Daimler (Mercedes) dévoile sa vision des villes pour 2038 à travers différents scenarii

01 novembre 2019 à 17h38
11
daimler-ville-2038.jpg
© Daimler

Le constructeur allemand livre plusieurs thèses démontrant comment il voit la ville du futur. Si le tableau est empreint d'utopisme, l'émergence de l'IoT et la plus grande rapidité des réseaux incitent à un certain optimisme.

Alors que le développement de l'internet des objets et l'arrivée de la 5G renforcent l'idée de l'émergence de la smart city dans son ensemble, le constructeur Daimler, maison-mère de Mercedes-Benz, a imaginé la façon dont nous vivrons dans une ville en 2038 (dans un peu mois de vingt ans). Tout en ayant conscience de la différence de rythme entre certaines mégalopoles, villes ou régions, la firme allemande a livré plusieurs thèses qu'elle espère devenir une véritable source d'inspiration pour tout l'écosystème.

Verte, active, dynamique et mobile, la ville du futur dévoile ses caractéristiques

Pour Marianne Reeb, du programme Pioneering Next développé par Daimler, la ville de demain doit cocher quatre cases principales. Elle doit d'abord être « une ville saine, qui cultive des espaces verts et dans laquelle l'eau coule à flots ». Elle doit aussi être « une ville active », où le sport aurait toute sa place et les centres-villes davantage occupés par les cyclistes et les piétons que par les voitures, comme cela reste trop souvent le cas aujourd'hui.


La ville du futur ne doit pas non plus opérer de distinction géographique entre le travail et le logement. « Les rues du centre ne se videront pas la nuit parce que personne n'y vit », imagine Marianne Reeb. L'espace urbain, lui, sera flexible, quatrième condition sine qua non. Les pistes cyclables, les rues et les voies piétonnes devront s'entrecroiser.

daimler-ville-2038-verte.jpg
© Daimler

Le développement de la mise en réseau et des capteurs offrira une fluidité aux villes

Pour nous donner une image de sa représentation de la ville du futur, Daimler a dessiné l'exemple de la Marienplatz, l'un des lieux stratégiques de Stuttgart, qui aurait une allure complètement différente ou presque en 2038, grâce au développement de la mise en réseau et de la technologie de capteurs. Piétons, bus, trams, voitures, cyclistes, bâtiments, rues... Tous seront connectés entre eux et fonctionneront en harmonie.

Sur cette place, la flexibilité de l'espace urbain laissera la place aux voitures autonomes qui, grâce aux facultés d'apprentissage de la ville, pourront circuler dans les rues de manière optimisée. Idem pour le métro aérien de la cité, qui assurerait le lien entre les différentes formes de mobilité, et prendra une place encore plus importante demain.


Le développement de l'intelligence artificielle permettra la circulation de robots de service, notamment dans les parcs ou les espaces verts. La ville du futur bénéficiera enfin d'une optimisation de son espace et fera émerger la tendance de la personnalisation, afin de pouvoir utiliser plus efficacement un espace restreint. Rendez-vous d'ici une vingtaine d'années donc.

Source : Mercedes-Benz
Modifié le 04/11/2019 à 05h08
11
10
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Actualités récentes

Comment contrôler vos données personnelles sur smartphone ?
Black Friday Week : les meilleures offres à saisir jusqu'à ce soir minuit
Hors-série du Veilleur d’écran[s] : 20 séries feel good pour garder le sourire le dimanche soir
Test Klipsch Cinema 600 : une barre de son très portée sur les basses
A quelques heures de la Black Week, la tablette Samsung Galaxy Tab A à prix cassé
Un pack PlayStation avec une manette Dualshock 4.0 + Uncharted: The Lost Legacy en promo
A la découverte de la planète naine Ceres et son énigmatique tache blanche
Le casque sans fil JBL T460 BT à moitié prix avant le Black Friday
Prêt à changer de PC portable ? Découvrez les meilleurs modèles de l'année
Bon plan : le boîtier Philips Hue Play + 2 lampes connectées à prix choc ce dimanche
Haut de page