Essai Volvo C40 Recharge Twin : du plumage et un peu trop de ramage

10 mars 2022 à 18h00
30
Essai-Volvo-C40-Recharge-Twin © Soufyane Benhammouda pour Clubic

Fort d’un XC40 Recharge, Volvo multiplie les modèles. C’est désormais au C40 de voir le jour avec son pavillon fuyant. Une silhouette qui sied parfaitement à la force de frappe de ce SUV électrique, à l'autonomie limitée.

Nombreux sont les constructeurs qui visent une gamme 100 % électrique à partir de 2030. Afin de proposer un choix large capable de répondre à la plupart des demandes, deux solutions sont possibles : sortir un paquet de nouveaux modèles, ou multiplier les déclinaisons de carrosserie. Moins couteuse en temps comme en argent, cette seconde voie est empruntée par un grand nombre de fabricants, qui ont déjà fait le choix de se focaliser sur les SUV. C’est le cas de Skoda, par exemple, qui vient de scalper le toit de son Enyaq. Et c’est aussi la stratégie de Volvo, qui lance le C40 : plus élancé que le XC40 dont il dérive, il fait notamment le choix d’une motorisation exclusivement électrique, toujours trop puissante mais plus en phase avec sa philosophie.

Volvo C40 Recharge Twin
  • Confort général
  • Reprises ébouriffantes
  • Habitabilité inchangée
  • Prix prohibitif
  • Poids toujours limitant
  • Autonomie sur autoroute limitée

Toi, toi, mon toit

Alors que le Volvo XC40 vient de recevoir un restylage pour ressembler à son frère, le Volvo C40 a inauguré un nouveau faciès pour mieux afficher sa singularité dans la gamme. Rien de très détonnant non plus, avec une signature lumineuse retravaillée et des boucliers plus expressifs.

C'est en toute logique à l’arrière que les modifications sont les plus visibles, avec l’ablation d’une partie du toit. Dans le détail, la silhouette est travaillée depuis le parebrise, avec un toit abaissé de 6 cm, avant d’entamer une chute sur la poupe où se trouvent des optiques inédites.

Essai-Volvo-C40-Recharge-Twin © Soufyane Benhammouda pour Clubic

Contre toute attente, les aspects pratiques ne sont pas sacrifiés sur l’autel du style, comme c’est souvent le cas avec ce type de carrosserie. Certes, les barres de toit disparaissent, mais elles ne manqueront à personne : ceux intéressés par ce C40 savent à l’avance qu’ils n’en auront jamais besoin… ou alors, ils feront plutôt le choix d'un XC40.

Essai-Volvo-C40-Recharge-Twin © Soufyane Benhammouda pour Clubic

En revanche, le volume du coffre annoncé par le constructeur est toujours de 413 l et peut grimper jusqu’à 1 205 l avec la banquette parfaitement à plat. Sous le plancher se trouve un rangement, mais il est alors dommage que le panneau soit pliable en deux dans le mauvais sens : il faudra vider le coffre pour y accéder. Les utilisateurs préfèreront sans doute utiliser le frunk avant de 31 l, très utile pour loger les câbles de recharge.

Essai-Volvo-C40-Recharge-Twin © Soufyane Benhammouda pour Clubic
Essai-Volvo-C40-Recharge-Twin © Soufyane Benhammouda pour Clubic

Une habitabilité préservée

A l’intérieur pas de surprise : l'ambiance et l’habitabilité sont directement calquées sur celles du Volvo XC40 Recharge. On retrouve le poste de conduite à l’ergonomie relative, où la plupart des commandes sont accessibles via l’écran central qui repose sur une plateforme Google en natif. Sans grandes nouveautés donc, l’affichage des consommations se montre toujours sommaire et il faut passer par les menus pour forcer ou non le freinage régénératif. En revanche, on apprécie d’autant plus la camera 360° dans cette version où la rétrovision centrale est bouchée par la lunette plus réduite.

Essai-Volvo-C40-Recharge-Twin © Soufyane Benhammouda pour Clubic
Essai-Volvo-C40-Recharge-Twin © Soufyane Benhammouda pour Clubic

La qualité de finition ne souffre d’aucune critique, mais certains choix étonnent dans ce SUV aux prétentions premium. C’est notamment le cas des touches sur le volant, avares en fonctions et moulées en plastique, quand la console centrale fait le choix d’un placage Black Piano toujours sensible aux rayures et un aimant à poussières. Maniaques, prévoyez un chiffon microfibre dans la boîte à gant.

