Renault Twingo Z.E : enfin une version électrique de la petite citadine

David Nogueira
Spécialiste automobile
24 février 2020 à 14h19
2
Renault Twingo ZE
© Renault

C'est en amont du salon automobile de Genève que le constructeur a dévoilé sa Twingo Z.E, une version 100 % électrique qui ne promet pas de battre des records, mais juste de vous apporter une solution de mobilité « zéro émission » pour la ville.

Le succès de la Twingo dans ses différentes versions n'est plus à démontrer. Depuis son lancement en 1992, Renault aurait écoulé environ 4 millions d'exemplaires de sa petite citadine dans 25 pays. À quelques jours de l'ouverture du salon automobile de Genève, qui ouvrira ses portes le 3 mars prochain à la presse (le 5 mars au public), le constructeur français nous donne un avant-goût de ce que sera la version 100 % électrique de son « best-seller ».

Renault Twingo ZE
© Renault

Une plateforme « recyclée »... et électrifiée

Si l'attente a plutôt été longue quant à l'arrivée de cette Twingo Z.E, on ne peut pas dire que ce soit en raison de développements stylistiques ou techniques. C'est en tout cas ce que nous laisse penser les premiers visuels de cette version 100 % électrique qui utilise la même plateforme que la version essence... Et cela s'explique facilement : tout a déjà été fait.

Renault Twingo ZE
© Renault

En effet, dès la création de sa troisième génération de Twingo, Renault avait prévu de faire évoluer la citadine vers une version électrique, prévoyant d'accueillir les batteries dans le plancher. En l'occurrence, ici, la batterie lithium-ion (fournie par LG Chem) affiche une (très) modeste capacité de 22 kW/h qui offrirait à la Twingo Z.E une autonomie de 180 km selon le cycle WLTP mixte et jusqu'à 250 km d'autonomie en ville (WLTP City). Renault indique également que grâce à son mode « éco » (qui s'active via un bouton dans l'habitacle), la Twingo Z.E pourrait atteindre 215 km d'autonomie selon le cycle mixte WLTP... Mais avec des performances dégradées.

Renault Twingo ZE
© Renault

Pour refaire le plein, Renault intègre une prise de type 2 dont la puissance maximale admissible est de 22 kW via une borne AC et son chargeur Caméléon. Selon Renault, à une telle puissance, la citadine pourrait récupérer 80 km d'autonomie en 30 minutes, ou refaire totalement le plein en une heure environ.

Renault Twingo ZE
© Renault

Une endurance finalement plutôt modeste pour un véhicule qui se veut compagnon de ville agile, pratique, économe et écologique. Renault a d'ailleurs dimensionné son moteur pour ces usages urbains : la Twingo Z.E exploite un bloc R80, pour 80 chevaux, 82 chevaux plus exactement puisqu'il s'agit d'un moteur électrique de 60 kW. La vitesse maximale est annoncée à 135 km/h et le 0 à 50 km/h serait abattu en 4,2 secondes.

Renault Twingo ZE
© Renault

Pour le reste, comme nous le disions, peu de choses distinguent cette version 100 % électrique de la version thermique. On note quelques touches de bleu avec un liseré qui parcourt la carrosserie, des badges « Z.E Electric » apposés sur chacun des montants centraux (pilier B) ou encore des inserts bleus sur la calandre. La signature lumineuse en forme C est elle aussi présente ce qui contribue au style plutôt réussi de l'auto. Non ?

Enfin, la Twingo Z.E conserve ses dimensions qui ont (sans doute) fait le succès de cette citadine avec 3,61 m de long, 1,65 m de de large et 1,54 m de haut. Le volume de coffre est de 240 litres et il à noter que, comme sur la version thermique, le moteur est placé sous le coffre.


Système multimédia Renault Easy Link

Une prochaine découverte en condition réelle nous permettra d'en savoir plus sur la personnalisation apportée au système multimédia Renault Easy Link. Celui-ci devrait être grandement inspiré de ce que l'on trouve déjà à bord de la Renault ZOE, exception faite du compteur numérique derrière le volant. Ici seul un écran LCD de 7 pouces trône au centre de la planche de bord. L'instrumentation fait appel à un combiné analogique plus classique... Et moins cher.

Renault Twingo ZE
© Renault

Quelques services connectés répondent à l'appel. C'est le cas d'Android Auto et Apple CarPlay, mais aussi de services maison, tels que la géolocalisation du véhicule (fonction «  ») accessible depuis l'application My Renault.

Renault Twingo ZE
© Renault

Le constructeur français n'annonce pour l'instant aucun tarif pour la Twingo Z.E et sa disponibilité reste assez floue : elle arriverait à la fin de l'année. Les informations devraient se préciser au salon de Genève ou, plus tard dans l'année, à l'occasion du Mondial de Paris.

Source : Communiqué de presse
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
Nmut
Mon petit doigt me dit que la raison d’un compteur mécanique n’est pas le cout, mais bien pour avoir un effet de gamme! Un écran couleur et un contrôleur certifiés automobile (température extrêmes, résistance aux vibrations et aux chocs, durabilité, précision) ne coute pas plus cher (même plutôt moins) qu’un compteur + affichage central + quelques leds.
Urleur
Sauf que chez renault ya l’arnaque de la location de batterie tout les mois même si tu achète.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€
La start-up Astra va tenter d'atteindre deux fois l'orbite en un mois
HTC n’a pas oublié les smartphones et compte sortir un mobile 5G dans le courant de l’année
Libratone sort son petit oiseau, la petite enceinte bluetooth bird, pour gazouiller en couple
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Black Friday Amazon : Microsoft Surface Pro 7 à 799€ au lieu de 1069€
Comment régler les couleurs de son écran PC ?
4 techniques simples pour nettoyer son PC
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
Haut de page