Assurance, financement, entretien : l'électrique est moins cher que l'essence

10 octobre 2018 à 18h13
64
Voiture électrique rechargement.jpg

Selon UFC-Que Choisir, les véhicules électriques et hybrides permettent de réaliser des économies comparés aux véhicules à essence, même s'ils ont du mal à se faire une place au soleil.

En plein Mondial de l'Auto de Paris, qui se poursuit Porte de Versailles à Paris jusqu'au 14 octobre, UFC-Que Choisir a publié une étude ce mercredi 10 octobre dans laquelle elle livre la conclusion suivante : le véhicule électrique est bel et bien moins cher que le véhicule essence. Ce résultat de l'association de consommateurs découle d'une étude menée sur l'ensemble des coûts supportés par les détenteurs d'un véhicule, c'est-à-dire l'assurance, le carburant, le finalement, l'entretien et les coûts de réparation.

Le véhicule électrique, rentable dès 4 ans

UFC-Que Choisir démontre que, si le prix à l'achat d'un véhicule électrique ou hybride rechargeable demeure plus élevé, il est en réalité plus économique qu'un modèle fonctionnant avec un carburant fossile. Dès 4 ans de possession pour une voiture de 1re main, l'électrique est 3% moins cher que le diesel, et 5% moins cher que l'essence. Et ce fossé se creuse selon que votre véhicule soit une 2e main (31% moins cher que l'hybride, 39% de moins que le diesel) ou une 3e main (102% moins cher que l'hybride, 140% de moins que le diesel).

Selon les estimations de l'association, les véhicules électriques et hybrides rechargeables devraient rivaliser avec les voitures thermiques d'ici à 2025, même son bonus.

Des ventes encore moribondes

Les ventes, elles, ne parviennent pourtant pas à décoller. Et malgré un nombre de bornes de recharge qui a plus que doublé en 5 ans (187 200 début 2018), le marché des véhicules électriques et hybrides n'atteint pas les 2% de parts de marché. Si le bonus à l'achat rend son coût plus accessible, l'offre de véhicules est encore limitée aujourd'hui. Un autre obstacle vient freiner les ambitions communes de l'électrique et de l'hybride : la durée de vie des batteries, encore trop courte.

Pourtant, il devient urgent de réagir : l'automobile émet 72 millions de tonnes de CO2 par an. Sur les deux dernières décennies, ce chiffre n'a baissé que de 5,4%.



Retrouvez nos actus, dossiers et diaporamas sur le Mondial de l'Auto 2018 qui se tient du 4 au 14 octobre !

