YouTube s'attaque aux vidéos prétendument destinées aux mineurs

27 août 2019 à 09h45
0
Enfant youtube
© Shutterstock

Il y a quelques jours, YouTube a, à nouveau, mis à jour sa politique concernant les vidéos destinées aux jeunes personnes.

Malgré la création de YouTube Kids comme « lieu sûr » pour les plus jeunes sur Internet, YouTube et son algorithme, sensés trier les vidéos destinées ou non aux enfants, ont été la cible de nombreuses critiques. Et pour cause, du contenu non destiné aux enfants réussit à passer le barrage filtrant et figure sur YouTube Kids.

YouTube veut supprimer le « contenu familial trompeur »

Les vidéos étiquetées comme « contenu familial » et traitant des thèmes ne convenant pas aux plus jeunes vont être supprimées. Ainsi, les vidéos au contenu relevant des domaines sexuels, de la violence, de la vulgarité ou encore de la mort seront bannies du site.


YouTube précise que seront supprimées uniquement les vidéos de ce genre lorsque la cible sera clairement identifiée : par exemple, une vidéo dont le titre, la description ou les balises incluront l'expression « pour les enfants » ou encore « en famille ».

Auparavant, une restriction d'âge, désormais, l'ajout de la suppression de la vidéo

Sous 30 jours, YouTube va donc appliquer ces nouvelles conditions à sa plateforme et va ainsi supprimer l'ensemble du contenu ne respectant pas ces consignes. Mais comme toujours avec YouTube, il y a un hic : le contenu ayant été téléchargé par les utilisateurs Premium ne sera pas supprimé sans que ces derniers ne le fassent d'eux-mêmes.

Visiblement, YouTube tient aujourd'hui à se rattraper et donne la priorité à la protection des mineurs. Il conseille toujours aux parents d'utiliser YouTube Kids pour leurs enfants de moins de 13 ans et aux créateurs de contenus de se référer à son guide de bonne conduite.


Après le travail des mineurs sur YouTube, le géant de la vidéo s'attaque maintenant aux enjeux liés à son jeune public. Il devrait d'ailleurs aussi s'occuper des annonces publicitaires qui ciblent les enfants, le tout pour éviter d'enfreindre la loi sur la protection de la vie privée en ligne des enfants et donc de se voir asséner une amende.

Source : The Verge, Support Google
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

🔥 Montre connectée hybride Withings Steel HR Sport 40 mm + brassard à 149,99€ au lieu de 199,99€
Netflix teste des
🔥 Réduction sur la caméra DJI Osmo Pocket : 305,15€ au lieu de 359,99€ sur Amazon
🔥 Lot de 2 ampoules Philips Hue blanches à 23,99€ au lieu de 29,99€ chez Amazon
🔥 Vidéoprojecteur DLP Acer 4K à 599,99€ au lieu de 1199,99€ chez Fnac
🔥 Dodocool écouteurs Bluetooth 5.0 à 29,39€ au lieu de 41,99€
DELL XPS 13 et Inspiron 14 : deux ultrabook taillés pour une rentrée efficace
Sphero rachète le fabricant de kits de programmations éducatifs LittleBits
Nous Sommes Tous Gamers (NSTG) : le tour de France des joueurs en situation de handicap bat son plein
AMD : quand le CrossFire n'est que le cadet des soucis de Lisa Su
Haut de page