🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech 🔴 Soldes d'été : jusqu'à - 50% sur le high-tech

Fortement attendue, l'application britannique de traçage de la COVID massivement téléchargée

29 septembre 2020 à 18h30
26
NHS COVID © NHS

Au Royaume-Uni, l'application de contact tracing de la NHS, semblable à StopCovid en France, fait un carton : cinq jours après son lancement, elle a dépassé les 12 millions de téléchargement.

Malgré un démarrage compliqué sur les questions techniques, NHS COVID-19 est désormais bien en place sur le smartphone d'un sixième de la population britannique. Un écart frappant avec l'application française, qui a seulement dépassé les 2,5 millions de téléchargements en quatre mois. Pourtant, cela ne garantit pas une efficacité pleine et totale.

En Écosse aussi, un succès retentissant

L'application de la NHS est disponible sur l'ensemble territoire du Royaume-Uni, hormis en Écosse où une autre appli a été développée. Mais d'un côté comme de l'autre du mur d'Hadrien, le succès est le même : Matt Hancock, secrétaire d'État à la Santé du gouvernement britannique, a annoncé que NHS COVID-19 avait été téléchargée 12,4 millions de fois (dont 6 millions le premier jour) ce lundi 28 septembre. Du côté de l'Écosse, le gouvernement a annoncé un million de téléchargements, depuis le 10 septembre, soit 1/5 de la population locale.

Les applications fonctionnent sur le même principe que StopCovid en France, grâce à un signal Bluetooth et à l'envoi de messages si l'on a été alerté en cas de proximité physique avec une personne déclarée comme infectée par le nouveau coronavirus. S'ajoute à cela l'utilisation d'un QR Code qui peut être scanné avant l'entrée dans des bâtiments (publics, mais aussi bars, restaurants, etc.) et qui permet à la fois de donner ses informations de santé vis-à-vis du virus et d'être contacté plus rapidement si une personne infectée était présente dans un même lieu, au même moment. Enfin, elle permet de prendre rendez-vous pour un dépistage ou de déclencher un décompte si une période de
quarantaine s'avère nécessaire.

Rappelons enfin que, contrairement au gouvernement français qui a opté pour un modèle centralisé, Londres a fait le choix de la solution conçue par Apple et Google pour développer NHS COVID-19.

De nombreuses conditions préalables au succès des applications

Le gouvernement britannique s'est évidemment félicité, devant la Chambre des Communes, de cette réussite.

Mais malgré ces débuts encourageants, de nombreux utilisateurs se plaignent, rapporte la presse britannique, de problèmes de compatibilité avec de vieux smartphones. Les applications requièrent l'utilisation d'Android 6.0 ou iOS 13.5 qui ne peuvent être installés sur des smartphones étant sur le marché depuis avant 2015.

Par ailleurs, le bon fonctionnement de ce type d'applications requiert plus que leur simple téléchargement. Leur activation au quotidien, à chaque sortie, pour commencer. Mais aussi la proximité entre deux personnes durant un certain laps de temps et à une certaine distance. Il faut ensuite que les personnes renseignent si elles sont malades sur l'application. Seul le temps montrera si ces conditions préalables sont remplies.