Essai-Volvo-C40-Recharge-Twin © Soufyane Benhammouda pour Clubic
Essai-Volvo-C40-Recharge-Twin © Soufyane Benhammouda pour Clubic

L’habitabilité aux places arrière n’est pas impactée par la chute du toit. Deux passagers adultes pourront y trouver leurs aises sans courber l’échine, mais sans profiter d’un volume habitable exceptionnel pour autant. En revanche, la place centrale est toujours autant inutilisable, entre la dureté du dossier et la présence de l’imposant tunnel central. C’est là l’héritage d’une plateforme de véhicule thermique électrifiée, mais qui apparaît comme un comble dans un modèle qui ne sera proposé qu’avec des motorisations électriques. 

Essai-Volvo-C40-Recharge-Twin © Soufyane Benhammouda pour Clubic

Au volant du Volvo C40 Recharge : il tape dans la nuque

Au volant, le Volvo C40 fait preuve d’un très bon agrément de conduite. C’est notamment le cas en ville, où le mode de conduite à une seule pédale se montre particulièrement efficace… trop, parfois, tant que l’on n'a pas entièrement assimilé le mode d’emploi, avec une force de décélération copieuse. Il faut des doigts de pieds de fée pour relâcher progressivement la pédale afin de simuler un freinage progressif habituel et ne pas s’arrêter plusieurs mètres avant l’endroit voulu. Et il faudra aussi se montrer fin lorsque l’on reprend les gaz si la voiture n’est pas totalement arrêtée, la transition entre la remise des watts et le freinage étant plutôt vive.

Essai-Volvo-C40-Recharge-Twin © Soufyane Benhammouda pour Clubic

En dehors des cités, le Volvo C40 sait faire parler la poudre. Il ne s’agit pas d’un dragster incontrôlable, mais lorsque le besoin se fait sentir, il est possible d’expédier les dépassements en un claquement de cil grâce à ses 408 ch et 660 Nm de couple. Au 0-100 km/h annoncé en 4,7 s, nous avons chronométré le 80-120 km/h en 2,8 s ! Un chiffre particulièrement aguicheur, qui a sans doute plus de sens dans un véhicule à la silhouette dynamique qu’à bord d'un « paisible » SUV compact familial.

Mais cette configuration à deux moteurs empruntée à la branche sportive du groupe, et plus précisément à la Polestar 2, semble toujours démesurée. Surtout pour un véhicule haut sur roues de 20 pouces, qui ne dépassera jamais les 180 km/h (vitesse limitée électroniquement pour des raisons idéologiques) et, surtout, de plus de 2,2 tonnes.

Essai-Volvo-C40-Recharge-Twin © Soufyane Benhammouda pour Clubic

Car voilà l’une des tares, au sens propre comme au figuré, de ce SUV. Si la communication entre les deux moteurs et les béquilles électroniques se montrent satisfaisantes sur les routes torturées, le poids a tendance à faire élargir la trajectoire. Assez perfectible sur la version familiale, l’amortissement se montre ici un peu plus ferme. C’est l’avantage de cette déclinaison, qui permet aux ingénieurs de ne plus vraiment penser au bien être des familles. Le confort y perd (sans que cela ne soit vraiment rédhibitoire), mais les mouvements de caisse sont un peu mieux maîtrisés, et permettent alors de mieux museler les lois de la physique.

Autonomie du Volvo C40 Recharge

Perdre une partie du toit n’a pas seulement un intérêt pour briller dans les beaux quartiers : le Volvo C40 se montre à peine plus aérodynamique. Pour les plus pointilleux, le coefficient de trainée aérodynamique passe de 0,329 à 0,32. Pour ceux dont ces valeurs sont parfaitement abstraites, le C40 avoue 20 km d’autonomie en plus par rapport au XC40 à niveau de finition et motorisation parfaitement similaires. La consommation normalisée est ainsi plus intéressante, de l'ordre de 2,9 kWh/100 km sur la brochure.

Au terme de cet essai avec un parcours mixte dans le centre de Paris, deux reprises canons et des évolutions sur les virages de la vallée de Chevreuse, la consommation moyenne s’est établie à près de 24 kWh/100 km. Ce qui avec la batterie de 75 kWh de capacité utile (78 kWh de capacité brute) laisse espérer une autonomie maximale de 310 km. 

