CES 2018 : Intel en tête de la course quantique avec sa puce à 49 qubits

le 10 janvier 2018 à 08h50
0
L'ordinateur quantique sera-t-il le futur des ordinateurs dans le monde ? Les principaux constructeurs y croient et une véritable course est lancée : qui sera le premier à réussir à créer un ordinateur quantique viable et commercialisable ? Les paris sont ouverts car il faudra encore des dizaines d'années de recherche et développement.

En tout cas, au CES 2018 de Las Vegas, Intel a annoncé avoir pris la tête de la course avec un nouveau processeur quantique. Reste à savoir quelle sera la réponse d'IBM ou encore Intel.

49 qubits : Intel bat IBM et son ordinateur à 20 qubits



Jusqu'à présent c'était IBM qui était en tête de la course à l'ordinateur quantique avec un système à 20 qubits, alors qu'Intel dévoilait en octobre 2017 un système à 17 qubits. Au CES 2018, toutefois, Intel annonce une avancée majeure avec le premier système à 49 qubits : outre être le plus puissant officiellement dévoilé à ce jour, c'est la rapidité avec laquelle Intel est passé de 17 à 49 qubits qui est importante.

Pour l'instant, en effet, les ordinateurs quantiques ne sont pas assez puissants pour remplacer les ordinateurs traditionnels, tout du moins d'un point de vue commercial. Mais l'avenir devrait les voir être propulsés au rang de nouveau standard chez les professionnels. Avec la nouvelle architecture Tangle Lake, Intel se rapproche un peu plus de ce niveau même si le groupe ne se fait pas d'illusion : il reste des dizaines d'années de recherches à mener.

01F4000008786278-photo-intel-quantum-chips-640x353.jpg


Des ordinateurs quantiques de bureau ? Intel n'y croit pas



Mike Mayberry, vice-président et directeur d'Intel Labs, estime qu'il faudra attendre au moins 5 ans avant que les ordinateurs quantiques ne soient en mesure de résoudre des problèmes complexes : lorsqu'ils y parviendront, ils le feront beaucoup plus rapidement que les ordinateurs classiques, mais avant ça, ils ne sont que de simples champs de recherche. Pour un système commercialement viable, en outre, il faudrait atteindre un minimum de 1 million de qubits : autant dire que ce n'est pas demain que ça arrivera.

Et si vous espérez avoir un ordinateur quantique dans votre salon... c'est raté. Ça paraît totalement impossible à créer, tout du moins dans l'état actuel de nos connaissances. Les qubits, du fait de leur nature quantique, sont instables et ne peuvent fonctionner à une température que d'environ 20 millikelvins selon Intel. Des caractéristiques qui rendent la création d'un ordinateur quantique de taille réduite (fixe ou portable) infaisable dans un futur proche. IBM pense toutefois déjà à résoudre cette problématique en donnant accès à son ordinateur quantique par le biais du Cloud.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

Comment retrouver sa voiture grâce à Google Maps ?
Après Boston Dynamics, Facebook aussi construit ses propres robots
Selon une étude, les voitures connectées réduiraient significativement les temps de trajet
Firefox : WebRender (et ses 60 img/s) sera déployé dès la version 67
Red Dead Online : des amoncellements de chevaux morts apparaissaient sur la map
Jaguar Land Rover a enregistré une perte record de 3,6 milliards en 2018
Google déploie la nouvelle interface utilisateur de ses Smart Display
Insolite : un robot pour vous frapper quand vous jouez en VR (c'est plus réaliste!)
Bientôt des places de parking exclusivement réservées aux véhicules propres ?
VivaTech 2019 - Qwant et Microsoft s'associent pour rivaliser face à Google
Dota 2 : éviter les joueurs toxiques pourrait bientôt impliquer un abonnement
Spotify va tester son premier accessoire à destination des voitures
⚡ Bon plan : Ausdom Casque Bluetooth Réduction Bruit Active à 34,99€ au lieu de 49,99€
Test Rage 2 : un monde ouvert générique, prétexte à un FPS enivrant
Wing, la compagnie de drones d'Alphabet, va débuter ses premières livraisons en juin
scroll top