Selon IBM, les robots vont remplacer 120 millions de travailleurs d'ici trois ans

09 septembre 2019 à 19h20
54
Digit Robot

Selon une étude réalisée par IBM, plus de 120 millions de travailleurs du monde entier vont être remplacés par des robots à cause des avancées de l'intelligence artificielle.

L'étude, qui porte sur l'ensemble de l'état du marché du travail et pas seulement sa robotisation, affirme que les employeurs font face à une « pénurie de compétences ».

Les « savoirs comportementaux » à l'honneur face aux savoirs techniques

Selon IBM, les déficits de compétences prennent plus de temps à être comblés aujourd'hui qu'ils ne l'étaient en 2014. Les travailleurs prennent ainsi, en moyenne, 36 jours à être formés contre trois jours il y a quatre ans.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce ne sont pas les compétences techniques - comme la pratique de la programmation informatique, à titre d'exemple - qui sont privilégiés par les employeurs interrogés pour cette enquête.

Depuis 2016, les savoirs techniques sont ainsi moins recherchés, au profit des « soft skills », c'est-à-dire les « savoirs comportementaux », comme la créativité, la capacité à travailler en équipe, l'empathie ou la communication. Ces compétences personnelles prennent par ailleurs « plus de temps » à être développées, note IBM, que les compétences techniques.

Les robots destructeurs et créateurs d'emplois

L'étude montre que les avancées dans le domaine de l'intelligence artificielle devraient détruire 120 millions d'emplois dans les prochaine années, mais aussi en créer. Il faudra pour cela développer les compétences des travailleurs pour les orienter vers de nouveaux emplois, note à nouveau IBM. Outre changer les travailleurs de service, réduire le déficit de compétences des entreprise pourrait notamment se faire en embauchant des talents venus d'autres organisations ou de l'étranger.

La Chine devrait être le pays le plus impacté avec plus de 50 millions de travailleurs chinois devant être requalifiés pour ne pas être dépassés par les avancées de l'IA sur les trois prochaines années. Les Etats-Unis et le Brésil devraient également suivre cette tendance avec respectivement 11, 5 et 7, 2 millions de travailleurs impactés directement par ces progrès, explique l'enquête d'IBM.

Source : Bloomberg
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
54
20
PierreKaiL
“Depuis 2016, les savoirs techniques sont ainsi moins recherchés, au profit des « soft skills », c’est-à-dire les « savoirs comportementaux », comme la créativité, la capacité à travailler en équipe, l’empathie ou la communication”<br /> Bin voyons, ces messieurs espèrent de la créativité d’employés à qui ils auraient bien appris à faire bêêêê, faut pas rêver, la créativité n’a rien à voir avec le comportement, en tout cas rien à voir avec le comportement d’un mouton comme ils le désirent. On ne peut pas tout avoir, même si malheureusement le milieu artistique suit de plus en plus ce concept de “savoir comportementaux”. Cela me rappel une bobo qui aurait pu travailler chez IBM, elle était parfaite, quand Mme rentrait dans une boutique elle EXIGEAIT le sourire du vendeur ou de la vendeuse, génial comme attitude ça hein ? Ce monde devient de plus en plus flippant.
sexeplat
de toute façon il recherche des esclaves pleine de créativité , l’esclavage revient , c’est que le début d’un désastre sur les pauvres
Rumpelstiltskin
Moins cher que la délocalisation en Pologne -) les robots !<br /> Les robots devraient être littéralement interdit<br /> Il suffit de regarder les usines automobile ect…<br /> Si Macron cherche à taxer , il devrait taxer dans cet endroit …un robot = un travailleur en moins = un travail en moins = pas d’impôts rien !<br /> Solution: robot = un employé = taxe sur l’usine à<br /> 80€ par jour! ( Qui sera donné pour une personnesans emploi )<br /> Et là je vous promets que ce marché disparaîtra !<br /> Ça n’a strictement rien a voir avec ci où ça , c’est juste une question de bénéfice
PierreKaiL
Au temps des esclaves la créativité avait sa place car ils avaient conscience de leur état d’esclave, avec les esclaves modernes il n’y a plus de conscience d’état, tout est normal, quand on en arrive à ce stade je me demande bien quelle pertinence pourrait apporter de la créativité.
cloomcloom
Ton smartphone n’a pas été construit par des humains, ni ton PC. Tu ne veux pas de robots, n’achète donc rien qui est fabriqué par un robot!<br /> Les robots c’est l’avenir, il en faut beaucoup plus. Le problème derrière ça, c’est de ne pas continuer à payer la personne qu’il remplace <br /> Un peu long mais très intéressante vidéo qui parle du travail:<br />
nirgal76
C’est sur. L’idéal, ce serait que les robots remplacent les hommes qui seront toujours payés (et pas de déplacement en voiture polluante, les robots sont déjà sur place. Par contre, ils consommeront de l’énergie (mais ça peut se compenser un robot n’a pas besoin de chauffage, de lumière etc… Mais comme les robots sont mis pour justement gagner plus d’argent et ne pas avoir a payer un salaire, ce schéma ne risque pas d’arriver. Y’aura toujours des choses à faire et à s’occuper pour ceux qui ont peur de s’ennuyer. Et les robots seraient pour les taches pénibles ou répétitives, tout le travail créatif restant aux hommes. Mais…qui voudrait bosser quand d’autres gagnerait de l’argent à ne pas le faire ? Ca sera dur de trouver sa place.
