Slack annonce la suppression des métadonnées des photos qui transitent par sa plateforme

12 mai 2020 à 13h14
2
Macbook Ordinateur © Pixabay
© Pixabay

La messagerie collaborative Slack annonce avoir commencé à supprimer les données EXIF associées aux images uploadées sur la plateforme, pour respecter la confidentialité et la vie privée de ses utilisateurs.

En théorie, la plupart des médias et réseaux sociaux s'assurent de supprimer les métadonnées des images, c'est-à-dire les différentes données pouvant être associées à une photo, comme la géolocalisation. C'est le cas notamment de WhatsApp , qui assure un chiffrement de bout en bout des communications. Mais ce n'était pas le cas de Slack jusqu'à maintenant. Le service américain a décidé de changer de politique.

Slack confirme la suppression des métadonnées de géolocalisation

Slack, qui a battu des records durant le confinement grâce au télétravail avec des pointes jusqu'à 12,5 millions d'utilisateurs quotidiens actifs au mois de mars, a annoncé depuis les États-Unis en début de semaine avoir commencé à supprimer les métadonnées associées aux photos. Une information confirmée par nos confrères de TechCrunch.

« Nous pouvons confirmer que nous avons récemment commencé à supprimer les métadonnées EXIF (Exchangeable Image File Format) des images uploadées puis téléchargées sur Slack, y compris les coordonnées GPS », a indiqué un porte-parole de l'entreprise. Un fait qui a été vérifié et attesté.

Les données EXIF, une mine d'informations

De quoi parle-t-on exactement, en évoquant des « métadonnées EXIF » ? Concrètement, il s'agit des données qui vont être attachées aux images numériques, la plus connue étant celle qui indique les pixels qui composent une photo.

Mais les métadonnées associées à une photo (que l'on peut consulter et/ou modifier en accédant aux « Propriétés » du fichier) peuvent livrer tout un tas d'autres informations techniques sur une image. Et c'est bien ce qui semblait déranger la plateforme, qui n'a malgré tout pas véritablement motivé sa décision de supprimer les données EXIF.

La date et l'heure du cliché, la taille de l'image, la marque et le modèle de l'appareil ayant pris la photo, la vitesse d'obturation, l'exposition, les coordonnées de géolocalisation, le copyright… Toutes ces informations constituent des métadonnées EXIF et peuvent être attachées à une photo, mais surtout partagées avec les mauvaises personnes si vous les faites transiter par des plateformes qui ne les suppriment pas. Comme c'était le cas sur Slack, jusqu'à maintenant. La plateforme a fait disparaître les métadonnées les plus sensibles, comme les données GPS, qui pouvaient par exemple trahir le secret des sources, indispensable aux journalistes notamment. Seuls la marque et le modèle de l'appareil qui a pris la photo restent attachés comme métadonnées.

Source : Techcrunch

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
MisterDams
Fallait plutôt en faire une option du compte, certains peuvent vouloir les conserver.
serged
Bon, et si on doit transmettre une photo dont les données exif doivent être exploitées par le destinataire ?
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le pack Xiaomi Mi Note 10 Lite + Mi Band 4 offert à moins de 400€ (via ODR)
Diablo 2 : une version remasterisée sortirait en fin d'année
La sortie du Pixel 4a reportée à juin
Le prix des SSD interne Samsung 860 QVO et EVO 1To en chute libre
Télétravail : la perte de productivité moyenne s'élèverait à... 1%
Cartes bancaires : le paiement sans contact est désormais plafonné à 50 €
L'acclamé Disco Elysium est patché et sera prochainement traduit en 6 langues
Le casque AirPods Studio d'Apple reconnaîtrait l'oreille droite de l'oreille gauche
Facebook et YouTube suppriment
Twitch se met à la vente de cartes cadeau (mais seulement aux États-Unis)
Haut de page