Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil

20 août 2019 à 12h31
0
Starman tesla roadster

Depuis 2018, Starman et sa Tesla Roadster ont quitté la Terre. Lancés au sein de la première Falcon Heavy, l'objectif du mannequin astronaute était de se rapprocher de Mars.

Selon Where is Roadster, le faux pilote cosmique a terminé sa première orbite autour du soleil en 557 jours.

Retour prévu en 2047

En plus d'un an, Starman et sa Tesla ont parcouru 762 millions de miles (soit 1 226 320 128 km), une distance qui leur a permis de terminer une première orbite autour du soleil.

Si le départ de Starman et de la Tesla s'est fait exactement le 6 février 2018, sachez qu'il faudra très probablement attendre la fin d'année 2020 pour apercevoir le véhicule électrique, lorsqu'il sera à seulement 7,4 millions de kilomètres de la Terre.

Et c'est en 2047 que le mannequin pourrait potentiellement revenir au plus proche de la Terre, à moins que son patron ne décide de lui rendre visite en amont. Elon Musk, à travers son entreprise SpaceX, espère en effet pouvoir emmener des personnes (réelles cette fois) sur Mars dès 2030. L'horizon 2047 laisse ainsi du temps pour faire de l'espace une destination de voyage plus banale qu'actuellement.

Source : Engadget
Modifié le 20/08/2019 à 14h15
28
17
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
Le navigateur Microsoft Edge s'enrichit de nouvelles fonctionnalités
La NASA vous explique pourquoi la montée des eaux est difficilement perceptible
Air France et l'Airbus A380 : c'est fini, et avec deux ans d'avance
Clap de fin pour Hadopi ? Le Conseil constitutionnel déclare ses pouvoirs contraires à la Constitution
Vers une possible suppression de la TVA sur les voitures électriques ?
À Singapour, une peine de mort prononcée... par ZOOM
DOOM Eternal : id Software annonce le retrait de l'anti-triche Denuvo
Le responsable des vols habités à la NASA démissionne, une semaine avant le vol de Crew Dragon
L'application de traçage des contacts d'Apple et Google est désormais disponible
scroll top