Test Clic-Light V2 : l'ingénieux système de sécurité lumineux pour deux-roues

12 avril 2022 à 12h24
38
Clic-Light 1 © © Davy Mawete pour Clubic
© Davy Mawete pour Clubic

Présentée au dernier CES, la nouvelle version du produit phare de la startup française Road-Light poursuit sa mission périlleuse : renforcer la sécurité des amateurs de deux-roues tout en améliorant la communication avec les autres usagers de la route.

Vous êtes amateur de mobilité urbaine et vous cherchez un moyen de vous rendre plus visible des automobilistes ? On fait le point sur le Clic-Light V2 pour vous dire si l'investissement en vaut la peine !

Clic-Light V2
  • Facile à installer et à utiliser
  • Grande visibilité sur la route
  • Très grosse autonomie
  • Indications de la télécommande à améliorer
  • Prix plutôt adapté à un usage fréquent

Présentation du Clic-Light V2

Le Clic-Light est un petit dispositif lumineux qui s’attache au dos de l’utilisateur grâce à un harnais inclus dans sa boite. Il est accompagné d’une télécommande à synchroniser avec le module lumineux et d’un support destiné à être vissé sur les guidons des vélos et trottinettes, mais aussi des scooters et motos.

En ouvrant la boîte du Clic-Light, on découvre un packaging soigné et plutôt agréable à l’œil. On y retrouve le module lumineux, sa télécommande et son support, un câble USB-C pour la recharge et un câble permettant de brancher le Clic-Light à la moto ou au scooter. Ce dernier élément permet au Clic-Light de se synchroniser au système de signalisation d’un deux roues.

Clic-Light 3 © © Davy Mawete pour Clubic
© Davy Mawete pour Clubic

Un module simple à installer

L’installation du Clic-Light passe par quelques étapes bien expliquées dans la notice d’utilisation, uniquement en anglais dans notre produit de test. La synchronisation s’opère en pressant deux boutons : celui placé sous le module lumineux, puis le bouton gauche de la télécommande. Il ne restera plus qu’à fixer le support de la télécommande sur le guidon, en prenant soin de ne pas serrer complétement ses vis.

Pour les motos et scooters, la donne est légèrement différente puisqu’il sera nécessaire de connecter la télécommande au système de signalisation du deux-roues. Une page dédiée à cette connexion explique les étapes à suivre pour réaliser la synchronisation complète.

Une fois toutes ces étapes réalisées, le Clic-Light est donc prêt à l’utilisation. Il ne reste plus qu’à prendre en main ses commandes qui nécessitent dans un premier temps une petite gymnastique mémorielle. En effet, le module lumineux peut reproduire tous les feux et signalements inhérents à un véhicule motorisé : clignotants, feux de position, feu stop (dans le cas d’une connexion moto/scooter), feux de brouillard et feux de détresse. Le tout est réalisable avec uniquement deux boutons. Les clignotants s’activent avec une seule et unique pression sur le bouton droite ou gauche de la télécommande.

Clic-Light 7 © Road Light
© Road Light

Pour les feux de position et de brouillard, une pression de 3 secondes sur le bouton gauche sera nécessaire pour un cycle « Position > brouillard > feux éteint ». Le bouton droit gère de son côté les feux de détresse, grâce à une pression continue de 3 secondes. Pour contrôler l’état des différents feux, la télécommande affiche trois petites LED qui informeront l’utilisateur sur les fonctions activées.

Enfin, il est important de noter que le module lumineux dispose d’un gyroscope qui lui permet d’être installé sur le harnais dans n’importe quel sens. Pour les porteurs de sac à dos, des accessoires sont disponibles sur le site de Road-Light pour adapter le module.

Clic-Light 2 © © Davy Mawete pour Clubic
© Davy Mawete pour Clubic

Sur la route, Clic-light au dos

Une fois que le Clic-Light est prêt, il suffit de le scratcher sur son harnais et l’enfiler pour l’utiliser sur route ouverte. C’est à vélo et sur les départementales d’une petite ville de région parisienne que nous sommes allés tester le module. Manipuler la télécommande en roulant demande un temps d’adaptation minime en ce qui concerne les indications comme les clignotants. Nous avons activé le feu de position avant de démarrer, ce qui nous a rendu visible sur plusieurs centaines de mètres. Avec le feu antibrouillard, le Clic-Light annonce une visibilité à l’arrière jusqu’à 400 m, et sa position haute sur le dos permet aux autres usagers de le repérer même en étant derrière un autre véhicule.

Clic-Light 6 © Davy Mawete
La télécommande peut se synchroniser à un scooter ou une moto © Davy Mawete pour Clubic

Nous avons pu ressentir au fil des kilomètres que les autres usagers faisaient preuve d’une plus grande prudence en nous approchant, certainement par curiosité. Les regards et les réactions des personnes qui nous ont dépassé étaient tantôt amusés, tantôt dubitatifs, mais le résultat est là : les autres usagers de la route portaient une attention renforcée à notre présence sur la chaussée.

On peut souligner la grande utilité des clignotants, qui nous a épargné le fameux geste du bras pour indiquer la prochaine direction à nos poursuivants. S’engager dans un rond-point avec le vélo devient de fait bien moins stressant. Niveau autonomie, l’ensemble module lumineux et télécommande ne s’est jamais éteint au cours de la centaine de kilomètres que nous avons parcourue. Sur son site, Road-Light annonce une autonomie de 10 heures avec le feu de position allumé en continu.

Clic-Light 8 © Road Light
© Road Light

Le constat est donc très enthousiasmant pour le Clic-Light, même si quelques ombres demeurent au tableau : on aurait voulu une télécommande indiquant plus clairement les différents feux actifs d’un simple coup d’œil, plutôt que devoir regarder la télécommande plusieurs secondes pour y repérer un clignotement de LED. Une action qui détourne fatalement l’attention de la route. Il est important de noter que le module lumineux n’est pas prévu pour être porté à l’avant, sous peine d’inverser les clignotants.

Clic-Light V2

9

Après plusieurs heures à porter le Clic-Light au dos, force est de constater que la mission du produit de Road-Light est accomplie. Le module rend le conducteur de deux-roues plus visible et permet une bien meilleure communication avec les autres usagers de la route. Si vous êtes en quête d'un outil de signalisation pour sécuriser vos sorties en vélo ou en trottinette, ce solide accessoire proposé à 129€ (plus adapté aux usages fréquents qu'à une utilisation pour quelques balades annuelles vu son prix, tout de même) fera probablement votre bonheur.