Essai-Volvo-C40-Recharge-Twin © Soufyane Benhammouda pour Clubic

Mais il est difficile de dresser un comparatif dans le monde réel avec le XC40 Recharge, tant les routes empruntées lors des deux essais sont différentes. Il faudra donc un parcours plus long sur les voies rapides, où l’aérodynamique mieux travaillée aura le temps de porter ses fruits. En revanche, elle ne devrait pas se montrer plus intéressante et, dans tous les cas, cela ne devrait pas se traduire par un rayon d’action nettement amélioré : avec une fourchette d’utilisation entre 10 et 80 % de charge et une consommation de 28 kWh/100 km (ce que nous estimons d'après nos relevés), l’autonomie serait alors de 187 km. Il faudra donc s’arrêter dès que l’on croise une station de recharge rapide sur l'autoroute.

Recharge du Volvo C40 Recharge

Sur ces bornes, le Volvo C40 Recharge promet une puissance maximale de 150 kW. Alléchant sur le papier, mais cette puissance ne tient pas longtemps et dégringole rapidement. Il faut ainsi compter près de 40 minutes pour atteindre les 80%, ce qui est conforme aux annonces du constructeur. Rester branché plus longtemps est une perte de temps (c’est général) et d’argent (sur les bornes avec une facturation à la minute) tant la puissance dégringole vite.

Essai-Volvo-C40-Recharge-Twin © Soufyane Benhammouda pour Clubic

Cet exercice équivaut théoriquement à un volume de 53 kWh (la borne peut facturer l’énergie perdue dans l’opération, mais cela dépend de l'installation). Cela représente un coût de 31,27 € sur des bornes Fastned (0,59 €/kWh), ou de 29,68 € sur les Superchargeurs Tesla ouverts à tous (0,56 €/kWh). Pas de grosse différence chez Ionity, où la recharge peut grimper à 31,60 € (0,79 €/min). En grosse moyenne, le coût sur autoroute serait proche des 16,50 €/100 km.

Essai-Volvo-C40-Recharge-Twin © Soufyane Benhammouda pour Clubic
Essai-Volvo-C40-Recharge-Twin © Soufyane Benhammouda pour Clubic

Sur des installations plus communes ou à domicile, le SUV peut ingurgiter une puissance de 11 kW en courant alternatif triphasé. Faire le plein complet avec la prise Type 2 réclame une immobilisation totale de 7h30. Mais comme d’habitude, ces infrastructures ne sont pas faites pour ça, hormis la veille d’un long trajet.

Essai-Volvo-C40-Recharge-Twin © Soufyane Benhammouda pour Clubic

Volvo C40 Recharge Twin : prix et équipements

Le Volvo C40 Recharge Twin est disponible avec deux niveaux de finition Plus et Ultimate. Le catalogue s’ouvre au prix de 54 700 €, soit 1 440 € de plus que le Volvo XC40 Recharge équivalent. Il se dote de phares à LED, de la caméra de recul et d’un système audio « High performance ». 

Essai-Volvo-C40-Recharge-Twin © Soufyane Benhammouda pour Clubic

La version Ultimate monte d’un cran mais apporte une grosse poignée d’équipements en plus. Les phares adoptent la technologie LED Pixel et la caméra de recul devient 360°. Apparaissent aussi la pompe à chaleur, le volant chauffant, les sièges électriques et chauffants, ainsi que la sono Premium Sound Harman/Kardon. A noter que notre version d’essai 1st Edition n’est plus disponible au configurateur.

  • Volvo C40 Recharge Twin Plus : 54 700 €
  • Volvo C40 Recharge Twin Ultimate : 59 300 €
  • Volvo C40 Recharge Twin 1st Edition : 62 250 €
  • Bonus écologique : 2 000 € (1 000 € à partir du 1er juillet 2022)
7

Le Volvo C40 Recharge ne joue pas que la carte du style avec sa silhouette de coupé : il tente aussi de lier le plumage au ramage avec une mécanique percutante, des performances intéressantes et un comportement dynamique amélioré. Mais bien que son bilan se montre un peu plus cohérent, sa mécanique est bien trop puissante pour ce type de véhicule, qui manque de polyvalence.

