HP et Volkswagen ambitionnent d'imprimer des pièces automobiles en 3D

14 novembre 2019 à 10h30
0
voiture impression 3D
© HP / Volkswagen

Pour le moment, le partenariat annoncé par HP et Volkswagen n'a produit que des répliques d'automobiles à taille réduite. Mais à terme, les deux acteurs entendent utiliser l'impression 3D sur métal pour produire des pièces détachées pleinement fonctionnelles.

Les 10 000 répliques au 1:87 de la Volkswagen ID.3, dont on peut observer un exemple ci-dessus, doivent prouver que la technologie 3D d'HP est prête pour une production en série.

Du cosmétique au structurel

Pour le prouver, ces 10 000 répliques ont été produites en l'espace de quatre semaines. Le défi s'est accompagné d'une feuille de route que l'on retrouve dans la vidéo promotionnelle d'HP. Pour le moment, seuls des éléments cosmétiques, comme les répliques au 1:87 ou les coques de clés, sont créés. Avant la fin de l'année 2019, la société entamera la production de pièces fonctionnelles, comme les manches des leviers de vitesse (photo ci-dessous). Enfin, à partir de 2021, il est prévu de commencer la production de pièces structurelles.

La technologie d'impression 3D sur métal, baptisée « HP Metal Jet », parle d'elle-même. HP en attend une importante réduction du poids des véhicules, et selon le concepteur, les pièces structurelles doivent recevoir une certification garantissant la sécurité du véhicule. Le Directeur de technologie et de développement chez Volkswagen, Martin Goede, a déclaré : « Notre volonté d'industrialiser la fabrication additive (ici, l'impression 3D, ndlr) est en train de devenir une réalité grâce à l'HP Metal Jet. C'est un changement important pour le secteur automobile. Le rythme des innovations d'HP et le potentiel de leur technologie ont dépassé nos attentes. Nous avons atteint nos objectifs, et nous identifions et développons actuellement des composants en vue d'une mise en production ».


levier vitesse impression 3D
© HP / Volkswagen

L'ID.3 comme première voiture imprimée ?

Le choix de l'ID.3 indique peut-être la première voiture qui bénéficiera de cette technologie. La production de cette compacte électrique a commencé plus tôt en novembre, après l'inauguration par la chancelière allemande Angela Merkel de l'usine de Zwickau, fraîchement rénovée. Volkswagen prévoit-il d'y imprimer son ID.3 ? D'après le constructeur, l'installation doit atteindre son rythme de production optimal en 2021, au moment où la production de pièces structurelles débutera. À compter de cette date, 330 000 véhicules électriques quitteront l'usine chaque année.


Volkswagen envisage l'impression 3D sur métal pour réduire la consommation en carburant de ses véhicules, mais d'autres constructeurs ont décidé de procéder différemment pour la création de véhicules plus propres. En 2015, une supercar de Divergent Microfactories a promis un impact environnemental divisé par trois à sa production. Plus récemment, au Tokyo Motor Show 2019, le Japon a présenté une voiture biodégradable.

Source : TechRadar
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
La NASA vous explique pourquoi la montée des eaux est difficilement perceptible
Air France et l'Airbus A380 : c'est fini, et avec deux ans d'avance
Vers une possible suppression de la TVA sur les voitures électriques ?
À Singapour, une peine de mort prononcée... par ZOOM
DOOM Eternal : id Software annonce le retrait de l'anti-triche Denuvo
Windows 10 : la mise à jour de mai arriverait dans la semaine, mais pas en automatique
L'application de traçage des contacts d'Apple et Google est désormais disponible
Cupra El Born, la bombe espagnole 100 % électrique

Notre charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top