Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid

25 septembre 2020 à 08h52
38
Jean Castex © France 2
Le Premier ministre, Jean Castex (© France 2)

Déjà que l'application de suivi de contacts a du mal à convaincre le public, la sortie du Premier ministre, jeudi à la télévision, n'arrangera pas ses affaires.

Jean Castex s'est-il pris les pieds dans le tapis jeudi soir devant Léa Salamé, Thomas Sotto et les centaines de milliers de téléspectateurs qui l'écoutaient, en répondant à une question autour de l'outil StopCovid ? Invité de l'émission Vous avez la parole sur France 2 ce 24 septembre, le Premier ministre a révélé, dans un exercice d'honnêteté, n'avoir toujours pas téléchargé l'application, imputant ce refus à ses nouvelles fonctions.

StopCovid, une histoire de métro pour Jean Castex

Voilà un moment bien embarrassant pour le chef du gouvernement. Alors que Léa Salamé lui demandait s'il avait téléchargé l'application StopCovid, le Premier ministre s'est fendu d'un « non » qui semblait bien affirmé.

Provocant l'étonnement de l'assistance et des deux journalistes, Jean Castex a alors expliqué ne pas l'avoir fait en étant « très honnête », après avoir « pourtant poussé les Français à le faire ». Gêné, le chef du gouvernement a alors justifié ce choix au regard de son nouveau rôle au sommet de l'État.

« Vu les activités qui sont les miennes, vous les voyez, très honnêtement ? StopCovid, c'est intéressant quand vous allez dans le métro, quand vous croisez du monde. Malheureusement, l'exercice de mes fonctions fait que je ne prends plus le métro », a déclaré le Premier ministre. On ne croise donc pas beaucoup de monde lorsqu'on est le chef du gouvernement.

Moins de 300 alertes envoyées depuis le 2 juin

La réponse du Premier ministre est d'autant plus dérangeante pour l'opinion qu'il a lui-même été cas contact du directeur du Tour de France, Christian Prudhomme, le 5 septembre dernier sur la Grande boucle, l'obligeant à observer une période d'isolement de plusieurs jours. Finalement testé négatif trois jours plus tard, Jean Castex avait rapidement pu reprendre ses activités.

Dans la foulée, le ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, et la ministre déléguée chargée de la Citoyenneté, Marlène Schiappa, ont avoué avoir également fait fi de StopCovid.

StopCovid ne brille décidément pas par son efficacité. À la mi-septembre, l'application avait été installée sur le smartphone de 2,3 millions de Français , soit 3,6% de la population. Ce qui est largement insuffisant. Ajoutez à cela plus de 700 000 désinstallations, pour moins de 300 alertes envoyées, et moins de 4 000 utilisateurs ayant scanné leur QR code covid. Rappelons que l'application coûterait tout de même 120 000 euros par mois à l'État.

Qu'en pense-t-on chez Clubic ?

Sans entrer dans des considérations politiques, Jean Castex a fait ce que l'on appelle une « boulette ». On devine de là le sourire crispé d'un Cédric O, secrétaire d'État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, qui s'est dépatouillé ces derniers mois pour imposer StopCovid. Visiblement, l'appli de contact tracing ne serait clairement pas d'une grande utilité pour plusieurs membres du gouvernement.

Concernant Jean Castex, on peut évidemment dire qu'il s'agit d'un comble pour celui qui était surnommé jusqu'il y a peu « Monsieur Déconfinement ». Déjà que StopCovid n'inspirait pas la plus grande sympathie des Français, autant dire que là, l'application ne devrait pas sortir du bois avant un moment. Et le nombre record de cas enregistrés le 24 septembre (16 096), expliqué en partie par une recrudescence des tests, ne devrait rien y changer.

