’on s’attarde sur les détails on note les faiblesses de ce modèle d'importation qui semble avoir fait l’impasse sur quelques étapes d’un bon vieux « contrôle qualité ». Nous redoutons que certains dommages, notamment sur les visseries, s'installent sur le long terme. Quid alors de la qualité du SAV ?

En tout cas, ce produit récolte beaucoup d'avis très positifs de la part des acheteurs, et cela n'est pas étonnant au vu des performances qu'il propose. A 710€, la Barooder 3, toute perfectible qu'elle est, reste une trottinette électrique avec un très bon rapport qualité-prix qui procure un réel plaisir d'utilisation à l'utilisation.

Les plus

  • Une conception robuste
  • Excellente tenue de route
  • Bonne autonomie

Les moins

  • La visserie bas de gamme
  • L'électronique de puissance perfectible

Qualité de fabrication 8

Puissance 8

Autonomie 9

Confort de conduite 9

Portabilité 7

Wegoboard Barooder 3 au meilleur prix
Wegoboard 739€ Voir l'offre
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Lectures liées

Un chercheur en cybersécurité montre comment pirater une Tesla via une faille Bluetooth
Renault Scénic Vision : le Scénic renaît
Pénurie de composants : jusqu'à deux ans d'attente pour recevoir sa Tesla Model X
La Poste accélère sur l'électrique, même chez ses prestataires privés
On connaît la date de la seconde édition de l'événement Tesla AI Day !
Renault va mettre un navigateur dans sa Mégane E-Tech, mais pas celui que vous pensez
Tesla règne toujours en maître sur l’électrique aux États-Unis
Aux États-Unis, les Superchargeurs Tesla se font régulièrement vandaliser (et personne ne comprend pourquoi)
Renault veut monter un pôle consacré à l'électrique en France
La Cadillac Lyriq dévoile ses premières spécifications... et son prix
Haut de page