Rumpelstiltskin
Tu m’as mal compris<br /> Il y a certaines tâches que n’importe quel homme “formé” peut accomplir qui sont remplacées par des robots . Quand les usines décides de tout remplacer par des robots , y a un problème non ?
cloomcloom
Rumpelstiltskin:<br /> Quand les usines décides de tout remplacer par des robots<br /> Non je ne pense pas, tout ce qui est pénible, c’est à dire un travail qui ne plait à personne, devrait être remplacer par des robots. Si tu regardes la vidéo que j’ai postée M. Albert Jacquart dit même que le travail est certainement qu’un épisode dans l’évolution de l’Homme. Si nous arrivons à une technique où on peut construire des robots qui font les taches ingrates, fatiguantes, humiliantes, etc et bien tant mieux. Le problème est économique ou plutôt politique/sociétal, trop peu de gens acceptent qu’on puisse vivre grace aux robots et que les humains puissent juste “s’amuser”.<br /> Attention, je parle de travail dans son sens etymologique.<br /> Je suis beaucoup plus choqué par les caisses où on doit soi même scanner ses articles que par un robot qui remplace 2 personnes sur une chaine de production, car dans le 1er cas on perd le contact humain, les écrans nous rendent déjà beaucoup moins empathiques donc ne laissons pas les robots prendre les roles “humains” tout de suite
TAURUS31
Travaillant dans la grande distribution ce genre de commentaire hypocrite sur les caissières le fait doucement quand je vois le peu de respect qu’on au moins 80% des clients…
Zoran-Spector
Quand on explique ça aux gens t’as toujours quelques utopistes illuminés pour nous rétorquer qu’au contraire l’expansion de la robotisation créera encore plus d’emplois ou pire encore certains s’empressent de ressortir leur sophisme favori sur l’arrivée des moteurs lors de la révolution industrielle.<br /> Bon maintenant qu’IBM qui est loin d’être un teubè dans ce domaine lance son point de vue sur le sujet, je pense que quelques-uns commenceront à réfléchir de manière plus pertinente sur tout cela.
megadub
Bah évidemment que c’est une question de bénéfice mais si on peut éviter des métiers pénibles en les remplaçant par des robots c’est pas plus mal. Je sais pas si t’as déjà bossé en usine mais c’est le bagne, je ne souhaite à personne de faire le péon pendant toute sa vie
megadub
Raison de plus pour supprimer ce métier. Personne ne doit supporter la connerie humaine à longueur de journée avec des horaires à la c0n.
GRITI
Surtout que les tâches répétitives en usine sont très souvent source de TMS…<br /> @TAURUS31<br /> C’est clair que le respect envers les caissières…ce n’est pas toujours ça. Mais en fait, je trouve que cela vaut pour tout travail où le poste n’a pas une bonne image et qu’il y a un client…En gros l’employé est le subalterne et le client est le “roi”…<br /> C’est tellement facile de s’en prendre à un employé, de le mépriser quand on est client(e). Si la personne veut garder sa place, elle devra la fermer…Quelle satisfaction pour le client d’avoir pu rabaisser un être humain qu’il juge avoir moins de valeur que lui (tellement plus facile quand l’'employée est une femme).
megadub
Puis faut arrêter le manichéisme, la vérité c’est que le français est ronchon et les urbains sont des vrais têtes de c0n que ce soit des clients ou des employés. Si les clients ont des comportement qui s’approchent plus de la cohabitation animale, il faut aussi voir l’accueil déplorable réservé dans les magasins.<br /> Bref… c’est pas un problème de client envers une caissière mais un vrai souci dans les relations humaines particulièrement sur notre territoire où l’amabilité et la politesse deviennent l’exception.
Feladan
Sauf qu’ils y a des études qui étayent.<br /> Comme il y a des études qui le contredisent.<br /> Je ne serai pas surpris que l’automatisation créée plus d’emplois dans certains secteurs (typiquement quand c’est lié à de l’IA développée) et en supprime plus dans d’autres.<br /> Par contre ton choix de mot (“utopistes illuminés”) est révélateur de ta façon de pensée et de ta capacité à te remettre en question. Tu es trop tranché alors que nous n’avons aucune réponses scientifiques claires (et à long terme) à cette question.<br /> Le fait est que dans la réalité, puisque nous n’avons pas de réponses claire la dessus, il y a de nombreux avantages annexes, comme en parle @megadub et @GRITI .
