Comparatif assurance 2019 : Quelle est la meilleure assurance pour une voiture électrique ?

27 octobre 2019 à 12h20
0
Les véhicules électriques étant relativement onéreux à l'achat, nous mettons tout particulièrement en avant les formules « tous risques » dans ce comparatif des meilleurs assurances auto. Pour réduire le montant de votre assurance pour voiture électrique, nous vous proposons néanmoins plusieurs alternatives de formules d'assurance « au tiers » et intermédiaires, selon le niveau de garanties qui vous paraîtra le plus adapté à votre usage.

Rappelons tout d'abord que le modèle utilisé pour le comparatif est celui qui est le plus populaire en France avec plus de 18 000 ventes en 2018 : la Renault Zoé (que nous avons essayée en septembre dernier). Les demandes de devis ont été réalisées sur les principaux comparateurs en ligne, pour un total d'environ 100 compagnies d'assurance comparées.

Comparatif des meilleures assurances « tous risques »

La sélection Clubic
La plus complète
La plus accessible
+ Assistance 0 km en cas d'accident
+ Véhicule de remplacement
+ Protection du conducteur jusqu'à 800 000€
+ Assistance panne et accident 0 km
+ Franchise accident, vol et incendie de 300€
+ Protection bris de glace sans franchise
+ Frais de dossier offerts
+ Assistance 0 km en cas d'accident
+ Franchise de 450€ en cas de dommages, vol ou incendie


1. Le meilleur rapport qualité/prix : Eurofil + by Aviva

Eurofil


Les plus
+ Assistance 0 km en cas d'accident
+ Véhicule de remplacement
+ Protection du conducteur jusqu'à 800 000€
Les moins
- Assistance panne avec franchise 25 km
- Franchise bris de glace de 25%
À n'en pas douter, Eurofil + by Aviva est l'une des meilleures formules d'assurance « tous risques » pour voiture électrique du marché. Malgré un prix raisonnable, elle propose des garanties complètes (véhicule de remplacement, assistance, etc.).

Si la formule « tous risques » Eurofil by Aviva est la plus abordable, la Eurofil + by Aviva est sans conteste la bonne affaire du moment. Pour 40€ de plus que le contrat d'entrée de gamme (362€/an sans frais de dossier), cette formule offre des garanties renforcées. Assistance 0 km en cas d'accident, prêt d'un véhicule de remplacement et protection du conducteur jusqu'à 800 000€ : elle propose tous les ingrédients pour rouler en toute sérénité.

La franchise de 450€ en cas d'accident, de vol ou d'incendie est également l'une des plus abordables du marché. Ce montant pourra même être ramené à seulement 320€ en optant pour la formule Aviva Garanties + (à partir de 382€/an sur Les Furets).

Tout comme l'offre plancher, cette formule présente des inconvénients mineurs. C'est le cas de la franchise bris de glace de 25% (0€ avec la formule Aviva Garanties +) et de la franchise de 25 km pour l'assistance panne. Néanmoins, il est toujours bon de rappeler que peu d'offres concurrentes font mieux en la matière.

Retour au menu

2. La plus compète : Aon

aon illustration


Les plus
+ Assistance panne et accident 0 km
+ Véhicule de remplacement
+ Franchise accident, vol et incendie de 300€
+ Protection bris de glace sans franchise
Les moins
- 250 000€ de protection du conducteur
Le contrat Aon proposé par Allianz est l'un des plus complets du marché. Cette assurance « tous risques » pour voiture électrique offre un excellent niveau de couverture, et ce, malgré un montant de cotisation raisonnable.

Disponible à 474€/an (frais de dossier inclus) pour notre Renault Zoé, la formule Aon est certainement la plus protectrice du marché. Ses points forts ? Une assistance panne et accident 0 km, le prêt d'un véhicule de remplacement et une absence de franchise bris de glace en cas de remplacement. Le montant de la franchise en cas d'accident, de vol et d'incendie est également l'un des plus faibles du marché (300€). Autant de garanties pour protéger au mieux sa voiture électrique.

Le contrat « tous risques » Aon a néanmoins un gros point noir : il ne couvre le conducteur qu'à hauteur de 250 000€. Une couverture minime comparée à d'autres offres qui, elles, assurent les dommages corporels jusqu'à 1 million d'euros. Toutefois, elles n'offrent pas les mêmes avantages pour toutes les autres garanties (assistance, franchise accident, etc.), ce qui nous fait préférer la formule proposée par Aon.