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
64
0
xterminator1
Le problème de la voiture électrique c’est en premier lieu l’autonomie, au dessus de 500 km réel peut-être les gens y verrons plus d’intérêt et au dessus de 700 km je pense qu’on explosera l’intérêt des gens.<br /> Ensuite viens son prix, beaucoup trop cher à l’achat pour le moment, mais les prix devrait baisser dans les années à venir.<br /> Wait&amp;See
TNZ
Il ne faut pas oublier aussi que le concept de batterie-réservoir est une hérésie électro-chimique.<br /> Les batteries ne s’auto-détruisent pas quand elles sont utilisées comme tampon et non comme réservoir.
c_planet
et garder sa voiture actuelle pour ne pas faire construire une électrique c’est gagnant pendant combien d'années ? sinon, les conducteurs champions du monde en guise de leçons environnementales ce sont les cubains …
AsterX
Pas pigé… “102% moins cher que l’hybride, 140% de moins que le diesel” = on est payés pour rouler ?!<br />
wonderneo
on vient nous faire la lecon pour les voitures alors qu’il y a dans le monde entre 1500 et 5000 bateau qui pollue comme 50 millions de voiture… si on commencait par la deja !!! d’abord au plus gros pollueur puis aux voitures qui ont deja des filtres a particules
_B2F_Tom
L’autonomie est un faux problème, à moins que vous ne fassiez 500km par jour pour vos petits trajets. Si vous avez les moyens, achetez une thermique pour vos vacances/WE et une électrique pour vos trajets de tous les jours, Je suis loin de faire 200km par jour… Des amis ont une électrique et m’assurent qu’ils s’en portent très bien. Moi je ne peux pas pour l’instant car je vis en centre ville et que je n’ai pas besoin pour l’instant de 2 voitures allant travailler en vélo.
mcha
belle comparaison effectivement! les diesels maritimes ou des centrales électriques ont un rendement énergétique de l’ordre de 50% alors que tes voitures plafonnent entre 14 et 28% (essence ou diesel) !
thekillers11
revoir le cours de 6 ème…
thekillers11
petit erreur à la 9 ème ligne : le finalement–&gt;financement?
c_planet
des amis en leaf (les deux générations) me disent que le problèmes c’est les trajets imprévus (je suppose que les trois enfants n’aident pas sur ce point) et la clim. Par contre ils m’assurent que les bouchons ne changent rien et ça ça m’étonne pas mal, je reste septique.
Yoan712300
Le problème de la recharge reste le plus gros problème, une voiture ayant 350km d’autonomie devrais suffire dans la plupart des cas si celle-ci ce recharge en moins de 2 minute. En faisant une pause toutes les 2 heures ça colle.
dvaid
1 bateau peu faire 15000 container qui se transforment en 15000 camions sur terre. Pas sur que ce soit le bateau le plus pollueur des moyens de transports.<br /> Dans tous les cas le 1er pb reste notre surconsommation.
fat_clubic
Il faut réviser la notion de pourcentage.
fat_clubic
Il a raison, quelque chose qui coûte 100% moins cher qu’une autre chose coûte 0. Cours de rien du tout, juste du bon sens.
nirgal76
Mouais, la thermique pour les vacances, vaut mieux la louer à ce moment là. Acheter une seconde voiture, et payer l’assurance et cie pour quelques trajet par an, c’est pas économique.
nirgal76
oui mais bon, si à l’aire de repos, y’a en permanence 100 voitures qui ont besoin en instantané de recharger en 2 min, va falloir amener des câbles hautes tension à chaque aire. Et fabriquer de nouvelles centrales
zoup01
Le calcul est biaisé : je fais un plein d’essence par mois (et encore) avec ma voiture essence (2ème voiture) pour juste aller travailler, soit 600-700€/an…cela me coûte moins cher que la location des batteries, et il faut encore ajouter le coût des recharges.<br /> Même si l’entretien (300€ tous les 2 ans) me revient plus cher, je n’arriverais jamais à compenser la différence de prix à l’achat.<br /> C’est, comme souvent, une campagne type diesel bashing ou sncf bashing, etc…
megadub