GRITI
Je suis d’accord. Ce n’est pas pour rien que la France n’est pas réputée pour son amabilité envers les touristes… Déjà qu’envers les locaux ce n’est pas toujours ça…<br /> @Feladan<br /> Feladan:<br /> Je ne serai pas surpris que l’automatisation créée plus d’emplois dans certains secteurs (typiquement quand c’est lié à de l’IA développée) et en supprime plus dans d’autres.<br /> Ce sera sans doute le cas. Mais ce seront je pense des emplois assez qualifiés. Quand on voit la régression du niveau scolaire et la l’inégalité qui existe entre les familles à faibles revenus et les foyers aisés en terme de résultats scolaires, on peut se dire que ceux qui avaient besoin d’emplois peu qualifiés sont ceux qui auront le moins facilement accès aux nouveaux emplois liés à la robotisation et à l’IA.<br /> J’espère me tromper…
Feladan
Yes c’est le cas. C’est d’ailleurs pour cela qu’on ne voit pas directement (la population j’entends) les impacts et la création des emplois. C’est grossomodo un tournant dans les capacités demandés.<br /> Nous auront moins besoin de travail en usine et manuel, peu qualifiés, mais plus de qualifiés.<br /> Certains n’acceptent pas ça, mais je ne sais pas si on peut y faire grand chose, c’est comme ça depuis la nuit des temps des avancées technologiques, de nombreux métiers ont disparus.<br /> Après, il faut avouer que le système scolaire essaie d’évoluer. On parle programmation, électronique logique etc. De mon temps, c’était uniquement dans les sections appropriées. Aujourd’hui ce sont des troncs communs.<br /> Ca révolutionne pas tout, mais faut rendre aussi à César ce qui est a César la dessus !<br /> Après malheureusement, viennent effectivement les inégalités qui ont tendances à clairement orienter…
GRITI
Feladan:<br /> Après, il faut avouer que le système scolaire essaie d’évoluer. On parle programmation, électronique logique etc. De mon temps, c’était uniquement dans les sections appropriées. Aujourd’hui ce sont des troncs communs.<br /> Ca révolutionne pas tout, mais faut rendre aussi à César ce qui est a César la dessus !<br /> Il faut reconnaître que le rôle de l’école étant désormais de former des travailleurs et non d’apprendre aux enfants à réfléchir par eux-même, à être créatifs, à aller plus loin que ce que l’autorité affirme etc…on voit effectivement de nouvelles matières apparaître. En lien avec les nouveaux (futurs) métiers.
megadub
J’espère au contraire que tu auras raison et que les mentalités changeront pour sortir de ce système débile où les non-qualifiés n’ont pas les moyens de consommer et que ceux qui peuvent consommer financent le chômage des non-qualifiés qui perdent leur job au gré des changements technologiques. A un moment, faudra qu’on comprenne que si on ne partage pas mieux les richesses, on restera coincer entre 2 crises économiques avec des rebons insuffisants pour y trouver notre compte.<br /> Il est grand temps de réinventer le modèle économique et social.
megadub
Feladan:<br /> Après, il faut avouer que le système scolaire essaie d’évoluer. On parle programmation, électronique logique etc. De mon temps, c’était uniquement dans les sections appropriées. Aujourd’hui ce sont des troncs communs.<br /> Le truc c’est qu’il faut aussi accepter qu’une école pour tous ne peux qu’exclure les enfants qui ne sont pas dans la norme. Au bout du bout, soit on est super cynique et on reste dans un modèle “marche ou crève” soit on comprend que c’est beaucoup moins cher de payer des gens à rien foutre (désolé c’est caricatural mais j’ai pas trouvé comment le dire autrement) que de forcer le système à former des armées d’ingénieurs. Perso, je ne crois pas qu’un système social construit dans une période économique exceptionnelle puisse fonctionner encore longtemps, on ne peut pas fonder une politique sur exception historique.
GRITI
megadub:<br /> les mentalités changeront pour sortir de ce système débile où les non-qualifiés n’ont pas les moyens de consommer<br /> Je suis très pessimiste. Beaucoup aiment montrer qu’ils sont mieux ou ont plus etc…que les autres. Avoir des gens “inférieurs” cela rassure. Ca console de ne pas être parmi ceux qui sont “supérieurs”. Ceci dit, ce n’est peut-être pas vrai dans tous les pays et/ou toutes les cultures.<br /> De plus, l’exploitation de l’humain par l’humain, au bénéfice d’une minorité d’humain fait partie de l’histoire humaine depuis bien longtemps il me semble. Je ne vois pas pourquoi cela évoluerait. Ou dans plusieurs milliers d’année d’évolution (si notre espèce ne s’est pas éteinte).
GRITI
megadub:<br /> former des armées d’ingénieurs<br /> Perso, je pense plus que le gouvernement souhaite former une armée de petites main en codage, maintenance etc…Les “ouvriers” 2.0 en quelque sorte.
Feladan
megadub:<br /> Il est grand temps de réinventer le modèle économique et social.<br /> Je crains de mon côté que ce soit trop utopiste. La nature humaine ne fonctionne pas ainsi. Elle ne va pas dans le sens “partage des richesses”, c’est anti-nature à grande échelle.<br /> Il ne faut pas se leurrer, l’humain est égoïste, aime montrer, aime être “au dessus” de l’autre d’un point de vue idéologique, financier, qualité des biens. Un “partage” même équitable (et ne parlons pas même d’égale…) signifie forcement que quelqu’un se fera avoir dans l’affaire car la différence humaine est claire là dessus, nous ne sommes pas au même niveau les uns des autres.<br /> Comme marqué par @GRITI, ce n’est pas vrai partout, on est d’accord. Mais d’un point de vu global cela l’est, et faire machine arrière est totalement impossible pour le monde occidental.<br /> De plus, j’entends toujours cette phrase “il faut refaire et redistribuer” etc. Mais je ne vois jamais marquer noir sur blanc une solution précise, que des “il faut” “on ne peut plus”. Si tu as une solution précise (ou une ébauche hein, c’est pour que j’essaie d’imaginer, car je n’imagine pas un système comme décrit), n’hésites pas !<br /> Car moi de mon côté, je ne vois pas comment mettre un système comme ça, qui survit à la mentalité humaine.