Source : ZDnet

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
26
17
smover
Malheureusement nous avons en France très peu de civisme.<br /> Si le gouvernement n’avait pas fait une App il se serait fait incendier. Mais il fait une App et trop peu de monde l’installe. Alors bien sûr il y a des débats sans fin sur sa performance mais si elle permet de serait-ce que d’éviter 10 morts, qu’est-ce que ça coûte de l’installer ? C’est juste lamentable.<br /> Entre ceux qui ne l’installent pas parce que qu’ils sont jeunes et se sentent sans risques (et pas solidaires de leurs aînés), ceux qui ne l’installent pas parce que qu’ils n’aiment pas notre Président (mais quel rapport ?!), ceux qui ne le font pas par paresse ou ceux qui psychotent sur les données personnelles on est loin d’avoir une appli aussi efficace qu’elle le pourrait
nicgrover
En Irlande, Stopcovid a été téléchargé par 20% de la population, un peu plus de civisme ma foi…
guigui71
Tu résumes très bien m’a pensé sur ce sujet.
thibalco
Civisme je ne dirais pas ça. Ce qui serait intéressant, ça serait un comparatif entre les 2 techniquement pour voir déjà, car celle qu’ils ont, je n’ai pas du tt regardé et celle-ci est arrivée plus tard.<br /> Quand a l’utilité de l’installer, tu mets un budget pour faire un truc, si c’est bien fait et bien vendu, ça paye, si c’est pas ouf, c’est mort et l’argent aurait pu être inverti dans d’autre choses. La dure leçon d’un produit et de sa vente xD (et pour moi c’est un fail dans les 2, je ne l’ai pas installé car c’est une honte pour un dev de cet ampleur et le civisme je pense que je l’ai autant que ceux qui ont mis l’app ;). Pour les autres qui en veulent à Manu, ba oui ils n’ont pas de recul.
jeanlucesi
Heureusement en France nous ne prenons pas au pied de la lettre toutes les paroles de nos politiques dont nous nous méfions .<br /> Les Français ont raison de ne pas télécharger cette application.
Nmut
Entre se méfier et toujours refuser par principe, il y a une différence qui s’appelle la réflexion, malheureusement rarement d’actualité.
notolik
En dehors du civisme et de la discipline il est probable que l’application GB soit bien mieux faite. Dans l’urgence la France a fait une bouse pendant qu’ils faisaient un truc léché…<br /> Civisme ou non, c’est plus facile de laisser tourner une application qui ne va pas te pousser au bout de 4 heures à te rapprocher d’une prise électrique.<br /> Je ne comprends vraiment pas pourquoi on n’a pas fait le même système qu’en Korée. Ils ont fait un truc ultra primitif à base de QR code, mais anonyme et diablement efficace. Eux ils ont eu affaire avec le SRAS : pourquoi penser systématiquement que les autres sont des idiots?
jedi1973
Le probleme c’est qu’en France, l’appli ne sert pas a grand chose, tellement il a ete vidé de sa substance… a par notifier d’une eventuelle proximité de 15 minutes avec un contaminé et meme s’il a pas ete dans al meme piece que vous meme pas dans le meme wagon de train ou de metro… Rien d’autres… A force de repondre aux detracteurs du respect de la vie privée, on enf ait des appli inutile !!! ( pourtant ces memes personnes qui font des recherches sur google, achete en ligne sur amazon, et sont sur enormement de reseaux socaiux a donner leurs infos perso a tout le monde). C’est comme les cameras dans les rues, beaucoup sont contre mais pourtant, quand ils sont victimes de vol ,d’enlevement ou d’agression, c’est les premiers qui demandent s’il n’y a pas des cameras pour retrouver leur(s) agresseur(s) !!!
Nmut
Alors, s’il te plait, propose ta réflexion que l’on en débatte! <br /> Qu’est ce qui te dit qu’il n’ont pas creusé la question avant de poster leur message?
nikon561