Retour au menu

3. La plus économique : Eurofil by Aviva

Eurofil


Les plus
+ Assistance 0 km en cas d'accident
+ Franchise de 450€ en cas de dommages, de vol ou d'incendie
+ Protection du conducteur jusqu'à 400 000€
Les moins
- Assistance panne avec franchise 25 km
- Franchise bris de glace de 25%
La formule proposée par Eurofil by Aviva est la moins chère sur Les Furets et sur Le Comparateur Assurance. Elle s'affirme donc comme l'assurance « tous risques » pour voiture électrique la plus économique du marché, et ce, malgré une couverture plus qu'honorable.

Proposé à partir de 320€ / an, le contrat « tous risques » Eurofil by Aviva est imbattable en matière de prix. Pour preuve, d'autres offres avec des garanties équivalentes sont jusqu'à 200€ plus chères (Direct Assurance, Carrefour Assurance, etc.). Au-delà de conditions tarifaires avantageuses, cette assurance « tous risques » pour voiture électrique offre une assistance 0 km en cas d'accident et une protection du conducteur jusqu'à 400 000€. Autre avantage : ce contrat dispose d'une franchise raisonnable de 450€ en cas d'accident, de vol ou d'incendie, soit deux fois moins que la plupart des formules concurrentes.

À ce prix-là, il faudra malgré tout faire quelques concessions. On regrette tout particulièrement que l'assistance panne soit proposée mais avec une franchise de 25 km. Une distance pour le moins importante pour une citadine électrique. La franchise bris de glace de 25% peut également constituer un frein. Pour y remédier, on peut toujours souscrire la formule supérieure (Aviva tous risques) qui supprime la franchise bris de glace (à partir de 328€/an).

Retour au menu

4. La meilleure protection du conducteur : Otherwise!

Otherwise


Les plus
+ Protection du conducteur jusqu'à 1 million d'euros
+ Assistance panne et accident sans franchise
+ Prêt d'un véhicule de courtoisie (sous conditions)
Les moins
- Franchise vol, incendie et accident de 600€
- Franchise bris de glace de 150€
- Le prix élevé
Si vous souhaitez avant tout vous couvrir contre les dommages corporels, le contrat « tous risques » Otherwise est l'un des meilleurs choix. Cette assurance pour voiture électrique protège en effet le conducteur jusqu'à 1 million d'euros.

Le principal atout de l'assurance « tous risques » Otherwise pour voiture électrique, c'est la garantie protection du conducteur : en cas d'accident responsable, elle couvre les dommages corporels jusqu'à 1 million d'euros. Elle présente d'autres atouts, comme son absence de franchise pour l'assistance panne et l'assistance accident. Elle propose également le prêt d'un véhicule de remplacement, mais uniquement en cas d'accident ou de vol (la formule à 562€/an prévoit un véhicule de remplacement quel que soit le motif).

Ce contrat Otherwise a néanmoins des points faibles. C'est tout particulièrement le cas du montant de la franchise en cas de vol, d'incendie ou d'accident qui est de 600€. Une franchise de 150€ s'applique également en cas de bris de glace. Des garanties loin d'être optimales en la matière, et ce, malgré une cotisation relativement élevée : 492€/an sur Les Furets.

Retour au menu

Comparatif des meilleures assurances « au tiers étendu »

La meilleure assurance
La plus complète
La plus accessible
+ Assistance 0 km en cas de panne
+ Véhicule de remplacement
+ Assistance accident (avec franchise)
+ Assistance panne et accident 0 km
+ Prêt d'un véhicule de remplacement
+ Protection du conducteur jusqu'à 1 million d'euros
+ Frais de dossier inclus
+ Protection du conducteur jusqu'à 500 000€


1. La plus économique : Car-Y

Car Y illustration


Les plus
+ Frais de dossier inclus
+ Protection du conducteur jusqu'à 500 000€
Les moins
- Jusqu'à 750€ de franchise en cas de vol et d'incendie
- Jusqu'à 110€ de franchise en cas de bris de glace
- Pas d'assistance panne et accident
Le contrat « au tiers » étendu proposé par Car-Y, une marque du groupe LSA Courtage, est le plus abordable du marché. Ses garanties sont néanmoins limitées, tout particulièrement pour une voiture électrique.

