Q# : Microsoft dévoile son langage de programmation quantique

12 décembre 2017 à 09h30
0
Les ordinateurs quantiques sont encore loin : seuls quelques modèles sont aujourd'hui fonctionnels et ils sont encore très limités. Avant qu'on ne puisse avoir l'un de ces ordinateurs dans le salon, il faudra encore attendre des années, probablement des décennies. Mais Microsoft songe déjà au futur et, surtout, aux programmeurs. Le groupe de Redmond a donc dévoilé son langage de programmation quantique.

Il s'appelle « Q Sharp » et s'écrit Q#. Avec un hashtag #Q# sur Twitter ?

Adapter l'algorithmique classique au langage quantique



Dans un post sur son blog officiel, publié le 11 décembre 2017, Microsoft dévoile son premier kit pour développeurs pour son nouveau langage de programmation quantique. Ce langage et ce kit avaient été annoncés en septembre 2017 mais le langage n'avait alors pas de nom. C'est chose faite : dans le futur, on programmera aussi en Q Sharp ou Q# si Microsoft réussit à faire de ce nouveau langage l'un des standards de l'industrie.

Inutile de dire que Microsoft a tout le potentiel pour y parvenir puisque le géant peut compter sur Windows qui fait tourner plus de 90 % des ordinateurs dans le monde. Mais surtout, la firme de Redmond veut, avec Q#, permettre l'adaptation de l'algorithmique classique aux systèmes quantiques qui, pour l'instant, sont réservés à des experts de la physique quantique et non à des développeurs traditionnels.



Un simulateur d'ordinateur quantique pour les développeurs



Le Quantum Development Kit lancé par Microsoft permettra aux développeurs de se familiariser avec le nouveau langage Q Sharp que Microsoft annonce avoir créé ex-nihilo. Pour ce faire, le groupe de Redmond a créé un simulateur d'ordinateur quantique : il n'y a donc pas besoin d'avoir accès à l'un des rares ordinateurs expérimentaux dans le monde pour se familiariser avec le langage Q# et commencer à programmer et débugguer.

Mais ce n'est pas tout : Microsoft entend rendre la technologie quantique plus accessible grâce au développement d'un qubit topologique qui serait moins sensible aux variations extérieures et aux erreurs inhérentes à la nature même des qubits. Pour ce faire, Microsoft explique qu'il compte créer des qubits qui contiendraient en eux-mêmes la correction des erreurs, ce qui permettrait de rendre le tout plus stable.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Salto, la réponse des chaînes TV françaises à Molotov et Netflix sera lancée début 2020
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top