le probleme est que pour faire accepter des mesures restrictives, ou intrusives, il faut que les citoyens aient CONFIANCE dans le gvt.<br /> Hors en france, cela fait des décennies que les gvt successifs, et celui ci en particulier, font l’inverse. et le gouvernement leur donne raison, rien que sur les derniers mois, entre les masques, les test, les mesures toutes plus illogiques les unes que les autres…
Feladan
Mieux faite ou non, ce n’est pas réellement un prétexte. La seule chose qu’on peut lui reprocher à StopCovid, c’est effectivement les 15 minutes qui semblent longues. Mais ne pas installer sur ce seul prétexte, c’est limite quand même.<br /> Quoi qu’il en soit, au niveau de la batterie, tous les tests montrent que l’utilisation est marginale, de 1 à 3% avec le Bluetooth activé en fonction des téléphones. Le problème de batterie n’est que sur certaines téléphones, avec certains OS non à jour. On ne devrait même pas en parler tant ça doit être dérisoire.<br /> Pourquoi ne pas faire comme en Corée ?<br /> Le principe de la Corée est basée sur un QR Code qui t’identifie TOI à un certain endroit à un certain moment avec conservation des données jusqu’à 1 mois. Le but est que les autorités, contactent toutes les personnes présentes à tous tes endroits à toutes tes heures quand un cas est détecté. Ce n’est absolument plus anonyme et c’est carrément un moyen de retracer toutes tes activités . On pourrait penser un compromis, où la personne n’est pas identifiée, et c’est l’appli qui envoi une alerte (comme StopCovid quand tu es déclaré contaminé, tu Scan un QR Code et ça envoie une alerte à tout les «&nbsp;contacts prolongés&nbsp;») et non le GVT qui retrace.<br /> Mais dans les deux cas, tu vois ça possible en France ? x) . Pour moi, y’a tellement de paranos de données personnelles que tout le monde s’en serait mêlé.<br /> Quand je vois que certaines personnes ici pensent déjà qu’entrer sa plaque dans un horodateur qui supprime la donnée après paiement est «&nbsp;une atteinte à la vie privée&nbsp;»… J’imagine même pas avec une telle application &gt;.&lt;
notolik
On a pas le même niveau d’information sur le système en place en Corée. Je ne saurait pas dire qui a raison par contre…<br /> Ce que j’ai lu, c’est que le système Coréén est complètement passif : aucun besoin d’application résidente. En flashant un QR code à l’entrée d’une zone ou d’un établissement ET à la sortie (le QR code est différent), on lance juste une page HTML avec un ID en cookie et des paramètres (ID du lieu, entrée ou sortie, …)<br /> Le site ne fait que enregistrer ces informations reliées à ce cookie. Quand les recoupement déterminent que tu es à risque, au prochain QR, la page affichée est différente et te donne des détails sur le ou, quand, … et les endroits ou te faire dépister avec ton ID de cookie.<br /> A priori tu n’es pas obligé de donner ton «&nbsp;vrai&nbsp;» nom au dépistage, les résultats arrivent lors d’un flashage de QR.<br /> Si tu flingues tes cookie, tu effaces de fait tout ton historique…<br /> Au début, ils ont incités les gens au civisme (a flash IN et OUT) en proposant… Des ristournes !!!<br /> Quand tu flashais IN, tu avais un autre QR code de la boutique en question pour avoir un rabais.<br /> Si tu ne flash pas OUT, dès que tu flash IN ailleurs le OUT est automatique.<br /> Bref, rudimentaire, mais efficace.<br /> Et anonyme même pour les bandits, tant que la police ne met pas la main sur ton portable…
cloomcloom
Hello @notolik,<br /> Qu’est-ce qui est mieux léché dans l’appli GB par rapport à StopCovid?<br /> Qu’est-ce qui est mieux avec les QR code? De devoir scanner le QR code de toutes les personnes que vous croisez? Je ne comprends pas comment un système basé sur des QR Code puisse remplacer le bluetooth.