La formule « Vol & Incendie » de Car-Y est disponible à partir de 256€/an, frais de dossier inclus. Contrat « au tiers » étendu le plus économique du marché, il offre malgré tout une excellente protection du conducteur : vos dommages corporels sont couverts jusqu'à 500 000€, même en cas d'accident responsable. De quoi protéger le plus important, et ce, à un tarif réduit.

Malgré cela, les autres garanties de cette assurance intermédiaire pour voiture électrique montrent rapidement leurs limites. La franchise en cas de vol et d'incendie est de 320€ + 10% des réparations (dans la limite de 750€) et la franchise bris de glace est de 15€ + 20% des réparations (dans la limite de 110€). Et comme avec la majorité des formules « au tiers » étendu, vous ne profitez pas de garantie accident, ni du prêt d'un véhicule de remplacement.

Retour au menu

2. Le meilleur rapport qualité/prix : La Banque Postale

la banque postale illustration


Les plus
+ Assistance 0 km en cas de panne
+ Véhicule de remplacement
+ Assistance accident (avec franchise)
Les moins
- Franchise de 560€ en cas de vol ou d'incendie
- Franchise bris de glace de 70€
- Pas de garantie accident
La Banque Postale Assurances IARD propose une assurance intermédiaire à la fois abordable et protectrice. Très bon compromis, elle fait notamment la différence grâce à ses services d'assistance.

Proposée à 335€/an (frais de dossier gratuits) pour notre Renault Zoé, l'assurance « au tiers » + de La Banque Postale est certainement la formule la plus compétitive du marché. Il faut dire qu'elle offre certaines garanties dignes d'une assurance « tous risques » : le prêt d'un véhicule de remplacement, une assistance accident 0 km et jusqu'à 500 000€ de protection du conducteur. Elle propose également une assistance en cas de panne, bien qu'elle soit assortie d'une franchise élevée de 30 km. C'est néanmoins l'une des rares à offrir une telle couverture.

Cette assurance intermédiaire pour voiture électrique a toutefois quelques inconvénients minimes. C'est tout particulièrement le cas du montant de ses franchises : 560€ en cas de vol ou d'incendie et 70€ en cas de remplacement suite à un bris de glace. Une fois encore, aucune garantie accident n'est prévue par le contrat.

Retour au menu

3. La plus complète : L'Olivier Assurance Auto + Pack Sécurité

l'olivier illustration


Les plus
+ Assistance panne et accident 0 km
+ Prêt d'un véhicule de remplacement
+ Protection du conducteur jusqu'à 1 million d'euros
Les moins
- Franchise vol et incendie de 555€
- Pas de garantie accident
- Prix similaire à un contrat « tous risques »
Proposée à un prix équivalent à certaines formules « tous risques », l'assurance intermédiaire de l'Assurance Auto n'en reste pas moins compétitive. Ses services d'assistance sans franchise et de prêt d'un véhicule sont d'ailleurs très appréciables.

L'Olivier Assurance Auto, une marque du groupe Admiral, propose une formule avec Pack Sécurité intéressante. Son point fort ? Son absence de franchise pour l'assistance en cas de panne et d'accident. Ce contrat « au tiers » + garantit également le prêt d'un véhicule de courtoisie pour n'importe quel motif. De plus, vous bénéficiez d'une indemnisation de vos dommages corporels jusqu'à 1 million d'euros, soit autant que certaines assurances « tous risques ».

Bien que le montant des franchises vol et incendie (555€) et bris de glace en cas de remplacement (85€) soient les moins élevés des formules intermédiaires, ils restent néanmoins importants. Mais le gros point noir de cette formule, c'est son coût : 390€/an pour notre Renault Zoé (dont 35€ de frais de dossier inclus). À ce prix, il est possible d'opter pour une assurance « tous risques » dotée d'une garantie accident.

Retour au menu

Comparatif des meilleures assurances « au tier »

La meilleure assurance
La plus complète
La plus accessible
+ Assistance panne et accident 0 km
+ Protection du conducteur jusqu'à 450 000€
+ Assistance panne et accident 0 km
+ Protection du conducteur jusqu'à 250 000€
+ Prêt d'un véhicule de remplacement
+ Frais de dossier inclus


1. La plus économique : Active Assurances

Active illustration


Les plus
+ Le prix très attractif
+ Frais de dossier inclus
Les moins
- Uniquement garantie de responsabilité civile

Proposée à 136€/an, l'assurance « au tiers » d'Active Assurances est sans conteste la plus économique du marché. Il faut dire qu'elle n'offre qu'une protection de la garantie de responsabilité civile.


