Au MIT, les robots s'assemblent façon jeu de construction

Benoît Théry Contributeur
08 juillet 2019 à 21h43
0
MIT robot miniature
© Will Langford

C'est le genre de spectacle qui nous intrigue, nous enthousiasme et, en même temps, nous inquiète, au regard des avancées de la robotique. Des robots sont déjà capables de porter des charges lourdes, de se déplacer dans des lieux très différents et de nous battre à des jeux complexes. Désormais, dans les bureaux MIT, des robots sont assemblés par une machine, à partir d'un set de pièces quasi universel .

Des mini-robots, pour être précis. Une équipe du célèbre institut américain a mis au point une machine dont l'allure est proche d'une imprimante 3D, et qui est capable de créer des mécanismes d'une taille réduite, mais relativement autonomes et capables d'être assemblés selon les besoins.

Et la machine créa la machine

Pour parvenir à ce résultat, l'idée du professeur Neil Gershenfeld est basée sur la nature elle-même. Sur les 22 types d'acides aminés qui existent, 20 se retrouvent dans la totalité des êtres vivants connus. Ces acides aminés ont une importance cruciale, puisqu'ils participent à nous « programmer » : ils gèrent le métabolisme des cellules, et permettent au corps de construire les protéines. L'idée de Gershenfeld est donc la suivante : si l'on peut créer presque n'importe quel être vivant à partir de 20 acides aminés, peut-on définir des pièces « incontournables », qui seront systématiquement utilisées en robotique ?

Accompagné de ses étudiants, Neil Gershenfeld a donc préalablement montré qu'avec des familles de pièces de petites tailles et toutes identiques entre elles, il était possible de réaliser des structures ou des machines ayant des fonctionnalités très diverses. Qui a dit « Lego » ?

Neil Gershenfeld a ensuite choisi cinq pièces mécaniques reconnues comme fondamentales : des pièces rigides, ou au contraire flexibles, un aimant et une bobine. Ce matériel a été confié à une machine qui est à mi-chemin entre une imprimante 3D et une machine d'assemblage industrielle. Avec cet équipement, l'équipe a réussi à réaliser un mini-robot, qui est capable d'avancer, de reculer et de tourner les rouages d'une autre machine. Ensuite, avec ces mêmes matériaux, l'équipe a montré qu'il était possible de mettre au point un mini-avion capable de se transformer.

MIT impression robot miniature 3D
© Will Langford

Une nouvelle façon de penser la robotique ?

Les points communs avec les plus célèbres jeux de construction sont nombreux. Par exemple, les connecteurs entre les différentes parties du mini-robot sont standardisés. Mais plus qu'un nouveau genre de Lego, le MIT suggère une nouvelle manière de penser la production robotique. Selon les données transmises à la machine, celle-ci pourra ajouter des roues au nouveau robot. Dites-lui qu'il devra être capable de fréquenter des chemins rocailleux, et la machine optera plutôt pour des jambes, plus adaptées. Il en ira de même pour les autres caractéristiques du robot, comme les « équipements » de son bras ou la charge qu'il peut porter. Le MIT laisse entendre qu'avec seulement cinq pièces, n'importe quel robot pourra être réalisé.

La taille aura aussi son importance : les mini-robots du MIT apportent des solutions pour le travail dans les lieux confinés ou étroits. « Certains de nos appareils sont plus petits qu'un penny, et pourtant, ils se chargent de tâches très utiles », affirme Neil Gershenfeld.

À terme, ces nouvelles générations de robots pourraient se classer en deux catégories : des machines spécialisées, mais onéreuses, ou d'autres moins performantes, mais polyvalentes parce que reconfigurables. Dans ce deuxième cas, pourra-t-on effectivement modifier un robot à la volée ? Les Lego de notre enfance le faisaient bien...

Source : Sciencedaily, News MIT
3 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Un démantèlement des GAFA ?
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Le saviez-vous ? Un Game Boy, meurtri, a survécu à la guerre du Golfe

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top