Le Blackberry est contesté aux Emirats arabes unis

27 juillet 2010 à 09h11
0
Encore une fois, le smartphone Blackberry est montré du doigt pour sa gestion des données et son architecture de transfert des informations. Selon des responsables du pays, le canadien RIM, qui héberge les données des clients à l'extérieur des Emirats, contrevient ainsi aux lois de l'Etat.
00A0000000319577-photo-jaquette-dvd-emirats-arabes-unis-l-envol-du-faucon-dvd-guides.jpg

Les Emirats regrettent que cette méthode de gestion Data aille à l'encontre d'une loi portant sur la sécurité nationale de 2007. Selon l'agence de presse AP, citant le régulateur local, certaines applications BlackBerry permettraient une mauvaise utilisation du service et entraînerait de « graves répercussions sociales, judiciaires et de sécurité nationale ».

Ce n'est pas la première fois que le canadien RIM est contesté dans sa manière de traiter les données transitant sur ses smartphones. Cette fois c'est un Etat qui s'intéresse de près à la sécurité des portables présents sur son territoire. En France, même la Cnil avait lancé un avertissement auprès des utilisateurs.

De son côté, RIM n'a pas réagi à cette nouvelle prise de position. En matière de sécurité, le constructeur préfère se retrancher derrière sa politique de certifications régulières...
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
Le Royaume-Uni devrait interdire les ventes de voitures thermiques en 2030
Microsoft rachète Bethesda Softworks et l'ensemble de ses studios
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Airbus dévoile ses trois concepts d'avion à hydrogène, opérationnel d'ici 2035
Après Bethesda, Microsoft tease, déjà, un autre rachat à venir ?
Batteries de voitures : et si on allait plutôt chercher les matériaux au fond des océans ?
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
Données personnelles : Facebook menace de retirer ses réseaux sociaux d'Europe !
Il y a désormais plus de 10 000 distributeurs de Bitcoin dans le monde

Sur le même sujet

Charte communautaire

  • 1. Participez aux discussions
  • 2. Partagez vos connaissances
  • 3. Échangez vos idées
  • 4. Faites preuve de tolérance
  • 5. Restez courtois
  • 6. Publiez des messages utiles
  • 7. Soignez votre écriture
  • 8. Respectez le cadre légal
  • 9. Ne faites pas de promotion
  • 10. Ne plagiez pas
  • Consultez la charte
scroll top