Les plus

  • Confort général
  • Reprises ébouriffantes
  • Habitabilité inchangée

Les moins

  • Prix prohibitif
  • Poids toujours limitant
  • Autonomie sur autoroute limitée

Rapport prix/prestation 6

Confort 8

Performances 10

Technos embarquées 7

Autonomie 5

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
30
11
zoup01
60000€<br /> 16,50€/100kms<br /> 40 minutes d’arrêt tous les 187 kms…<br /> Il faut vraiment être motivé ( ou masochiste).<br /> Ah, oui, pour le look, elle est plutôt réussie .
MattS32
zoup01:<br /> 16,50€/100kms<br /> Si on est obligé de recharger sur autoroute. Donc quasiment que lors des longs trajets.<br /> Au quotidien, ça peut descendre sous les 5€/100 km…
Palou
zoup01:<br /> 16,50€/100kms<br /> Ma thermique revient bien moins cher que cette électrique, un comble !
_Dorsoduro
@zoup01 en mm temps, les prix n’ont pas finit de monter
zoup01
pareil…<br /> à 2.20€ le litre de gasoil, j’en suis à 12€/100.
zoup01
oui tout à fait…<br /> le temps de l’énergie (toutes les énergies) abondante et pas chère est terminé…<br /> la guerre en ukraine est juste un accélérateur de temps qui passe.
zoup01
MattS32:<br /> Donc quasiment que lors des longs trajets.<br /> soit à peu près 80-90% de mon usage .
dancod
A plus de 2€ le litre, on en est plus très loin…
MattS32
zoup01:<br /> soit à peu près 80-90% de mon usage .<br /> Oui, mais ton message ne le précisait pas, il présentait ça comme un coût de revient général, ce qui est fort malhonnête.
twist_oliver
2.2 tonnes… que le moteur doit emmener en consommant de l’énergie, que des suspensions et des pneus qui vont s’user doivent supporter… pour un volume de coffre de voiture compacte (308, Golf etc.). Je sais qu’il faut de tout pour faire un monde mais quand même ! Alors oui il faut passer à autre chose que le thermique mais qu’on nous propose des modèles cohérents sinon quand Tesla sortira des modèles plus compacts il ne faudra pas venir pleurer.
MattS32
twist_oliver:<br /> que le moteur doit emmener en consommant de l’énergie<br /> Et il le fait en consommant moins d’énergie que le moteur de la 308 ou de la Golf que tu cites en référence…
zoup01
Si tu avais lu l’article, je me suis contenté de reprendre l’analyse de clubic…<br /> Donc aucune malhonnêteté, ni désinformation.
MattS32
zoup01:<br /> Si tu avais lu l’article, je me suis contenté de reprendre l’analyse de clubic…<br /> Justement, j’ai lu l’article, et Clubic lui a bien précisé que ce coût au km c’est pour des recharges sur autoroute : « En grosse moyenne, le coût sur autoroute serait proche des 16,50 €/100 km. »<br /> Précision que tu t’es bien gardé de reprendre dans ton commentaire, qui présente du coup ça comme le coût de revient général au km…
twist_oliver
Je ne suis pas convaincu que la production d’une voiture de 2.2 tonnes soit moins énergivore qu’une voiture 1.3 tonnes, idem pour des pneus et autres pièces d’usures qui s’useront plus vite ou sont dimensionnées de manière plus importante. Quant à la consommation du véhicule à proprement parlé et donc de la production d’électricité nécessaire il me semble qu’il n’y a pas de consensus à part le fait que l’on ne rejète pas dans l’air CO2 et particules fines à proximité du véhicule.
Nmut
Tu as un SUV thermique de 400CV et 600Nm qui consomme moins de 8L/100km en moyenne?!? <br /> Edit: je viens de regarder le prix du diesel au super marché à coté de chez moi, c’est 2.46€/L, WTF! Donc ce n’est plus 8L mais 6.7L aujourd’hui! :-/<br /> Re-edit: Ca vient de redescendre à 2.35€/L. Pas facile de faire des projections!!!
Nmut
La seule question: est-ce que ton usage est représentatif? <br /> Je pense qu’il faudra pas mal attendre avant que cela soit rentable (voir même seulement possible) pour toi!
MattS32