Feladan
notolik:<br /> On a pas le même niveau d’information sur le système en place en Corée. Je ne saurait pas dire qui a raison par contre…<br /> Non plus .<br /> C’est étrange, je n’ai pas lu exactement la même chose que toi. Surtout sur l’app et les cookies.<br /> visitors to the facilities are required to download a smartphone app … Visitors to such facilities are required to submit QR codes with personal datawhich is used in epidemiological investigations by health authorities and will be encrypted and destroyed after four weeks<br /> On voit bien , qu’il y a une APP, que les données sont envoyées avec des données perso et gardées (c’est sous entendue) côté serveur. Du coup ce n’est absolument pas ce que tu décris x) . Ca date d’aout 2020, y’a peut être eu une autre version en mode «&nbsp;anonyme&nbsp;» ? Mais c’est la Corée, permet moi d’en douter ^^’.<br /> Et en prime, je viens de voir ça pour les commerçants :<br /> Facilities that don’t implement the QR code system or falsify their visitors’ list will be subject to fines or shutdowns<br /> Bref, on comprends que ce dispositif n’est pas possible en France où on crie au scandale pour tout.<br /> De plus, ce système de la corée NE REMPLACE PAS StopCovid. Puisqu’il faut un QR code et un établissement.<br /> Quand on se rencontre entres amis dehors, on se scanne le QR Code ? xD .<br /> On pourrait l’imaginer, mais déjà que les gens sont incapables de respecter le port du masque ou 1 mètre de distance, si tu leurs demande de faire ça en plus …<br /> Bref si rien de tout ceci n’est possible en France, c’est à cause de la population anti-tout et égoïste.<br /> Edit: Après recherche plus longue, je ne trouve strictement AUCUNE mention du principe de fonctionnement que tu décris. Que ce soit sur asiatime, zdnet.com, itsecurityguru.org etc . Je ne sais pas d’où tu tiens ta version
smover
natanoj:<br /> Les 2 premiers commentaires font peur. Suivre le mouvement sans réfléchir n’est pas une option.<br /> C’est bien de juger à l’emporte pièce…<br /> Comment tu te permets de dire que je n’ai pas regardé comment STOP Covid fonctionne avant de l’installer ? Bien sur que j’ai regardé, ne serait-ce que par curiosité intellectuelle et accessoirement je bosse dans l’IT donc ce sont justement des sujets que j’étudie.<br /> Et au delà de tout cela j’ai un minimum de sens civique et de respect pour nos aînés et autres personnes plus à risque que moi, donc je fais ce que je peux pour participer à la protection de notre population.<br /> Après bien sûr je ne fais pas partie des complotistes qui refusent de voir les statistiques et l’augmentation des gens hospitalisés, je considère que nous sommes bien en pandémie évidemment. Je comprends que ceux qui ne croient pas à cette crise n’installent pas l’appli même si je trouve ça incroyablement immature…
zomurn
La covid…le covid bon sang. C’est un virus avant d’être une maladie.
notolik
Je dis le COVID aussi, mais on dit LA gripe, la gastro, …<br /> Il faudrait dire :<br /> «&nbsp;j’ai attrapé la COVID&nbsp;» ou «&nbsp;j’ai le Corrona Virus&nbsp;».<br /> «&nbsp;c’est une mesure contre la COVID&nbsp;» ou «&nbsp;c’est une mesure contre le Corrona Virus&nbsp;»<br /> Mouais, et dire qu’on paye des hauts fonctionnaires pour nous rappeler à être précis dans nos propos.
notolik
L’anonymat absolu n’existe pas. Google nous le rappel tous les jours.<br /> Mais contrairement à une «&nbsp;vraie&nbsp;» application mobile, une application purement web est beaucoup plus limitée (des choses y sont naturellement bloquées, en plus des autres blocages «&nbsp;manuels&nbsp;»).<br /> Donc ils ont changé le système employé lors du SRAS… A moins que ce soit une application vide (juste une enveloppe, une fenêtre sur l’application web), mais ca ne semble pas/plus être le cas…<br /> Dommage car ça me semblait pas mal sur le papier, et compatibles avec tous les flipés de la vie (qui en // balancent leur vie sur les RS).