« Le cochon est dans le maïs », pourrait-on dire de StopCovid, pour reprendre une expression culte du monde de rugby, chère au Premier ministre.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
38
32
Cyril_Ferey
Bonjour,<br /> je suis le patron d’uber, mais je n’utilise jamais de service de VTC. J’ai ma propre porche et jamais je ne laisserais jamais quelqu’un d’autre conduire à ma place.
Cyril_Ferey
Mais on lui en veut pas tant que ça car je pense qu’aucun tech n’a téléchargé cette app.
jedi1973
Appli qui vide la batterie ( bluetooth activé en permancence) et se «&nbsp;declenche&nbsp;» qu’au bout de 15 minutes de «&nbsp;contact&nbsp;», nul doute que ca va pas declencher grand chose. Perso je n’en voit pas l’utilité, et meme aussi chez nos politiques ( la preuve avec Casteix) . Pour que cette appli fonctionne et soit sur", il faudrait que tout le monde se fasse testé 1 fois par semaine et pense a renseigner l’appli sur son etat… Mais c’est tres tres loin d’etre le cas… De plus, l’appli donne le ressenti d’etre tracé. Pas sur que les gens aiment ca… Quand on est malade, on le cri pas sur tous les toits !!! Dans la tete de beaucoup de personne,etre malade est synonyme de mauvaise hygiene ( pour le covid, si tu l’attrapes, c’est que tu as pas respecter les gestes barrieres, donc c’est ta faute, donc tu es montré du doigt) . Le caché est presque la regle… Qu’on soit d’accord ou pas, que mes propos soient veridique ou pas, les gens sont comme ils sont, le covid ne les changera pas…
rsebas3620
Pas d’accord sur ce que vous dites je le connais un peu habitant pas loin de chez lui et je l’ai croisé bien avant qu’il devienne premier ministre et quand il a quelque chose a dire… il vous le dit… et quand il est en colere vous le savez aussi !!! il estime surtout que le mensonge avéré sans raison n’a pas de raison d’etre et il a appliqué ses conviction hier soir…quand il a qqch a dire il va vous le dire et il va prendre rarement des gants contrairement a beaucoup de politiciens…comme un amateur de ballon ovale… il va vous dire poliment qu’il n’y a pas que les bonbons qui font tomber les dents
GRITI
Il n’est pas le seul à l’avoir reconnu sur le plateau.<br /> Il est difficile d’imaginer que le premier ministre et deux autres ministres torpillent ainsi une chose mise en place par le gouvernement. On pourrait tout à fait imaginer que cet aveu commun est stratégique. On se dirait ainsi qu’ils ont été honnêtes sur ce point alors que cela aller faire grincer des dents au gouvernement et jaser sur les réseaux sociaux. Par extension, ils sont honnêtes sur les autres aspects de la crise sanitaire et du COVID donc on peut leur faire confiance.<br /> .<br /> .<br /> .<br /> Ou pas…
SlashUzero
c’est parce qu’il a pris la pilule rouge…<br /> C’est un mec honnête , un peu du cru, pas surpris…
chaton51
un politique honnête ? tu reves encore…
LeToi
Le Bluetooth est activé en permanence sur mon téléphone sans que la batterie n’en souffre, il faut arrêter avec ces idées reçues…<br /> Par contre il oublie qu’il a des collaborateurs qui peuvent prendre les transports en commun et s’infecter puis l’infecter…
g-jack
donc si on ne prend pas le métro (comme dirons nous 95% des français) cette application à 100 000€ / mois de notre proche est inutile.<br /> Tout va bien alors
Felaz
« Le cochon est dans le maïs » ahah
AlexLex14
Jean Castex doit bien la connaître celle-là
Blues_Blanche
Oh la grosse affaire…
nicgrover
Les «&nbsp;charlots&nbsp;» sont de retour… enfin non ils ont toujours été là…
Feladan
Le me suis arrêté à la première phrase.<br /> On sent que vous ne l’avez pas utilisé (histoire de la batterie), et que vous répétez juste les «&nbsp;on dit&nbsp;» (batterie et les 15 minutes) ^^ . Ce sont là encore et toujours les mêmes arguments des détracteurs, mais qui ne se tiennent pas. Vous auriez pu finir le combo avec «&nbsp;le bluetooth c’est une technologie vieillissante avec plein de faille&nbsp;», vous y étiez presque !<br /> L’histoire de la batterie est une fausse information issue de personnes peu techniques. C’est tout bonnement faux, et ça a été testé (google est votre ami), l’un des développeur à même corroboré l’utilisation (qui est de l’ordre de 2 à 5%). C’est du négligeable donc.<br /> L’histoire des 15 minutes et tout bonnement logique et normal car il s’agit d’un taux référentiel utilisé pour quantifier les risques de contaminations. Il fallait bien un taux à partir duquel le «&nbsp;risque&nbsp;» devient plus grand.<br /> Mais de toute façon, en France, quand on est sûr de quelque chose, on ne prend pas la peine de vérifier si on se trompe ou non . On a forcement raison