Les plus

  • Facile à installer et à utiliser
  • Grande visibilité sur la route
  • Très grosse autonomie

Les moins

  • Indications de la télécommande à améliorer
  • Prix plutôt adapté à un usage fréquent

Prise en main 10

Visibilité 9

Autonomie 10

Fonctionnalités 8

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
38
18
bmustang
la télécommande est en trop, y aura certainement mieux dans la v3
MattS32
Compliqué quand même de faire un système de clignotant sans télécommande.
Martin_Penwald
N’y aurait-il pas moyen d’avoir un système qui ferait fonction de feu stop pour les vélos ?
Galadri
Si c’est possible, en changeant les commandes de freins par des version « e » ceux qu’on trouve sur les vélos électriques ou trottinette qui permette de pilote l’éclairage =)<br /> Sauf si un fabricant se met enfin à nous sortir un système avec un accéléromètre
MarcoDu37
J’ai un clignotant de ce genre en plus petit au niveau de ma roue arrière, et c’est vrai que ça sécurise.<br /> Sauf que je l’ai plus payé dans les 10€ qu’au prix de celui là<br /> A ce prix là je n’aurais jamais acheté.<br /> D’ailleurs il y a aussi des clignotants qui se mettent aux extrémités du guidon et qui se voient tant de l’arrière que de l’avant.<br /> Eux aussi sont beaucoup moins chers que ça.<br /> Avant d’écrire un article dithyrambique sur un truc cher, faut regarder ce qui existe par ailleurs.
Nymoi
Il faudrait avertir les automobilistes de regarder le dos des cyclistes et compagnie. Pas sûr qu’en apercevant un truc clignoter ils se disent « Ah tiens il a mis son clignotant à gauche », en tout cas il faut être courageux de croire que ça suffira pour tourner à gauche sans tendre son bras et sa main de ce côté-là. Pour le côté droit, y’a pas ce genre de désagrément.
MattS32
MarcoDu37:<br /> D’ailleurs il y a aussi des clignotants qui se mettent aux extrémités du guidon et qui se voient tant de l’arrière que de l’avant.<br /> J’en ai eu des comme ça, mais c’était vraiment pas pratique à l’usage. Ils n’avaient pas de télécommande et pour les déclencher il fallait presser sur l’extrémité.
njl
Ça existe. J’en ai justement acheté un chez Décathlon il y a quelques semaines à 20 euros. J’en suis très content.
Galadri
C’est rigolo d’obtenir une réponse sur ce sujet d’une personne que je connais j’espère que tu vas bien nico !<br /> En tout cas c’est super que les ingénieurs produits esr fabriquer ce style d’articles !!!
norwy
Très astucieux, simple et efficace, il fallait y penser !
Bondamanmanw
C’est sur que c’est un peu cher, il faut attendre plus de concurrence mais comme on dit la sécurité ça n’a pas de prix.
Bondamanmanw
« Il faudrait avertir les automobilistes de regarder le dos des cyclistes et compagnie. »<br /> Effectivement, article qui convient aux VTT, Vélo de ville pour ce qui est des Vélos de route vu la position penché du cycliste je doute de la visibilité du système.
Korgen
Pfff et pourquoi pas un gyrophare sur le crâne tant qu’on y est !<br /> Avant il y avait pas de piste cyclable, casque, gilet fluo et autres saloperies de surprotection, et il n’y avait pas plus d’accidents.
promeneur001
Pour ceux que ça intéresse, j’ai un feu arrière qui fait aussi « feu stop » mais ça marche à partir d’une dynamo.<br /> https://www.bumm.de/en/products/dynamo-rucklichter.html?filter[bremslicht_funktion]=1&amp;filter[standlicht]=1<br /> Ça existe aussi pour les vélos électriques.<br /> https://www.bumm.de/en/products/e-bike-rücklichter/produkt/323ksb.html<br /> Les deux fonctionnent avec un détecteur d’accélération.
Martin_Penwald
On veut les statistiques qui confirment cette affirmation.
Palou
Korgen:<br /> Avant il y avait pas de piste cyclable, casque, gilet fluo et autres saloperies de surprotection, et il n’y avait pas plus d’accidents<br /> Avant les gens à vélo étaient moins nombreux et avaient un cerveau, ne doublaient pas un camion ou un bus par la droite, n’avaient pas de smartphone en pédalant, ne roulaient pas sur les trottoirs, etc…
MattS32
Korgen:<br /> Avant il y avait pas de piste cyclable, casque, gilet fluo et autres saloperies de surprotection, et il n’y avait pas plus d’accidents.<br /> Avant, il y avait soit beaucoup moins de cyclistes (un peu avant) soit beaucoup plus ce cyclistes mais très peu de voitures (beaucoup avant). Et des voitures plus petites, plus légères (donc moins d’énergie lors des chocs) et moins rapides (là encore, moins d’énergie). Dans les deux cas, ce n’est pas du tout comparable à la situation actuelle, où on a de nombreux automobilistes qui n’ont plus du tout l’habitude de partager l’espace avec d’autres usagers…<br /> Palou:<br /> Avant les gens à vélo étaient moins nombreux et avaient un cerveau, ne doublaient pas un camion ou un bus par la droite, n’avaient pas de smartphone en pédalant, ne roulaient pas sur les trottoirs, etc…<br /> Côté cerveau et smartphone, on peut en dire autant des automobilistes hein… Surtout que le cycliste qui est soucieux de sa sécurité au point de s’équiper de ce genre d’accessoire, c’est plutôt le cycliste avec un cerveau, qui respecte le code de la route et qui est victime d’autres usagers qui débranchent leur cerveau dès qu’ils sont dans leur armure…
philumax
@Sur les deux liens, je n’ai pas vu de clignotants.<br /> Pour le reste, 129€ pour ça, c’est VRAIMENT poussé.
Korgen
C’est pas en les enguirlandant comme des sapins de noël qu’ils ne feront plus les cons.
Korgen
Il y a toujours eu autant de bagnoles et de vélos, du moins dans les années 80-90. La seule différence maintenant c’est qu’on voit de plus en plus de vélos électriques pour feignasses.<br /> Ce que tu dis sur le fait qu’il y avait moins d’énergie au choc, c’est faux. Que ce soit en fiat uno ou en grosse bmw, un choc à 50km/h reste un choc à 50km/h. De plus, à l’époque les limitations de vitesse étaient 90 hors agglomération et 60 en agglomération.<br /> La plupart des accidents vélo/automobile sont du fait des cyclistes, non des automobilistes : exemple, sur 10 accidents vélo/auto en intersection 7 sont de la faute du cycliste qui se déporte alors qu’une voiture arrive en sens inverse (source officielle de la sécurité routière).
JohnnyG