Feladan
Bah en fait, «&nbsp;Covid&nbsp;» est bien une «&nbsp;maladie&nbsp;» avant d’être un «&nbsp;virus&nbsp;». Covid est la contraction de «&nbsp;COrronaVIrus Disease&nbsp;».<br /> La théorie voudrait que tu dise «&nbsp;LA&nbsp;» Covid (avec un D. Sinon «&nbsp;Le Corronavirus&nbsp;» comme dit @notolik ou «&nbsp;Le covi&nbsp;», sans le D ).<br /> Mais dans la langue Française, l’usage fait aussi la loi. Et aujourd’hui beaucoup de monde utilise «&nbsp;LE&nbsp;», ce qui le rend également bon.
notolik
Feladan:<br /> Mais dans la langue Française, l’usage fait aussi la loi. Et aujourd’hui beaucoup de monde utilise « LE », ce qui le rend également bon.<br /> Ouais enfin, je vais pas dire à un pote «&nbsp;Salut gros !!&nbsp;» au lieu de «&nbsp;Salut frangin !!&nbsp;» parce qu’une armée de débiles ont entendus des Anglo-saxons dire «&nbsp;Bro&nbsp;» (Brother) et ont compris «&nbsp;gros&nbsp;»…<br /> On va pas commencer à dire «&nbsp;Ceux qui zont fait …&nbsp;» parce que 7% de la population est analphabète.<br /> Bref, on va pas non plus dire et écrire n’importe quoi n’importe comment!<br /> S’il faut dire «&nbsp;LA COVID&nbsp;» et «&nbsp;LE Corrona Virus&nbsp;» ce n’est pas non plus la mer à boire.
Feladan
C’est différent. Dans notre cas, l’usage de «&nbsp;Covid&nbsp;» et «&nbsp;Le Covid&nbsp;» est nouveau et été utilisé avant même que l’académie ne se prononce. De part de nombreux éléments : population, mais surtout les médias et les hommes politiques/chercheurs. Cela a duré des mois.<br /> Tes exemples ne partagent absolument pas ces caractéristiques, ils sont donc plutôt hors sujet ^^’. Et d’ailleurs, j’oserai même dire que si un jour, les médias, les chercheurs, la population, les hommes politiques and co, commencent à dire «&nbsp;Salut Gros&nbsp;» ou «&nbsp;Ceux qui zont fait&nbsp;», de part la même règle, l’usage deviendra très probablement toléré.<br /> Ne pas vouloir rectifier à tout prix la langue, si l’usage diffère, c’est pas non plus la mer à boire.<br /> On appelle ça une langue vivante et c’est comme ça depuis pas mal d’années maintenant
zomurn
Excellent !! Comme dit un certain humouriste, notre connaissance du covid est tellement médiocre qu’on ne sait déjà même pas comment ça s’appelle…lol
carinae
Bah de toute façon on s’en fout un peu​:grin: La covid ca sonne mal a l’oreille donc autant dire quelque chose de plus plaisant …si tant est qu’on puisse dire ça …vu que nos supers Expert nous ont sorti a peu près tout et son contraire…<br /> Et ne parlons pas bien sûr du civisme des uns et des autres …cafetiers en tête
Volubilis
Tout à fait d’accord!! en France on aime bien râler sur tout et son contraire; Le débat surréaliste concernant la 5G en est une autre illustration très actuelle
ar-s
Vainqueur de la Troll League 2021 ! YEahh
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

En octobre, Stadia offre six nouveaux jeux et inaugure (enfin) le Crowd Choice
DuckDuckGo s'en prend à l'écran de sélection des moteurs de recherche Google d'Android
Cyberattaque : le plan de la France, Lettonie et Lituanie pour les élections et contre la désinformation
Le succès d'Among Us fait exploser les téléchargements de Discord
French Days : l'antivirus Norton 360 Deluxe plus abordable que jamais (-63 %)
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Les meilleures séries d'anthologie
Les meilleurs series animes
Black Friday Amazon : Microsoft Surface Pro 7 à 799€ au lieu de 1069€
Soldes d'été : l'enceinte Bluetooth Ultimate Ears Boom 2 Lite pour seulement 59€
Haut de page