Le Blackberry est contesté aux Emirats arabes unis

01 juin 2018 à 15h36
0
Encore une fois, le smartphone Blackberry est montré du doigt pour sa gestion des données et son architecture de transfert des informations. Selon des responsables du pays, le canadien RIM, qui héberge les données des clients à l'extérieur des Emirats, contrevient ainsi aux lois de l'Etat.
00A0000000319577-photo-jaquette-dvd-emirats-arabes-unis-l-envol-du-faucon-dvd-guides.jpg

Les Emirats regrettent que cette méthode de gestion Data aille à l'encontre d'une loi portant sur la sécurité nationale de 2007. Selon l'agence de presse AP, citant le régulateur local, certaines applications BlackBerry permettraient une mauvaise utilisation du service et entraînerait de « graves répercussions sociales, judiciaires et de sécurité nationale ».

Ce n'est pas la première fois que le canadien RIM est contesté dans sa manière de traiter les données transitant sur ses smartphones. Cette fois c'est un Etat qui s'intéresse de près à la sécurité des portables présents sur son territoire. En France, même la Cnil avait lancé un avertissement auprès des utilisateurs.

De son côté, RIM n'a pas réagi à cette nouvelle prise de position. En matière de sécurité, le constructeur préfère se retrancher derrière sa politique de certifications régulières...
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Nouveaux disques durs hautes performances pour PC portable chez Toshiba
Century Japan : un masque de plongée avec appareil photo intégré
Recherche : une alliance entre Yahoo! et Google au Japon
USA : le jailbreak et l'extraction de DVD deviennent légaux
Nexus One : plus en vente ni chez Google ni chez SFR, à moins que... (màj)
Les spécifications d'OpenGL 4.1 sont publiées
Chrome : mise à jour de sécurité pour la branche stable
Brevets : une plainte contre 36 sociétés (Google, Apple, Yahoo, Dell, AOL, IBM)
ATI met en ligne les CATALYST 10.7
Le renouvellement des iMac imminent ?
Haut de page