J’espere seulement que c’est une blague second degres « les VAE pour les feignasses ».<br /> Parce qu’il y a des usages.<br /> Personnes avec une condition physique telle que sans assistances elles ne monteraient pas sur un velo tout cours. Et il y en a de + en + . Note pour les truffes : tous les handicapés physiques ne sont pas en fauteuil roulant …<br /> Personne voulant aller a son travail sans etre obligé de prendre une douche en arrivant.<br /> Elargir un perimetre d’action pour les gens qui n’ont pas un physique de grimpeur. genre 1m80 pour 100 kilos.<br /> Et ca fait des bagnoles en moins.<br /> MattS32:<br /> Côté cerveau et smartphone, on peut en dire autant des automobilistes hein… Surtout que le cycliste qui est soucieux de sa sécurité au point de s’équiper de ce genre d’accessoire, c’est plutôt le cycliste avec un cerveau, qui respecte le code de la route et qui est victime d’autres usagers qui débranchent leur cerveau dès qu’ils sont dans leur armure…<br /> Ceux qui pensent a s’equiper certainement. Mais perso (et plus en 2 roues qu’en bagnoles), je ne compte plus les gens a velo le portable a la main.<br /> M’enfin tout le bien que je pense des gens avec leur telephone en haut parleur dans la rue que ca soit pour telephoner ou enquiquiner le monde avec leur musique pas terrible, ca releve plus du HS que d’autre chose…
Highmac
Les vélos électriques ne sont pas pour des feignasses !<br /> Ca permet à des gens d’un certain âge ou qui n’avaient plus d’activités physiques, d’en avoir au moins une. A VTT, ma femme ne me suivait plus et maintenant c’est presque le contraire !<br /> Pour le reste de votre intervention, c’est vrai que l’énergie cinétique dégagée pendant le choc est la même : un choc à 50 km/h est le même avec n’importe quel objet, sauf que les dégâts ne seront pas les mêmes avec vélo contre vélo et vélo contre voiture.
MattS32
Korgen:<br /> Il y a toujours eu autant de bagnoles et de vélos, du moins dans les années 80-90.<br /> Complètement faux. Sur les 10-20 dernières années, l’usage du vélo c’est énormément développé.<br /> Voir par exemple cet article qui montre l’évolution dans différentes grandes villes :<br /> https://forumviesmobiles.org/dictionnaire/12437/systeme-velo<br /> En 20 ans, x2.5 à Paris, x7 à Bruxelles, x5 à Lyon, x3 à New-York…<br /> Korgen:<br /> La seule différence maintenant c’est qu’on voit de plus en plus de vélos électriques pour feignasses.<br /> Faut-il absolument tomber dans l’outrance quand on parle des gens qui ont fait des choix différents des siens ? Le VAE n’est pas plus un truc pour feignasse que la voiture. Même moins à la limite, puisqu’il implique quand même un certain effort physique, qui n’est pas là en voiture…<br /> Mais surtout, le VAE c’est un complément au vélo, qui permet d’aller plus loin, de ne pas arriver au bureau tout transpirant (tout le monde n’a pas le temps ni la possibilité de prendre une douche en arrivant au travail), de revenir au vélo quand on a pas ou plus la condition physique pour…<br /> Et surtout, en ville, le VAE est beaucoup plus sûr. Parce que l’un des moments les plus critiques en vélo en ville, c’est les démarrage aux intersections et rond-points, avec des voitures qui démarrent beaucoup plus vite, alors même que les vélos sont le plus souvent positionnés devant elles (sas vélo aux feux). Les VAE, en démarrant beaucoup plus vite réduisent largement ce problème.<br /> Ils contribuent également à inciter à un meilleur respect des stops et des feux rouges. Parce que la principale raison pour laquelle les cyclistes ne les respectent pas, c’est parce que c’est justement une signalétique peu adaptée aux vélos, à cause de l’effort de relance important qu’il y a derrière.<br /> Korgen:<br /> Que ce soit en fiat uno ou en grosse bmw, un choc à 50km/h reste un choc à 50km/h.<br /> Non. La violence d’un choc est liée à l’énergie cinétique en jeu. C’est bien pour ça qu’il est bien plus dangereux de se prendre un camion qu’une voiture ou un cycliste… Un X5 à 50 km/h a de l’ordre de deux fois plus d’énergie cinétique qu’une Uno à la même vitesse. En outre, il va taper plus haut, sur des zones où les dommages corporels sont beaucoup plus lourds : genoux, fémurs, voire bassin, vs tibia…<br /> Korgen:<br /> La plupart des accidents vélo/automobile sont du fait des cyclistes, non des automobilistes : exemple, sur 10 accidents vélo/auto en intersection 7 sont de la faute du cycliste<br /> La source de ce chiffre ne dit pas que le cycliste est responsable dans la plupart des accidents. La source parle de 142 accidents mortels ayant tué un cycliste et dit que parmi eux, 40% de ceux qui ont eu lieu en agglomérations étaient à des intersections et que dans ce cas, le cycliste était en tort dans 70% des cas.<br /> Le même article dit aussi que « Sur les 142 conducteurs de vélo décédés, 65 ont été estimés déclencheurs de l’accident et « plutôt voire totalement responsable ». ». Donc sur l’ensemble des accidents ayant tué un cycliste, le cycliste étaient responsable seulement dans une petite majorité des cas.<br /> À l’inverse, les non cyclistes décédés dans un accident impliquant un cycliste le sont quasiment tous de leur responsabilité : « Parmi les 5 conducteurs ou piétons décédés, 4 ont déclenché l’accident, le 5ème y a contribué. »<br /> Quoiqu’il en soit, ça ne permet pas de conclure comme tu le fait sur la part de responsabilité des cyclistes dans l’ensemble des accidents impliquant un cycliste, puisqu’il ne s’agit là que des accidents mortels.<br /> Globalement, les cyclistes ne sont en fait pas vraiment moins respectueux du code de la route que les automobilistes, mais les infractions les plus courantes ne sont pas les même. Les automobiliste, c’est la vitesse, le refus de priorité (et en particulier, le classique qu’est le refus de priorité aux cyclistes de la bande/piste cyclable quand on tourne à droite : même s’il est entièrement derrière la voiture, le cycliste étant sur une autre voie, il est prioritaire !), la non utilisation des clignotants… En vélo, c’est principalement le non respect des stops et des feux rouges.<br /> Une étude danoise avait même conclu à un meilleur respect du code de la route par les cyclistes. Mais là je suis pas sûr du tout que ça se transpose bien à la France ^^<br /> JohnnyG:<br /> je ne compte plus les gens a velo le portable a la main.<br /> Oui, c’est sûr qu’il y en a un paquet. Ce que je voulais surtout dire, c’est que c’est pas propre aux cyclistes, le smartphone à la main, c’est courant en voiture aussi, même si c’est moins visible… En proportion, c’est même sans doute beaucoup plus, vu que c’est tout de même beaucoup plus acrobatique en vélo qu’en voiture.
promeneur001
je ne sais pas où tu as trouvé ce prix. il est indiqué 45 € et 50 €.<br /> je n’ai jamais parlé de clignotants.
Korgen
Je m’en cogne des grandes villes, j’habite en province comme la majorité de la population française.<br /> La différence entre une bagnole et un camion c’est que face à une bagnole tu seras éjecté, rien à voir avec la masse mais avec le profil.<br /> Pour ce qui est de l’étude tu prends les chiffres d’un autre cas de figure. Lis bien le paragraphe concernant les intersections et tu pourras admettre ici que j’ai raison.