Disponible à 136€/an (dont 20€ de frais de dossier inclus), l'assurance « au tiers » pour voiture électrique d'Active Assurances est au minimum 50€ moins chère que n'importe quelle autre offre.

Son principal défaut est néanmoins de couvrir uniquement la responsabilité civile du conducteur. Aucune autre garantie ou service d'assistance n'est prévu par le contrat.

Retour au menu

2. La plus compète : Aon

aon illustration


Les plus
+ Assistance panne et accident 0 km
+ Protection du conducteur jusqu'à 250 000€
+ Prêt d'un véhicule de remplacement
Les moins
- Son coût de 305€/an
- Pas de garantie accident, vol ou incendie
Formule « au tiers » la plus complète, l'assurance pour voiture électrique Aon propose des garanties utiles au quotidien. Son prix élevé en limite néanmoins l'intérêt.

Tout comme l'offre d'Active Assurances + Assistance, le contrat « au tiers » d'Aon prévoit une assistance sans franchise en cas de panne et d'accident. Malgré une indemnisation des dommages corporels plus faible (250 000€ contre 450 000€), elle se différencie grâce au prêt d'un véhicule de courtoisie pour n'importe quel motif.

Le gros bémol de cette assurance « au tiers », c'est son coût : 305€/an. À ce prix, il est possible de souscrire une formule intermédiaire compétitive, voire même une assurance « tous risques » d'entrée de gamme. Raison pour laquelle son intérêt reste relativement limité pour protéger sa voiture électrique.

Retour au menu

3. Le meilleur rapport qualité/prix : Active Assurances + Assistance

Active illustration


Les plus
+ Assistance panne et accident 0 km
+ Protection du conducteur jusqu'à 450 000€
Les moins
- Pas de garantie vol et accident
- Pas de garantie bris de glace
Version renforcée de la précédente assurance « au tiers », la formule Active Assurances + Assistance offre un bon compromis entre prix abordable et assistance.

Proposée à 198€/an (dont 20€ de frais de dossier inclus) pour notre Renault Zoé, le contrat Active Assurances + Assurance est certainement l'assurance « au tiers » la plus intéressante. Outre son prix avantageux, elle propose une assistance panne et une assistance accident sans franchise. Elle couvre également les dommages corporels du conducteur, même en cas d'accident responsable, à hauteur de 450 000€.

Si ce contrat couvre bien la responsabilité civile du conducteur, il ne prévoit toutefois aucune garantie accident, vol, incendie ou bris de glace.

Retour au menu

Comment bien choisir l'assurance de sa voiture électrique ou hybride ?


Assurance de voiture électrique : jusqu'à 50% d'économie

Bien qu'une voiture électrique soit plus onéreuse à l'achat que son équivalent thermique, un tel véhicule permet de réaliser de belles économies à l'usage. Au-delà d'un coût énergétique moindre, un véhicule « propre » permet généralement de profiter d'une assurance moins chère. Il faut dire que les assureurs apprécient ce type de véhicules, et ce, pour deux raisons principales :
  • Un risque d'accident limité : même si les constructeurs améliorent continuellement les performances des véhicules électriques, leur vitesse est bien souvent inférieure à celle d'un véhicule essence ou diesel. De plus, l'autonomie est généralement limitée aux alentours de 200 à 300 kilomètres, réduisant la possibilité de réaliser de longs trajets. Deux éléments qui permettent de diminuer le risque d'être impliqué dans un accident.
  • Un coût d'entretien réduit : en l'absence de moteur à combustion, la voiture électrique demande un entretien beaucoup moins lourd au quotidien. Pour preuve, la partie moteur ne se compose que d'une dizaine d'éléments mobiles, contre environ 1 000 pour son homologue thermique. Au final, seul un problème sur la batterie pourra représenter un coût d'intervention conséquent. Un coût que l'automobiliste n'aura d'ailleurs pas à assumer si la batterie est louée par le concessionnaire. Voilà pourquoi le seul poste maintenance est en moyenne 30 à 40% moins onéreux pour une voiture électrique.