Oui, la production est plus énergivore. Mais c’est largement compensé à l’usage.<br /> Il y a déjà eu plus d’une étude cycle de vie (incluant donc la fabrication, mais aussi le recyclage) qui ont montré que globalement, une VE reste meilleure pour l’environnement qu’une VT.<br /> En France, une étude de l’Ademe montre par exemple que par rapport à une voiture diesel, le surcoût à la fabrication est amorti bien avant d’avoir fait 100 000 km.<br /> Une autre étude menée par Carbone 4 pour la Fondation de l’Homme montre que pour 150 000 km parcourus (et toujours en incluant la fabrication et le recyclage), la contribution au réchauffement d’une citadine électrique est 3.2 fois plus faible que celle d’une citadine thermique et 2 fois plus faible que celle d’une citadine hybride, avec des modèles de 2016. Avec des projections sur les modèles de 2030, l’électrique reste 2.4 fois mieux que la thermique (qui est passée mild-hybrid) et 1.9x mieux que l’hybride (qui est passée au rechargeable). En 2016, le bilan est favorable à l’électrique dès 35 000 km environ, 45 000 en 2030.<br /> En berline, sur 250 000 km, l’électrique fait 2.3x mieux que la thermique et 1.6x mieux que l’hybride en 2016, et en 2030 2.2x mieux que la thermique mild-hybride et 1.4x mieux que la thermique hybride rechargeable. Le bilan est favorable à l’électrique à partir d’environ 90 000 km, aussi bien en 2016 qu’en 2030.
zoup01
Non, mon usage n’est pas la majorité…<br /> Pour autant, je suis loin d’être un cas isolé.<br /> Un parisien qui utilise les transports en commun au quotidien et prends sa voiture pour aller en week-end est dans la même situation, idem pour un salarié qui vit quasiment sur son lieu de travail ou tout près.
Palou
dancod:<br /> A plus de 2€ le litre, on en est plus très loin…<br /> à 2,20 euros le litre, je suis à 11,45 euros les 100km, j’ai encore de la marge.<br /> D’un autre côté, si je veux être gagnant avec la conso d’un VE, il faut que je rajoute env. 30 000 euros pour en acheter une si je change ma voiture actuelle. Le calcul est vite fait
Palou
Nmut:<br /> Tu as un SUV thermique de 400CV et 600Nm qui consomme moins de 8L/100km en moyenne?!?<br /> J’ai un SUV certes, mais de seulement 120 ch qui me suffisent, et avec une conso entre 4.8 et 5.2 aux 100. Tout le monde ne roule pas en Cayenne ou Hurracan
Nmut
C’était pour pointer la comparaison pas trop valable!<br /> Pour moi c’est pire (110CV, 3.8 L/100km de moyenne car je ne fais que de l’urbain et peri-urbain). Et pourtant ma Zoe me revenait bien moins cher que la diesel qui l’a précédé (achat + conso - revente, alors qu’il y a 3 ans ou l’essence n’était pas aussi chère), je n’ai, a priori, jamais chargé hors de chez moi, je ne faisais que 150-180 km par jour!<br /> Encore une fois, chaque cas est particulier.
Palou
J’ai quasiment toujours eu des gros 4x4, des utilitaires (Vito), et depuis quelques temps un SUV légèrement plus petit … j’ai beaucoup de matos à trimbaler et il me faut du volume, et aujourd’hui en électrique il n’y a rien
Nmut
Kangoo ZE, Townstar, Vivaro-e, Zafira-e, e-Jumpy, … Et ce ne sont que ceux qui me viennent à l’esprit.<br /> Ce n’est pas qu’il n’y a pas d’offre, plutôt qu’elle n’est pas adaptée à ton usage!
Palou
et il faut aussi que je puisse tirer une remorque de 750kg, et en électrique c’est encore plus rare (sans compter l’autonomie ridicule)
Melvin
Et du coup, le ADBlue, on le rempli comment ?
Palou
Mékeskidi ? quel rapport entre l’AdBlue et la Volvo électrique ?
Nmut
Blague à coté des ses (la?) pompes?
cmoileena
Ma fiat 500 électrique me revient à 2 euros les 100km environ et encore si je recharge pas à la borne gratuite pas loin de chez moi.<br /> Je l’ai pris en leasing sur 2 ans<br /> En deuxieme voiture c’est top. Meme si elle est devenue la première voiture en ce moment
philouze
« Je ne suis pas convaincu que la production d’une voiture de 2.2 tonnes soit moins énergivore qu’une voiture 1.3 tonnes, »<br /> Et effectivement, c’est plus énergivore.<br /> Ce qui n’empêche qu’à l’usage le gain efface très rapidement l’empreinte énergétique.<br /> " idem pour des pneus et autres pièces d’usures qui s’useront plus vite ou sont dimensionnées de manière plus importante. "<br /> Les pneus oui, les « autres » non (beaucoup moins de plaquettes, pas d’embrayage)<br /> Quant à la consommation du véhicule à proprement parlé et donc de la production d’électricité nécessaire il me semble qu’il n’y a pas de consensus<br /> Ah si , il y a consensus. En tout cas chez ceux qui ont des datas et dans les études. Effectivement les journalistes pro-pétrole tentent de faire croire qu’il n’y a pas consensus.<br /> " à part le fait que l’on ne rejète pas dans l’air CO2 et particules fines à proximité du véhicule."<br /> Ben non, à proximité ou pas, beaucoup moins d’énergie primaire fossile carbonée c’est toujours beaucoup moins d’énergie primaire fossile carbonée, donc MOINS de co2 (beaucoup moins) et moins de PF .<br /> ET oui autant éviter un échange, oui aussi, dans les pays possédant des centrales thermiques comme l’allemagne ainsi que 80% des pays du monde, simplement parcequ’il n’existe presque plus de bouquet 100% fossile et 100% charbon. centrales qui en plus ont un rendement bien superieur a un moteur thermique embarqué.
