Slack annonce la suppression des métadonnées des photos qui transitent par sa plateforme

12 mai 2020 à 12h21
0
Macbook Ordinateur ©Pixabay
© Pixabay

La messagerie collaborative Slack annonce avoir commencé à supprimer les données EXIF associées aux images uploadées sur la plateforme, pour respecter la confidentialité et la vie privée de ses utilisateurs.

En théorie, la plupart des médias et réseaux sociaux s'assurent de supprimer les métadonnées des images, c'est-à-dire les différentes données pouvant être associées à une photo, comme la géolocalisation. C'est le cas notamment de WhatsApp, qui assure un chiffrement de bout en bout des communications. Mais ce n'était pas le cas de Slack jusqu'à maintenant. Le service américain a décidé de changer de politique.

Slack confirme la suppression des métadonnées de géolocalisation

Slack, qui a battu des records durant le confinement grâce au télétravail avec des pointes jusqu'à 12,5 millions d'utilisateurs quotidiens actifs au mois de mars, a annoncé depuis les États-Unis en début de semaine avoir commencé à supprimer les métadonnées associées aux photos. Une information confirmée par nos confrères de TechCrunch.

« Nous pouvons confirmer que nous avons récemment commencé à supprimer les métadonnées EXIF (Exchangeable Image File Format) des images uploadées puis téléchargées sur Slack, y compris les coordonnées GPS », a indiqué un porte-parole de l'entreprise. Un fait qui a été vérifié et attesté.

Les données EXIF, une mine d'informations

De quoi parle-t-on exactement, en évoquant des « métadonnées EXIF » ? Concrètement, il s'agit des données qui vont être attachées aux images numériques, la plus connue étant celle qui indique les pixels qui composent une photo.

Mais les métadonnées associées à une photo (que l'on peut consulter et/ou modifier en accédant aux « Propriétés » du fichier) peuvent livrer tout un tas d'autres informations techniques sur une image. Et c'est bien ce qui semblait déranger la plateforme, qui n'a malgré tout pas véritablement motivé sa décision de supprimer les données EXIF.

La date et l'heure du cliché, la taille de l'image, la marque et le modèle de l'appareil ayant pris la photo, la vitesse d'obturation, l'exposition, les coordonnées de géolocalisation, le copyright… Toutes ces informations constituent des métadonnées EXIF et peuvent être attachées à une photo, mais surtout partagées avec les mauvaises personnes si vous les faites transiter par des plateformes qui ne les suppriment pas. Comme c'était le cas sur Slack, jusqu'à maintenant. La plateforme a fait disparaître les métadonnées les plus sensibles, comme les données GPS, qui pouvaient par exemple trahir le secret des sources, indispensable aux journalistes notamment. Seuls la marque et le modèle de l'appareil qui a pris la photo restent attachés comme métadonnées.

Source : Techcrunch

Modifié le 12/05/2020 à 13h14
2
3
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Selon Epic Games, la PS5 est
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
scroll top