Entre IA conversationnelle et métavers, vous devriez bientôt pouvoir parler à vos proches décédés

06 février 2023 à 14h15
12
© Shutterstock
© Shutterstock

Grâce à l'énorme succès de ChatGPT, le projet ambitieux de parler à des personnes décédées via un métavers aurait gagné plusieurs années.

Arthur Sychov, fondateur de Somnium Space, a en effet indiqué que l'intégration de l'outil d'OpenAI à son métavers a drastiquement accéléré le développement du mode appelé fort justement « Live Forever », son projet de cœur.

Chatter avec des personnes décédées

En avril dernier, Arthur Sychov avait présenté le mode Live Forever, inspiré du décès de son père. L'idée derrière ce projet était de permettre l'interaction avec des proches ou autres personnes décédées au sein du métavers Somnium Space.

À ce moment-là, l'homme prédisait que l'aboutissement du mode n'arriverait pas avant au moins cinq ans. Mais c'était sans compter sur le développement extrêmement rapide d'intelligences conversationnelles telles que ChatGPT. Renforcé par ce genre d'outil, Arthur Sycov estime désormais que Live Forever devrait être opérationnel d'ici seulement deux ans, voire même plus tôt encore.

Alors que d'autres ont développé un chatbot permettant de parler avec soi-même étant enfant, voici une nouvelle adaptation des nombreuses applications de l'intelligence artificielle. Live Forever entend en effet reproduire exactement leur voix, leurs réactions et leurs gestes par l'intermédiaire d'un avatar virtuel.

Contrairement à d'autres métavers comme (au hasard) Horizon Worlds, Somnium Space se place comme l'un des plus avancés dans le domaine. Il dispose en effet déjà d'un espace en 3D pleinement compatible avec des casques VR, avec une grande autonomie permettant aux utilisateurs de construire leurs propres expériences.

Une découverte à l'initiative d'un utilisateur

C'est d'ailleurs à l'initiative de l'un de ces utilisateurs que le potentiel de ChatGPT a été découvert pour accélérer le développement de Live Forever. Répondant au pseudonyme d'Artific, celui-ci a en effet travaillé dans la science des données et propose la location d'une partie de son espace dans Space Somnium pour d'autres utilisateurs.

À la demande d'Artific, ChatGPT lui-même a élaboré un plan visiblement convaincant pour être intégré au projet, sur lequel l'utilisateur a apporté quelques ajustements. La prochaine étape, selon Arthur Sychov, est de permettre à l'IA de stocker les données enregistrées, pour permettre des conversations les plus naturelles possibles.

Un processus qui pourrait être facilité au sein d'un métavers tel que Somnium Space, où les données nourrissant l'IA sont légion. Au-delà du fait de discuter avec des personnes décédées, l'implémentation d'une IA dans cet univers virtuel permettrait également le développement de véritables assistants artificiels, avec des personnalités propres.

Artific a d'ailleurs déjà installé des employés virtuels dans son espace. Entre des intelligences artificielles évoluant dans un métavers et une Cortana à la Halo, il semble donc n'y avoir qu'un pas. Et à la vitesse où les intelligences artificielles évoluent, il se pourrait qu'un tel pas soit plus proche qu'on ne l'espère ou le craint.

Source : Vice

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (12)

bennukem
Allez Hadolf, tu peux nous le dire maintenant. Wolfenstein 3D, ça t’a pas foutu les boules ?
jcc137
Sans rire, je pensais justement « réveiller » quelques morts pour leur dire tout le « bien » que je pense d’eux, et que je n’ai pas pu faire de leur vivant.<br /> Mais, bon… nous aurons pour réponse des banalités bisounours, à n’en pas douter.
bennukem
Tu aurais surtout perdu ton temps à parler avec un ordinateur.<br /> Y a assez de film d’horreur pour savoir que contacter un mort termine toujours en galère sans nom.
jcc137
Je vais demander conseil à la famille Addams
Arthur_12
Elle est digne de la bêtise de M. Musk cette histoire…
Hep
Et si plutôt que de nous enfoncer dans nos névroses, l’IA aidait a rendre le deuil moins traumatisant dans la société occidental moderne?
Marc_Lupin
Atterré je suis enfin y’a bien des clones de chiens ou de chats c’est peut-être l’avant-dernière étape pour ensuite passer aux humains si jamais certain(e)s adoptent cette M…
keyplus
mamie tu as planqué où les lingots ? réponds stp
cracktonslip
A quand une application avec IA pour pouvoir parler à ses proches vivants ?<br /> Par exemple pour qu’un ado puisse parler directement avec ses parents vivants ?
Joeee
jcc137:<br /> Sans rire, je pensais justement « réveiller » quelques morts pour leur dire tout le « bien » que je pense d’eux, et que je n’ai pas pu faire de leur vivant.<br /> Pour se rattraper, ce serait en effet le top
Elinyhs
Black Mirror va bientôt devenir une série documentaire.
Comcom1
Suffit que l’ado tue ses parents et hop il peut parler avec l’IA
Voir tous les messages sur le forum