Ce qui n’a pourtant pas de réalité sur le terrain puisque les français parcours moins de 40km/jour. Le problème est toujours le problème : les gens ont peur de manquer.<br /> Après, il faut bien entendu pondérer l’étude : c’est pas un véhicule qui convient à tous les usages.
megadub
L’étude compare évidemment en fonction d’un achat ajourd’hui d’un nouveau véhicule.
megadub
Les bouchons ne changent rien parce que l’énergie consommée à s’arracher du bitume est récupérée au freinage.
megadub
Non, ça fait dire que la différence de prix est doublée. C’est à dire que si d’occasion tu économisais 2000€ et bien en électrique c’est 4000.
megadub
Seule la Zoe impose une location de batterie L’entretien inclus aussi : le freinage, les pneus, les problèmes mécaniques, etc. c’est bien plus de 300€/an sur une thermique après quelques années.<br /> Du reste tu as raison, UFC parle de durée de rentabilité au lieu de parler de kilométrage. Effectivement, pour les petits rouleurs un VE sera rentabiliser bien plus tard.
nirgal76
si t’as pas besoin de chauffage, de clim, des feux etc…oui ça tient dans les bouchons ;). J’ai déjà eu un bouchon de 5H une fois en hiver à cause de la neige, je serais mort gelé en électrique
megadub
Pas si t’as la chance d’être dans les bouchons en descendant le col
zoup01
à megadub: les pneus et les freins sont aussi à entretenir sur une électrique (donc balle au centre), quand aux coûts d’entretien, pour ma part (ds3 essence), depuis 2011, c’est 3 révisions (20000-40000-60000) à 190€, 190€, 340€…<br /> et aucune panne mécanique…<br /> je maintiens donc que pour un petit rouleur, l’électrique n’est aujourd’hui quasiment jamais rentabilisée....<br /> il faut faire un minimum de kilomètres annuel pour y arriver et ce paramètre est omis par UFC. (à comparer avec une 107...)
megadub
Bien sûr mais tu les renouvelles moins souvent. Sur ma Zoe à 50000km je suis à 20% d’usure des freins. Les révisions coutent moins de 100€ A 60000km, TOUT l’entretien m’aura couté moins que ta dernière révision <br /> UFC a démontré que tu avais tord. Dans ton cas, le seuil de rentabilité sera plus loin c’est tout. Il ne faut pas un minimum de kilomètres (sauf si il y a une location de batterie comme la Zoe), juste qu'il faut garder la voiture plus longtemps. Rien que le prix du carburant permet à terme de rentabiliser l'électrique.
zoup01
pas d’accord…ma consommation d’essence mensuelle est inférieure à la location des batteries…les plaquettes, ça vaut 50€ et elles sont toujours d’origine à 61000kms.<br /> et il faut encore rattraper la différence de prix à l’achat…(<br /> tu es convaincu par ton cas personnel, mais avec 6000-8000kms/an, ce n’est pas encore valable…<br /> un article plus complet qui teint compte du nombre de kms annuel:<br /> lesnumeriques.com<br /> Voiture électrique vs. voiture thermique : quelle est la plus...<br /> Une location de batterie pénalisante<br />
Highmac
Dès 4 ans de possession pour une voiture de 1re main, l’électrique est 3% moins cher que le diesel, et 5% moins cher que l’essence. Et ce fossé se creuse selon que votre véhicule soit une 2e main (31% moins cher que l’hybride, 39% de moins que le diesel) ou une 3e main (102% moins cher que l’hybride, 140% de moins que le diesel).<br /> Y-a pas des erreurs ?
megadub
C’est bien pour ça que j’ai exclu les voitures avec location de batterie <br /> Pour la Zoe c’est plus particulier, il faut faire plus de 20 000km/ an pour rentabiliser dans les 3 ans de location et la location à moins de 7500km/an n’est jamais financièrement intéressante.<br /> Encore une fois, avec moins de 10 000km/an ce sera rentable sur le très long terme, c’est juste plus long (probablement plus de 10 ans).<br /> Et attention aux comparaisons des prix d’achat, il faut bien sûr comparer à un modèle à équipement équivalent : clim auto, radar de recul, GPS, etc.<br /> Pour être clair : avec location = gros rouleur, sans location = toujours rentable mais à plus ou moins long terme.
megadub
Non, il n’y a pas d’erreur. Comme je l’ai dit plus haut : si pour une thermique tu perds 2000€ à la revente, en électrique tu ne perdras que 1000€ voir moins.
