Une assurance auto qui change de prix chaque mois selon votre conduite ? Tesla tente l'expérience

18 octobre 2021 à 09h00
16
Tesla Model Y Performance © Tesla
Au Texas, l'assurance auto basée sur la conduite en temps réel est disponible chez Tesla © Tesla

Nous vous en parlions déjà en juin dernier, alors que Tesla mettait encore au point un système apte à déterminer le « score de sécurité » de chaque conducteur et faire évoluer sa prime d'assurance auto en conséquence.

La firme du truculent Elon Musk a ainsi officiellement lancé au Texas son assurance automobile basée sur le « comportement de conduite en temps réel » de celle et ceux prenant le volant d'un véhicule électrique Tesla.

Un nouveau modèle d'assurance testé par Tesla au Texas

Voilà de nombreux mois que la firme américaine Tesla tente de mettre au point un système d'assurance automobile avec une prime dont l'évolution se ferait en fonction du comportement au volant du conducteur selon des critères définis par la firme. Après avoir germé en interne, l'idée devient réalité au Texas. Tesla a ainsi annoncé avoir officiellement lancé la phase de test grandeur nature de ce produit déterminé par le « comportement de conduite en temps réel », disponible pour les détentrices et détenteurs de Model S, Model Y, Model X et Model 3 .

Une évolution concrète par rapport aux méthodes plus usuelles déterminant la prime du contrat d'assurance : « Vous effectuerez des paiements mensuels en fonction de votre comportement de conduite au lieu de facteurs traditionnels tels que votre crédit, votre âge, votre sexe, l'historique de vos réclamations et vos dossiers de conduite utilisés par d'autres assureurs ».

Assurance en temps réel Tesla © © Electrek
Les nouveaux membres partent avec un score de 90 © Electrek

Déjà testée durant un mois en bêta, et la firme précise d'ailleurs que le système demeure en expérimentation, cette nouvelle méthode « ne nécessite pas l'installation d'un appareil supplémentaire dans votre véhicule. Tesla utilise des fonctionnalités spécifiques au sein du véhicule pour évaluer votre prime en fonction de votre conduite réelle ».

Six critères clefs pour faire évoluer votre prime

Celles et ceux désireux de participer à ce programme au Texas doivent donc veiller à améliorer au maximum leur conduite selon six critères : le nombre d'avertissements d'un risque de collision frontale tous les 1 000 miles parcourus, les freinages secs, les prises de virages serrées, la proximité de distanciation avec le véhicule vous précédant, ainsi que le nombre de fois où l'Autopilot subit un désengagement forcé.

En partant sur une base de 90/100, chaque conducteur paye ainsi son assurance Premium Tesla à hauteur de 121 dollars par mois. S'il améliore par exemple son score à 95, la prime chute à 97 dollars par mois, et tombe à 83 dollars mensuels pour un score de 98. À l'inverse, pour un score de 88, la prime grimpe à 130 dollars par mois. De quoi, selon la firme, économiser entre 20 % et 40 % sur la prime mensuelle par rapport à la concurrence, et entre 30 et 60 % pour les conducteurs respectant le mieux les critères fixés par Tesla. Suffisant pour attirer de nombreux clients ?