megadub
GRITI:<br /> Je suis très pessimiste. Beaucoup aiment montrer qu’ils sont mieux ou ont plus etc…que les autres.<br /> Ca, c’est pas vraiment le souci selon moi. Que celui qui bosse plus, a plus de chance, profite d’un meilleur cadre, etc. réussisse mieux, c’est la vie. Il y en aura toujours pour réussir mieux que les autres sans que ça ne soit pas forcément juste (tu gagnes 10 millions au loto alors que t’as un bon job et une baraque, c’est moins juste que si c’est un mec qui galère… mais t’as gagné.)<br /> GRITI:<br /> De plus, l’exploitation de l’humain par l’humain, au bénéfice d’une minorité d’humain fait partie de l’histoire humaine depuis bien longtemps il me semble. Je ne vois pas pourquoi cela évoluerait. Ou dans plusieurs milliers d’année d’évolution (si notre espèce ne s’est pas éteinte).<br /> Parce que c’est très récent qu’on vit dans un monde fini et morale. On ne peut plus bouffer la part du voisin sans tenir compte des conséquences, ce n’est que le début mais je suis convaincu qu’à terme on comprendra comme c’était une très grave erreur de foutre de l’eau potable dans les chiottes. Et s’en est fini de prendre une minorité pour esclave, maintenant ceux qui bossent pour nous sont nos semblables, ça pourrait être notre frère, fils ou père… ou nous même si la vie tourne mal. Ca change complètement de ce qui se faisait par le passé où on s’en prenait à une communauté considérée comme inférieure et qui n’était pas considérée.
megadub
Je ne crois pas. La dévalorisation du brevet des collèges puis maintenant du bac montre bien que désormais si t’as pas un diplome universitaire tu n’existes pas… et un bac+2 c’est le bac d’il y a 20 ans.
megadub
Feladan:<br /> Je crains de mon côté que ce soit trop utopiste. La nature humaine ne fonctionne pas ainsi. Elle ne va pas dans le sens “partage des richesses”, c’est anti-nature à grande échelle.<br /> Ha mais je ne dis pas que ce sera choisi ou que c’est la volonté actuelle… je dis qu’on n’aura pas le choix et j’ajoute qu’il y aura forcément de la casse pour en arriver là.<br /> Feladan:<br /> point de vue idéologique, financier, qualité des biens. Un “partage” même équitable (et ne parlons pas même d’égale…) signifie forcement que quelqu’un se fera avoir dans l’affaire car la différence humaine est claire là dessus, nous ne sommes pas au même niveau les uns des autres.<br /> C’est précisément ce que je dis : le partage ne sera jamais équitable, t’auras toujours des gens qui réussiront mieux que les autres. Mais il faut sortir justement des aides au mérite pour partager sans condition et ainsi appaiser le débat. Le revenu universel est totalement inimaginable pour la plupart des gens parce que payer des gens sans contrepartie c’est innacceptable. Mais je suis convaincu qu’on y viendra pour sauvegarder notre confort.<br /> Feladan:<br /> De plus, j’entends toujours cette phrase “il faut refaire et redistribuer” etc. Mais je ne vois jamais marquer noir sur blanc une solution précise, que des “il faut” “on ne peut plus”. Si tu as une solution précise (ou une ébauche hein, c’est pour que j’essaie d’imaginer, car je n’imagine pas un système comme décrit), n’hésites pas !<br /> Si j’avais la solution je ferais de la politique. Et comme en plus, je pense que les gens sont trop bêtes pour comprendre, j’irais encore moins en politique. J’essaye de comprendre ce dont je suis témoin et essaye d’y apporter une analyse mais je ne suis pas parole d’évangile et encore moins la solution. Je suis obligé d’admettre mes limites dans le domaine <br /> Feladan:<br /> Car moi de mon côté, je ne vois pas comment mettre un système comme ça, qui survit à la mentalité humaine.<br /> Je ne vois aucune autre manière que par la force.<br /> Si tu te retrouves catapulté au moyen age à cause de bouleversement économique, démographique et climatique, soit tu te barricades chez toi en espérant qu’un des crèves la faim près à t’éclater t’amène de quoi vivre, soit tu évites que l’environnement social devienne aussi hostile. Donner à manger à tout le monde, c’est d’abord se protéger soit même. C’est assez simple finalement, c’est exactement ce qu’on voit dans le monde : quelques pays qui se gavent au milieu de tout un tas de pays pauvres. Daesh n’aurait pas fait long feu si on avait apporté de l’aide aux populations avec l’Etat islamique qui n’a pas que fait régner le régime de la peur pour trouver des adeptes.<br /> Ramenons ça au pays, moi je suis radical : revenu universel, légalisation de toutes les drogues… quand tout le monde pourra manger à sa faim et que ceux qui veulent se flinger à coup de shoot d’héro pourront mourrir à leur guise, je suis convaincu qu’on aura pas mal régler la déliquance et Darwin aura fait le reste. Et pendant ce temps, les plus chanceux pourront continuer leur vie de nabab. Evidemment, c’est pas une solution politique tenable… à moins d’une dictature
