Voiture à panneaux solaires rétractables : des technologies françaises

Arnaud Marchal
Spécialiste automobile
08 avril 2020 à 10h10
10
Gazelle Tech Prototype
© Gazelle Tech

L'idée est simple, mais la mettre en pratique est particulièrement compliqué. La jeune start-up bordelaise Gazelle Tech a pourtant trouvé un partenaire pour réaliser le projet fou d'une couverture de panneaux solaires qui se déploie toute seule, à l'arrêt du véhicule.

Avec cette innovation, Gazelle Tech se prépare à commercialiser la première voiture électrique autonome en énergie. Une récente levée de fond va lui permettre de réaliser les crashs-tests nécessaires à son homologation.

Un film photovoltaïque souple pour une autonomie grandie

Pour réussir l'exploit de déployer une couverture solaire sur le véhicule, Gazelle Tech s'est associée au fabricant nantais ARMOR, spécialiste des panneaux photovoltaïques souples.



La couverture se déploie et se range automatiquement d'une simple pression sur la télécommande du véhicule. Le film ASCA, testé par les experts de l'entreprise, est imprimé en très fine couche sur la bâche de protection grâce à une encre à base de polymère organique semi-conducteur.

Il est à priori capable d'exécuter 50 000 cycles d'enroulement sans perte de performance, une résistance nécessaire pour une utilisation quotidienne.


Palier le temps d'immobilisation de la plupart des véhicules

La couverture solaire permettrait d'apporter, en une journée, une trentaine de kilomètres d'autonomie au SUV de Gazelle Tech, le tout d'un simple appui sur un bouton de la télécommande.

D'après les estimations du constructeur, cela permettrait actuellement de parcourir jusqu'à 6 200 km par an en France et Gazelle Tech prévoit de doubler cette distance d'ici à 2022.

Sachant qu'en moyenne, une voiture en France parcourt 13 000 km par année et passe 90 % de son temps à l'arrêt, l'idée est plutôt prometteuse.

Le SUV léger de Gazelle Tech : 180 km d'autonomie

Gazelle Tech est une start-up créée par Gaël LAVAUD. Cet ingénieur a passé huit ans à la tête du département « Recherche » de Renault. Avec son équipe, il a ainsi développé un véhicule électrique léger, qui ne nécessite que quatre heures de recharge sur une prise domestique pour offrir jusqu'à 180 km d'autonomie.

Sa fabrication repose sur l'usage de matériaux composites, et son poids tiens à une batterie moitié moins lourde comparée à celle d'un véhicule équivalent. Cette combinaison, associée à l'utilisation des panneaux photovoltaïques, permet de réduire le poids du SUV, sans nuire à l'autonomie.

À noter que la start-up vise aussi bien le marché européen que les marchés émergents où une motorisation thermique devrait également être proposée à l'avenir.

Source : Electrek
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
10
10
tangofever
Quelle horreur !
nirgal76
C’est clair, ça fait pas envie
lapin-tfc
L’idée est bonne mais c’est moche et ce sera surtout vandalisé en moins de 2, son utilisation se cantonnera à mon avis dans le jardin d’une habitation donc avec la possibilité de recharger directement sur secteur… ca aurait été à l’intérieur de l’habitacle ca aurait du sens mais avec le risque qu’un voleur profite de l’aubaine pour ne pas être vu…
sebstein
Encore faut-il avoir un espace dégagé… ce n’est pas dans un parking couvert (soit là où sont stockées, en journée, la plupart des voitures) qu’elles vont pouvoir se recharger.
Buzet
Sans parler des bombardements des pigeons, Mouettes ect, qui risque de bien s’étaler sur la toile au moment de l’enroulage, et pire, si quelqu’un vous tape le pare-choc arrière on fait comment ?
lapin-tfc
Très juste !
stbx00
Vu les inconvénient (fragilité, utilisation principalement à domicile, fragilité du système…) ce serait peut être plus utile de disposer d’un panneau solaire chez soi qui puisse recharger le véhicule et qui permette de stocker un peu de courant pendant que la voiture n’est pas là par exemple…
jedi1973
comprend meme pas que les voitures electriques n’aient pas un toit et un capot avant recouvert de panneaux solaire. En effet, pour bon nombre de deplacement de qq km par jours, laisser sa voiture au soleil pendant 1 a 2h devrait ( ???) couvrir la recharge d’un deplacement de 5 a 10km !!! C’est sur que ca suffirait pas pour un long parcourt de 50 a 150km… mais qui fait ca tous les jours ? peu…
dvaid
Et un peu plus haut un article avec Hyundai qui conseille de ne pas garer la voiture au soleil pour préserver la batterie <br /> J aimerai bien connaître le temps d exposition nécessaire pour récupérer l énergie nécessaire a mettre et enlever la « bache ».
Michael_Donati
Je pense plus à un revetement sur le vehicule qui récupère le solaire. Ça existe deja et ça sort directement d’une imprimante. Mais la vrai option et de réduire le poids consécutif des véhicules à la puissance des chevaux.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Google suspend le déploiement d'une fonctionnalité relative aux cookies sur Chrome 80
Instagram : les messages privés (ou DM) arrivent sur la version web !
Une carte mémoire SDXC SanDisk 64 Go pour seulement 20€
Le concept-car électrique de Hyundai a des inspirations multiples et évidentes !
AMD et NVIDIA intègrent le consortium HPC COVID-19
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Black Friday Amazon : Microsoft Surface Pro 7 à 799€ au lieu de 1069€
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
Haut de page