Korgen
Non ce n’est pas une blague. Les handicapés étant une minorité des acheteurs de vélos électriques, je n’en parlerai pas.<br /> Pour ce qui est des autres oui c’est des feignasses. J’ai jamais eu un physique de grimpeur mais au moins je savais pédaler. Si tu fais 100kg pour 1m80 au moins ça fait maigrir.<br /> Vélos, trotinettes et compagnie électriques, c’est une plaie pire que les morveux en scooter ou mobylette (au moins eux on les entendait arriver).
MattS32
Korgen:<br /> J’ai jamais eu un physique de grimpeur mais au moins je savais pédaler.<br /> Au passé ? Donc tu ne pédales plus aujourd’hui ? Du coup, si on suis ton raisonnement, tu es une feignasse…<br /> Le mec de 100 kg qui prend un VAE pour aller bosser à 20 km sans arriver tout transpirant est infiniment moins feignasse que celui qui prend une voiture pour faire 10km hein…<br /> Korgen:<br /> (au moins eux on les entendait arriver).<br /> Vu les dommages sur la santé causés par le bruit urbain, il est cavalier de considérer le bruit des mobylettes et scooters comme une qualité… Mais bon, peut-être qu’effectivement c’est indispensable quand on a la flemme de tourner la tête plutôt que de se fier juste à son ouïe…
Korgen
Va dire ça à un aveugle.<br /> Et pour ta gouverne depuis que j’ai le permis et que je bosse je ne fais plus beaucoup de trajets courts à part pour faire mes courses du mois, mais peut être que tu vas me dire que je pourrais trimballer des centaines de kilos avec mon vieux vélo.<br /> Mais si ça te dit viens en auvergne je t’accompagnerai à vélo sur quelques cols. A voir qui va en baver le plus sans assistance électrique.
MattS32
Korgen:<br /> je ne fais plus beaucoup de trajets courts<br /> Et justement, le VAE, c’est aussi un moyen de faire des trajets plus longs… Actuellement je bosse à 6 km de chez moi, je roule en vélo classique (hé oui, je n’ai pas de VAE actuellement… c’est pas pour autant que je vais cracher sur ceux qui prennent un VAE pour la même distance… ça s’appelle le respect). Il y a quelques années, quand je bossais à 20 km de chez moi, j’étais en VAE. Pas parce que je suis une feignasse, si j’en était une, pour 20 km j’aurai pris la voiture sans scrupule… Mais parce qu’en vélo classique, 20 bornes dont la moitié en urbain, c’était trop temps et trop de transpiration (pas de douche sur place).<br /> Korgen:<br /> mais peut être que tu vas me dire que je pourrais trimballer des centaines de kilos avec mon vieux vélo<br /> Ben typiquement, c’est aussi un cas d’usage où le VAE est utile, sans pour autant être un truc de feignasse… Mon beauf a un VAE Babboe City Mountain, avec ça il emmène les deux gamins à l’école le matin et il fait les courses pour la famille sans souci (il peut emmener 100 kg de charge utile en plus de lui). Sans doute parce qu’il est une grosse feignasse.<br /> Y a même des grosses feignasses qui déménagent ou livrent des colis en VAE. Et pas juste des petits colis hein, y en a qui le font pour des machines à laver par exemple…<br /> Korgen:<br /> Va dire ça à un aveugle.<br /> J’aurais tendance à penser qu’un aveugle préfère largement le bruit mécanique/électrique d’un VAE, qui s’entend quand on a l’oreille fine (ce qui est généralement le cas des aveugles, entraînés à se repérer à l’oreille), plutôt qu’une mobylette qui pétarade et s’entend à 500m à la ronde en couvrant TOUS les autres sons qui lui sont essentiels pour s’orienter.
Korgen
C’est marrant, tous les vae et trottinettes que je vois par chez moi sont des gamins de 15-20 ans. Encore avant hier un morveux a déboulé comme un taré devant chez moi avec sa trottinette sans doute trafiquée (+ de 25km/h), voilà typiquement le genre de feignasse que je ne plaindrai pas quand il se plantera.<br /> Tu peux dire ce que tu veux : avant on faisait sans et on s’en plaignait pas, maintenant on est dans un monde d’assistés.<br /> Ps : quand je remonte ma ruelle sans trottoirs, je vais pas me retourner toutes les 3 secondes pour voir si une saloperie électrique est derrière. Et si les constructeurs de voiture électrique doivent installer un haut parleur a l’avant, c’est pas pour rien.
MattS32
Korgen:<br /> C’est marrant, tous les vae et trottinettes que je vois par chez moi sont des gamins de 15-20 ans.<br /> Et ça te viendrait pas à l’idée que ta petite ville d’Auvergne n’est pas forcément représentative de la population française, dont 55% est concentrée dans les aires urbaines de plus de 300 000 habitants et plus de 2/3 dans des aires de plus de 100 000 habitants ?<br /> En fait, tu fais comme plus haut pour la responsabilité des accidents… Tu prends la situation dans un cas particulier (avant, les accidents mortels ayant lieu à une intersection en agglomération, maintenant les cas que tu vois dans ta ville), et tu généralises (avant, à l’ensemble des accidents, alors que l’étude disait bien que sur l’ensemble des accidents étudiés, la responsabilité du cycliste était minoritaire, maintenant à l’ensemble de la population française, alors que forcément sur les modes de déplacement, ça peut être très différent entre une petite ville et une grosse agglomération)…<br /> Korgen:<br /> Tu peux dire ce que tu veux : avant on faisait sans et on s’en plaignait pas, maintenant on est dans un monde d’assistés.<br /> Et le premier élément de cet assistanat, c’est la voiture… Voiture qui a fait chuter la part modal du vélo de plusieurs dizaines de % dans les années 50 à quelques % à peine aujourd’hui, et moins de 1% au plus bas.<br /> Voilà une sortie d’usine à la fin des années 1950 : https://pbs.twimg.com/media/E23wSigWYAEBYjM?format=jpg&amp;name=small<br /> Ou ça encore, près de chez moi en 1950 : https://i.pinimg.com/originals/45/79/48/457948b574a468a0325afae1249fcb88.jpg<br /> Aujourd’hui au même endroit ça fait scandale parce que le maire veut faire sauter une voie voiture pour mettre une piste cyclable double sens…<br /> Et il y a dans les faits très peu de gens qui sont passés du vélo au VAE. Le gros des utilisateurs de VAE aujourd’hui, c’est des gens qui ont remplacé la voiture par le VAE sur des petits trajets.<br /> Alors oui, ils sont assistés. Mais bien moins qu’en voiture. Et ce ne sont pas des feignasses pour autant. Les vrais feignasses sont ceux qui continuent à utiliser leur voiture pour des petits trajets.
MattS32
