Atos et Google Cloud inaugurent leur labo d'intelligence artificielle à Londres

0
Atos Google Margot James.jpg

Les deux entreprises ont inauguré, lundi, leur premier laboratoire d'intelligence artificielle commun à Londres, en présence d'une personnalité du gouvernement britannique.

Le 24 avril, Atos annonçait avoir conclu un partenariat mondial de poids avec Google Cloud, pour « répondre aux besoins de la transformation digitale des entreprises. » L'entreprise française, leader international du secteur fort de ses 124 000 salariés, commence à récolter les fruits de sa collaboration avec son homologue américain.

Ensemble, ils ont inauguré, le lundi 15 octobre à Londres, le premier laboratoire d'intelligence artificielle lié à ce partenariat. Le lieu va être mis à la disposition d'entreprises et d'acteurs publics de toute l'Europe, pour que l'IA puisse leur fournir des solutions sécurisées de cloud hybride, de machine learning et de collaboration, pouvant aller de l'identification des paiements frauduleux à la mise en place de capteurs intelligents dans les chaines de production des sociétés du secteur de l'énergie.

Une ministre britannique convaincue par le labo !

L'inauguration du laboratoire ne s'est pas faite dans l'anonymat, bien au contraire. La ministre britannique des industries créatives et digitales, Margot James, était présente en personne pour donner un aspect un peu plus officiel à l'événement. Elle a notamment pu tester l'activité machine Learning lors de sa visite, ce domaine de l'intelligence artificielle qui utilise des techniques statistiques pour donner aux ordinateurs la capacité d'apprendre. Le machine learning est déjà appliquée dans le jeu vidéo, le serious gaming, la santé, la détection des fraudes ou encore les véhicules autonomes. La ministre a par ailleurs écrit sur Twitter avoir été « vraiment impressionnée par les technologies innovantes et les personnes brillantes impliquées ».

Atos, qui pousse pour que l'IA soit mise à profit dans les entreprises et qu'elle transforme la société, ne s'arrêtera pas en si bon chemin et prévoit déjà d'ouvrir deux nouveaux laboratoires à Paris et Dallas.


Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Enfin, vous pourrez acheter OnePlus 6T à la Fnac
Hyundai Kona, un SUV 100% électrique doté d’une autonomie vraiment décente
Des chercheurs de Facebook créent un brassard qui permet
Google Assistant peut (enfin !) envoyer du contenu Netflix sur Android TV
Objets connectés : les Français emballés mais pas totalement convaincus
La reconnaissance vocale étendue aux applications Web Office
Porsche va démarrer la production de son premier modèle électrique, la Taycan
62% des sites web utilisent PHP 5... qui ne sera plus mis à jour dès 2019
Stephen Hawking : une ultime publication concernant les trous noirs
Nvidia rejoue l'alunissage d'Apollo 11 dans une démo intégrant le RTX
Haut de page