mcbenny
Très bien, maintenant que tu nous a expliqué qu’il était franc du collier, tu peux nous expliquer pourquoi il l’a pas téléchargée ?
cirdan
Je trouve quand même qu’on baigne dans la démagogie dans cette histoire.<br /> Surveillé comme il doit l’être, de même que son entourage qui doit montrer patte blanche pour pouvoir l’approcher à cause de ses fonctions, il n’y a strictement aucun intérêt pour lui à télécharger cette appli. Et il n’y en aurait pas non plus pour le reste de la population si tout le monde avait son poste.<br /> On peut lui reconnaître une maladresse sur la forme vis-à-vis de l’opinion publique, mais arrêtons aussi de faire les outrés, ça n’en vaut vraiment pas la peine.
pascalreedsmith
et en même temps, un premier ministre, est ce bien, pour sa sécurité et celle des information qu’il détient, de donner accès à sa localisation et ses déplacements ?<br /> un peu comme Air force one pendant les attentats du 11 septembre, vu que c’était le seul avion à voler, on savait ou était le président américain ;;;
rsebas3620
parce que lors des reunions et differentes commissions lui meme n’etait pas pour…
philouze
"Surveillé comme il doit l’être, de même que son entourage qui doit montrer patte blanche pour pouvoir l’approcher à cause de ses fonctions, il n’y a strictement aucun intérêt pour lui à télécharger cette appli. "<br /> Il a pourtant été cas contact. Si l’ensemble de ses proches pros et familiaux avaient été équipés ça n’aurait pas été le cas.<br /> Dans certains pays comme la suisse tout le monde a montré l’exemple et le tracking a été efficace.
Shorg
Idem, mon iphone 7plus est constamment en liaison avec mon iWatch et avec mes 2 aides auditives (ok, je ne suis pourtant pas si vieux, mais les ciorconstances…).<br /> Bref, je ne vois pas réellement de différence d’autonomie avec les (rares) fois où le BT est déconnecté volontairement…
cyrano66
C’est rien qu’une maladresse<br /> Pourtant c’est pas un débutant en politique.<br /> OSEF qu’il l’utilise ou pas<br /> Au pire il sort un gros mensonge, personne va aller vérifier les applications de son portable et ça ne fera pas un buzz à la noix.<br /> En plus je serais très étonné que le prime minister est le portable de tout le monde.<br /> Et je serais à la place de son service de sécurité même pas en rêve je colle une appli qui le positionne h24.
cirdan
philouze:<br /> Il a pourtant été cas contact. Si l’ensemble de ses proches pros et familiaux avaient été équipés ça n’aurait pas été le cas.<br /> Là je comprends pas. Tu es en train de dire que, s’il avait eu l’application, il n’aurait pas été cas contact ? Ca n’a aucun sens, cette application n’agit pas de manière préventive !<br /> Mais c’est au contraire justement un bon exemple. Tu as vu la rapidité avec laquelle tous les cas présent autour de Christian Prudhomme ont été recensés ? Si tout le monde avait eu l’application, ça aurait été à peine plus rapide mais surtout beaucoup moins précis.<br /> Cette application n’apporte aucun bénéfice pour les hommes publics de ce niveau, ils sont bien plus surveillés que le citoyen de base.
Carmageddon
Comme toujours : faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais.<br /> Pour remonter le score de l’application, ils n’ont plus qu’à la rendre obligatoire…
jls2211
Pour lutter contre un virus biologique, c’est la médecine, pour un virus informatique c’est une appli. Tout le monde le savait que cela finir comme ça, mais au passage une «&nbsp;startup&nbsp;» à pris un contrat et hop jackpot, pas grave c’est le contribuable qui paiera.
raymondp
