Le MIT met au point un robot capable de manipuler des objets qu'il ne connaît pas

18 mars 2019 à 22h14
0
hôtel-robot-japon.jpg

Un groupe d'ingénieurs du MIT a mis au point un robot capable de manipuler des objets jusqu'alors inconnus à son système. Sous son air simpliste, cette trouvaille relève d'une prouesse dans le domaine de la robotique.

Des ingénieurs de la CSAIL, le Computer Science and Artificial Intelligence Laboratory du MIT, ont développé un tout nouveau système permettant aux robots de ramasser et de manipuler n'importe quel objet, même ceux qu'ils n'ont jamais vus. Une prouesse qui pourrait permettre aux robots d'effectuer des tâches humaines du quotidien voire, à plus grande échelle, de les impliquer davantage dans certaines manipulations industrielles.

Le système kPAM pour manipuler n'importe quel objet

Le système mis au point par le CSAIL est en cela admirable qu'il permet à n'importe quel robot de manipuler n'importe quel objet. Pour comprendre l'ampleur de cette prouesse, il faut savoir que les robots d'usine doivent encore être préprogrammés selon les objets qu'ils manipulent, poussant ainsi les ingénieurs en robotique à mettre au point de nouveaux systèmes permettant de rendre les machines plus autonomes et moins dépendantes de pré-programmations.

Le système mis au point par le CSAIL a été baptisé kPAM et permet aux robots de créer des cartes d'objets visuelles en les décomposant en une collection de points 3D.

Demain, des robots capables de « vider un lave-vaisselle et de nettoyer la cuisine » ?

Ce kPAM - en anglais, KeyPoint Affordance Manipulation - est « plus précis que n'importe quelle autre technologie similaire », rapporte Engadget. Après avoir détecté toutes les coordonnées d'un objet, le système détermine ce que le robot peut faire avec, comme suspendre en l'air une tasse ou déposer des chaussures sur une étagère.

« Comprendre un peu mieux l'objet, comme la localisation de ses quelques points 3D, est suffisant pour permettre un large éventail de manipulations », explique Russ Tedrake, Professeur au MIT et auteur de l'étude.

Les chercheurs espèrent pouvoir développer le système à plus grande échelle et avec davantage d'acuité, permettant ainsi aux robots d'effectuer de plus grandes manipulations dans les usines ou, plus sobrement, de « vider un lave-vaisselle et de nettoyer la cuisine ». On ne dit pas non.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Outriders : le patch pour empêcher la disparition d'inventaires est disponible
Wasteland 3 : une première extension nommée The Battle of Steeldown prévue le 3 juin
Oculus : un système d'abonnement introduit pour certaines applications du Quest Store
L'Apple Pencil 3 se profile à l'horizon et serait dévoilé ce mois-ci avec les AirPods 3
Cyberpunk 2077 : un dataminer découvre de nouvelles quêtes dans les fichiers du patch 1.2
Samsung songe à une tablette qui se plie en trois pour 2022
5 ans après, le film Warcraft dévoile 14 minutes de scènes coupées
Le Samsung Galaxy S20 FE sous la barre des 400€ chez RED by SFR
MetaHuman : l'outil de création de personnages d'Epic Games disponible en accès anticipé
Test d'Ashwalkers : A Survival Journey, l'aventure avait si bien démarré...
Haut de page