zoup01
Megadub : on est d’accord sur un point, avec 6000-8000kms/an, rouler en électrique relève plus de l’acte militant que de la recherche de rentabilité…idem étude.<br /> Et le problème si tu roule peu sans location de batterie, c’est qu’il faudra payer le remplacement des batteries un jour ou l’autre…et là, bonjour la facture.<br /> Le gain que tu as eu sur les révisions va sauter.
megadub
Pour les batteries, il n’y a aucune raison de devoir les remplacer avant de remplacer la voiture. On a suffisamment de recul aujourd’hui pour savoir que les batteries survivront au reste de l’auto <br /> Pourquoi le gain de la révision sauterait?
_B2F_Tom
Remarque très juste
Vraiages
Sérieusement, vous pensez qu’on garde nos diesels et essence par choix ? J’ai changé de véhicule récement, j’ai acheté deux occases a 6000 € et 2500 €…<br /> Pourquoi ? Parce que financièrement c’est impossible pour moi de mettre plus, et je compte tirer au moins 10 ans de ces occases…<br /> Une electrique neuve ? Mais de toute facon, meme une essence/diesel neuve c’est impossible a ce jour…
Nmut
Et on produit environ 100 million de véhicules par an… Effectivement les bateaux sont un problème, mais statistiquement pas le plus gros.
fc7821
Un point qu’on oublie avec les électriques, c’est le manque d’infrastructures de recharge rapide. Une électrique/hybride rechargeable, c’est bien pour ceux qui ont un pavillon ou une place dans un parking d’immeuble (déjà équipée ou à équiper avec le droit à la prise).<br /> Pour tous les (très nombreux) autres qui n’ont pas de parking et dont le véhicule stationne dans la rue : quelles possibilités de recharge sans perte de temps ? Il suffit de regarder nos rues dans les agglomérations. Imaginez si tout le monde doit dérouler des centaine de mètres de câbles depuis son appartement pour recharger sa bagnole qui n’est jamais garée au même endroit. Risible tout simplement.<br /> J’ai donc du mal à voir le développement de l’électrique sans un maillage de stations de recharge rapide sur le même modèle que les stations essence actuellement. Et au delà de 10 minutes pour recharge, je crains que le système s’embolise.<br /> Un autre point : l’électrique est rentable surtout grâce à la subvention d’achat et au prix de l’électricité. Le jour ou les carburants fossiles disparaissent, qui peut croire un instant que le gouvernement ne taxera pas l’électricité pour ne pas perdre de rentrée fiscale ???<br /> Je crois par ailleurs beaucoup plus aux voitures à hydrogène, qui sont par ailleurs moins polluantes si on prend en compte l’ensemble du cycle de fabrication.
megadub
De toute façon t’es pas concerné puisque cette étude compare l’achat de voitures NEUVES.<br /> Par contre, si tu choisis une diesel, occasion ou pas, c’est bien TON choix
megadub
D’un autre coté, l’avantage c’est d’avoir une place réservée quand les bornes existent et de plus en plus de communes en sont équipées, Malheureusement ça reste des recharges lentes (mais comme on aurait à la maison) et l’usage n’est pas toujours simple.<br /> D’ici à ce que les véhicules termiques disparaissent le prix des batteries aura grandement diminués. Ca coute cher aujourd’hui parce qu’il n’y a pas assez de volume.<br /> L’hydrogène pose trop de problème notamment de transport, j’y crois pas du tout perso.
fc7821
A ce moment là il faut que chaque place puisse disposer d’un point de recharge. Illusoire.<br /> Question subsidiaire : en considérant une flotte 100% électrique en France, combien de nouvelles centrales nucléaires faut-il construire pour assurer une capacité de recharge suffisante à tout moment ? On nous parle tous les hivers de coupures de courant, je n’imagine pas un instant le développement de l’électrique avec le parc nucléaire actuel. Et en comptant le temps d’avoir les budgets (je n’ose même pas imaginer le montant) et les délais de construction, on est pas prêts de voir du 100% électrique…
DD84
