Des caméras intelligentes dans le métro parisien pour mesurer le taux de port du masque

11 mai 2020 à 15h22
0
Métro Paris

Depuis ce lundi 11 mai, premier jour d'une période de déconfinement, six « caméras intelligentes » ont été mises en place à la station de métro Châtelet-les-Halles. La RATP et Îles-de-France Mobilités prévoient d'en déployer douze, à terme.

En effet, le port du masque est obligatoire dans les transports en commun de la région jusqu'à nouvel ordre. La Régie autonome des transports parisiens (RATP) précise que ce nouveau dispositif de reconnaissance automatique a été installé de manière « expérimentale », pour une durée de trois mois.


Un logiciel de reconnaissance automatique des masques

L'objectif de la RATP est d'observer le respect du port du masque à la station de métro et RER de Châtelet-les-Halles, l'une des plus fréquentées en Europe.

Le dispositif, dit de reconnaissance automatique, visera uniquement à mesurer en temps réel le nombre de voyageurs qui respectent les consignes sanitaires et portent un masque, assènent les protagonistes du projet. Les caméras ne seront ainsi pas utilisées à des fins de verbalisation. « Aucune donnée ne sera stockée, tout sera entièrement anonyme, et ce dispositif n'est absolument pas prévu à des fins de verbalisation », souligne ainsi la RATP.

Les voyageurs seront informés du dispositif par des panneaux d'affichages, installés au sein de la station et sur les quais. La Commission nationale et libertés (CNIL) a par ailleurs été informée de ces installations. Elle n'a pour le moment rendu aucun avis sur le sujet, mais estime auprès du site NextInpact que les mesures « présentent des garanties en matière de protection de la vie privée ».

Rappelons qu'au mois de février, l'association la Quadrature du Net avait alerté sur les expérimentations menées par la RATP en matière d'intelligence artificielle.


Datakalab, la start-up française à l'origine des caméras intelligentes

Les caméras sont gérées par la start-up française DatakaLab, cofondée il y a trois ans par Xavier Fischer, Lucas Fischer et Franck Tapiro, ex-conseiller politique de Nicolas Sarkozy. Elles ont été testées à Cannes, où un dispositif similaire a été installé sur les marchés de la ville.

DatakaLab détaille son dispositif auprès de France Inter. La start-up explique que les 12 caméras ont déjà été installées - à des localisations inconnues - mais que seulement six ont pour le moment été activées. Le logiciel accompagnant les caméras peut détecter où sont les voyageurs, la distance entre eux et si leur nez et leur bouche sont masqués.

« Tout le traitement se fait au niveau de la caméra : aucune image n'est transmise, seule une statistique est envoyée, et l'analyse se fait en mémoire vive, ce qui fait que même si la caméra était volée, on ne pourrait rien y trouver », détaille Xavier Fischer auprès du Monde.

Il précise enfin que les premiers tests à Châtelet ont montré une précision de « 90 % » des caméras. Mais la densité de la population attendue dans la station à partir de ce lundi, couplée à une luminosité faible, pourrait poser problème à ce dispositif.

Source : Le Monde
3
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vraiment efficace le toit solaire de Tesla ? Une famille fait le bilan après trois mois d'utilisation
Amazon : des hackers auraient réussi à contourner la double authentification
Les émissions de CO2 dues à l'automobile ont encore augmenté en 2019, la faute aux SUV
Contenus racistes et haineux : LEGO retire à son tour ses publicités des réseaux sociaux
LDLC : l'e-commerçant high tech Lyonnais annonce officiellement la semaine de 32 heures dès 2021
Reddit bannit un forum pro-Trump, accusé de promouvoir la haine, Twitch suspend sa chaîne
Selon Epic Games, la PS5 est
53 millions de tonnes de déchets électroniques en 2019, un record pas très glorieux
Pour Steve Sinofsky, ex boss de Windows, le Mac sous ARM sera
Airbus officialise la suppression de 5 000 emplois en France, 15 000 au total
scroll top