Korgen:<br /> Ps : quand je remonte ma ruelle sans trottoirs, je vais pas me retourner toutes les 3 secondes pour voir si une saloperie électrique est derrière.<br /> C’est malin, mais plus haut tu te plaignais du fait qu’il y ait des pistes cyclables… Faudrait être cohérent, on peut pas à la fois réclamer que les cyclistes n’utilisent pas les infrastructures des autres et ne pas vouloir d’infrastructures pour les vélos…
Korgen
MattS32:<br /> C’est malin, mais plus haut tu te plaignais du fait qu’il y ait des pistes cyclables… Faudrait être cohérent, on peut pas à la fois réclamer que les cyclistes n’utilisent pas les infrastructures des autres et ne pas vouloir d’infrastructures pour les vélos…<br /> Aucun rapport entre ce que tu viens de citer et les pistes cyclables. Cette ruelle a juste la largeur pour 1 voiture (heureusement en sens unique) comme beaucoup de ruelles en France, je ne vois pas ce que viennent faire les pistes cyclables là dedans. Les VAE et trottinettes vont plus vite que les vélos classiques. Dans un cas tu as le temps de réagir, de l’entendre arriver. Dans l’autre non. Quand t’en verras débouler à 40-50km/h sans bruit quitte à te faire sursauter, tu te souviendras de cette conversation <br /> Sur les rues suffisamment larges pour croiser 2 voitures et 2 vélos côte à côte il n’y a aucun intérêt de nous faire chier avec ces p… de pistes cyclables, voilà ce que je disais plus haut. Elles ne sont pas respectées 100% du temps, tout comme les voies de bus.<br /> Ces 2 roues (y compris les hoverboards et trottinettes) devraient être simplement interdits.
Martin_Penwald
À 40-50km/h, ce n’est plus un VAE, l’assistance se coupe au-dessus de 25. Et en effet, les trottinettes trafiquées, c’est un problème, mais mettre les utilisateurs de VAE dans le même sac, c’est pas très honnête.
LeBref
See.Sense fait quelque chose dans ce genre See.Sense ACE Rear Light | See.Sense
Korgen
Il est possible de débrider un VAE pour les faire atteindre 45km/h, et certains modèles peuvent monter à 70
MattS32
Korgen:<br /> Aucun rapport entre ce que tu viens de citer et les pistes cyclables. Cette ruelle a juste la largeur pour 1 voiture (heureusement en sens unique) comme beaucoup de ruelles en France, je ne vois pas ce que viennent faire les pistes cyclables là dedans.<br /> Oh que si, il y a un rapport. La majorité des cyclistes, si tu leur met des infrastructures sécurisées et de qualité, ils les prennent. Même si ça fait faire un petit détour par la grande rue plutôt que de couper au plus court par la ruelle…<br /> Korgen:<br /> Les VAE et trottinettes vont plus vite que les vélos classiques.<br /> Non, surtout pas si l’utilisateur est une feignasse, comme tu le dis… Une feignasse en VAE ne dépassera pas les 25 km/h (et ne les atteindra sans doute même pas, vu que l’assistance est censée diminuer progressivement au fil de l’augmentation de la vitesse).<br /> Korgen:<br /> Sur les rues suffisamment larges pour croiser 2 voitures et 2 vélos côte à côte il n’y a aucun intérêt de nous faire chier avec ces p… de pistes cyclables<br /> Ben si, la sécurité, en séparant correctement les flux de véhicules, surtout quand ils ne vont pas à la même vitesse… Sinon à ce compte là on peut aussi dire que sur les routes, ça sert à rien de nous faire chier avec des voies de circulation hein…<br /> Korgen:<br /> Elles ne sont pas respectées 100% du temps<br /> Si elles ne sont pas respectées, ça ne veut pas dire qu’il faut les supprimer. Ça veut dire qu’il faut mieux les faire… Quand il y a une piste cyclable, si les cyclistes ne la prennent pas, c’est bien souvent parce qu’ils se sentent plus en danger sur la piste cyclable que sur la route avec les voitures (piste cyclable tracée à l’arrache sur un trottoir, avec des piétons qui marchent dessus, revêtement merdique, obstacles, etc…). Une piste de bonne qualité, y a quasiment aucun raison que la plupart des cyclistes ne l’utilisent pas.<br /> Korgen:<br /> Ces 2 roues (y compris les hoverboards et trottinettes) devraient être simplement interdits.<br /> Pour qu’à la place, les gens prennent des voitures et des scooters, augmentant la pollution sonore et atmosphérique ? (tiens, dans ta fameuse ruelle, tu y penses au boucan que subissent chez eux les riverains quand un scooter passer ?).<br /> Korgen:<br /> Il est possible de débrider un VAE pour les faire atteindre 45km/h, et certains modèles peuvent monter à 70<br /> Oui, mais ça c’est très minoritaire et déjà interdit, et de plus en plus contrôlé. Et lourdement punissable, par 4 amendes, pouvant aller jusqu’à près de 40000€ cumulées : défaut d’immatriculation (7500€), défaut de déclaration d’un véhicule non homologué (750€), défaut d’assurance (1500€), modification non autorisée (30000€ et 1 an de prison, voire 2 pour le fournisseur de la solution de débridage).<br /> Et le contrôle est encore plus facile à faire sur les trottinettes que sur les VAE (pour les trottinettes, il suffit de lever la roue, d’accélérer à fond et de constater que le compteur dépasse 25 km/h… sur un VAE, si le capteur de pédalage n’a pas été désactivé, il faut pédaler, et si le débridage a été fait en modifiant le ratio de la transmission ça ne se voit pas forcément au compteur, selon la façon dont la vitesse est mesurée).
Cmoi56
Ça coûte 12 € sur aliexpress… j’en ai 1 depuis 2 ans…
Korgen
Oh que si, il y a un rapport. La majorité des cyclistes, si tu leur met des infrastructures sécurisées et de qualité, ils les prennent. Même si ça fait faire un petit détour par la grande rue plutôt que de couper au plus court par la ruelle…<br /> Ici il n’y a pas le choix. Sur une ville de 13000 habitants il doit y avoir à peine 6 ou 7 rues avec piste cyclable.<br /> Ben si, la sécurité, en séparant correctement les flux de véhicules, surtout quand ils ne vont pas à la même vitesse… Sinon à ce compte là on peut aussi dire que sur les routes, ça sert à rien de nous faire chier avec des voies de circulation hein…<br /> Ce que tu dis n’est valable que lorsque les pistes cyclables sont physiquement isolées. Ici il n’y en a qu’une dans ce cas, les autres ne sont séparées que par une vulgaire peinture au sol (oui je sais on appelle ça des bandes cyclables, mais par soucis de commodité de langage j’englobe cela avec les pistes et il s’agit de ces bandes dont je parle dès le début). Qu’il y ait ou non une bande cyclable ça ne change rien, le cycliste a toujours sa place au bord de la route et de toutes façons l’automobiliste doit laisser 1m50 entre lui et le vélo qu’il dépasse.<br /> Pour qu’à la place, les gens prennent des voitures et des scooters, augmentant la pollution sonore et atmosphérique ? (tiens, dans ta fameuse ruelle, tu y penses au boucan que subissent chez eux les riverains quand un scooter passer ?).