Un ordinateur entraîné à voir les illusions d’optique comme un humain

Par
Le 09 octobre 2018
 0
illusion d

Les recherches sur l'intelligence artificielle permettent de rapprocher de plus en plus la machine de l'être humain. Dernier progrès en date : un ordinateur capable d'être trompé par une illusion d'optique, comme peut l'être notre œil. Et ces résultats peuvent avoir une incidence dans de nombreux domaines.

Vous avez certainement déjà été berné(e) par une illusion d'optique au moins une fois dans votre vie. Un carré qui paraît plus petit qu'il n'est en réalité, des lignes droites qui se déforment, des couleurs qui se confondent... La vue est un mécanisme complexe, qui laisse parfois place aux erreurs d'interprétation. Des imperfections à éviter au sein des machines les plus modernes ? Pas forcément.

Une machine qui voit aussi « mal » qu'un humain

Pour Thomas Serre, professeur du département Sciences cognitives, linguistiques et psychologiques de l'université Brown, ce décalage entre la réalité et ce que l'on perçoit ne doit pas être considéré comme un bug, mais comme une propriété du cerveau. C'est pourquoi son équipe a travaillé sur une nouvelle machine, capable de voir les illusions d'optique de la même façon qu'un humain.

Pour cela, les chercheurs ont conçu un système reproduisant notre fonctionnement visuel, s'appuyant sur un vaste circuit de neurones. La différence majeure par rapport aux précédents travaux de deep learning tient au fait que leur cerveau artificiel prend en compte l'influence des neurones corticaux les uns sur les autres, face à un stimulus semblable à une illusion.

Des applications de la vision artificielle

Entraîner la machine à voir comme un humain peut être utile dans de nombreux domaines : reconnaissance faciale, imagerie médicale, véhicules autonomes... Pour Thomas Serre, c'est en approchant l'ordinateur du cerveau humain qu'il sera capable d'éviter des erreurs grossières, comme confondre un panneau « STOP » avec un de limitation de vitesse.

Mais la route est encore longue pour reproduire fidèlement le comportement de nos yeux. Le chercheur de l'université Brown prévoit d'ailleurs de publier un nouvel article en décembre. Il sera alors notamment question d'une vision artificielle capable d'identifier les contours d'un objet. Avant de repousser encore plus loin les limites de l'IA ?

Source : Engadget
Modifié le 09/10/2018 à 17h58

Les dernières actualités Intelligence artificielle

scroll top