🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

SpaceX défie les statistiques et passe (déjà) le cap des 20 décollages en 2022

Eric Bottlaender
Spécialiste espace
16 mai 2022 à 15h42
4
SpaceX Falcon 9 Starlink Cape Canaveral © SpaceX
Falcon 9 décolle depuis son site de Cape Canaveral.

Les équipes du géant américain ont vécu un week-end chargé, avec deux lancements de fusée en moins de 24 heures ! L'incroyable cadence de Falcon 9, essentiellement dédiée à la constellation Starlink, démontre aussi la maîtrise technique de l'entreprise pour les décollages comme pour les réutilisations.

SpaceX fait bien des envieux…

Fusées en stock

La cadence n'est pas sans rappeler les « beaux jours » des lancements soviétiques au début des années 80. L'URSS alignait alors plus d'une centaine de décollages vers l'orbite chaque année… Mais la comparaison a ses limites. SpaceX est une entreprise privée, elle n'utilise qu'un seul lanceur (de surcroit, réutilisable) et pour l'instant, réalise un véritable sans faute depuis 2016 : 126 tirs réussis d'affilée pour Falcon 9, ce qui en fait dans de nombreux standards la fusée la plus fiable en service actuellement, et l'une des plus fiables en 65 ans de décollages vers l'orbite. En 2022, surtout, SpaceX accélère et utilise ses trois sites de lancements à un rythme très soutenu : déjà 20 lancements réussis depuis le début de l'année… Dont deux en moins de 24 heures ce week-end. Le tout en récupérant systématiquement le premier étage de la fusée.

SpaceX met du rythme

Bien entendu, les équipes sont rodées et les processus ont évolué en 12 ans d'opérations avec Falcon 9. De la même manière, cela fait aussi plus de six ans que SpaceX récupère des étages de fusée, et cinq ans qu'ils sont réutilisés. L'entreprise dispose dans sa « flotte » de trois boosters totalisant chacun 12 vols, et les craintes initiales d'une moins bonne fiabilité avec la réutilisation ont disparu… À tel point que la NASA n'hésite plus à envoyer ses astronautes vers l'ISS avec des étages réutilisés.

SpaceX aurait-elle réussi à prouver que son concept commercial de fusée « testée en vol » est le bon ? Ces dernières années, la firme californienne a employé ses étages les plus réutilisés pour envoyer sa constellation Starlink. Pour la première fois ce 14 mai, elle a envoyé 53 satellites en orbite grâce à un booster neuf, peut-être histoire qu'il soit déjà rôdé pour les prochaines campagnes ?

Falcon 9 reuse 9
Il y a eu du chemin depuis la première réutilisation... Crédits SpaceX

Plus de Starlink, plus de Falcon 9…

Si l'impressionnant rythme de lancements et la maîtrise technique qui les accompagne font des émules, il ne faut toutefois pas oublier que SpaceX sert essentiellement à… SpaceX. C'est en effet pour sa propre constellation Starlink que sont organisés plus de la moitié des vols (13/20), qui ne rapportent rien à l'opérateur (lequel, s'il s'organise à prix coûtant, doit bien trouver les fonds pour les tirs, les revenus de Starlink n'étant pas suffisants pour le moment). Néanmoins, Starlink dépasse maintenant les 2 500 satellites envoyés, avec les 106 de ce week-end, dont plus de 2 000 déjà en activité au sein de la constellation. L'offensive commerciale (en plus du support aux utilisateurs ukrainiens) est donc attendue dans les prochains temps car le service pourra sans doute s'adresser à plus de clients. Et pour la génération Starlink suivante, SpaceX prépare déjà Starship

Source : Space Flight Now

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
4
5
smover
Une réussite insolente qui démontre l’intérêt des fusées réutilisables. Un plus grand nombre de lancement, une cadence plus élevée, des matières réutilisées au lieu d’être systématiquement pulvérisées…
Ipoire
Et dire qu’Ariane Space a l’époque rigolait disant que ca ne marcherait jamais.
tfpsly
Ipoire:<br /> Et dire qu’Ariane Space a l’époque rigolait disant que ca ne marcherait jamais<br /> Hummm, une recherche rapide me donne l’impression que c’est plutôt Musk qui a passé son temps à basher Ariane Space…<br /> 2006 Le Monde « * Je m’appelle Elon Musk. Je suis le fondateur de SpaceX. Dans cinq ans, vous êtes morts. » [visant tout le monde, Ariane, NASA…]<br /> 2012 BBC SpaceX CEO Elon Musk: Europe’s rocket ‹ has no chance ›<br /> 2021 Elon Musk Twitter: They [Ariane] are aiming too low… Everything else will seem like a cloth biplane in the age of jets.<br /> etc. On notera son respect habituel des promesses dans le temps (2006 + 5 ans vous êtes tous morts).<br /> Côté Ariane, les communications semblent plus respectueuses :<br /> 2013 Usine Nouvelle : « Arianespace surmontera la concurrence de SpaceX »<br />
vvdb
Et Musk utilise des brevets mis au point pour Ariane… L’inverse n’est pas encore vrai.
Cdoric
Ca c’est une légende, inventée pour je ne sais quelle raison. Et ArianeEspace n’avait pas la toute puissante Nasa derrière elle, ni les millions/ards du contribuable américain, ni la technologie décollage et atterrissage à la verticale réellement mise au point par MacDonnellDouglas 10ans avant spacex. D’ailleurs, Bezos faisait décoller et atterrir ses fusée à la verticale avant Musk .
Ipoire
Rien a voir, bezos ne dépasse pas l’orbite, ils sont pas dans la meme catégorie.
Cdoric
Peut etre que maintenant, spacex qui dépasse l’orbite n’est pas dans la même catégorie, mais c’est un fait , au début, avant que le vtol ne fonctionne sur de hautes altitudes et avec des fusées modernes, Bezos a été le 1er à réussir la manœuvre . Musk est le suiveur qui a amélioré le concept ( ses ingénieurs, plutôt)
Ipoire
Spacex a été la première entreprise privée a ravitaillé lSS, alors que bezos 7ans plus tard a fait combien de vol orbitaux ? 0.<br /> Faire re atterrir une fusée orbital et suborbital n’a absolument rien a voir, ta comparaison de qui a été le 1er ne s’applique pas. C’est vraiment chercher des poux.
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Ariane 5 est encore là et décolle ce soir avec deux grands satellites
La NASA a sélectionné l'équipage qui prendra place à bord de Starliner pour son premier vol habité
Ce système planétaire se désintègre lentement sous l'œil de nos télescopes
Starship : une première tentative de décollage orbital le mois prochain ?
Des employés de SpaceX se plaignent du comportement d'Elon Musk dans une lettre ouverte... et se font virer
Devialet et ArianeGroup vous font vivre l'expérience du décollage d'une fusée, et ça décoiffe !
Bras de fer entre Russes et Allemands sur le télescope Spektr-RG, à 1,5 million de km de la Terre
Un étrange rocher observé par le rover Perseverance sur Mars
Les échantillons de l'astéroïde Ryugu révèlent la présence d'acides aminés
C'est (enfin) officiel, Ariane 6 ne décollera pas avant 2023
Haut de page