<br /> Il y en a par chez moi, ainsi que des mobs dont le son est bien plus dégueulasse que celui de ma moto. Et je suis à 50m d’un des axes principaux, une belle ligne droite que certains aiment prendre au rupteur. C’est pour ça qu’il existe le double ou le triple vitrage (j’en ai pas dans toutes les pièces mais à force on n’y fait plus gaffe).<br /> La pollution atmosphérique ou l’écologie ça ne m’intéresse pas.<br /> Oui, mais ça c’est très minoritaire et déjà interdit, et de plus en plus contrôlé. Et lourdement punissable, par 4 amendes, pouvant aller jusqu’à près de 40000€ cumulées : défaut d’immatriculation (7500€), défaut de déclaration d’un véhicule non homologué (750€), défaut d’assurance (1500€), modification non autorisée (30000€ et 1 an de prison, voire 2 pour le fournisseur de la solution de débridage).<br /> Exact. Ce sont des peines plafond, dans les faits si le flic est dans un bon jour tu peux t’en tirer avec pas grand chose. C’est peut-être minoritaire pour le moment car ces vélos sont encore assez chers et les contrevenants au débridage sont très majoritairement les jeunes (il suffit de se rappeler les 103 sp débridées lol). Au fur et à mesure que les tarifs baisseront la pratique fera de plus en plus d’émules, tout comme ça a été le cas avec les trottinettes.<br /> Pour ce qui est des contrôles, ça doit dépendre d’où on habite. Ici c’est assez cool (pour te dire sur un simple contrôle de routine ils m’ont laissé repartir avec mon pot sans catalyseur sur ta gsx-r, mes rétros non homologués (ce qu’ils ont bien remarqué) et m’ont félicité pour les modifs que j’ai fait sur son look, c’était la brigade moto mais quand même). Sur les contrôles de routine ils n’arrêtent jamais les trottinettes ou les vélos à moins d’un délit de sale gueule ou que le gars s’amuse à faire un wheeling à fond devant eux.<br /> Pour ce qui est des techniques de contrôle je ne me suis pas renseigné mais je te crois, ça me semble logique ^^
Palou
MattS32:<br /> Oh que si, il y a un rapport. La majorité des cyclistes, si tu leur met des infrastructures sécurisées et de qualité, ils les prennent. Même si ça fait faire un petit détour par la grande rue plutôt que de couper au plus court par la ruelle…<br /> C’est donc pour ça qu’ils prennent les sens interdits sans se gêner, sans s’occuper s’il y a des véhicules qui roulent dans le bon sens et en plus en engueulant ces automobilistes qui roulent en règle …
MattS32
Korgen:<br /> Qu’il y ait ou non une bande cyclable ça ne change rien, le cycliste a toujours sa place au bord de la route et de toutes façons l’automobiliste doit laisser 1m50 entre lui et le vélo qu’il dépasse.<br /> Sauf que la bande cyclable change tout. Déjà, les voitures n’ont pas le droit de rouler dessus, et encore moins de s’y arrêter (oui, je sais, y en a plein qui s’en foutent… c’est pas une excuse). Ce qui garanti au cycliste qu’il a son espace, et que par exemple il va pas soudain se retrouver avec une voiture qui se rabat devant lui et s’arrête parce que le conducteur va chercher des clopes…<br /> Ensuite, le fait d’avoir une voie dédiée autorise le cycliste a remonter la file quand ça bouchonne et lui donne également la priorité face aux voitures qui tournent à droite (elles doivent lui couper la voie, donc la règle de la priorité à droite implique que le cycliste est prioritaire).<br /> Korgen:<br /> (pour te dire sur un simple contrôle de routine ils m’ont laissé repartir avec mon pot sans catalyseur sur ta gsx-r, mes rétros non homologués (ce qu’ils ont bien remarqué) et m’ont félicité pour les modifs que j’ai fait sur son look, c’était la brigade moto mais quand même)<br /> J’aime bien le mec qui critique les incivilités des autres tout en se vantant des siennes… Finalement, on a ce qu’on mérite hein…
MattS32
Palou:<br /> C’est donc pour ça qu’ils prennent les sens interdits sans se gêner, sans s’occuper s’il y a des véhicules qui roulent dans le bon sens et en plus en engueulant ces automobilistes qui roulent en règle …<br /> Franchement, hors rues limitées à 30 km/h, c’est vraiment une toute petite minorité des cyclistes qui prennent les contre-sens hein… Et dans les rues limitées à 30 km/h, c’est autorisé, sauf mention contraire, depuis quelques années (mais malheureusement, l’information n’est pas arrivée aux oreilles de la plupart des automobilistes… comme trop souvent avec les évolutions du code de la route)<br /> Article R110-2 du code de la route : « zone 30 : section ou ensemble de sections de voies constituant une zone affectée à la circulation de tous les usagers. Dans cette zone, la vitesse des véhicules est limitée à 30 km / h. Toutes les chaussées sont à double sens pour les cyclistes, sauf dispositions différentes prises par l’autorité investie du pouvoir de police. Les entrées et sorties de cette zone sont annoncées par une signalisation et l’ensemble de la zone est aménagé de façon cohérente avec la limitation de vitesse applicable. »<br /> Étendu ensuite à tout axe limité à 30 par l’article R412-28-1 : « Lorsque la vitesse maximale autorisée est inférieure ou égale à 30 km/ h, les chaussées sont à double sens pour les conducteurs d’engins de déplacement personnel motorisés, de cyclomobiles légers et les cyclistes sauf décision contraire de l’autorité investie du pouvoir de police. »<br /> (ce qui n’autorise bien sûr pas à engueuler les autres… mais bon, là encore, c’est pas un comportement majoritaire, et on trouve les mêmes cons chez les piétons et les automobilistes… un con fini, c’est pas en changeant son mode de transport qu’il devient intelligent)
Palou
MattS32:<br /> donc la règle de la priorité à droite implique que le cycliste est prioritaire<br /> Le Code de la route indique pourtant qu’il est interdit de doubler par la droite, les cyclards ne sont pas des êtres supérieurs aux autres contrairement à ce qu’ils croient
MattS32