GRITI
megadub:<br /> Et s’en est fini de prendre une minorité pour esclave<br /> Éthiopie : Ils gagnent 23 euros par mois pour fabriquer des vêtements Calvin Klein ou H&amp;M <br /> Autre exemple, suite à des discussions. Les gens s’en foutent de savoir que leur smartphone “pas cher” a été produit dans un pays où les conditions de travail sont déplorables et où des mineurs ont été employés. “Bah oui si c’est la mentalité du pays, ce n’est pas à nous de leur dire de changer”…no comment. Pour moi, l’esclavage a de très beaux jours devant lui.<br /> megadub:<br /> désormais si t’as pas un diplome universitaire tu n’existes pas<br /> Et si tu n’existes pas, tu prendras les métiers pourris, avec des horaires de fous, des conditions plus difficiles et un salaire de misère.<br /> Il ne faut pas rêver. Un gouvernement (dans le monde actuel) ne peut pas se permettre d’avoir une population intelligente et qualifiée. Il a besoin de “médiocres”. Du moins, tant qu’il ne va pas puiser dans la main-d’œuvre étrangère où qu’il ne l’importe pas.<br /> megadub:<br /> Que celui qui bosse plus, a plus de chance, profite d’un meilleur cadre, etc. réussisse mieux, c’est la vie.<br /> Je n’ai pas de souci avec cela dans l’absolu. Mais il faut mettre des nuances. Bosser plus en quantité, en qualité, en terme d’utilité? Et la pénibilité? Est-ce que l’ingénieur informatique mérite de gagner plus que l’agriculteur qui a un nombre d’heures sans comparaison et un boulot qu’on pourrait qualifier de plus utile (nourrir les gens). Je mets de côté pesticides, élevage intensif etc…<br /> Ce que je voulais dire c’est que, pour moi, beaucoup de gens ne veulent pas qu’il y ait l’égalité pour tous. Je pense que la majorité sait/pense qu’elle ne fera jamais partie de l’élite. D’où l’intérêt d’avoir des “médiocres” en dessous, qui ont moins qu’eux. D’où la non envie de payer pour ceux qui ne peuvent plus avoir d’emplois sous qualifiés, de payer pour ceux qui ont du mal à vivre etc…=&gt; “C’est de leur faute” “Quand on veut on peut” “Faut se sortir les doigts” etc… Bon parfois c’est quand même bien vrai, il faut le reconnaître.<br /> Au niveau du revenu universel, un petit lien (comme d’habitude, il vaut ce qu’il vaut):<br /> Revenu universel, dernière phase avant le reset global ? Vincent Held
MisterG55
YupIDid
80€/jou, pour un ouvrier capable de travailler h24, jamais en congés, jamais en grève, jamais malade (aux pannes près), qui ne se plaind jamais ?<br /> Je t’assure que toutes les usines se jetteront dessus, malgré les 80€ de taxe !
GRITI
Et sans charge patronales vu que pas de sécu ou de retraite pour les robots. Bien qu’il me semble avoir vu un article il y a longtemps dans lequel on évoquait la possibilité de ce genre de cotisations pour les robots…C’était une idée/volonté politique il me semble.
PierreKaiL
Entièrement d’accord avec toi mais voilà, cela n’arrange absolument pas les nantis, qui, grâce à ce modèle économique, peuvent se sentir tellement supérieur. Ils ne sont pas prêt de lâcher leur pouvoir pour le bien de tous et le partage, l’humain est égoïste à plus soif, c’est dans sa nature, le cynisme étant roi.
megadub
Les nantis pourront toujours se pavaner avec leur grosse bagnole et gueuler contre le plombier, la nounou ou autres subalternes corvéables
philouze
“Moins cher que la délocalisation en Pologne -) les robots !<br /> Les robots devraient être littéralement interdit<br /> Il suffit de regarder les usines automobile ect…”<br /> On va mettre que ce niveau de réflexion est du à ton âge…
cloomcloom
Mais pourquoi voulez vous créer des emplois? Il faut créer de la richesse et la partager de manière à ne plus avoir à travailler mais ne travailler que par plaisir, ce qui est contraire à l’etymologie du mot travail , donc plutôt prendre du plaisir à avoir une activité.<br /> Il faut penser plus loin que ce qu’on a toujours connu et ce que nous dicte la société
Eths25
Solution: robot = un employé = taxe sur l’usine à<br /> 80€ par jour! ( Qui sera donné pour une personnesans emploi )<br /> ahaha mais tu sais, en france les personnes sans emploi s’en sorte mieux qu’un type qui ce lève à 4h pour toucher le smic.
megadub
Eths25:<br /> ahaha mais tu sais, en france les personnes sans emploi s’en sorte mieux qu’un type qui ce lève à 4h pour toucher le smic.<br /> Ils sont vraiment si c0n les smicards au point de s’emmerder à bosser alors qu’il suffit d’être au chômage pour mieux vivre ?
GRITI
Certaines personnes que je connais et qui ne gagnent pas beaucoup d’argent en travaillant (+ cantine et garderie pour deux enfants par exemple) préfèrent travailler et galérer davantage que de se mettre au chômage. Elles n’envisagent pas de ne pas travailler et d’être à charge de la société…
megadub
Surtout le chômage ça dure pas toute la vie, faut arrêter de croire n’importe quoi aussi.