philouze
« un parisien qui utilise les transports en commun au quotidien et prends sa voiture pour aller en week-end est dans la même situation »<br /> Sauf qu’au départ il part avec 350/400 kms d’autonomie pour7 € *, idem au retour , donc il ne payera qu’une fois ou deux sur le trajet un plein ‹ a tarif autoroutier ›<br /> oui, les distances « à 130 sé 200 kilomètres » n’ont aucun sens, si le mec est près de ses sous comme vous l’évoquez dans vos scénario où le cout du plein « coute », il roulera à 110.<br /> De même, s’il veut zapper une charge, il roulera à 110.<br /> Et s’il se fiche de ces deux critères précisément parce que c’est deux fois dans l’année, alors : il s’en cogne ! perso je me fous bien d’avoir une charge prohibitive deux fois dans l’année, je ne regarde même pas combien ça coute.<br /> le reste de l’année j’ai un plein à 7€ au lieu de 70 et c’est ça qui compte.
zoup01
Avec 25 kms par semaine et quasiment uniquement des longs trajets, le prix de la charge sur autoroute est complètement rédhibitoire ( sans compter le temps perdu, la rareté des bornes, et leurs fonctionnement aléatoire )…<br /> Le prix de la charge à domicile, je m’en fous, ce n’est pas mon besoin primordial.<br /> Un aller retour en Normandie pour moi, cela veut dire 250kms à 3€/100 et 750kms à 16,50€/100, le tout en étant obligé de planifier et mettre un cierge pour que tout se passe bien.
philouze
zoup01:<br /> Avec 25 kms par semaine et quasiment uniquement des longs trajets, le prix de la charge sur autoroute est complètement rédhibitoire ( sans compter le temps perdu, la rareté des bornes, et leurs fonctionnement aléatoire )…<br /> Bien sûr, mais tu es le seul individu que j’ai jamais croisé faisant ça, tu représentes moins de 1% du marché automobile, par contre TOUTES tes contributions sont généralisées à l’aune de cette expérience personnelle et partagée par presque personne.<br /> Jamais tu ne reconnais que « oui, le VE permet bien de satisfaire 99% de la population, et 99% des trajets, mais mon expérience personnelle assez unique fait que… »<br /> Jamais tu ne tiens ce discours, tu généralises systématiquement et donne un docte avis unilatéral, tentant de minimiser les usages des autres : "si c’est pour de l’urbain c’est ok " , et le mythique « pour un tour de clocher » : un tour de clocher de 450 kms dans le cas de mon Niro…<br /> Si tu avais besoin qu’elle vole en plus tu déclarerais que les caisses non volantes n’ont aucun avenir.<br /> Oui, il restera des usages minoritaires accessible uniquement au diesel, tant que la charge ultra rapide partout n’est pas répandu, oui il resteront des camions diesels pour les mêmes raisons.<br /> mais ne changeons pas l’ultra minorité en majorité
zoup01
Non , le Ve ne satisfait pas 99% de la population, ce sont tes élucubrations personnelles , tu prends tes désirs pour une réalité…<br /> Le seul ami qui a essayé est revenu au thermique<br /> Le Ve peut convenir à beaucoup de monde en 2ème véhicule ( moi y compris ) , mais certainement pas en véhicule unique.<br /> Pour revenir au sujet, 16,50€/100, 40 minutes d’arrêt tous les 187kms, pour une familiale, ce bilan est rédhibitoire , et je ne suis certainement pas le seul à penser ainsi.<br /> En voilà un qui a écouté les sirènes mensongères de la propagande pour les ve…no comment.<br /> estrepublicain.fr<br /> Lorraine. Manque d'autonomie, prise incompatible : la voiture électrique,...<br /> Ce Toulois, retraité, a fait le choix de la voiture électrique par goût de l’innovation et aussi un peu pour l’environnement. Mais ses déboires à l’utilisation en à peine un mois, l’ont dégoûté au point de la revendre au bout de deux mois.<br />