Quand deux véhicules sont dans deux voies distinctes, un véhicule sur la voie de gauche doit laisser la priorité à un véhicule sur la voie de droite avant de rejoindre ou couper cette voie. C’est une règle de base du code de la route ça hein, celui qui change de voie/coupe une voie parallèle à celle où il se trouve n’est JAMAIS prioritaire sur ceux qui sont déjà dans la voie qu’il s’apprête à rejoindre/couper.<br /> Et c’est même explicitement rappelé dans le cas particulier où on coupe une piste cyclable.<br /> Article R415-3 du code de la route : « Tout conducteur s’apprêtant à quitter une route sur sa droite doit serrer le bord droit de la chaussée. […] Il doit céder le passage aux cycles et cyclomoteurs circulant dans les deux sens sur les pistes cyclables qui traversent la chaussée sur laquelle il va s’engager. »<br /> À noter que c’est même plus qu’une simple priorité à droite : si la piste cyclable qu’il coupe est à double sens, comme ça arrive parfois, les cyclistes venant de la gauche sont aussi prioritaire.<br /> Et idem d’ailleurs si l’automobiliste tourne à gauche, avec l’article R415-4 : « Tout conducteur s’apprêtant à quitter une route sur sa gauche doit serrer à gauche. […] Il doit céder le passage aux véhicules venant en sens inverse sur la chaussée qu’il s’apprête à quitter ainsi qu’aux cycles et cyclomoteurs circulant dans les deux sens sur les pistes cyclables qui traversent la chaussée sur laquelle il va s’engager. »<br /> Accessoirement, quand il s’agit de voies spécialisées et non de voies ouvertes à tous les véhicules, les véhicules de la voie de droite ont parfaitement le droit de dépasser ceux de la voie de gauche sans que ça soit considéré comme un dépassement par la droite. C’est bien pour ça d’ailleurs qu’il y a aussi des voies réservées au bus/taxis, qui leur permettent d’avancer beaucoup plus vite que la voie voiture en heures de pointe… Et eux aussi sont prioritaires sur une voiture de la voie de gauche qui voudrait tourner à droite… Mais bon, là l’automobiliste ne se posera jamais la question de la priorité, il sait que face à un bus, il perd, alors il laisse passer… Face au cycliste par contre…
Korgen
T’as rien compris, c’est pas tant les incivilités que je critique que le fait de devoir babysitter tout le monde tout le temps, et dans le cas présent : bandes/pistes cyclables, casque, gilet réfléchissant, clignotant déporté dans le dos… La prochaine étape ça va être quoi, un gyrophare sur la tête, un gilet airbag, une armure médiévale, des roulettes comme pour les gamins ?<br /> Déjà mon pot fait moins de bruit sans catalyseur qu’avec et je me ferai un plaisir de le coller sous le pif de celui qui veut check mes particules. Pour ce qui est des rétros ils sont suffisamment grand pour m’avoir permis d’éviter tout accident en plus de 10 ans.<br /> Pour ce qui est des bandes, c’est interdit de s’arrêter dessus mais j’aimerai bien voir qui va m’empêcher de m’y arrêter en cas de crevaison ou de problème mécanique. Entre boucher une rue et me foutre sur le côté, ma décision est prise d’avance : fuck les vélos.<br /> Tu peux citer tous les codes de la route existant et même ceux des pays étrangers, dans les faits il est bien plus dangereux de dépasser une voiture par la droite que par la gauche et ce avec n’importe quel véhicule. En tant qu’automobiliste, du fait de notre sens de conduite, on est conditionné pour vérifier en priorité le rétro gauche, l’angle mort gauche et le rétro intérieur. Le rétroviseur droit vient en dernière place.
JohnnyG
Donc en fait l’utilisateur d"un VAE est une feignasse pour toi qui ne jure que par ton truc qui petarade ou tu pedale rien du tout…<br /> Maintenant qu’on a posé ca il y a un truc qu’il faudrait faire imprimer aux cervaux defectueux qui pensent tout savoir sur tout. (Moi aussi je peut etre aussi meprisant que toi )<br /> C’est que ces gens qui sont sur leur VAE… s’ils n’avaient pas cette assistance, ils seraient dans des voitures et pas sur des velos. Donc c’est un plus.
MattS32
Korgen:<br /> T’as rien compris, c’est pas tant les incivilités que je critique que le fait de devoir babysitter tout le monde tout le temps, et dans le cas présent : bandes/pistes cyclables, casque, gilet réfléchissant, clignotant déporté dans le dos… La prochaine étape ça va être quoi, un gyrophare sur la tête, un gilet airbag, une armure médiévale, des roulettes comme pour les gamins ?<br /> Et toi t’as pas compris que c’est exactement des comportements comme le tien qui font qu’il faut tous ces équipements…<br /> C’est justement parce qu’il y a des types qui croient que la route est à eux refusent de la partager en bonne intelligence avec les cyclistes qu’ils considèrent comme des sous-usagers qu’il faut toujours plus protéger les vélos. Contre ces types qui les mettent en danger avec leur comportement. C’est à cause de gens comme toi que les cyclistes ne se sentent pas en sécurité et s’équipent en conséquence.<br /> Quand au « baby sitting », tu peux pas critiquer d’un côté des règles de sécurité et de l’autre appeler à interdire certains véhicules… pour raison de sécurité… Car à ce compte là, on peut tout autant dire que tes appels à interdire les trottinettes et VAE pour protéger les piétons, c’est du baby-sitting de piétons hein…<br /> Tes propos montrent d’ailleurs largement que ton problème ce n’est pas le « baby sitting », mais bien la présence d’autre chose que des voitures et des motos, puisque tes propos qui s’attaquaient initialement juste aux VAE montrent désormais que t’en as rien à foutre des vélos en général, motorisés ou non…<br /> Et tu en donnes encore un bel exemple :<br /> Korgen:<br /> Pour ce qui est des bandes, c’est interdit de s’arrêter dessus mais j’aimerai bien voir qui va m’empêcher de m’y arrêter en cas de crevaison ou de problème mécanique. Entre boucher une rue et me foutre sur le côté, ma décision est prise d’avance : fuck les vélos.<br /> Entre gêner les automobilistes, pourtant bien protégés dans leur carrosserie, et emmerder les cyclistes en les mettant en danger (et pour le coup, encore bien plus les vélos classiques que les VAE, qui du fait de leur meilleure accélération s’en sortent toujours mieux dans ce genre de situation : on en revient à ce que je disais plus haut, le choix du VAE c’est aussi un choix de sécurité, pour mieux faire face à d’autres usagers qui refusent de laisser leur place aux vélos), tu fais directement le second choix, et tu trouves ça normal… J’ose à peine imaginer ce que tu dirais si un cycliste se comportait comme ça et, en cas de problème mécanique, allait se poser sur la voie voiture pour réparer sans bloquer la piste cyclable…<br /> Korgen:<br /> En tant qu’automobiliste, du fait de notre sens de conduite, on est conditionné pour vérifier en priorité le rétro gauche, l’angle mort gauche et le rétro intérieur. Le rétroviseur droit vient en dernière place.<br /> L’être humain est censé être un être intelligent capable d’apprendre et de s’adapter. Mais bon, c’est vrai que dans « conditionnement », il y a pas que « ditionnement »…<br /> Tu as passé ton permis à une époque où il y avait moins de cyclistes, et on t’as pas appris à y faire attention. Soit. Ce n’est pas une raison pour rester bloqué 20 ans en arrière et ne pas évoluer.<br /> JohnnyG:<br /> C’est que ces gens qui sont sur leur VAE… s’ils n’avaient pas cette assistance, ils seraient dans des voitures et pas sur des velos. Donc c’est un plus.<br /> Non, t’as pas compris. Pour lui les vélos (AE ou pas) sont clairement des parasites qui l’empêchent de faire ce qu’il veut, il préférait les voir en voiture ou en moto, vu qu’il en a rien à foutre de la pollution, qu’elle soit sonore ou atmosphérique. Ce qui est drôle par contre, c’est qu’il suffirait de les mettre dans une voiture ou sur une moto pour que ça soit soudain des rois de la route, et plus des grosses feignasses parmi les sous-usagers
