Reconnaissance faciale : Panasonic équipe les aéroports japonais de portails automatisés

Alexandre Boero Contributeur
23 septembre 2019 à 15h45
0
portail-reconnaissance-faciale.png
© Business Wire

Dans les aéroports japonais, les passages à l'immigration automatisés vont être renforcés grâce au déploiement de nombreux portails de reconnaissance faciale fournis par Panasonic.

Le groupe Panasonic a annoncé, le 20 septembre, avoir renforcé son partenariat avec le ministre japonais de la Justice pour installer 203 portails automatisés de reconnaissance faciale dans les aéroports du pays. Depuis octobre 2017, la firme en a déjà installé 137 dans les aéroports de Tokyo Haneda, Tokyo Narita, Nagoya Chubu Centrair, Osaka Kansai et Fukuoka. Les aéroports de Sapporo New Chitose (mi-novembre) et Okinawa Naha (juillet 2020) sont les prochains sur la liste, avec 66 nouvelles unités. Des ports maritimes sont aussi concernés. En somme, une vraie expansion de la technologie.

Des portails largement adoptés par les voyageurs japonais

Au Japon, les portails de reconnaissance faciale sont fournis par Panasonic. Le groupe répond aux efforts du pays qui porte l'objectif d'attirer 40 millions de touristes étrangers en 2020, puis 60 millions par an d'ici 2030. Le ministre de la Justice a souhaité optimiser le passage à l'immigration pour les procédures de départ et de retour des citoyens japonais, et pour les procédures de départ des ressortissants étrangers.


Pour cela, le gouvernement japonais a fait appel à la société maison, Panasonic, qui est parvenue à mettre au point un portail offrant un vrai gain de temps au voyageur, tout en restant strict et sécurisé dans son approche.

À l'usage, le portail ne nécessite pas l'enregistrement préalable de données biométriques. Il compare les données photographiques du passager incrustées dans la puce du passeport à une image prise par le portail. Il peut ainsi vérifier l'identité du voyageur en un temps record. Une pratique qui fait désormais partie des usages courants, puisque 80 % des voyageurs japonais utilisent ces portails, selon les chiffres fournis par le ministère de la Justice.

Une technologie de pointe, qui se destine aussi au secteur privé

Quelles sont les technologies utilisées par Panasonic pour son portail de reconnaissance faciale ? D'abord, il a fallu que la firme pense à un modèle qui puisse être facilement utilisable par les utilisateurs novices mais aussi par les personnes âgées. Ainsi, elle a mis au point un nouveau lecteur de passeport, qui permet de valider les passeports scannés et ce peu importe le sens dans lequel on le positionne. Panasonic a conçu un moteur de reconnaissance faciale qui exploite une technologie de pointe, pouvant par exemple gérer les variations de l'apparence d'un visage et éviter le talonnage.


L'intérêt, pour Panasonic, est de déployer ses portails également dans le secteur privé, comme pour des entreprises par exemple, qui pourraient être intéressées pour en installer à l'entrée de leurs bâtiments stratégiques, tels que des centres de R&D ou des sièges.

Source : Communiqué de presse
Modifié le 23/09/2019 à 15h54
2 réponses
3 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le réchauffement climatique s’est encore accentué depuis 2015
Netflix menace les partages de compte entre amis
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
19 heures et 16 minutes : Qantas s'offre le record du plus long vol du transport aérien
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
M6, France Télévision et TF1 engagent un triple Salto... pour espérer retomber sur leurs pieds
Une nouvelle taxe appliquée sur les billets d'avion dès 2020, pour financer les transports propres
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top