GRITI
Je sais bien. J’ai juste donné un exemple pour illustrer le fait que des gens ne veulent pas être inactif, même ne serait-ce que quelques mois.<br /> Clairement, la maman à laquelle je pense, vivrait mieux en étant au chômage chez elle: plus d’essence pour aller au travail, plus de cantine et de garderie pour deux enfants. Elle serait moins fatiguée etc… Même si elle ne pouvait le faire que pendant la durée de ses droits, ce serait toujours ça de pris pour elle. Après, elle retournerait bosser X mois etc… Mais elle ne veut pas. Elle préfère travailler.
Eths25
Je ne parle pas de chômeurs qui ont eu un emploi et qui normalement en recherche, je parle des personnes au RSA+aides.<br /> Le gars au smic une fois que tu lui enlève les frais d’essence, d’entretiens de la voiture, de la garde des enfants bha il reste plus grand chose…
megadub
GRITI:<br /> Mais elle ne veut pas. Elle préfère travailler.<br /> Surtout, faut réussir à le trouver le job pendant 6 mois pour réactiver ses droits après 2 ans de chômage… y’en a qui se bercent vraiment d’illusion
megadub
T’as raison, c’est tellement simple de vivre au RSA + aides… on est vraiment totalement stupide d’aller travailler.<br /> Je le redis, c’est de la démagogie. C’est impossible de vivre mieux sans bosser. Au mieux, le travail consiste à courir après les aides et passer ses journées à présenter des justificatifs… et je ne parle pas des retards de paiement, des erreurs de l’administration, etc. Faut pas croire que ça tombe tout cuit sans rien foutre.<br /> Pour info : https://www.lci.fr/elections/rsa-smic-et-aides-sociales-dix-idees-recues-sur-l-assistanat-en-france-2031184.html<br /> On peut gagner plus au RSA qu’au SMIC<br /> FAUX. Le RSA (535 €) est conçu pour ne pas dépasser 62 % du SMIC (1.150 €), avec un bonus en fonction du nombre éventuel d’enfants. En outre, toucher une aide complémentaire comme des allocations familiales (auxquelles toute famille a droit quels que soient ses revenus) entraîne automatiquement une diminution du montant du RSA.<br /> Le gars au Smic s’il bouffe la moitié de son salaire dans la bagnole, faut qu’il revoit sérieusement sa stratégie de transport.
GRITI
Tu as des boulots de m…e que tu peux garder 6 mois parce que personne ne veut les faire.<br /> Perso, je ne dis pas que c’est plus simple. Juste que pour de bas salaires, voire des temps partiels, et bien avoir un travail n’est pas forcément avantageux au quotidien au niveau financier. Cela dépend bien sûr de la configuration (célibataire, couple, famille, parent isolé…)<br /> C’est un peu comme dans un couple où l’un des deux a un faible salaire. Certains couples se rendent compte que le fait que les deux travaillent n’a pas d’intérêt au quotidien car cela engendre des frais (déjà évoqués plus haut). Et il est finalement plus avantageux que le plus bas salaire soit au chômage ou touche des aides (pendant un temps). Limite, même sans chômage/aides, ce sera plus avantageux que l’un ne travaille pas. Vu le budget enfants + essence quand on travaille, il vaut mieux avoir un salaire bien supérieur à ce que cela coûte…<br /> megadub:<br /> Le gars au Smic s’il bouffe la moitié de son salaire dans la bagnole, faut qu’il revoit sérieusement sa stratégie de transport.<br /> La stratégie de transport…tu en as une quand tu bosses près de grandes villes. Des parents de mon village à la campagne, travaillent à 45 minutes de chez eux. Ils font avec car ils ont eu du mal à trouver du travail (entre l’âge et les qualifications…). Donc cela coûte cher en carburant + usure du véhicule. Et il n’y a pas de transport pour y aller. Surtout en horaires posté ou pour le travail de nuit.
megadub
GRITI:<br /> Tu as des boulots de m…e que tu peux garder 6 mois parce que personne ne veut les faire.<br /> Je peux t’assurer que c’est pas du tout évident. S’il suffisait de prendre un boulot de m*rde pour avoir un taff, ça se saurait.<br /> GRITI:<br /> et bien avoir un travail n’est pas forcément avantageux au quotidien au niveau financier.<br /> Précisément parce que trouver un boulot c’est pas évident. Sinon, on se taperait pas des kilomètres pour aller bosser <br /> GRITI:<br /> Limite, même sans chômage/aides, ce sera plus avantageux que l’un ne travaille pas. Vu le budget enfants + essence quand on travaille, il vaut mieux avoir un salaire bien supérieur à ce que cela coûte…<br /> Franchement, je ne vois pas comment ça peut être possible. Des gens qui galèrent j’en connais un wagon, PERSONNE n’a pu s’arrêter de bosser pour vivre des aides.<br /> GRITI:<br /> La stratégie de transport…tu en as une quand tu bosses près de grandes villes. Des parents de mon village à la campagne, travaillent à 45 minutes de chez eux. Ils font avec car ils ont eu du mal à trouver du travail (entre l’âge et les qualifications…). Donc cela coûte cher en carburant + usure du véhicule. Et il n’y a pas de transport pour y aller. Surtout en horaires posté ou pour le travail de nuit.<br /> Bah qu’ils trouvent un travail que personne ne veut à coté de chez eux puisque ça semble si facile <br /> Je ne vois pas comment on peut claquer la moitié d’un SMIC (le RSA étant plafonné je le rappelle) dans le transport pour aller bosser, je suis navré. Quand on claque plus de 400 balles par mois dans sa bagnole en étant au SMIC, c’est vraiment qu’on comprend pas les priorités dans un budget.
