Anti-Blackberry : l'Inde s'y met aussi

01 juin 2018 à 15h36
0
Après les Emirats arabes Unis, l'Inde critique la méthode de gestion Data du Blackberry. Encore une fois, le canadien RIM est montré du doigt car il héberge les données des clients à l'extérieur des états qui utilisent ses portables. L'Inde a donc pointé du doigt l'appareil même s'il ne prévoit pas de le bannir à proprement dit.
00FA000002993044-photo-logo-blackberry.jpg

Des responsables indiens ciblent clairement le terminal par le fait qu'il chiffre les données automatiquement, ce qui constituerait une « menace pour la sécurité nationale ». Il faut dire que le pays est beaucoup plus attentif aux communications à l'intérieur de ses frontières depuis les attentats de Mumbai qui avaient été organisés via un réseau de portables.

Désormais, les opérateurs Telecom en Inde devront fournir de plus amples informations sur les appareils qu'ils proposent à la vente. Sinon, ils pourront courir le risque de voir certains de leurs services être interdits...

Pour sa part, outre le fait que RIM devrait annoncer le lancement de son nouveau modèle 9800, la riposte du constructeur peut se trouver dans l'ouverture de nouveaux magasins. RIM vient en effet d'annoncer l'ouverture d'un magasin en Chine, à Pékin. Bien que ce BlackBerry Store ne propose que deux modèles (les Curve 8310 et 8910), cette stratégie devrait servir à donner à la marque une bonne image à l'étranger.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

UltraDrive MX  : nouveaux SSD chez Super Talent
Adobe participera au programme de pré-patch de Microsoft
Insolite : la plus belle collection de processeurs au monde ?
Meilleurs résultats de tous les temps pour TSMC
Samsung lance à son tour un ultraportable sous AMD Nile
Du Wi-Fi intégré à un compact abordable chez Samsung
Opera Mini franchit le cap du milliard de pages vues par jour
Android et iOS : des applications gratuites un peu trop curieuses
Juniper achète un éditeur spécialisé dans la sécurité des smartphones
Ruby on Rails 3.0 RC est disponible
Haut de page