philouze
zoup01:<br /> Non , le Ve ne satisfait pas 99% de la population, ce sont tes élucubrations personnelles , tu prends tes désirs pour une réalité…<br /> désolé, j’ai les stats pour moi, j’évite de confondre un usage fantasmé avec un besoin réel.<br /> Le seul ami qui a essayé est revenu au thermique<br /> sophisme de l’expérience personnelle :<br /> 96% de taux de satisfaction ici :<br /> www.auto-infos.fr<br /> Taux de satisfaction record chez les conducteurs de VE<br /> Selon une étude nationale de l’Avere-France et réalisée par Ipsos, les utilisateurs de véhicules électr... - Observatoires, Stats<br /> jusqu’à 99% ici<br /> Automobile Propre – 2 Jan 21<br /> Ceux qui ont goûté à l’électrique ne veulent plus s’en passer !<br /> Une nouvelle enquête menée en Angleterre confirme l’attachement des propriétaires de voitures électriques à cette forme de mobilité. Moins de 1% d’entre eux voudrait revenir aux véhicules à moteur thermique.<br /> Le Ve peut convenir à beaucoup de monde en 2ème véhicule ( moi y compris ) , mais certainement pas en véhicule unique.<br /> Encore une fois tu généralises ta minuscule expérience de la vie réelle de tes contemporains, c’est comme si un Taxi confondait son boulot avec les besoins quotidiens des autres , c’est à dire 1 à 3 voyages exceptionnels de plus de 400 kms et 99% de trajets de moins de 20kms.<br /> En voilà un qui a écouté les sirènes mensongères de la propagande pour les ve…no comment.<br /> De ce que je lis (je n’ai pas tout l’article) papy a eu UNE expérience malheureuse, principalement par inexpérience, et ça devrait nous éclairer ? il fait juste partie des 1% qui sont montés en épingle pour satisfaire les idées reçues … comme les tiennes.<br /> Tu vaux mieux que ça.<br /> Ce genre de journalisme comme de démarche est à rapprocher du buzz autour des rarissimes accidents d’avions, mais qui suffisent à créer une peur immense et statistiquement injustifiée.
MattS32
philouze:<br /> De ce que je lis (je n’ai pas tout l’article) papy a eu UNE expérience malheureuse, principalement par inexpérience, et ça devrait nous éclairer ?<br /> En plus ça date d’il y a 3 ans, avec des infrastructures encore moins développées qu’aujourd’hui, et surtout, beaucoup moins développées que dans quelques années.
zoup01
Tu as raison, continue de rêver…<br /> Autoplus – 24 Nov 21<br /> Sondage : que pensent les Français de la voiture électrique ?<br /> Un nouveau baromètre met en lumière la relation entre les Français et la voiture électrique, face au thermique, mais aussi d'autres mobilités comme le vélo.<br />
philouze
philouze:<br /> Tu as raison, continue de rêver… + lien vers un article qui nous explique les réticences de boomers qui pensent que s’ils peuvent pas faire Paris-Beyrouth a 150 sans arrêter c’est pas jouable… alors qu’ils oublient qu’ils n’ont pas la prostate de leur jeunesse.<br /> Tu n’as toujours pas compris la différence, depuis des années qu’on échange entre réalité des besoins et fantasme de l’usage. ça va finir par rentrer je ne m’inquiète pas, mais probablement après que l’ensemble de tes voisins y soient passés.
zoup01
Mes voisins , parlons en…<br /> En télétravail avec famille à 800kms ( espagnol) , inutile de lui parler de ve !!
zoup01
Super le voyage en électrique….<br /> Ça va de mieux en mieux ( article de 2022)<br /> Automobile Propre – 18 Jan 22<br /> Points de recharge : le grand engorgement ?<br /> Les opérateurs vont devoir trouver rapidement des solutions pour lisser la fréquentation des véhicules électriques dans les stations de recharge.<br /> Automobile Propre – 1 Feb 22<br /> Rouler moins cher en électrique ne sera bientôt plus qu'un (bon) souvenir<br /> Outre l'aspect écologique à l'usage, l'un des principaux arguments de l'électrique était jusqu'à présent le coût modique du "carburant" comparé à celui de l'essence. Mais ça c'était avant...<br />
philouze
encore et toujours… deux liens, et encore de la charge sur autoroute. 1% de l’usage annuel de 99% des français. Tu vas y arriver !<br /> EN ce moment ton cerveau lutte contre la dissonance cognitive et ton biais de confirmation, pour dépasser ce truc dont nous sommes tous atteint tant qu’on en a pas conscience, ça se passe ici :<br /> Edit : tu as pensé à parler du train à ton voisins « 800kms » ?
