CES 2018 : Intel en tête de la course quantique avec sa puce à 49 qubits

10 janvier 2018 à 08h50
0
L'ordinateur quantique sera-t-il le futur des ordinateurs dans le monde ? Les principaux constructeurs y croient et une véritable course est lancée : qui sera le premier à réussir à créer un ordinateur quantique viable et commercialisable ? Les paris sont ouverts car il faudra encore des dizaines d'années de recherche et développement.

En tout cas, au CES 2018 de Las Vegas, Intel a annoncé avoir pris la tête de la course avec un nouveau processeur quantique. Reste à savoir quelle sera la réponse d'IBM ou encore Intel.

49 qubits : Intel bat IBM et son ordinateur à 20 qubits



Jusqu'à présent c'était IBM qui était en tête de la course à l'ordinateur quantique avec un système à 20 qubits, alors qu'Intel dévoilait en octobre 2017 un système à 17 qubits. Au CES 2018, toutefois, Intel annonce une avancée majeure avec le premier système à 49 qubits : outre être le plus puissant officiellement dévoilé à ce jour, c'est la rapidité avec laquelle Intel est passé de 17 à 49 qubits qui est importante.

Pour l'instant, en effet, les ordinateurs quantiques ne sont pas assez puissants pour remplacer les ordinateurs traditionnels, tout du moins d'un point de vue commercial. Mais l'avenir devrait les voir être propulsés au rang de nouveau standard chez les professionnels. Avec la nouvelle architecture Tangle Lake, Intel se rapproche un peu plus de ce niveau même si le groupe ne se fait pas d'illusion : il reste des dizaines d'années de recherches à mener.

01F4000008786278-photo-intel-quantum-chips-640x353.jpg


Des ordinateurs quantiques de bureau ? Intel n'y croit pas



Mike Mayberry, vice-président et directeur d'Intel Labs, estime qu'il faudra attendre au moins 5 ans avant que les ordinateurs quantiques ne soient en mesure de résoudre des problèmes complexes : lorsqu'ils y parviendront, ils le feront beaucoup plus rapidement que les ordinateurs classiques, mais avant ça, ils ne sont que de simples champs de recherche. Pour un système commercialement viable, en outre, il faudrait atteindre un minimum de 1 million de qubits : autant dire que ce n'est pas demain que ça arrivera.

Et si vous espérez avoir un ordinateur quantique dans votre salon... c'est raté. Ça paraît totalement impossible à créer, tout du moins dans l'état actuel de nos connaissances. Les qubits, du fait de leur nature quantique, sont instables et ne peuvent fonctionner à une température que d'environ 20 millikelvins selon Intel. Des caractéristiques qui rendent la création d'un ordinateur quantique de taille réduite (fixe ou portable) infaisable dans un futur proche. IBM pense toutefois déjà à résoudre cette problématique en donnant accès à son ordinateur quantique par le biais du Cloud.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Une étude montre que les cyclistes
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top