Un robot-serpent pour sauver des vies lors des séismes

19 février 2020 à 16h45
0
Robot-serpent
© Université Johns-Hopkins

Des chercheurs ont mis au point un robot capable de se déplacer à la manière et à la vitesse d'un serpent, sur des terrains escarpés. L'idée, à terme, serait d'employer de telles machines pour explorer des décombres à l'issue, par exemple, d'un tremblement de terre.

Après une catastrophe naturelle telle qu'un séisme, les secours doivent agir rapidement pour retrouver des survivants. Mais en général, de nombreuses zones sont rendues difficiles d'accès par l'amas de gravats jonchant le sol.


Le déplacement du serpent comme modèle

Pour contourner cet obstacle, des scientifiques planchent sur des robots en mesure de se faufiler dans des recoins inaccessibles. Pour cela, des chercheurs de l'université Johns-Hopkins (États-Unis) ont choisi de s'inspirer... des serpents.

Ils ont ainsi observé la façon dont le serpent-roi de Thayer se déplaçait, et en particulier comment son corps fonctionnait pour franchir des obstacles. En l'occurrence, ils ont placé un individu de cette espèce dans le laboratoire d'un des auteurs de l'étude et ont analysé la manière dont il s'y prenait pour gravir les marches de la pièce.


Imiter les ondulations du serpent

Ces expériences leur ont permis de déduire que le reptile voyait son corps divisé en trois parties. Deux sections, à l'avant et l'arrière, faisaient ainsi l'objet d'ondulations, permettant à l'animal d'avancer et de conserver sa stabilité. Entre les deux, la partie du milieu restait davantage rigide. De plus, au fur et à mesure du déplacement du serpent, la portion proche de sa tête s'allongeait progressivement, tandis que celle à proximité de la queue se raccourcissait.

Les chercheurs ont donc créé un robot reproduisant ce comportement. Et les résultats obtenus seraient concluants, puisque les scientifiques affirment que leur création se révèle plus stable que les précédentes tentatives en la matière. Et elle pourrait atteindre une vitesse semblable à celle du serpent. Néanmoins, ce dernier semble encore garder le dessus sur la machine, comme l'affirme Chen Li, auteur principal de l'étude : « L'animal est encore largement supérieur, mais ces résultats sont prometteurs pour le champ des robots capables de franchir de grands obstacles ».

Source : The Guardian
Modifié le 20/02/2020 à 08h43
1
2
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
En pleine pandémie de COVID-19, Trump menace de ne plus financer l'OMS
PS5 : Sony dévoile la manette DualSense
Yamaha présente trois amplificateurs rétro et des enceintes pour les audiophiles
Disney+ : pas de 4K ni d'Ultra-HD au lancement pour le concurrent de Netflix
Un vaste trou s'est formé dans la couche d'ozone au-dessus de l'Arctique
Quatre ans après leur sortie, les Samsung Galaxy S7 ne seront plus mis à jour
Les conseils de Hyundai pour maximiser la batterie de son véhicule électrique
COVID-19 : Lamborghini aussi se met à produire du matériel médical
scroll top