Palou
MattS32:<br /> Quand deux véhicules sont dans deux voies distinctes, un véhicule sur la voie de gauche doit laisser la priorité à un véhicule sur la voie de droite avant de rejoindre ou couper cette voie. C’est une règle de base du code de la route ça hein, celui qui change de voie/coupe une voie parallèle à celle où il se trouve n’est JAMAIS prioritaire sur ceux qui sont déjà dans la voie qu’il s’apprête à rejoindre/couper.<br /> Je ne te disais pas « sur des voies distinctes » mais sur une seule voie où de trop nombreux vélos doublent par la droite « parce qu’ils ont toujours fait ça ».<br /> Je veux bien que tu sois le Zorro du vélo mais faut aussi que tu reconnaisses qu’ils font beaucoup trop de conneries sur la route. Non, le vélo (et surtout les cyclards dessus) n’ont PAS tous les droits.
MattS32
Palou:<br /> Je ne te disais pas « sur des voies distinctes » mais sur une seule voie où de trop nombreux vélos doublent par la droite « parce qu’ils ont toujours fait ça ».<br /> Dans ce cas là, fallait pas répondre à mon message où je parlais justement du cas où il y a une bande cyclable en contredisant ce que je disais :<br /> mon message : " le fait d’avoir une voie dédiée autorise le cycliste a remonter la file quand ça bouchonne et lui donne également la priorité face aux voitures qui tournent à droite (elles doivent lui couper la voie, donc la règle de la priorité à droite implique que le cycliste est prioritaire)."<br /> la réponse, en citant la partie entre parenthèses : « Le Code de la route indique pourtant qu’il est interdit de doubler par la droite »<br /> Nulle part dans ton message tu n’as précisé explicitement que tu te plaçais dans une situation différente de celle évoquée dans le message auquel tu répondais, donc la logique voulait que ça soit compris comme une réponse contradictoire à ce message, et donc dans une situation avec une bande cyclable (mon message était JUSTEMENT pour expliquer à Korgen ce que ça change d’avoir une bande cyclable plutôt que de ne pas en avoir…).<br /> Palou:<br /> Je veux bien que tu sois le Zorro du vélo mais faut aussi que tu reconnaisses qu’ils font beaucoup trop de conneries sur la route.<br /> Ni plus ni moins que les automobilistes. C’est juste que quand on est au volant, on focalise plus sur les fautes des cyclistes, et inversement quand on est au guidon… Alternant souvent entre les deux, je suis bien placé pour m’en rendre compte. Sur mon trajet taf actuel de 6 km, je crois que ça m’est pas encore arrivé une seule fois de le faire sans constater au moins une infraction directe d’une voiture ou d’un camion vis à vis des cyclistes. Et pourtant 90% du parcours est sur voie cyclable, dont 4 km sur « autoroute à vélo » (piste cyclable large, à double sens, bien séparée des voies voitures)… Par exemple, il y a une intersection où ils n’ont pas mis de plot entre les deux voies cyclables, ce qui fait qu’une voiture peut rentrer sur la piste à cet endroit… Pas loin d’un jour sur deux je me retrouve à cet endroit avec une voiture stationnée sur la piste. Un peu plus loin, il y a une bande cyclable à contre-sens (bien marquée, c’est pas juste un contre-sens cyclable parce que zone 30). Quasiment toujours des voitures garées dessus, ou qui roulent dessus en contournant les voitures garées sur la bande cyclable de l’autre côté… Et dans toutes ces situations, c’est jamais l’automobiliste qui est mis en danger, toujours le cycliste (et paradoxalement, idem quand c’est le cycliste qui commet une infraction… c’est presque toujours lui qui est mis en danger, pas l’automobiliste… les stats en France le montrent bien, sur 147 accidents mortels ayant impliqué un cycliste, responsable dans un peu moins de la moitié des cas, il n’y a que 5 cas où le mort n’est pas le cycliste, et dans ces cinq cas le cycliste n’était pas responsable…<br /> Mais les automobilistes en veulent particulièrement aux cyclistes parce qu’avec le développement des aménagements cyclables ils se rendent compte qu’ils ne sont plus les rois de la route et qu’ils doivent partager l’espace…
Palou
cela nous confirme donc bien que pour toi tous les cyclards sont des anges, ils sont parfaits et ne font jamais de conneries, c’est toujours l’automobiliste le co#nard …<br /> Bref, on a compris
MattS32
Là tu confirmes surtout que tu as une lecture très sélective et orienté de mes messages hein…<br /> Parce que pour comprendre « les cyclards sont des anges, ils sont parfaits et ne font jamais de conneries, c’est toujours l’automobiliste le co#nard » quand je dis « Ni plus ni moins que les automobilistes. » ou quand je dis que les cyclistes sont responsables dans près de la moitié des accidents mortels les impliquants, faut être de sacrément mauvaise foi hein…<br /> Mais bon, on va pas demander de l’objectivité à quelqu’un qui s’évertue à parler de « cyclards » plutôt que de « cyclistes » hein, on voit bien que dès la base il y a un positionnement très orienté…
paulposition
@MattS32<br /> MattS32:<br /> Mais bon, on va pas demander de l’objectivité à quelqu’un qui s’évertue à parler de « cyclards » plutôt que de « cyclistes » hein, on voit bien que dès la base il y a un positionnement très orienté…<br /> Venant d’un « pro de l’objectivité », c’est sur, c’est une reponse qui porte .
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Renault Scénic Vision : le Scénic renaît
Pénurie de composants : jusqu'à deux ans d'attente pour recevoir sa Tesla Model X
La Poste accélère sur l'électrique, même chez ses prestataires privés
On connaît la date de la seconde édition de l'événement Tesla AI Day !
Renault va mettre un navigateur dans sa Mégane E-Tech, mais pas celui que vous pensez
Tesla règne toujours en maître sur l’électrique aux États-Unis
Aux États-Unis, les Superchargeurs Tesla se font régulièrement vandaliser (et personne ne comprend pourquoi)
Renault veut monter un pôle consacré à l'électrique en France
La Cadillac Lyriq dévoile ses premières spécifications... et son prix
GM veut revenir en Europe avec de nouveaux modèles électriques
Haut de page