BMW dévoile ses roues aérodynamiques, pour réduire la consommation de 2%

10 février 2020 à 15h59
0
BMW ix3
La BMW iX3 attendue en 2020 et pourvue des nouvelles roues aérodynamiques © BMW

BMW a prévu d'étoffer sa gamme de véhicules électriques. En 2020, le constructeur entend démarrer la commercialisation de l'iX3, une version de l'i3 remise au goût du jour.

La marque allemande annonce aujourd'hui qu'elle accompagnera ce dernier-né de nouvelles roues aérodynamiques, avant de les porter sur ses autres véhicules.


10 kilomètres de plus

Le communiqué de l'enseigne permet d'en apprendre davantage sur ces roues qui seront également disponibles sur l'iNext et l'i4. BMW explique que « Sur les automobiles actuelles, les roues et leur flux aérodynamique influencent jusqu'à 30 % l'efficacité globale du véhicule. [ ... ] La nouvelle combinaison, basée sur une roue en aluminium et des inserts conçus individuellement, complète l'alignement de la première sportive entièrement électrique du groupe BMW ».

Ces roues sont 15 % plus légères que les précédents modèles. Elles permettraient de réduire la traînée d'environ 5 % par rapport à une BMW X3 thermique, le communiqué affirmant qu'« [ elles ] ont pour effet global de réduire la consommation d'énergie de la BMW iX3 de 2 % supplémentaires dans le cycle d'essai européen WLTP - soit 0,4 kWh / 100 km - et ainsi d'étendre la portée du véhicule de 10 kilomètres ». Une différence modeste, mais toujours appréciable sur ce SUV dont on attend 440 kilomètres d'autonomie.

BMW ix3
© BMW


Amélioration à petit prix

La solution des inserts retenue par BMW lui permet d'améliorer l'aérodynamisme de ses véhicules à moindres frais. Le constructeur propose en fait une roue plus légère, puis place des inserts spécifiques entre les rayons de la jante afin d'améliorer l'aérodynamisme de l'ensemble. Aux dires de BMW, cela lui permet d'améliorer les performances de ses véhicules sans prévoir une chaîne de production trop complexe. Le constructeur ajoute que « cela améliore à la fois la dynamique de conduite et l'efficacité. De plus, le mélange de matériaux profite à une fabrication économe en ressources, car il n'y a pas besoin d'outils supplémentaires pour produire des options de roues particulières avec une aérodynamique optimisée ».

Cette nouvelle catégorie de roues se fait de plus en plus populaire auprès de véhicules électriques soucieux de leur autonomie. Pour les constructeurs, c'est une piste envisagée pour éviter que les modèles n'aient à emmener des batteries lourdes ou encombrantes. Tesla a affirmé en août 2017 que les roues aérodynamiques de la Model 3 pouvaient améliorer son autonomie d'environ 10 %, rapporte Electrek.

À terme, BMW souhaite étendre son offre de roues aérodynamiques à l'ensemble de sa gamme, y compris sur l'iNext et l'i4 prévues en 2021. Sous forme d'options, elles seront accessibles à tous les véhicules du groupe et pourront être personnalisées.

Source : Electrek
13
13
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
L’ONU tire le signal d’alarme sur la production massive de batteries de voitures électriques
Emmanuel Macron débarque sur... TikTok, pour féliciter les lauréats du bac 2020
En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
L'administration Trump va bientôt se passer des entreprises qui utilisent des appareils Huawei
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
Le réalisateur de God of War en faveur d'une hausse du prix des jeux sur PS5 et Xbox Series X
YouTube : préparez-vous à voir davantage de publicités
scroll top