D’après l’Hadopi, les 15-24 ans sont plus enclins à payer pour des contenus en ligne

06 janvier 2019 à 17h15
0
Streaming video

L'Hadopi a publié le mois dernier un rapport sur la consommation culturelle des 15-24 ans en France. Si cette génération connectée a davantage recours au streaming et au téléchargement illicites, elle ne serait pas du tout opposée à l'idée de payer pour avoir accès à des contenus de manière légale.

La Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet, plus connue sous le nom d'Hadopi, s'est penchée sur les habitudes de consommation de ce qu'elle appelle les « digital natives ». Derrière ce terme sujet à débat se cachent les individus entre 15 et 24 ans, parfois également nommés « génération Z ».

Une population ultra-connectée

Le premier enseignement de l'étude est tout sauf une surprise : les 15-24 ans sont sans cesse connectés, beaucoup plus que leurs aînés. Ainsi, 85 % d'entre eux se connectent à Internet plusieurs fois par jour (contre 62 % pour les plus de 25 ans), et une grande partie d'entre eux le font via leur smartphone.

Dans le même état d'esprit, ces jeunes individus sont de gros consommateurs de bien culturels en ligne : 97 % y ont recours, contre 73 % chez leurs aînés. Sans surprise, les produits concernés sont en priorité la musique (82 % des « digital natives » en écoutent depuis leur smartphone), les vidéos ou films et les séries TV.

Des pratiques illicites répandues, mais aussi une recherche de contenus légaux de qualité

Pour y accéder, les 15-24 ans n'hésitent pas à piocher dans les sites illégaux, pour du streaming ou du téléchargement. En effet, 71 % d'entre eux déclarent aller occasionnellement ou régulièrement sur ce type de plateforme. C'est 45 % de plus que chez les plus de 25 ans.

Mais il serait réducteur d'associer cette population à une consommation uniquement illicite. En effet, si les 15-18 ans semblent particulièrement en recherche de contenus gratuits, c'est moins le cas des 19-24 ans, disposant d'un pouvoir d'achat plus élevé. Ces derniers sont alors plus enclins à payer pour une offre légale de qualité ou à valoriser les petits artistes. Au total, 58 % des 15-24 ans affirment consommer au moins un produit culturel en ligne de façon payante, en particulier via un abonnement mensuel (comme Netflix), contre seulement 33 % chez les plus de 25 ans.

La parade contre le streaming illégal semble donc toute trouvée : une offre légale de qualité et abordable.
12
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Twitter signale le billet de Trump menaçant de tirer sur les émeutiers
Premier vol habité de Crew Dragon : un décollage historique réussi, à revoir en replay !
Windows 10 mise à jour de mai 2020 : demandez la liste des bug déjà connus !
Trump signe un décret sur les réseaux sociaux, mais que contient-il ?
Bouygues Telecom lance une offre dématérialisée, avec une box incluse dans les Smart TV Samsung
5G : le Royaume-Uni veut une alliance de 10 pays pour contrer les équipementiers chinois comme Huawei
Le plus gros avion électrique de la planète a réussi son premier vol
Davantage d'animaux sauvages : la solution pour réconcilier éleveurs et loups ?
Le vaisseau Starship de SpaceX est homologué par la FAA
Faut-il taxer les satellites pour réduire les débris spatiaux ?
scroll top