Avec Danuri, il y a maintenant deux sondes en route pour l'orbite lunaire

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
09 août 2022 à 08h45
2
KARI KPLO Danuri sonde lunaire © SpaceX
Un petit trajet entre la Terre et la Lune... Crédits : SpaceX

SpaceX a réussi ce 5 août à envoyer la première sonde spatiale sud-coréenne sur une trajectoire lunaire. Comme pour la mission Capstone, elle mettra plusieurs mois pour arriver à destination, mais d'ici là les équipes scientifiques pourront se préparer à ces nouvelles données.

La KARI acquiert ses lettres de noblesse !

Danuri dans le train SpaceX

Tous les 6,3 jours. C'est le rythme auquel SpaceX fait décoller ses fusées Falcon 9 en 2022. Une cadence hors norme, qui ferait presque oublier que rien de tout cela n'est une routine, et que la fiabilité extrême du matériel n'est due qu'à un travail de titan de la part des équipes de l'opérateur américain.

Ce 5 août à 01 h 08 Paris (la fin d'après-midi en Floride), c'est donc encore Falcon 9 qui a fait trembler la côte Est, avec un lancement au service de la KARI, l'agence spatiale de Corée du Sud. Point culminant de plusieurs semaines de préparation, ce décollage de la sonde Danuri (aussi appelée KPLO, pour Korean Pathfinder Lunar Orbiter) a duré 40 minutes et 23 secondes jusqu'à l'éjection du petit véhicule de 678 kg. Ce dernier a ensuite immédiatement ouvert ses panneaux solaires et déployé son antenne principale pour communiquer avec les équipes au sol.

Côté SpaceX également, c'était un 34e succès cette année… Y compris côté récupération et réutilisation : le booster principal de la fusée volait pour la 6e fois et s'est posé sans encombre sur le pont de la plateforme de SpaceX en haute mer.

Route lunaire sinueuse

La mission de Danuri, qui observera la Lune sur une orbite polaire à moins de 100 km d'altitude, devrait durer au moins une année terrestre, mais ne commencera si tout se passe bien qu'au mois de décembre.

Il faudra en effet du temps pour que la sonde manœuvre en économisant un maximum de carburant, passant par le Point de Lagrange Terre-Lune L1, puis par une orbite elliptique autour de la Lune, et de nombreux ajustements de trajectoire.

La KARI pourra ensuite faire bénéficier ses scientifiques mais aussi la communauté mondiale (l'agence est très en pointe sur l'Open Data) des résultats de ses cinq instruments, la NASA se chargeant du sixième.

KARI KPLO Danuri sonde lunaire © KARI
La sonde sud-coréenne Danuri. Crédits : KARI

Danuri, CAPSTONE et Artemis I, ça fait du monde !

Danuri n'est pas la seule sonde sur une trajectoire « longue » vers la Lune. Il y a évidemment la sonde CAPSTONE, beaucoup plus petite… et qui, souvenez-vous, avait provoqué quelques sueurs froides parmi les équipes de la NASA en décidant de cesser de communiquer quelques jours.

CAPSTONE se porte très bien aujourd'hui, et fin juillet elle réussissait sa troisième manœuvre, sur une gigantesque ellipse à 1,25 million de kilomètres de la Terre ! Son entrée en orbite lunaire devrait avoir lieu avant celle de Danuri, le 13 novembre.

Et encore avant ces deux-là, on attendra avec impatience une autre mission lunaire hors normes, qui verse plus dans le gigantisme, avec Artemis I et sa grande capsule Orion. Elle aura décollé et amerri avant que Danuri ou CAPSTONE atteignent la Lune !

Source : Nasaspaceflight

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
3
ld9474
Ce qu’il y a de bien sur terre c’est qu’on a des ressources illimitées qui nous permettent d’envoyer pleins de trucs dans l’espace en même temps.
cid1
Donc si j’ai bien tout compris les Sud-Coréens ont les moyens de fabriquer une sonde ou un satellite mais pas de moyens de lancement, ils doivent s’arranger avec les Américains pour lancer leur sonde ou satellite.<br /> Décidément ils veulent tous aller vers la Lune, que ce soit Danuri, capstone et Artemis I, mais tant mieux plus on auras de données mieux ce sera.
ebottlaender
Leur unique lanceur est un peu limite pour viser la Lune, du moins pour l’instant. Là où Falcon 9 affiche les meilleures statistiques de vol au monde.<br /> Du coup s’il y a les fonds qui vont avec, le choix est assez vite fait.
cid1
ebottlaender:<br /> Leur unique lanceur est un peu limite pour viser la Lune, du moins pour l’instant.<br /> Ah, d’accord, donc ils ont quand même des moyens mais limités de lancer des satellites.<br /> merci pour ta réponse Eric.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Découvrez pourquoi cette licence VPN à -82% chez CyberGhost vaut vraiment le détour !
On connaît les prix des Pixel Watch en euros !
Découvrez le nouveau Pixel 7 de Google dans cette vidéo
Samsung Expert RAW arrive sur 3 nouveaux téléphones
Il y a désormais un smartphone encore plus écoresponsable que le Fairphone 4
Faut-il vraiment que Brave bloque les consentements de cookies ? C'est ce qu'il va faire très bientôt
C'était de la SF ou du jeu vidéo, la tourelle commandée par IA est désormais une triste réalité en Palestine
Insolite : il imagine et fabrique une boîte à rythmes... en LEGO
Imaginé pour les pros du vélo, ce nouveau moteur électrique Bosch a de quoi vous envoyer dans le décor
Bitdefender Total Security est un excellent antivirus portant particulièrement bien son nom !
Haut de page