Une nouvelle version des Spectacles, les lunettes connectées Snapchat, débarque

Spectacles 3
© Snapchat

Snapchat a lancé la commercialisation de la troisième édition de ses lunettes connectées : les Spectacles. Après le succès pour le moins limité rencontré par les précédentes versions, l'entreprise mise à présent sur un aspect plus haut de gamme. Cette nouvelle approche suffira-t-elle à convaincre les utilisateurs ?

Vous connaissez certainement Snapchat, le réseau social aux 210 millions d'utilisateurs actifs chaque jour. Mais pour son P.-D.G., Evan Spiegel, l'entreprise est avant tout une « camera company », c'est-à-dire une « société dédiée aux photos et aux vidéos ». Une identité qui passe donc par une diversification des activités.

Une édition plus haut de gamme

Dans cette optique, Snapchat continue de croire en ses lunettes connectées, les Spectacles. Elle a ainsi donné aujourd'hui le coup d'envoi officiel de leur troisième génération, qui n'était jusqu'à alors disponible qu'en précommande.

Pour les Spectacles 3, l'entreprise mise tout d'abord sur une refonte du design, censé lui apporter une nouvelle élégance. Le but est de faire de l'objet un accessoire de mode autant qu'un gadget technologique. Mais Snapchat a également souhaité muscler l'équipement de ses lunettes, avec une deuxième caméra, permettant de donner un effet 3D aux photos et aux vidéos prises directement depuis le dispositif. Il est, de plus, possible d'ajouter des filtres de réalité augmentée aux images capturées, avant de les partager sur divers réseaux sociaux.


Ces améliorations témoignent de l'ambition de la société de faire des Spectacles 3 un produit de luxe. Par conséquent, le prix a été revu à la hausse : 370 euros, contre 175 auparavant. Dans le même ordre d'idées, les lunettes seront vendues en édition limitée : le chiffre de 24 000 exemplaires aurait été avancé.

Les Spectacles font un flop pour le moment

Cela dit, cette diminution de la quantité ne résulte probablement pas que de la nouvelle orientation haut de gamme. Car comme beaucoup de produits similaires, les Spectacles ont toujours eu du mal à trouver leur public, depuis leur première apparition en 2016. Passé l'effet de curiosité, seuls 220 000 exemplaires du produit auraient été écoulés, bien loin des objectifs initiaux des 800 000 (selon certaines sources). Ce qui aurait entraîné des pertes autour de 40 millions de dollars (environ 36 millions d'euros).


Mais Evan Spiegel continue de croire en l'avenir des lunettes connectées. Les Spectacles 3 semblent alors poursuivre un double objectif : permettre à Snapchat de se positionner en tant que pionnier sur ce futur marché et analyser les usages des utilisateurs, afin d'améliorer le produit.

Source : Le Monde
Modifié le 12/11/2019 à 15h41
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Amazon annule son MMO sur Le Seigneur des Anneaux
Comparatif des meilleures chaises de bureau ergonomiques (2021)
Test Sony Bravia XR-55A90J : le téléviseur OLED qui en met plein la vue
Quel est le meilleur service de SVoD pour regarder votre film ou série du samedi soir ?
Resizable BAR : le point sur la technologie, les performances chez NVIDIA
D’ici fin 2021, on pourra utiliser Starlink en mobilité (avec une grosse antenne quand même)
Quel est le coût d’entretien d’une voiture électrique ?
Comparatif des meilleurs smartphones à - 300€ (2021)
Test ASUS ROG Flow X13 : quand RTX 3080 en perfusion rime avec frustration
Google : le FLoC ne fait pas l'unanimité chez Microsoft et Opera
Haut de page