Ces deux éléments ont une conséquence majeure : le prix d'une assurance pour une voiture électrique est jusqu'à deux fois moins élevé que pour un véhicule essence ou diesel. À condition cependant de souscrire des garanties adéquates.

Des assurances de voiture électrique à la couverture généraliste

En France, l'ensemble des véhicules terrestres à moteur a l'obligation d'être couvert par une assurance auto. Une règle à laquelle n'échappent pas les voitures électriques. Comme n'importe quel autre véhicule, une électrique pourra se voir proposer trois niveaux d'assurance.
  • L'assurance « au tiers » : il s'agit du niveau de couverture légal minimal. Couvrant la responsabilité civile de son propriétaire, cette assurance prévoit uniquement une indemnisation pour les dommages corporels et matériels causés aux tiers. Autrement dit, l'assuré ne sera pas remboursé de ses propres dégâts s'il est responsable de l'accident.
  • L'assurance « au tiers étendu » : aussi appelée « tiers + », cette formule prévoit un niveau de protection intermédiaire. Variant énormément d'une compagnie à une autre, elle propose généralement une garantie de la responsabilité civile ainsi qu'une protection contre le vol et l'incendie.
  • L'assurance « tous risques » : elle offre le plus important niveau de couverture. Au-delà des garanties de responsabilité civile, vol et incendie, elle prévoit aussi la garantie personnelle du conducteur. Cette dernière permet d'être indemnisé pour ses propres dommages matériels et corporels, et ce, même en cas d'accident responsable.

Pour personnaliser l'assurance de sa voiture électrique, l'automobiliste pourra également se voir proposer un certain nombre de garanties facultatives : bris de glace, dépannage, protection juridique, intempéries, etc.

Assurance pour voiture électrique : le choix de garanties spécifiques

Vous l'aurez compris : il n'existe pas réellement d'assurance auto spécifique pour les voitures électriques. Néanmoins, les assureurs sont de plus en plus nombreux à proposer des garanties particulières pour cette catégorie de véhicules. On en distingue d'ailleurs principalement quatre différentes.
  • L'assurance batterie supplémentaire : le changement de la batterie peut représenter un coût de plusieurs milliers d'euros pour l'automobiliste. Avec cette option, l'assurance va compléter le remboursement partiel réalisé par le constructeur pour son remplacement, permettant au particulier de n'avoir aucun reste à charge.
  • La garantie des sinistres de recharge : cette garantie peut intervenir si la recharge de la voiture électrique cause des dommages. C'est le cas notamment si l'automobiliste branche son véhicule chez un tiers, entraînant des dégâts électriques au système de la maison.
  • Le remorquage jusqu'à une station : en cas de panne électrique, cette option permet à l'automobiliste d'être remorqué jusqu'à une station de recharge adaptée. Attention cependant, une franchise kilométrique peut être appliquée par les assureurs, limitant ainsi le champ d'intervention.
  • L'assistance panne électrique 0 km : complémentaire du service de remorquage, cette garantie permet d'être dépanné n'importe où en cas de problème de batterie. Contrairement à la plupart des assurances, qui n'interviennent qu'en cas de panne à plus de 50 kilomètres du domicile, cette option permet d'être assisté même si le véhicule est à seulement 100 mètres de l'habitation. Mettant un terme à la franchise kilométrique, elle pourra même parfois permettre de profiter d'un véhicule de remplacement.