GRITI
megadub:<br /> Quand on claque plus de 400 balles par mois dans sa bagnole en étant au SMIC, c’est vraiment qu’on comprend pas les priorités dans un budget.<br /> Pourquoi? Quelque chose doit m’échapper car pour moi la priorité est d’avoir un boulot. Et quand tu es dans un coin paumé et que tu ne trouves rien dans un rayon raisonnable tu finis par élargir ce rayon. Les parents dont je parle ont 4 enfants dont deux en primaires, un au collège et un au lycée. Ils ont galéré plusieurs mois sans trouver de boulot. Donc la maman a pris un boulot à 45 minutes + parfois travail de nuit.<br /> megadub:<br /> Franchement, je ne vois pas comment ça peut être possible. Des gens qui galèrent j’en connais un wagon, PERSONNE n’a pu s’arrêter de bosser pour vivre des aides.<br /> La maman dont je parle gagne moins de 700€/mois. Elle a deux enfant en primaire qui doivent lui coûter dans les 340€ par mois en moyenne pour cantine et garderie (pas de tarifs en fonction des revenus). Et elle a une grande au lycée. Il faut rajouter à cela l’essence (on va dire 50€ mais c’est une approximation). Sur les 700€ il lui reste donc plus que 310€ pour loyer, bouffe, facture etc… Alors elle a des aides mais je ne sais pas lesquelles (CAF au niveau des enfants et APL je pense, au minimum). Mais au final, aller travailler 4 jours par semaine lui rapporte réellement 310€ par mois.<br /> Si le chômage lui permet de toucher au moins cette somme chaque mois, elle a tout intérêt à ne plus aller bosser. Si le chômage peut lui rapporter plus, bah là…c’est jackpot en comparaison. Pas le stress du boulot, davantage de temps avec ses enfants, moins d’usure du véhicule…<br /> megadub:<br /> Bah qu’ils trouvent un travail que personne ne veut à coté de chez eux puisque ça semble si facile<br /> J’ai vu que McDo recrutait en CDI en ce moment à 30 minutes de chez moi…<br /> Plus sérieusement. Trouver du travail “facilement” dépendra de là où tu habites, de ton âge, tes compétences, ta santé, le fait d’avoir des enfants ou pas, une voiture/permis ou pas etc… Ce n’est donc pas facile pour tout le monde loin de là nous sommes d’accord. Par contre, il y a des cas où ce sera facile. Je connais un gars qui, vu ses compétences en maintenance industrielle, trouve du travail sans aucun problème. Et il le garde 6 mois sans aucun souci. Il pourrait donc tout à fait fonctionner comme cela.
megadub
GRITI:<br /> Pourquoi? Quelque chose doit m’échapper car pour moi la priorité est d’avoir un boulot. Et quand tu es dans un coin paumé et que tu ne trouves rien dans un rayon raisonnable tu finis par élargir ce rayon. Les parents dont je parle ont 4 enfants dont deux en primaires, un au collège et un au lycée. Ils ont galéré plusieurs mois sans trouver de boulot. Donc la maman a pris un boulot à 45 minutes + parfois travail de nuit.<br /> Je sais ce que c’est que faire de la route pour aller bosser, ça m’a jamais couté si cher. Et quand j’en ai eu marre que ça me coute autant, j’ai covoituré. Je le redis, celui qui lache la moitié d’un SMIC dans le transport n’a rien compris.<br /> GRITI:<br /> La maman dont je parle gagne moins de 700€/mois.<br /> Donc pas le SMIC… on parlait de gagner plus avec des aides qu’au SMIC…<br /> GRITI:<br /> Si le chômage lui permet de toucher au moins cette somme chaque mois, elle a tout intérêt à ne plus aller bosser. Si le chômage peut lui rapporter plus, bah là…c’est jackpot en comparaison. Pas le stress du boulot, davantage de temps avec ses enfants, moins d’usure du véhicule…<br /> Mais ça ne durera qu’un temps…<br /> GRITI:<br /> Trouver du travail “facilement” dépendra de là où tu habites, de ton âge, tes compétences, ta santé, le fait d’avoir des enfants ou pas, une voiture/permis ou pas etc… Ce n’est donc pas facile pour tout le monde loin de là nous sommes d’accord. Par contre, il y a des cas où ce sera facile. Je connais un gars qui, vu ses compétences en maintenance industrielle, trouve du travail sans aucun problème. Et il le garde 6 mois sans aucun souci. Il pourrait donc tout à fait fonctionner comme cela.<br /> Oui, oui, quelques uns pourraient se débrouiller, j’en doute pas… mais on va vraiment parler des exceptions ?
