Salon du Bourget - Taxis volants : objectif JO 2024 pour Airbus, ADP et la RATP

21 juin 2019 à 12h45
0
Taxi aérien RATP ADP Airbus.png
(Crédits : Twitter @RATPgroup)

Plusieurs groupes veulent relever le défi du taxi-drone, forts de synergies et poussés par les enjeux environnementaux, afin de rêver d'une expérimentation durant les Jeux français.

Un véritable pool est en train de se former autour du taxi volant. Les groupes Airbus, ADP (ancien Aéroports de Paris), RATP, mais aussi la Région Île-de-France ainsi que la direction générale de l'Aviation civile (DGAC), ont conjointement annoncé, le 18 juin au Salon du Bourget, avoir lancé une étude portant sur le déploiement de taxis des airs non loin de là, à Paris, à l'occasion des Jeux olympiques de 2024. Un ambitieux projet.

Plus une expérimentation qu'une commercialisation...

Les parties prenantes à cet audacieux projet ont livré des détails sur la tournure que ce dernier pourrait prendre. Plutôt que de parler à tout-va de commercialisation ou de démocratisation, Airbus, la RATP et la Région préfèrent pour l'heure raisonnablement évoquer une « démonstration », une « expérimentation » qui aurait lieu lors des JO de Paris, dans cinq ans. L'alliance table en effet sur l'ouverture d'une ligne entre un site olympique stratégique (dans ou proche de Paris) et l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle dès 2024.



L'idée est, d'ici-là, de mettre au point un aéronef à décollage et atterrissage vertical (VTOL) en zone urbaine, en se basant sur des briques technologiques déjà connues comme la propulsion électrique et l'autonomie. Car le projet se veut être respectueux de l'environnement.

Un « vertiport » devrait être construit sur les terres d'ADP

Pour exploiter le taxi volant, il faudra bénéficier d'infrastructures qui devront être construites rapidement. Dans les deux prochaines années, ADP devrait ainsi entamer la construction d'un « vertiport », qui est un peu l'aéroport des VTOL, et qui pourrait trôner sur l'un des espaces appartenant à ADP.



Si l'idée du taxi volant peut paraître utopique, Airbus peut déjà se targuer du développement de son offre Voom, basée sur l'utilisation d'hélicoptères en zone urbaine, avec des véhicules 100% électrique et zéro émission en cours de conception, les CityAirbus et Vahana.



Source : RATP
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

⚡ Bon plan : les meilleurs jeux Nintendo Switch en promotion
Le mode sombre arrive bientôt pour Gmail sur Android
Google Maps pollué par des millions de faux commerces ajoutés sur ses cartes
Google tire un trait sur les tablettes et se concentrera désormais sur les ordinateurs portables
Le prisonnier quantique : un jeu vidéo développé par le CEA pour nous sensibiliser à la science
⚡ Bon plan : SSD interne sata III 2.5
Philips Hue annonce ses lampes Li-Fi à 250 Mbps
Batterie : Apple rappelle des MacBook Pro vendus entre 2015 et 2017 pour risque de surchauffe
🔥 Bon plan : Umidigi A5 PRO à partir de 95€ chez AliExpress
Une IA pour pizzaiolo ? Le projet du MIT qui donne faim
Haut de page