zoup01
Tu as essayé le train de Angoulême à salamanca ?
zoup01
Je n’ai pas de dissonance, hors de question de m’emmerder avec un ve pour faire des trajets autoroutiers compte tenu des infrastructures…( planifier, mettre un cierge, etc…)<br /> J’ai vraiment autre chose à faire que de perdre mon temps à compter les corbeaux dans des stations autoroutières. (1% de TON usage normal)
Palou
philouze:<br /> lien vers un article qui nous explique les réticences de boomers qui pensent que s’ils peuvent pas faire Paris-Beyrouth a 150 sans arrêter c’est pas jouable… alors qu’ils oublient qu’ils n’ont pas la prostate de leur jeunesse.<br /> Faut pas exagérer non plus. La réalité, et c’est très facile à vérifier, est que le VE convient majoritairement aux habitants des grandes villes et très peu dans les campagnes profondes.
philouze
Palou je SUIS dans la campagne profonde,<br /> la campagne profonde ça implique en immense majorité une recharge domestique disponible, c’est l’absence de détour pour faire le plein. La campagne profonde c’est la nationale a 110 et la départementale, donc une autonomie record.<br /> C’est 400 / 450 kms+ dans ta caisse tous les matins avant de partir.<br /> C’est de loin beaucoup plus facile que le péri-urbain en habitat dense et sans recharge dans le jardin.
Palou
Ta campagne a l’air d’être bien mieux fournie que la mienne. Ici personne n’a de VE, quasi que du diesel. Ma mairie locale a installé « par obligation du SDEC » une borne électrique il y a 1 an et demi, et seule une Tesla d’un hollandais de passage y a fait le plein, personne d’autre.
Blackalf
philouze:<br /> EN ce moment ton cerveau lutte contre la dissonance cognitive et ton biais de confirmation<br /> Et on va se calmer, la morgue et l’arrogance qui deviennent de plus en plus récurrentes, ça commence à bien faire. Tu es convaincu à 110% des bienfaits des VE ? grand bien te fasse, mais ça ne t’autorise pas à mettre systématiquement en doute l’intelligence de ceux qui pour des raisons personnelles n’en veulent pas.
philouze
Je te confirme que je vis la même chose : quelques VE isolée, la plupart des ZOé ,<br /> Je suis aussi le seul à avoir une Prius éthanol dans mon foyer alors qu’il y a deux pompes accessibles au E85.<br /> Une seule double borne pour les 4 ou 5 villages qui m’entourent (même si le petit supermarché du coin vient d’installer 4 bornes sous leur nouvelle ombrière de panneaux solaires)<br /> Et … et ça ne change rien, je n’ai JAMAIS utilisé cette borne , pire : je ne l’utiliserai jamais, elle est à destination des touristes, des VRP qui vont en rdv depuis l’extérieur ou des infirmières itéinérantes.<br /> Encore une fois Palou : tous les matins de ta vie tu pars avec 450 kms de réserve dans ta batterie, les bornes publiques ne sont pas pour toi.<br /> même en cambrouse jamais tu ne fais ce kilométrage en quotidien.<br /> 450 bornes, depuis mon bled en nord Gironde, me permettent de faire des A/R jusqu’à l’ïle de Ré ! sans recharger.<br /> Ce n’est pas un handicap, c’est un confort incroyable, non, jamais, vous ne regardez votre jauge, encore une fois seuls les trajets très éloignés vous demanderont une attention.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Harley-Davidson a vendu toutes ses motos LiveWire Del Mar S2 Launch Edition en un temps record (spoiler : ça se compte en minutes)
Volkswagen Aero B : la future rivale de la Tesla Model 3 se prépare pour son lancement en 2023
Seuls deux constructeurs automobiles sont en phase avec les objectifs climatiques, découvrez lesquels
Encore une hausse de prix pour la Tesla Model 3, quand cela va-t-il s'arrêter ?
Cet aventurier va parcourir 27 000 km du pôle Nord au pôle Sud en voiture électrique
L’avènement des voitures électriques pourrait renforcer le risque de pénurie de semi-conducteurs
Votre catalogue Apple Music est désormais accessible sur votre appli Waze
Un roadster électrique en approche chez Alfa Romeo !
Vision AMG : un concept de supersportive 100 % électrique signé Mercedes
Tesla veut casser l'ennui pendant la recharge en projetant des films courts à ses clients
Haut de page