Les règles à respecter pour choisir une assurance pour son véhicule électrique

Au moment de souscrire une assurance pour sa voiture électrique, l'automobiliste dispose de nombreuses options entre les niveaux de couverture généraliste et les garanties spécifiques à l'électrique. Pour être idéalement protégé, cinq règles s'imposent lors du choix de son assurance.
  • Opter pour une formule tous risques : le coût à l'achat d'une voiture électrique est parfois deux fois plus élevé que pour un modèle thermique semblable. Avec une formule au tiers ou étendue, l'automobiliste aura donc des dépenses importantes à assumer pour réparer son véhicule en cas d'accident responsable. Bien qu'elle soit plus onéreuse, l'assurance tous risques permet d'être couvert pour tout type de sinistre et ainsi de limiter l'effort financier de l'assuré.
  • Souscrire l'option « valeur à neuf » : cette garantie prévoit un remboursement du véhicule et de ses réparations à hauteur de sa valeur d'achat. Autrement dit, l'automobiliste sera indemnisé indépendamment de la vétusté ou de la Cote Argus de sa voiture électrique. En cas de vol ou de destruction du véhicule, l'assureur le remboursera à son prix d'achat ou le remplacera par un véhicule de même valeur.
  • Sélectionner une assurance auto au kilomètre : avec cette formule, le prix de l'assurance est calculé en fonction de la distance réellement parcourue ou pour un forfait kilométrique déterminé. Dans la mesure où les voitures électriques ont un kilométrage annuel généralement réduit, notamment en raison de déplacements majoritairement urbains, cette solution permet de réduire le montant de son assurance.
  • Choisir une compagnie avec son propre réseau de réparateurs : bien souvent, les assureurs imposent à l'automobiliste d'effectuer ses réparations indemnisées chez l'un de leurs garages partenaires. Pourquoi ? Tout simplement pour connaitre à l'avance le montant de l'intervention et limiter le risque de surfacturation. Dans le cas d'une voiture électrique, il est donc préférable d'opter pour une compagnie qui dispose de son propre réseau de réparateurs agréés pour les véhicules électriques. Pour l'automobiliste, c'est la garantie d'un service adapté à la nature et aux spécificités de sa voiture.
  • Vérifier les conditions d'application : comme pour n'importe quel autre véhicule, il est nécessaire de jeter un coup d'œil au délai de carence (période séparant le sinistre et l'indemnisation) et aux exclusions de garanties (situations pour lesquelles l'assurance n'intervient pas). Mais dans le cas d'une voiture électrique, ce sont bien la franchise (somme restant à la charge de l'assuré suite à un sinistre) et le plafond d'indemnisation qui doivent tout particulièrement être surveillés, dans la mesure où un véhicule électrique est relativement cher à l'achat.

Assurance de voiture électrique : vous avez la liberté de changer !

Face au grand nombre de formules et de garanties, il est souvent judicieux de comparer les offres d'assurance pour voiture électrique. Les comparateurs en ligne vous permettent d'ailleurs de réaliser des simulations en fonction d'un certain nombre de critères : votre situation (âge, profession, ancienneté du permis, etc.), votre véhicule (âge, kilométrage, valeur, etc.) et l'assurance envisagée. Si vous trouvez une formule plus avantageuse que votre contrat actuel, sachez d'ailleurs que vous pouvez résilier votre contrat à trois moments différent.
  • À la date d'anniversaire : grâce à la loi Chatel, il est possible de résilier son contrat d'assurance auto à son échéance annuelle, à condition de respecter un préavis de deux mois.
  • Lors d'un changement de situation : si votre situation personnelle évolue (déménagement, changement de profession, etc.), votre risque assuré est également susceptible de changer. Dans ce cas, l'assureur vous proposera de nouvelles conditions d'assurance que vous êtes libre d'accepter ou de refuser.
  • Après un an de contrat : grâce à la loi Hamon, entrée en vigueur en 2015, il est aussi possible de résilier son contrat d'assurance auto sans préavis et sans frais, à condition que la souscription date d'au moins un an. Dans la mesure où vous êtes obligé d'être assuré pour rouler, c'est votre nouvelle compagnie d'assurance qui se chargera des formalités de résiliation.


À propos du comparatif

Les prix indiqués sont sur la base d'un comparatif réalisé en septembre 2019. Ces tarifs sont communiqués à titre indicatif et sont donc non contractuels. Retrouvez ci-dessous toutes les caractéristiques de notre simulation :
  • Véhicule assuré : Renault Zoé Iconic Q90 1 ch, achetée neuve à crédit en juillet 2019.
  • Utilisation du véhicule : trajets privés et trajets domicile-travail, stationnement en garage fermé, kilométrage annuel de 10 000 km, conservation du précédent véhicule pendant 3 ans.
  • Situation : homme né en 1980, habite et travaille à Versailles, célibataire sans enfant, propriétaire de son logement, salarié cadre ingénieur.
  • Permis : permis obtenu en janvier 1998 sans conduite accompagnée.
  • Précédente assurance : assuré depuis 13 ans en « tous risques » à La Macif, bonus de 0,5 depuis 5 ans, aucun sinistre lors des 3 dernières années.
Modifié le 28/10/2019 à 10h31
4 réponses
5 utilisateurs
Suivre la discussion
scroll top
Clubic.com est noté 4.5/5 selon 38 avis clients Trustpilot