Source : Electrek

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
16
12
Proutie66
«&nbsp;Economiser&nbsp;» Non je ne crois pas. Peut être au début.<br /> Les assurances ne vous font pas économiser. Si c’était le cas, quand vous avez 2 accidents NON responsable, vous ne pourriez pas être radié.
pascalreedsmith
ça pue le flicage. un jour on aura plus le choix, et il faudra tous adopter la conduite escargot sinon pas d’assurance. et encore si on se contente de l’assurance auto, parce que si on fait pareil pour la santé, ça annonce des lendemain sympa
lefranstalige
Je suis anti-flicage… mais pour le coup, je trouve que c’est une bonne idée. Ca responsabilise le conducteur.
GogoGadget
La même et naturellement ils ne prennent pas en compte les vidéos dashcam encore une étrangeté légale bien Française…
Furax
Comme tu dis, au départ ça sera sans doute plus intéressant pour les conducteurs «&nbsp;responsables&nbsp;», puis ça se transformera en modèle inverse: les «&nbsp;bons&nbsp;» conducteurs (ça reste à définir) paieront le tarif normal, et les autres un tarif avec pénalité et zou !<br /> Bref, comme tout système d’abonnement en fait, on fait un tarif d’appel puis quand on est bien captif on augmente! …
toast
Le problème à l’heure actuelle, c’est la façon dont est calculé le score. L’un des éléments qui permet de le calculer, c’est l’alarme de collision frontale. Je suis réglé sur le niveau «&nbsp;moyen&nbsp;», c’est à dire le niveau utilisé pour le score et il n’y a pas un jour où je n’entends pas cette alarme. Pas que je conduise comme un fou, mais surtout qu’elle nous prévient «&nbsp;assez souvent&nbsp;» :<br /> Si la voiture détecte un piéton qui marche en dehors des trottoirs et qu’on passe proche de lui sans pour autant être un danger, paf, alarme.<br /> Quand il y a des gens garés de façon alternée droite et gauche dans une rue un peu étroite, la voiture pense parfois qu’un véhicule se trouve face à nous, paf, alarme.<br /> Dans paris, avec les velos, scooters, trottinettes, piétons qui passent dans tous les sens sans regarder, paf, alarme.<br /> Autant, je trouve ça parfait pour conserver de la vigilance et faire attention sur la route, autant je risquerais de me retrouver avec une facture d’assurance hors norme avec ce calcul.<br /> Ça va surtout développer une ambiance sympa où on va se mettre à gueuler contre toutes les personnes qui déclenchent nos alarmes par leur imprudence, pas la notre…
Nmut
Passe à une mutuelle.<br /> Tu as un accès aux comptes et tu sais si les «&nbsp;économies&nbsp;» sont bien reportés sur les cotisations. Et si en plus du deviens délégué tu peux même influencer les répartitions!
Nmut
Comme pour toute assurance, le calcul calcul est fait en fonction des risques et des statistiques. Ton «&nbsp;problème&nbsp;» est le même pour tous les conducteurs de ta région, donc la pénalité sera sur les pires résultats et le bonus sur les meilleurs. C’est une valeur relative et non absolue que sera utiliser (si le système est bien fit bien sûr…).<br /> Après, il y a les poissards comme moi: voiture qui a 1 mois =&gt; percuté par l’arrière à un feu rouge, à 3 mois: pare choc arrière arraché (oui, arraché!) sur un parking de supermarché, à 6 mois: percuté dans un rond point à l’arrière, et roue arrachée sur une borne au bord du rond point suite à la glissade, c’était un taxi qui roulait comme un dingue (et qui ne s’est pas arrêté malgré son aile avant bien défoncée, seul truc que j’ai vu), et à 2 ans: vol des phares avec arrachage de la portière conducteur, du capot et du parechoc avant, dégradations de l’intérieur de la voiture. On en est à plus de 2 fois le prix du véhicule neuf… Je ne sais pas si un mouchard changera la donne…
toast
Ce que tu décris, c’est la façon dont fonctionnent les assurances en France à l’heure actuelle : On mutualise sur un groupe de conducteurs.<br /> Ce que propose Tesla, c’est de personnaliser le truc : Tes résultats au score personnalisent ton prix. Les résultats des autres conducteurs n’auront pas d’incidence sur ta prime.<br /> Après, je ne suis pas plus inquiet que ça. Avant que Tesla arrive à passer la barrière de l’ACPR pour proposer un tel modèle chez nous, on a encore du temps. Et en plus, rien ne m’oblige à souscrire chez eux.
blueamrtini
Ce n’est pas nouveau, en France cela existe depuis quelques années, avec AxaDrive, YouDrive de DirectAssurance.<br /> Nos députés européens ont même été assez prévenants pour obliger les voitures neuves à intégrer une puce GSM depuis 2018
toast
Ce sont effectivement des boîtes d’assurance qui fonctionnent sur un business modèle «&nbsp;standard&nbsp;» où le risque est mutualisé et les primes peuvent varier à la baisse si on se comporte bien. C’est finalement une extension du système de bonus mais en temps presque réel. Les actuaires sont familiarisés à tarifer ces prestations et l’ACPR à valider les risques financiers engagés par l’assurance.<br /> Ce que propose Tesla n’est pas clair d’un point de vue technique de leur côté, mais de ce que je comprends, c’est un «&nbsp;flat fee&nbsp;», quel que soit ta localisation, ton âge, ton antériorité de conducteur etc et ensuite ça varie à la hausse ou à la baisse en fonction de ton score.<br /> C’est très technique et il y a plein d’informations manquantes, mais je ne serais pas étonné de voir Tesla galérer un peu à faire valider un modèle complètement différent. A moins de jouer les intermédiaires d’assurance et de faire porter le risque par un gros type AXA (comme Leocare par exemple, avec Generali qui porte le risque), mais ce n’est pas trop dans l’esprit de Tesla que de déléguer…
Nmut
Il y a déjà en France des contrats associés à un mouchard, donc ça ne doit pas poser de problème particulier…
toast
Lis ma réponse du dessus
nathakzra35
Mon assurance auto au Quebec a ce système. Une application sur téléphone qui analyse ma conduite (respect des limitations entre autre) et j’obtiens un maximum de 25% de rabais sur mon assurance. Les vitesses sont acceptable jusqu’à 10 km/h au dessus de la limitation.
c_planet
Le futur sent qd même un peu l’étron. Il n y a presque plus de limites technologiques à un contrôle illimité de l’être humain (ici, le pauvre, l’économe). il n’a fallu que qques mois pour faire accepter aux gens de sortir un qr code pour se réunir hors de chez soi, du coup les risques que toute notre vie soit dirigée par des tableaux excel sont exponentiels.
rexxie
Va falloir ajuster ça, mais je ne crois pas qu’ils se donneront la peine de mettre du jus de programmeur dans l’IA, d’évaluer et de tenir en compte le comportement de nombre de conducteurs qui vont rapidement sans toujours suivre les règles à la lettre, ET qui n’ont pas d’accidents, pas plus qu’ils n’en causent.<br /> Tesla exagère sur ce coup-là, s’ils ne distinguent pas le type de conduite plus finement.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Mercedes Project MAYBACH : un concept déconcertant entre 4x4 et berline
La Ford Focus hybride dévoile des tarifs à partir de 29 000 euros
L'Italien Noko lance trois vélos électriques qui promettent jusqu'à 200 km d'autonomie
Pour le P.-D.G. de Stellantis, la conversion du marché automobile à l'électrique est trop rapide
En Corée du Sud, pour avoir le droit de continuer de conduire, les seniors seront invités à repasser leur permis... sur un casque VR
Tesla : le fameux volant Yoke ferait son retour dans le Cybertruck
Tesla lance un Cyberquad pour les enfants
Formule E : la nouvelle génération arrive, plus légère et beaucoup plus efficace
Tesla commercialise un
Stellantis augmente l'autonomie de plusieurs de ses citadines électriques
Haut de page