GRITI
megadub:<br /> Donc pas le SMIC… on parlait de gagner plus avec des aides qu’au SMIC…<br /> Perso, je n’ai pas abordé le SMIC.<br /> GRITI:<br /> Certaines personnes que je connais et qui ne gagnent pas beaucoup d’argent en travaillant (+ cantine et garderie pour deux enfants par exemple) préfèrent travailler et galérer davantage que de se mettre au chômage. Elles n’envisagent pas de ne pas travailler et d’être à charge de la société…<br /> Je parlais de ceux qui touchent peu. Mais je reconnais que comme j’ai écrit après quelqu’un parlant du SMIC, cela pouvait clairement prêter à confusion. Désolé pour cela.<br /> megadub:<br /> Mais ça ne durera qu’un temps…<br /> Nous sommes d’accord. Mais peut-être est-ce toujours ça de pris (il y a aussi l’aspect cotisation pour la retraite). Un an ou deux ou trois, sans le stress lié au boulot (clientèle pénible, mesquineries entre collègues, petit chef qui se prend pour Dieu etc…), la voiture qui va durer plus longtemps car moins utilisé. Avoir passé davantage de temps avec les enfants quand ils sont petits…<br /> C’est une vraie question hein! Je n’ai pas la réponse (si tant est qu’il n’y en ai qu’une).<br /> megadub:<br /> Et quand j’en ai eu marre que ça me coute autant, j’ai covoituré<br /> Je travaille à environ 65 km de chez moi. Pas de covoiturage possible. Pas de transport en commun. En carburant cela me coûte (actuellement car ça peut changer ) un peu plus de 2 pleins par mois rien que pour le boulot + l’usure du véhicule qui est bien plus forte. Nous sommes donc loin des 400€ par mois je te l’accorde.<br /> megadub:<br /> Oui, oui, quelques uns pourraient se débrouiller, j’en doute pas… mais on va vraiment parler des exceptions ?<br /> Je ne sais pas si on peut parler d’exceptions…plutôt de minorité. Je pense que cela dépend vraiment du public: les jeunes (moins de trente, sans enfants) arriveront plus facilement à trouver je pense que des quadra par exemples. Par contre ce sera des boulots pas passionnants et sans doute épuisants (physique/psychique) sur le moyen/long terme. Ce n’est qu’une impression. J’ai eu la chance de ne pas être confronté à la recherche de boulot (mais je n’en suis pas à l’abri pour autant) car cela fait bientôt 20 ans que je suis dans la même boite. Je peux donc tout à fait me planter par rapport à cet aspect-là.
megadub
GRITI:<br /> les jeunes (moins de trente, sans enfants) arriveront plus facilement à trouver je pense que des quadra par exemples.<br /> Ce n’est pas ce que disent les statistiques puisque ce sont les premières victimes de chômage. Faut pas croire, des postes non qualifiés ça court pas tant les rues que ça.
GRITI
megadub:<br /> Ce n’est pas ce que disent les statistiques puisque ce sont les premières victimes de chômage. Faut pas croire, des postes non qualifiés ça court pas tant les rues que ça.<br /> C’est possible. Mes propos sont basés uniquement sur ce que je constate et vois dans mon environnement quotidien et il est sans doute loin d’être représentatif de la majorité des cas.
F6IQA
La marque du pluriel pour un verbe c’est pas S… Ça écorche un peu les yeux.
Yves69
Les premiers Robots a supprimer, sont les machines à laver le linge ! le retour des lavandières, :). et plus de chomage ! 1/5 de la population au lavoir!<br /> La peur du lendemain à toujours étés présente, et le progrès lui continu son chemin, heureusement.
LeLapinou64
Ça avait bien fait rire tout le monde quand Benoit Hamon avait proposé lors de la dernière campagne présidentielle l’idée qu’il faudrait taxer les robots pour compenser la pénurie d’emplois lié a la robotisation de l’industrie, mais finalement… Va p’tet falloir y penser !
zeebix
Si ils pouvaient remplacer ceux qui travaillent dans les métro/RER ce serait super ! Marre qu’ils prennent tout le monde en otages sous prétexte de venir au même système de retraite que … tout le monde dans le privé.<br /> C’était compréhensible il y a 50 ans peut être (encore que…) mais aujourd’hui il faut arrêter les conneries &gt;&lt;
jc221
Que l’on remplace les hommes par des robots pour les taches pénibles ok, mais que deviennent les gens qui n’ont pas de qualification et qui sont dans l’incapacité d’en avoir !
megadub
Ils feront un autre métier comme tous les métiers qui ont disparu
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Wikipédia a été victime d'une attaque DDOS mondiale
Google va aider les entreprises à en savoir moins sur vous (vous avez bien lu)
Pixel 4 : Google Assistant va subir les appels en attente à notre place
Des ingénieurs de la Silicon Valley veulent
Le président de Microsoft s'en prend à Trump et à sa politique anti-Huawei
🔥 TaoTronics écouteurs Bluetooth 5.0, une excellente alternative aux AirPods à 39,99€
🔥 Forfait mobile RED, Free, Sosh et B&You : les promos forfaits mobiles de la rentrée !
Une publicité TV pour le Google Pixel 4 fuite et montre le contrôle gestuel
🔥 Huawei  MediaPad T5 10 (10.1
Haut de page