L'ordinateur quantique de Google se teste en chimie physique

21 juillet 2016 à 15h25
0
Google et plusieurs chercheurs des universités de Harvard, Berkeley et Santa Barbara, notamment, sont parvenus à définir la surface d'énergie potentielle d'une molécule de dihydrogène grâce à une simulation quantique. Un bond en avant pour la chimie physique.

Jusqu'à présent, les calculs quantiques étaient cantonnés à des problèmes de cryptographie et des expériences purement mathématiques. Cette semaine, Google et une équipe de chercheurs ont donné une autre dimension à cette nouvelle façon de calculer, en produisant la première représentation de l'énergie d'une molécule de dihydrogène grâce à un dispositif utilisant des qbits.

La molécule de dihydrogène (H2) est constituée de deux atomes d'hydrogène qui interagissent ensemble. Définir cette molécule, c'est étudier l'ensemble des combinaisons possibles, en prenant en compte la longueur de la liaison, l'angle de cette liaison, et tous les états qui sont associées à ces situations. Une fois calculées toutes les énergies qui correspondent à ces états, on définit ce qu'on nomme la surface d'énergie potentielle.

01F4000008504838-photo-surface-d-nergie-potentielle-dihydrog-ne.jpg

Pour un ordinateur classique, cela peut prendre beaucoup, beaucoup de temps. Une simulation numérique traditionnelle est particulièrement coûteuse, même pour une petite molécule comme H2. Un dispositif quantique, de son côté, envisage par essence tous les scénarios en même temps et rend ces calculs particulièrement simples et très rapides. Restait à démontrer que les résultats obtenus étaient suffisamment précis et en accord avec la littérature.

C'est précisément ce à quoi se sont attelés les chercheurs, qui ont montré dans leur publication que leur algorithme reposant sur des qbits présentait des résultats tout à fait probants, qui permettent d'envisager le travail sur des molécules de tailles supérieures.

Ce sont ainsi des réactions entières qui pourraient être explorées, et ces nouveaux moyens pourraient permettre de valider, ou de découvrir les moyens les plus efficaces de produire telles ou telles molécules. Avec des implications dans de très nombreux pans de l'industrie.

A lire aussi :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Sommée de cesser de diffuser les chaines d'Altice, Free opérerait la coupure dès vendredi
Les poids-lourds électriques eCascadia de Daimler prêts à prendre la route
Des scientifiques ont découvert le plus grand trou noir jamais observé à ce jour
La Chine ouvre la plus grande station-service d'hydrogène au monde
Déjà plus de 45 000 précommandes pour la Mini Cooper SE électrique
Un faux câble de charge iPhone permet de pirater le PC ou le Mac qui s'y connecte
La PS5 et la Scarlett pourraient offrir des graphismes photoréalistes selon le boss de Take-Two
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
Une étude montre que les cyclistes

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top