Bonjour.<br /> Si l’on posait déjà les questions de base.<br /> Prenons par exemple, demain le pays compte 15 millions de véhicule électrique pouvant faire 500 km et rechargeable en 10 minutes…<br /> Qui va fournir l’énergie nécessaire à la recharge de ces véhicules sachant que beaucoup seront en charge en fin de journée, et l’hiver un peu froid nous amène une production/consommation limite ? Qui fera la “dentelle” dans la production ?<br /> Quid du bilan carbone de l’installation dans les stations d’autoroute par exemple ou il faudra déployer 20 stations de rechange ?<br /> Quel sera le prix du kW pour cette recharge ? Ne croyez pas que l’état va se passer des revenus que sont les taxes sur les produits pétroliers. Devrons nous faire installer de nouveaux compteur à cet effet ? Qui payera cette installation ? Ou Linky est-il conçu pour cela ?<br /> Que deviendront les batteries usagées ? Pour le moment on stocke !<br /> Etc.,etc.<br /> Beaucoup de réponses non apportées par ufc que choisir, pourquoi ?<br /> Bonne journée à tous.
zoup01
Le gain sur les révisions saute à partir du moment où tu remplaces les batteries , lesquelles sont bien loin d’être éternelles …la preuve, puisque Renault prévoit le remplacement en cas de perte de capacité.
fifi58
Dans mon cas, je fais essentiellement des trajets de plus de 500 km vers une maison familiale, le plus souvent avec 3 à 5 personnes dans la voiture, plus des bagages.<br /> Tout en habitant en ville, où j’utilise les transports en commun ou les pieds.<br /> Mais, les élus annoncent qu’on ne pourra plus du tout circuler en ville en voiture thermique âgée de plus de 5 ans.<br /> Chaque jour, cela ne me gène pas, mais comment faire pour sortir et rentrer de la ville pour aller loin ?<br /> En résumé, bien que je ne pollue très peu en ville et même globalement, ma voiture sera interdite de circulation autour de chez moi parce qu’elle est un peu ancienne… justement parce que je roule peu.<br /> Donc, oui, l’autonomie de la voiture électrique est un problème quand elle est liée à l’interdiction des voitures anciennes en ville.<br /> Globalement, c’est une prime aux gros rouleurs/pollueurs qui changent de voiture tous les 3 à 5 ans et/ou qui ont les moyens d’avoir 2 voitures, dont une électrique.
fc7821
exactement ! outre le maillage des stations de recharge en quantité suffisante (il n’y a qu’à voir le maillage des stations service actuellement), il faudra bien approvisionner ces stations avec de l’énergie. Et là il en faut des centrales supplémentaires.
megadub
Pas plus, EDF c’est déjà penché sur la question et compte même racheter une part de l’électricité non utilisée par les autos électrique ce qui fera une source d’énergie tampon justement pour éviter les coupures en cas de pic de pollution
megadub
Renault les remplace parce qu’ils ont une filiaire de recyclage Mais techniquement rien n’empêche de la garder, la Prius étant le meilleur et plus vieille exemple.
megadub
C’est très exactement pourquoi il y a des hybrides rechargeables
fc7821
Et bien on transgressera les règles. Pas d’autres choix. Il faudra budgétiser les PV. Mais entre ce qu’annoncent les politiques à un instant t et ce qui est réellement décidé, on a le temps de voir
fc7821
encore faut-il pouvoir recharger les hybrides quand on vit en appartement au centre-ville sans parking (ce qui doit être une majorité quand on voit les voitures stationnées dans la rue, la mienne en premier).
megadub
Il n’y a aucune crainte à avoir puisqu’il est déjà prévu d’utiliser les batteries durant leur seconde vie pour stocker le courant produit en surplus, donc non seulement la charge de ces voitures ne posera pas de problème mais les batteries seront réutilisées précisément pour avoir de l’électricité disponible en cas de pic.<br /> Pour aller plus loin : https://blogs.alternatives-economiques.fr/vidalenc/2017/05/15/pas-besoin-de-nouvelles-centrales-pour-les-vehicules-electriques
megadub
Les bornes de recharge vont se généraliser. Et sinon… ben faut se passer de la voiture ou la garer en périphérie des villes <br /> Qu’on soit en ville ou en campagne, il y a toujours des désagréments.