Bien dit !<br /> Vue du reste du monde on passe vraiment pour des râleurs pathétiques. Jamais content toujours la faute aux autres<br /> C’est que le reste du monde ne comprend pas ! déjà, ils n’ont pas la moitié des avantages sociaux ni de la retraite qu’il y a en France, ensuite ils se disent que le gouvernement doit vraiment être nul pour être détesté à ce point ! Bah de toute façon celui d’avant il était détesté et celui d’avant encore il était aussi détesté, alors. Et c’est comme au foot, le premier péquenot les traite de nuls, comme s’il pouvait faire mieux que ceux en place, alors qu’il ne s’est jamais sorti les doigts du c…
raymondp
ça dépend sans doute de la version d’Android ou du tel, j’ai un S6, je l’ai installé et je confirme que cela bouffe assez vite la batterie. Le problème c’est que l’appli ne passe jamais en veille. Je l’ai gardée malgré tout jusqu’à l’été et depuis je ne l’ai pas réactivée.<br /> Par contre, au niveau de la protection des données personnelles c’est très bien fait : tu peux supprimer les données personnelles sur le tel, sur le serveur, etc.<br /> On aimerait bien avoir ce genre d’options sur les applis commerciales !
Feladan
Il y a certaines versions des OS où la batterie ne tient pas pour X raisons les protocoles bluetooth.<br /> Cela ne vient pas de la technologie en elle même, mais des versions et bugs des OS. Ce n’est donc absolument pas imputable à l’application ni au bluetooth, et c’est bien entendu corrigé depuis. Du coup, l’argument reste totalement faux et mensonger.<br /> C’est comme prétexter qu’une technologie est nulle car dans un jeu, avec une certaine version de drivers précise, ça le fait planter. ^^
max_971
Pourquoi ne pas demander aux opérateurs de faire un traçage afin de suivre à peu près les gens (pas au mètre près) ?<br /> On aurait une idée en gros comment le virus circule.<br /> On nous a bien fait l’histoire des parisiens quittant Paris avant le confinement.<br /> Si il y avait dans les «&nbsp;pubs&nbsp;» covids un message à la fin disant «&nbsp;Téléchargez l’appli Stopcovid afin de nous aider à vous aider&nbsp;», peut-être qu’on aurait pu tracer le virus et éviter le prochain confinement qui arrive.<br /> PS : le virus circulait pendant le confinement de Mars. Où était les gens pendant cette période ? DANS LES SUPERMARCHES
cyrano66
max_971:<br /> Pourquoi ne pas demander aux opérateurs de faire un traçage<br /> En faite Applet et Google ce sont déjà mis d’accord pour une fonction covid dans leur futurs Maj (notification d’exposition)<br /> Elle est déjà en place sur la Maj IOS et prochainement sur celle d’android<br /> Ça coûtera pas un sou au contribuable mais la fonction ne sera pas dispo en France.<br /> Qui paye sur fonds public sa propre application.
GRITI
cyrano66:<br /> une fonction covid dans leur futurs Maj (notification d’exposition)<br /> Vive les ROMS custom…<br /> max_971:<br /> Pourquoi ne pas demander aux opérateurs de faire un traçage afin de suivre à peu près les gens (pas au mètre près) ?<br /> Mon téléphone passerai pas mal de temps en mode avion si cela devait se produire.<br /> max_971:<br /> DANS LES SUPERMARCHES<br /> Et au travail…
Feladan
max_971:<br /> Pourquoi ne pas demander aux opérateurs de faire un traçage afin de suivre à peu près les gens (pas au mètre près) ?<br /> Les gens ne veulent pas. Tout simplement une questions d’utilisation de données perso/ manque de confiance.<br /> Qu’on se le dise bien, le soucis ici c’est pas réellement la solution technique en elle même, on est capable de la faire et on a déjà eu pléthore d’idées.<br /> Le soucis réel c’est comment la population (et surtout Française…) la réceptionnera. Et là c’est le drame, les gens sont plus aptent à crier au scandale sur des prétendues données persos utilisées, que d’accepter qu’on le localise même si ça peut sauver des vies.<br /> C’est d’ailleurs très paradoxale, car une grande part des gens qui encensent la Corée et critiquent la France concernant la gestion de la crise, critiquent également l’utilisation de données persos en France. Alors que c’est justement LA pierre angulaire de la gestion de la crise par la Corée… (traçage des gens et envoie automatique de SMS quand cas de contact a été détecté, traçage via bracelet, carte de crédit et ).<br /> C’est surtout via ces mesures de traçage qu’ils ont de très bons résultats, mais ici la majorité de la population n’accepterait pas pour des raisons idéologiques. Faut bien comprendre qu’on est dans un pays où les gens crient au scandale tout le temps et pour tout😁<br /> GRITI:<br /> max_971:<br /> DANS LES SUPERMARCHES<br /> Et au travail<br /> Et dans la rue… Je ne sais pas pour vous, mais moi a Lyon le premier mois de confinement, tout le monde s’en tamponnait l’oreille, j’e voyais des groupes de jeunes, des familles etc passer sur la route tranquille (je suis au 8eme étage en mode tour de guet ). Après heureusement c’était plus respecté.
