Un tout-terrain électrique Extreme E sur les routes du Rallye Dakar

30 janvier 2020 à 16h07
0
ExtremeEbis.jpg

Le championnat Extreme E, qui prend le pari de faire courir des voitures électriques dans des pays à l'écosystème fragile, vient de publier les premières images d'une Odyssey 21 en conditions réelles.

Tournées en Arabie Saoudite, ces images illustrent les capacités de ce SUV monstrueux de 550 chevaux, en plein désert, avant la première course d'Extreme E, prévue en 2021.


Extreme E, le championnat propre... ou pas

L'idée qui se cache derrière le futur championnat Extreme E est simple : emmener des voitures électriques à courir dans des lieux parfois reculés du monde, où les conditions sont difficiles et où, surtout, le changement climatique laisse déjà une trace visible. Faire courir des voitures électriques dans des écosystèmes fragiles, tant pour la beauté du sport que pour alerter sur l'urgence climatique, en somme.

Derrière ce concept, on retrouve Alejandro Agag, promoteur du championnat de Formule E qui fait courir depuis 2014 des monoplaces totalement électriques. Un championnat qui a réussi à prendre de l'ampleur année après année, accueillant des constructeurs comme Mercedes, BMW, Jaguar ou Porsche.

L'Extreme E devrait pour sa part se dérouler au Brésil, au Népal, en Arabie Saoudite ou même sur les routes glacées du Groenland. Alejandro Agag promet des « courses incroyables » à l'occasion desquelles, et à chaque étape, des actions devraient être menée en faveur de l'environnement, comme planter des arbres en Amazonie.

De nombreux défenseurs de l'environnement ont toutefois critiqué l'idée, accusant l'entreprise de Agag de « greenwashing », entre autres. « Qu'ils soient à essence ou électriques, les gros SUV sont un type de véhicules qui nous font souci », affirmait Sarah Fayolle de l'ONG Greenpeace à l'AFP la semaine dernière. « Le véhicule vers lequel on doit évoluer vers l'avenir, c'est plus des voitures moins lourdes qui consomment moins d'énergie », ajoute-t-elle.

L'Odyssey 21 sur le Rallye Dakar 2020

Le premier véhicule à s'être essayé en conditions réelles au futur championnat Extreme E est l'Odyssey 21. Construit par Spark Racing Technology, ce gros SUV de 1 650 kilogrammes aux allures de buggy développe jusqu'à 550 chevaux de puissance. Il est capable de franchir les 0 à 100 km à l'heure en 4,5 secondes.


Dans cette vidéo, on voit le véhicule, conduit par l'Américain Ken Block, courir sur une partie des 20 kilomètres du futur Grand Prix de Qiddiyah, en Arabie Saoudite, sur une portion non incluse dans le classement du Rallye Dakar 2020.

Source : Electrek
Modifié le 30/01/2020 à 16h08
11
10
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Galaxy Z Flip : notre prise en main vidéo du nouveau smartphone à écran pliable de Samsung
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top