fc7821
merci intéressant. Mais dans la pratique, je demande à voir le concept de voiture qui alimente elle-même le réseau. Il faudra bien les recharger après.
fc7821
effectivement il faut une généralisation massive.
megadub
L’idée c’est de charger la voiture quand on a moins de besoin sur le réseau et l’utiliser comme tampon sur le réseau au besoin.<br /> Note que c’est le genre de chose rendu possible par Linky, ce n’est pas qu’un compteur pour emmerder le monde <br /> Pour être tout à fait honnête : ça ne peut pas marcher aujourd’hui parce que la condition préliminaire c’est de pouvoir charger sa voiture n’importe quand en journée… donc avoir des bornes.
fc7821
s’il faut en plus un chargeur et un Linky, on est pas sorti de l’auberge <br /> J’ai bien le Linky chez moi mais pas de possibilité de chargeur…
zoup01
ah oui…et quand tes batteries ne t’autorisent plus que 10 kms d’autonomie, tu les gardes ?<br /> une batterie n’est pas éternelle, elle s’use, ce n’est pas un condensateur !..et cela coute un bras de les remplacer.<br /> le prius est un mauvais exemple, car avec des batteries HS, elle continue de rouler sur le moteur thermique.
megadub
J’ai perdu 5% en 50000km… La voiture lachera bien avant les batteries <br /> Mais les Prius n’ont pas de batterie HS
c_planet
@Megadub : la récupération se fait toujours avec des pertes. et en plus tous les dispositifs alimentés électriquement voient leur consommation au km augmenter. Edit : même à partir du courant secteur il y a une perte, alors à partir de l'énergie cinétique ça doit être une bien plus grosse perte.
mallun3
20000 containers pour les plus gros. Converti en camions je ne suis pas sur que la marine marchande soit le plus gros pollueur. En revanche le problème est que beaucoup utilisent du fioul lourd soufré très polluant, mais beaucoup passent au gasoil pour éviter cette pollution.
megadub
C’est tout à fait négligeable, on commence à avoir sacrément de retour d’expérience quand même
c_planet
ok, donc je reste étonné : - )
mecatroid
Intéressant : Dans cet article, un élément important fourni par UFC Que Choisir a été passé sous silence : Sans le bonus écologique (subvention de l’etat payée par nos impôts), le résultat aurait été inverse. Sans la subvention, l’electrique coûte plus cher que le thermique. Oubli involontaire de la part du rédacteur ?
nirgal76
Ou alors faut des portions dites de recharges équipées de caténaires au dessus de la route pour recharger en roulant. Des voitures tramway ! et foncer vers les zones orageuses pour recharger en un éclair
netwalk
Par contre le cout de l’électricité automobile ne se maintiendra pas au prix actuel, c’est sur. Le gouvernement ne tardera pas à taxer l’électricité utilisée pour la recharge des voitures électriques au même titre que les carburants fossiles. A ce moment-là, ce sera déjà beaucoup moins intéressant.
rodge45
a force de repeter un mensonge, il devient vérité :<br /> Libération.fr – 10 Sep 18<br /> Est-ce vrai que 15 bateaux de marchandises polluent plus que toutes les voitures...<br /> Ce chiffre est plutôt faux. Même si le transport maritime utilise du fioul de moins bonne qualité que le secteur automobile et est responsable d'une forte pollution en oxyde de soufre, en oxyde d'azote ou en particules fines.<br />
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Bon plan : l’hébergement Wordpress à 2,95€/mois chez hostpapa
Razer Phone 2 : le point avant la présentation officielle
⚡ Bon plan : TV Philips 50
Le Super VOOC d'Oppo est le chargeur le plus rapide de l'univers
G.Skill : une démo de DDR4 surcadencée qui se rapproche des 5 GHz
La Freebox Revolution + TV by CANAL à 9€99 par mois
Keynote Apple : produits, systèmes et services, à quoi s'attendre ?
Tesla Model S : nous avons pris en main la voiture électrique de Tesla
Conso : combien coûte le rechargement de votre smartphone chaque année ?
Chargeurs universels : 10 ans après, Bruxelles s'énerve de ne rien voir venir
Haut de page