Une start-up française propose de transformer les véhicules Diesel en version électrique

Benoît Théry Contributeur
01 septembre 2019 à 14h36
0
Voiture electrique

Nombreux sont les automobilistes à invoquer la question du prix lorsqu'il s'agit de passer à un modèle électrique. Mais plutôt que d'acheter une voiture électrique, il est désormais possible de « convertir » son véhicule, en remplaçant son moteur thermique par une solution zéro émission.

Cette opération reste néanmoins coûteuse. La start-up française Transition-One cherche donc à la rendre plus accessible : la société affirme avoir mis au point un procédé offrant un tarif relativement abordable.

Une conversion pour 5 000 euros

Le procédé de conversion d'un véhicule thermique à l'électrique, appelé le « rétrofit » n'a rien de nouveau. Il reste néanmoins relativement complexe. Il faut, pour chaque véhicule, adapter des pièces spécifiques sur une voiture qui n'a pas été prévue pour recevoir de moteur électrique. C'est d'ailleurs ce qui explique le prix élevé de l'opération, malgré son éligibilité aux primes proposées par le gouvernement.

Le fondateur de Transition-One, Aymeric Libeau, affirme pouvoir réaliser le « rétrofit » pour 8 000 euros, en proposant des kits dédiés. Une fois la prime à la conversion de ce kit déduite, le tarif est ramené à 5 000 euros. « J'en vends à des personnes qui ne peuvent pas se permettre d'acheter une voiture électrique flambant neuve à 20 000 euros. Nous transformons ainsi les modèles les plus vendus en Europe, en voitures électriques ».


Expérimentations

De fait, Transition-One ne transforme pas (encore) n'importe quel véhicule. À l'heure actuelle, seuls six modèles sont concernés, parmi lesquels la Twingo II de Renault, la C1 de Citroën, l'Aygo de Toyota et la Polo de Volkswagen. Un prototype réalisé à partir d'une Renault Twingo de 2009 a déjà réalisé un test de 5 000 kilomètres sans panne.

La société admet que son procédé est encore au stade expérimental, tout en restant optimiste : son objectif est d'avoir réalisé 100 000 conversions d'ici quatre ans. L'enseigne, qui cherche à lever 6 millions d'euros pour le développement de son activité, s'apprête à s'installer dans un espace de 10 000 m² près d'Orléans.

Le « rétrofit » est aussi une promesse de rentabilité. Il permettrait de remplacer un moteur usé par un autre totalement neuf, conservant ainsi les autres équipements du véhicule. Aymeric Libeau, de son côté, affirme qu'avec le carburant et une partie de l'entretien en moins, la conversion peut être rentabilisée en trois ans et demi. Transition-One se charge également d'assurer quelques services supplémentaires : une garantie de deux ans ainsi qu'un dispositif d'appel d'urgence (eCall), obligatoire sur les véhicules commercialisés après le 1er avril 2018.

Il ne manque aujourd'hui plus que l'homologation de ces kits de conversion. C'est ce que Transition-One espère obtenir d'ici la fin de l'année. Une fois convertis, les véhicules devenus électriques afficheront une vitesse de pointe de 110 km/h et une autonomie de 100 kilomètres. Les voitures se rechargeront en trois à quatre heures, restant à privilégier pour les trajets maison-travail, donc.

Source : Electrek
18 réponses
10 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top