MattS32
Tout a fait. L’intérêt de cette application, c’est de pouvoir identifier les cas «&nbsp;contacts anonymes&nbsp;», des gens qui ont côtoyé un malade sans nécessairement être identifié. Donc effectivement, comme le dit Castex, c’est utile quand on prend le métro, où on a plein de contacts anonymes, pas quand on est au bureau, où on est en contact avec des gens qu’on connait.<br /> Perso c’est d’ailleurs comme ça que je l’utilise depuis le début. Désactivée chez moi ou au bureau, mais activée quand je vais à la cantine, quand je prends le tram ou le train, quand je vais faire des courses, etc… Bref, partout où je suis en contact avec des inconnus.<br /> Si, comme Castex, je n’avais à peu près aucun contact avec des inconnus, je n’aurai sans doute pas non plus installé l’application.<br /> Accessoirement, pour des raisons de sécurité, j’ose espérer que les smartphones de nos dirigeants ont le Bluetooth bridé au maximum, voire complètement désactivé…
MattS32
Un traçage par les opérateurs téléphoniques serait beaucoup trop imprécis. Un malade, et hop, c’est tout le quartier qui est identifié comme «&nbsp;cas contact&nbsp;».<br /> En plus ça poserait bien plus de problème de respect de la vie privée, puisque ça impliquerait notamment de communiquer des infos de santé de façon non anonyme aux opérateurs.
MattS32
Ce que proposent Apple et Google, ce sont juste des API facilitant le développement de ce genre d’applications hein. Ils ne fournissent pas une application fonctionnelle, et encore moins les serveurs indispensables à son fonctionnement.
philouze
cirdan:<br /> Là je comprends pas. Tu es en train de dire que, s’il avait eu l’application, il n’aurait pas été cas contact ? Ca n’a aucun sens, cette application n’agit pas de manière préventive !<br /> En fait, je pense au N-1-2-3 etc…<br /> si Castex, et bien sûr son entourage, avaient été équipés, ça ne serait pas remonté jusqu’à lui qui est probablement en fin de chaîne de contamination. C’est en ça qu’il n’aurait probablement pas pu être «&nbsp;cas contact&nbsp;»<br /> bien sûr ça implique une large adoption comme dans les pays ou ça a fonctionné
Jgfr_Yte
Pour le Bluetooth qui bouffe pas la batterie, ça doit dépendre du téléphone parce que perso je vois bien quand le Bluetooth est activé, niveau batterie
hedredo
La comparaison n’est pas vraiment appropriée. STOPCOVID c’est une app qui permet d’améliorer le traçage des gens infectés ou qui ont été en contact avec des gens infectés par le COVID-19 et un des fameux points que le gouvernement s’était promis d’améliorer. Après il n’a pas osé dire que cela ne lui servait strictement à rien et on a bien compris que cette histoire de métro a été improvisée sur le coup comme elle est totalement dénuée de sens vu le nombre de personnes qu’il doit côtoyer chaque jour. Enfin çà n’a pas d’importance que vu que l’appli ne sert à rien.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

French Days : un écran PC incurvé ViewSonic 24 pouces 144 Hz à moins de 150€
BMW annonce la première version électrique de la gamme M : la i4 M Performance
Pour les French Days, CyberGhost VPN est toujours moins cher
French Days : le célèbre aspirateur Dyson V8 Parquet à prix cassé chez Cdiscount
Et c'est au tour de la saga Yakuza d'être adaptée en film
BitFlyer intègre PayPal pour faciliter l'achat de crypto-monnaies en Europe
Enceintes Echo, Fire TV Cube et Ring : Amazon renouvelle l'intégralité de ses gammes
VLC 3.3 sur Android : thème sombre et nouveau lecteur
Windows 10 : encore un correctif en prévision de la mise à jour d'octobre
Google Maps va cartographier l'épidémie de COVID-19
Haut de page